Super Oui-Oui

Le 30 septembre dernier se tenait un Conseil municipal surréaliste au cours duquel le maire fraîchement élu se faisait voter par l’assemblée délibérante une protection fonctionnelle étendue (voir note de synthèse), et cela malgré les protestations offusquées de la gauche et l’opposition farouche de Mme Cartau-Oury, notre Ex-Suffisance, experte reconnue pour ne pas dire « mètre-étalon » en matière de protection fonctionnelle.

Pourtant, malgré cette maîtrise apparente dans l’art de se faire attribuer une protection fonctionnelle par le Conseil municipal, dont les 7 mercenaires – que M. Patrick RAUSCHER nous a présentés comme les résistants (de la 25ème heure) lotis d’une grande expérienceM. Eloy GONZALEZ n’a eu aucun mal à faire annuler par le tribunal Administratif de Versailles toutes ces délibérations infondées, mais au demeurant nettement mieux fondées que celle du 30 septembre en faveur de notre maire.

De toute évidence, au vu des dispositions des articles L.2123-34 et L2123-35 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), il apparaît que M. le maire, sa majorité et son administration méconnaissent ces dispositions et ne maîtrisent pas la règle juridique applicable en matière de protection fonctionnelle. Le contrôle de légalité de la Préfecture devrait, s’il faisait correctement son travail, demander l’annulation de cette délibération illégale.

A ce propos, nous suggérons à notre maire d’avoir la sagesse de retirer lui-même cette délibération afin d’éviter de s’exposer à une déroute devant le tribunal Administratif de Versailles.

En effet, personne ne comprend l’objet de cette extravagante demande, d’autant plus que notre maire a refusé de donner la moindre explication  aux élus.

Fallait-il qu’il soit menacé, tant oralement que physiquement, pour que poussé dans ses derniers retranchements, il s’accorde une illusoire protection fonctionnelle (sans aucune valeur juridique), se drapant des attributs de « Super Oui-Oui » !

Le Commandant des pompiers a confondu tour et alentour, estimant que s’attribuer une protection fonctionnelle à portée générale était de même nature que de se faire déléguer les pouvoirs du Conseil au maire. Ce faisant, il pratique un excès de pouvoir.

Or, le droit cesse ou l’abus commence !

Nous sommes surpris que M. Alain Herschkorn (et ses colistiers du 1er tour,  élus avec M. Rauscher), ait voté cette protection fonctionnelle, alors qu’il a toujours voté par le passé contre toutes les demandes de protection fonctionnelle qui étaient présentées en Conseil municipal par Mesdames Martine Cartau-Oury, Christelle Pelouin, Nathalie Denece, Sylvie Vignas, Martine Gast-Delière, Monique Walker et Messieurs Machiré Gassama, Pascal Ventalon, Arnaud Delière, Raymond Berteloot.

Nous avons suffisamment combattu les abus de pouvoir de l’ancienne majorité pour laisser passer celui-ci.

A bon entendeur SALUT !

48 Commentaires sur "Super Oui-Oui"

  1. Moi je dis Bravo à Martine Cartau-Oury !!
    J’ai pu prendre connaissance du dossier et je peux vous affirmer que si le Conseil d’état donne un avis favorable aux demandes de notre ex-maire, Monsieur Rauscher va devoir prouver que rien n’a été payé par cette association UNIS POUR SAINTRY dont il est président et dont le siège social est à son domicile.
    Il aime tant être président qu’il en devient cumular : Président de l’AFUL ou il habite, Président de l’union départementale des sapeurs-pompiers de l’Essonne, président de l’association “Unis pour Saintry” pour sa campagne électorale !!
    Les éléments qu’il a apporté en première instance devant le tribunal administratif sont restées dans le domaine du clair obscur, mais plus obscur que clair. Il va falloir être dans la transparence Monsieur Rauscher !

