Son Insuffisance OuiOui 1er, maire fainéant

La vingtième année du IIIe millénaire s’annonçait exceptionnelle avec des échéances nous permettant d’espérer un avenir meilleur pour notre commune.

En effet, se tenait des élections municipales qui devaient mettre un terme à six ans d’une gestion calamiteuse et dévoyée de notre village, gestion que nous n’avons eue de cesse de dénoncer dans les pages de notre site saintryinfo.

Entre trahison et coups bas, avec la défection de sept élus emblématiques de la liste de Mme Cartau-Oury vers celle de M. Patrick Rauscher et le ralliement intéressé de  M. Herschkorn, survint un événement imprévisible avec la pandémie de Covid 19 qui tint plus de la moitié des électeurs Saintryens éloignés des urnes.

En résultat, la victoire de M. Rauscher acquise grâce à des promesses inconsidérées tel l’audit qui devait tout dévoiler et tout dénoncer de l’ancienne gestion et au soutien de traitres professionnels, bien plus préoccupés de leurs intérêts personnels que de ceux de la commune.

Ce que nous dénoncions pendant la campagne s’est réalisé. Le commandant pris par ses activités professionnelles laisse la gestion de la commune à un quarteron d’incompétents, bien plus préoccupés d’effacer les traces de leurs méfaits passés que de préparer l’avenir de la commune. Nous ne vous les présentons plus puisque vous les connaissez bien : Pascal Ventalon, Sylvie Vignas, Nathalie Denece et Christelle Pelouin. La vacance du pouvoir communal nous laisse à penser que OuiOui 1er est un maire fainéant qui ne peut rien pour les habitants.

Ainsi, devant un projet immobilier d’ampleur rue de l’Égalité, consistant dans l’acquisition de 5 pavillons en vue de construire un collectif de 40 logements, OuiOui 1er pour ne pas déplaire à son adjointe à l’urbanisme, ou au promoteur immobilier,  déclara aux riverains venus le voir qu’il ne pouvait s’opposer à un projet privé. Ce qui montre qu’il est fort pour tchatcher !

Ainsi, devant complaire à son adjointe à la communication, OuiOui 1er lui accorda-t-il la possibilité de diviser en trois lots un terrain lui appartenant, ce que Martine lui avait toujours refusé, préférant logiquement une division en deux lots.  

Ainsi, OuiOui 1er se fit tirer l’oreille pour la réouverture de la crèche « les lucioles » désormais dans les mains d’un nouveau gestionnaire. L’ampleur de la réprobation aura raison de ses réticences. OuiOui 1er devrait faire plus attention aux têtes blondes de la commune, sinon leurs mamans s’occuperont de lui.

Ainsi, devait être réorganisée l’administration communale en mettant à l’écart les « malfaisants » parfaitement connus et en pourvoyant aux postes de direction vacants (DGS, DST, etc..). Echec total avec des agents en arrêt de maladie illimité et des postes essentiels non occupés, ce qui induit des rédactions de projets de délibération erronées, projets retoqués par la Préfecture. Cela amène aussi à convoquer de manière illicite le Conseil municipal, faisant passer le maire, ses adjoints et leur administration pour des amateurs (cela ne change guère du mandat précédent).

Ainsi, son Insuffisance a démontré tout d’abord son profond mépris pour les intérêts des habitants de la commune en ne voulant pas intervenir de quelque manière que ce soit sur le projet de la ZAC de Villeray et, ensuite, qu’il ne pesait rien dans la communauté d’agglomération de Grand Paris Sud, qui elle s’est mobilisée contre ce projet. Serait-ce de la complaisance envers les acteurs de ce vaste projet immobilier ou tout simplement de l’incapacité à appréhender l’avenir de notre territoire ?

Ainsi les rêves de grandeur de OuiOui 1er  l’ont amené à prendre une délibération illégale qu’il a refusé de retirer, relative à sa protection fonctionnelle. Cette délibération subira le même sort que celles prises pendant le précédent mandat sur le même objet : Elle sera annulée par le Tribunal Administratif !

Enfin, cerise sur le gâteau, sa Suffisance Martine 1ère n’ayant pas lâché le morceau sur le résultat des élections municipales, nous donne rendez-vous durant le premier trimestre 2021 devant le Conseil d’État.

Le moment de vérité de cette majorité municipale se tiendra en avril prochain avec le vote du budget primitif 2021. Jusqu’à présent nous n’avons eu à faire qu’à des apprentis sorciers du niveau jardin d’enfants. Espérons que nous ne nous retrouvions pas avec les mêmes diplômés « docteur » dans leurs spécialités.

Dans l’attente de vous retrouver l’année prochaine, je vous souhaite à toutes et à tous de bonnes fêtes de fin d’année.

À l'année prochaine !