    • Je suis entièrement d’accord avec vous Eloïse. Le Conseil d’Etat ne peut pas rejeter cette requête, car il est évident que cette association a servi à financer la campagne de Monsieur Rauscher. Sinon quel aurait été l’intérêt de créer cette association ?

  2. Ce serait comique que le Conseil d’État donne raison à Martine. Quel bordel ! En même temps, ce serait bien fait pour ces cons de Saintryens qui sont tombés de Charybde en Scylla en votant Rauscher.

  3. En ce qui concerne votre encart “Martine persiste et signe” il est clair qu’elle ne lâchera pas l’affaire, elle a trop perdu pour ne pas insister. Il est sûr qu’une partie de ses revendications est recevable, surtout celle concernant l’association dirigée par “Sam le pompier”.
    En fait comme les saintryens n’ont rien compris pendant la période électorale, les tribunaux vont peut-être leur donner une seconde chance, alors qui amener aux aaffaires : Patrick, Martine, ou un autre qui se dévoilerait (Ventalon, Herschkorn, par exemple).
    Et si cette seconde chance pouvait enfin permettre l’élection d’un(e) candidat(e) “propre sur soi” ! Alleluhia !

  4. Vous ne trouvez pas que Rauscher, c’est Trump en plus jeune ?

  5. Martine Cartau-Oury et Donald Trump même combat : des mauvais perdants !!
    🤣🤣🤣

  6. Cas positif en mairie ?

    • Pour ma part je ne sais pas. Ce qui est certain c’est que les services techniques sont déserts. C’est une hécatombe !
      Covid ou mauvaise volonté ?

  7. Les réquisitions du Procureur dans le procès des achats de voix à Corbeil ne sont pas très méchantes.
    J’espérais mieux !!

  8. M. Pascal Ventalon le Judas de la mandature de Martine CARTAU-OURY, prend souvent la place de M. Rauscher dans les différents comités citoyens et aujourd’hui pour la rentrée scolaire.
    Vous le verriez il prend son pied !!!!

    • Vous espériez quoi de ce monsieur ?
      Attention car traitre un jour traitre toujours.

      • Enfin, dans cette affaire il n’y a qu’un con (s’il ne connaissait pas les penchants de M. Ventalon) ou un salaud (s’il les connaissait), c’est Oui-Oui qui l’a pris sur sa liste avec sa femme (Mme Vignas) et leur laisse les clés de la mairie car il n’est jamais là. Et il va être de moins en moins présent …

    • Le problème c’est que Judas (M.Ventalon) prend la place de 1er adjoint. Herschkorn brille par son absence. Rien d’étonnant à cela, il ne brillait déjà pas lors de la précédente mandature.

      • Herschkorn, c’est le psycho-rigide, ami de Sa Suffisance Martine 1ère avec qui il militait au PRG. C’est un fiéffé c.. qui a renié ses amis et ses idées pour s’associer à un pompier pyromane et à 7 traîtres pour une place de 1er adjoint !

  9. Je partage votre analyse Charles mais il faut quand même se rappeler qu’il y a un paquet de cons qui ont voté Macron, le pire e….é que j’ai vu en politique depuis plus de 30 ans. À croire que les français aiment bien se faire mettre ! Et il est aussi exact que notre nouveau maire est un branque. Je crois même qu’il est bien pire que Martine, bouché à l’émeri. Et puis ce mépris pour les autres qu’il aime bien prendre pour des cons. Je le sais, nous habitons le même lotissement. D’ailleurs, bien qu’on lui ait signalé, il est resté président de notre AFUL, ce qui est incompatible avec la fonction de maire. Mais apparemment, il s’en branle … jusqu’aux 1ères plaintes au pénal ! C’est comme avec sa protection fonctionnelle qu’il va se manger dans les dents d’une force ! Pourtant, cet article de Saintry info est clair. Ça explique son surnom de Oui-Oui qui lui va comme un gant. Ainsi, il dit Oui, oui au couple infernal Ventalon-Vignas qui sont les vrais maires de Saintry, le commandant passant sa vie à son boulot. Qu’est-ce que ça va être quand il va passer colonel dans peu de temps ?

  10. En mars et avril, bon nombre de médecins, d’infectiologues de renom avaient prévu une deuxième, et même une troisième vague de la covid-19. Pourtant nos dirigeants, et notre génial Jupiter en tête se sont laissés déborder, sombrant dans la panique, au point de remettre un confinement pendant un mois (en réalité pour au moins trois mois) ce qui engendre déjà des ruées sur:
    – les oeufs,
    – la farine,
    – le sucre,
    – les pâtes,
    – le lait,
    – le coca-cola,
    et surtout sur le papier toilette pour tous ceux qui Seuchidsu.
    A croire qu’une partie de la population n’a tiré aucune leçon de ce qu’il s’est passé en mars et avril.
    Tous nos bons gestionnaires sont passés à côté de la plaque.
    Ce type de gouvernants sont présents à tous les niveaux, ceux qui n’écoutent personne, qui n’en font qu’à leur tête, ceux qui “faites comme je dis, ne faites pas comme je fais”, ceux qui “après moi le déluge”.
    Martine dénonce, à juste titre, les errances du nouveau maire, mais devrait mettre un bémol car il fait ce qu’elle même à fait pendant six ans bien secondé par des adjoints permissifs et des mercenaires particulièrement compréhensifs. Il faut dire que dans sa garde rapprochée le maire a quelques personnes qui ont oeuvré et cautionné la gestion irrationnelle de notre Martine.
    Gouverner c’est prévoir et savoir gérer pour le bien de la population.
    Ni à Saintry, ni au sommet de la France cette maxime n’a cours.
    Pauvre de nous.

  11. J’invite celles et ceux qui ne l’ont pas encore fait à lire le dernier tract de notre chère Martine, ex-maire de Saintry.
    Que celles et ceux qui ont les lèvres gercées s’abstiennent !
    J’ai rarement eu l’occasion de rire autant dans ma vie, je ne sais pas qui lui écrit ses sketches mais il faut lui décerner un prix spécial. J’ai mal au ventre à force de rire, d’ailleurs ce soir je ne mange pas car un bon rire vaut un beau steak, merci Martine.

  12. J’ai croisé cette chère Sonia AÏT-SLIMANE qui se baladait en compagnie d’une autre personne, en rigolant certainement de la bonne blague qu’elle fait à la mairie de Saintry-sur-Seine. Pour une malade elle semblait se porter très bien !
    Vous savez Monsieur le maire qu’il est possible de mettre un terme à cette mascarade !

  13. C’est quand même fou ce procès des achats de voix à Corbeil-Essonnes, les avocats tombent comme des mouches avec le COVID 19!
    Otez-moi d’un doute, ce n’est pas une stratégie de défense ?

    • Je partage votre sentiment mais, si tel est le cas, ce n’est pas une bonne stratégie de défense car les magistrats ont horreur d’être pris pour des cons. Or, c’est ce que n’ont cessé de faire les prévenus !

    • C’est le même avocat qui a fait la demande de récusation de la présidente qui annonce son covid-19 : je dis ça, je dis rien.
      Ce procès est destiné à se prolonger démesurément – jusqu’aux élections de 2026 ?

  14. En tout cas, à la lecture de l’article du Parisien, on se rend compte qu’un des beaux-frères de Gassama a pris six ans ferme. Quelle famille ! Même les pièces rapportées sont des voyous. Est-ce que le beau-frère qu’il a engagé comme emploi fictif aux espaces verts a un casier ?

  15. Aujourd’hui, nouvelle entrave de l’avocat de Lebigre.
    Nous sommes partis pour un drôle de procès.

  16. Fabuleux !
    Le bulletin municipal que j’ai reçu en fin de semaine dernière porte le numéro 1.
    Sa majesté OuiOui démarre le mandat des lumières.