71 Commentaires sur "Son Insuffisance OuiOui 1er, maire fainéant"

  1. Lecanarddéchaîné | 3 février 2021 à 20 h 39 min | Répondre

    Après l’avoir visionné dans la vidéo de la réunion du 16 janvier dernier, notre bon maire a montré, suite aux condamnables évènements récents, d’une part, qu’il avait un important fonds de vice en lui, utilisant la diffamation et le mensonge pour s’en prendre à Saintry info tout en jouant les Calimero, rôle pour lequel il n’a pas besoin de se forcer car il lui va comme un gant, d’autre part, que sa tête qui était déjà comme un melon après son élection, a pris le volume d’une belle citrouille. En effet, il reproche à M. Gonzalez, sans jamais le nommer, d’avoir déféré devant le tribunal administratif de Versailles la délibération lui accordant la protection fonctionnelle, faisant croire qu’il va ainsi être sans protection, ce qui bien sûr est totalement faux. M.Rauscher est dès lors, soit un menteur, soit un incompétent, voire les deux. Pour mémoire, chaque fois que M. Gonzalez a attaqué la protection fonctionnelle du maire devant le tribunal administratif de Versailles, ce dernier lui a donné raison. M. Gonzalez a une nouvelle fois attaqué cette protection fonctionnelle car la délibération la lui accordant est illégale. Il le verra d’ailleurs à l’audience. Si la délibération avait été prise dans les règles, elle n’aurait pas été attaquée. Il n’y a aucun esprit revanchard dans cette démarche. Plutôt une constante puisque par 2 fois Mme Cartau-Oury s’était vue condamnée par le TA. D’ailleurs, avant de déférer cette délibération, M. Gonzalez a écrit à M. Rauscher pour lui demander de la retirer et de la repasser dans les formes. Il n’y a rien de personnel, seulement du droit. Et ce ne sont pas les 7 branquignoles, pardon … mercenaires, aux têtes vides et aux poches pleines, ex-amis de Martine, qui pourront lui donner un coup de main. Il faudrait plutôt songer à embaucher un DGS, la commune n’en ayant plus depuis 3 ans.

  2. Dans le Actu-Mag.fr daté du 16 janvier 2021, Jérémy Renard nous livre un article intéressant sur la manifestation de saintryens (ce même 16 janvier), sur le parvis de la mairie pour soutenir le maire contre les violences de la nuit du 10 au 11 janvier, violences inacceptables j’en convient
    Cependant pas un mot de l’attentat perpétré contre Eloy Gonzalez et sa famille en avril dernier : deux vandalismes et deux traitements différents. Même qu’à l’époque un certain Jérémy écrivait dans Facebook pour évoquer une possible escroquerie à l’assurance de la part de Monsieur Gonzalez. Je crois savoir que ce Jérémy là n’avait rien à voir avec celui d’Actu-Mag.fr, j’en suis certain.

  3. Décidément, notre ami, Jean-François Bayle est à la peine, lui qui cherche désespérément à incarner l’opposition à Bruno Piriou. En effet, après l’ouverture du procès en appel de certains dirigeants (aux méthodes mafieuses) de LG Environnement, société qui, en son temps, pas si lointain, employa un certain JFB, le tribunal administratif de Versailles a rejeté hier la requête en annulation des élections municipales de Corbeil qu’il avait déposée avec quelques élus revanchards de l’ancienne majorité. Lui qui, pendant la campagne électorale des dernières municipales, a largement diffusé et distribué aux Corbeillois l’ordonnance de renvoi en correctionnelle de celui avec lequel il allait s’associer au 2nd tour et qui depuis a été condamné par la justice pour les achats de vote en 2009 et 2010. Chez nous, ce type d’individu (JFB) est couramment désigné sous le sobriquet « n’a pas été fini à la naissance ». En Afrique, il est appelé de « village africain touché par l’exode rural » (il a quelques cases vides). Quoiqu’il en soit, JFB ferait mieux de faire son travail d’opposant en s’intéressant, par exemple, à l’embauche récente d’un DGA aux solidarités (ou aux affaires sociales) venu d’Aubervilliers et au parcours pour le moins « atypique ». Et ce n’est pas tout … Il se susurre dans les rangs de l’administration que Piriou s’est fait élire pour mettre fin à un système mafieux et le remplacer par le sien. Quand à mettre fin à un système mafieux nous pouvons en douter dès lors que les frères GASSAMA, Zaïr AMARI et Gisèle ARTHUR sont toujours employés par la ville, cette dernière ayant même été promue DGA, alors qu’elle a tout couvert jusqu’aux marchés truqués et qu’elle toute seule a ruiné la direction des RH en organisant le départ des cadres compétents qui tenaient la baraque. Si Piriou ne veut pas assister à l’implosion de son administration, il aurait intérét à régler le cas de ces quatre-là avant Pâques ! Pour la mise en place d’un nouveau, accordons pour l’instant à notre 1er magistrat le bénéfice du doute !

  4. Si le rapporteur public conclut au rejet de la requête, il y aura à coup sûr rejet par le Conseil d’État !
    Cartau risque même de devoir payer la note de sa connerie.