  17. Maintenant que l’accès au site internet a été rétabli, j’ai pu accéder au dernier numéro du Saintryen, bizarrement dénommé n°1, comme si ceux d’avant n’avaient pas existé. Ça me fait penser aux pharaons qui effaçaient les cartouches de leurs prédécesseurs pour les faire disparaître. Je suis allé lire la tribune libre, normalement réservé à l’opposition, mais je vois que Oui-Oui fait comme Sa Suffisance, il s’accapare indûment 1/3 de la page. À lire ce que dit “Unis pour Saintry”, le pompier aurait mieux fait de se taire. Il commence par dire qu’il a fait ce que la loi lui impose de faire (vote du budget, installation des commissions municipales, élections des représentants de la commune dans les organismes extérieurs, …), la belle affaire. Ensuite, il nous bassine avec des problèmes parfaitement connus, que M. Gonzalez a longuement et largement détaillés et que les 7 voyous (pardon, les 7 mercenaires de Rauscher) ont couverts de toute leur autorité du temps de la reine Martine et de son marabout. Et les bâtons dans les roues sont des peccadilles en comparaison des menaces de mort et attentats contre M. Gonzalez.
    Quand je vois que c’est l’inauguration de la passerelle qui est mise en avant, sans passage et donc sans l’autorisation de la commission de sécurité, je me demande si Oui-Oui n’est pas fou. Pour un commandant des pompiers, bientôt colonel, c’est bien léger de s’asseoir sur des obligations de sécurité. S’il nous protège comme ça, nous n’allons pas tarder à compter nos morts. A-t-il lancé l’audit sur la présence d’amiante dans la bibliothèque municipale, quand on connaît l’histoire ? Il me fait penser à Macron, beaucoup de blabla, aucune réalisation !

  18. Si j’en crois les journaux, un des avocats de Bechter ayant contracté la covid-19, le procès risque d’être reculé aux calendes grecques s’il ne peut reprendre lundi !

  19. Le site internet de la commune qui est déjà une grosse merde, est maintenant inaccessible. Merci Mme Pelouin ! Vous confirmez ainsi que vous ne servez à rien. Vous êtes une adjointe fictive avec une indemnité réelle.

  20. Le maire actuel hors des clous, l’ancien(ne) maire sans protections fonctionnelles car injustifiées, un ancien 1er adjoint devant les tribunaux dans une affaire d’achat de votes à Corbeil, voilà ce que nous avons (et avions) à Saintry pour gérer une commune de près de six mille habitants.
    Nous semblons nous réveiller, pourtant ce n’est pas faute d’avoir été prévenu par Eloy GONZALEZ dont, par reconnaissance de nous avoir informé des dérives municipales, nous avons placé la liste en queue de peloton lors du 1er tour des élections au mois de mars, prouvant ainsi notre inconstance et notre mépris de la vérité et de la justice, qui on le sait n’est pas toujours bonne à dire.
    Je nous décerne un prix Nobel de la bêtise.

    • Et encore vous n’avez pas tout vu. Il y a déjà eu une descente des gendarmes à la mairie, il y a une dizaine de jours. Ça va continuer. On va retrouver Cartau-Oury, Denece, Ventalon, Berteloot, Gassama et quelques autres derrière les barreaux pour avoir volé la commune. Ce ne sera que justice et ce grand couillon de pompier aura l’air malin quand il devra reconnaître publiquement qu’il s’est fait élire avec des voyous et qu’il le savait. J’espère que ça l’empêchera de passer colonel.

  21. Bonjour, j’ai lu les 2 jugements d’annulation de la protection fonctionnelle de l’ex-maire, ainsi que la note de synthèse de celle de M. Rauscher. Vous avez effectivement raison. La délibération accordant la protection fonctionnelle à M. Rauscher est illégale et le tribunal administratif ne pourra que l’annuler. Vous aviez raison, le pompier a la grosse tête. Qu’est-ce que ça va être quand il va être colonel ? Il ne va plus pouvoir entrer dans Saintry … trop petit pour lui !

  22. Si j’ai bien compris, Mme cartau peut faire appel du rejet de sa protestation électorale, mais dans ce cas il va falloir apporter des preuves sérieuses.

    • Vous avez entièrement raison. Les preuves manquent singulièrement et une action en appel serait voué au même échec, même si je suis intimement persuadé que la campagne de M. Rauscher a été illégalement financée. Le seul moyen qui reste à Cartau-Oury est de vérifier les comptes de l’association “Unis pour Saintry” à la préfecture ou de déposer une plainte au pénal pour financement illégal et l’enquête le confirmera ou l’infirmera. La lettre du Pdt de la fédération nationale des sapeurs-pompiers et l’usage de la voiture de service sont un bon point de départ.

  23. Lecanarddéchaîné | 10 octobre 2020 à 14 h 32 min | Répondre

    Qui se rappelle que durant le mandat 2008-2014, Martine Cartau-Oury était adjointe au maire de St Pierre du Perray, déléguée à l’urbanisme, et qu’à ce titre, elle a initié le projet d’urbanisation complètement fou que vous combattez avec la pétition que vous avez mise en ligne, que j’ai signée et que j’invite tout le monde à signer. On a vraiment bien fait de la dégager même si je pense qu’avec Oui-Oui et ses sept voyous, ça va être encore pire.

    • Tout le monde sait bien qu’elle a mangé à tous les rateliers. Elle se préparait à faire la même chose à Saintry avec le nouveau PLU. D’ailleurs, après ce qu’a fait Mme Denece aux finances pendant 6 ans, je crains beaucoup pour Saintry vu qu’elle s’occupe maintenant du PLU. D’ici à ce qu’on soit 10 000 habitants d’ici 2026 !

      • Je rejoins votre pessimisme. Je suis bien certaine qu’aucun des élus de la majorité n’ont signé la pétition sur le non bétonnage qu’envisage la mairie de Saint-pierre-du-Perray et si près de chez nous.

  24. Très étonnant que la direction de cet établissement est laissée faire Mme Vignas.
    On ne peut pas licencier un élu et c’est bien dommage !
    Elle mériterait un licenciement cette Mme Vignas !

  25. Cette Vignas est dangereuse. Elle n’a rien dans le cerveau. Ça ne m’étonne pas qu’elle soit en couple avec Ventalon. Qui se ressemble s’assemble !

    • Vous voulez dire que Ventalon n’a pas de cerveau ?

      • Votre interprétation est correcte. Il était responsable de la vérification des comptes. À ce titre, il aurait du constater et signaler les illégalités que d’autres ont constaté, comme M. Gonzalez, sans avoir les moyens de la commune. Cela ne laisse que deux possibilités : soit M. Ventalon est un voyou, soit M. Ventalon est un con ! J’ai choisi pour l’instant de ne pas le considérer comme un voyou.

  26. Il ne suffit pas d’avoir le melon pour être capable de gérer correctement une commune. Il est important d’étudier les textes et les procédures qui sont relatifs à l’exercice de la fonction de maire.

  27. On dirait Superdupont. Il ne lui manque que le béret et la baguette. S’il ne retire pas sa délibération, vous n’avez qu’à la déférer devant le tribunal administratif. Vu que vous avez fait sauter toutes celles de Cartau-Oury …

    • L’idéal serait que l’opposition fasse son travail et agisse auprès du TA vous ne croyez pas ?

      • L’histoire a montré que jusqu’à présent, M. Gonzalez n’a jamais été mieux servi que par lui-même. Ce qui bien sûr n’interdit pas que les oppositions municipales déposent leurs propres requêtes. Martine pourrait s’inspirer de celles de M. Gonzalez !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*