  5. Notre pompier de service devrait méditer sur ce qui vient d’arriver au maire de Ris-Orangis et sur les raisons qui ont abouti à l’invalidation de son élection (Le Parisien : 25/01/2021). Le Tribunal Administratif de Versailles n’est pas confiné, il continue à travailler, lentement mais sûrement.

  6. Vu l’article du Parisien sur LG Environnement. Pour comprendre les liens entre cette société et JP BECHTER, il faut s’intéresser à deux opérations :
    – la vente par la ville à cette société, en 2015, d’un terrain viabilisé aux Tarterêts dénommé « Le bout du monde » à un prix défiant toute concurrence (1/2 du prix)
    – le marché de la collecte des déchets de la CASE (Communauté d’agglomération Seine-Essonne) en 2014, attribué à LG Environnement, et se demander pourquoi un certain adjoint au maire et VP de la CASE faisait partie de la commission d’appel d’offres qui a attribué ce marché ?
    Il était vraiment temps de balayer ces voyous aux dernières élections. Comme à Saintry !

    • Comme c’est bizarre, ça ressemble à l’opération de l’école Koch à Saintry !

      • Pour info, le sieur Gassama a été entendu par les enquêteurs dans le cadre de l’instruction de cette affaire. Il est vraiment partout celui-là … au four et au moulin. Pour le faire tomber définitivement, je ne comprends pas que la police, la justice ou le maire de Corbeil ne s’intéresse pas à sa petite association familiale : « Sports Aventure Horizon ».

      • Sport et Aventure Gassama travail avec un flic il ne risque pas d’avoir des problèmes. Pfff Piriou il est comme tous les autres, ça fait 10 ans qu’il veut la place. Il a défendu ses intérêts pour avoir la remplacer Bechter. Il n’a jamais bougé quand l’ancien Directeur des Sports de Corbeil a été harcelé par Gassama pendant 7 ans. Alors Piriou……….. ils mangent tous dans la gamelle de le droite. Tous des potes

  7. M. Rauscher, si vous ne vous sentez pas capable d’assurer les responsabilités de votre fonction à Saintry, par incompétence, par peur panique ou par un excès d’arrogance, DÉMISSIONEZ ! Je suis sûr qu’Herschkorn l’opportuniste ou Ventalon le traître professionnel ne pourront pas faire pire que vous en vous remplaçant. Votre extrême lenteur à supprimer les stigmates laissés par les voyous sur les murs de la mairie et de l’école du Parc est une honte ! Vous nous démontrez, par votre inaction, que vous n’êtes pas à la hauteur de l’image de l’homme énergique et intègre sous laquelle vous vous êtes dépeint pendant la campagne électorale des municipales. J’en viens à souhaiter que le Conseil d’État annule les élections et vous retire ainsi du décor local. Mme Cartau-Oury n’aurait de toute façon aucune chance d’être réélue car il paraît fort probable que ce soit elle et son 1er adjoint (dont la vraie place est en prison) qui aient engagé les personnes à l’origine de l’attaque de nos bâtiments publics et de l’incendie de 4 voitures. Les troubles ne datent pas d’hier. Beaucoup, en ayant voté pour vous sur votre discours sécuritaire, vous pensaient capable de remettre de l’ordre dans la maison. Force est de constater que vous n’êtes pas l’homme de la situation ! Ni votre équipe de cloportes ! En réalité, vous êtes le monsieur insécurité de Saintry. Partez afin de ramener le calme dans notre ville ou nettoyez nos murs et agissez pour que de tels faits ne se reproduisent plus. Alors que vous n’avez même pas réuni la CLSPD ! Vous êtes en dessous de tout.

  8. Les tags sont toujours présents sur les murs de l’école du parc. Pardonnez-moi cette réflexion, mais quand on connaît les lenteurs des enquêtes de gendarmerie dans notre département, nos enfants vont savoir conjuguer le verbe «encul.. » dans tous les temps.

    • Surtout que leur présence n’est pas nécessaire à la poursuite de l’enquête contrairement aux propos du maire. Cette nouvelle équipe est une bande d’amateurs, bien plus encore que les GASSOURY. C’est vrai qu’il y a toujours les 7 mercenaires … ceci explique peut-être cela ! Et je suis bien d’accord avec vous sur la lenteur (l’incompétence) de la gendarmerie. Quand on pense qu’elle a ouvert une enquête préliminaire sur l’affaire du site internet il y a presque 4 ans (pour une affaire de 22000 €), qu’elle n’a aucune piste pour l’attentat contre M. Gonzalez en avril 2020, il y a près d’un an (il faut dire que les gendarmes n’ont même pas enquêté), on n’est pas prêt d’avoir des résultats pour les tags et les incendies de voitures. De plus, comme le Préfet et la Procureure se goûtent royalement de Saintry et que nous avons un maire fainéant, imaginez combien nous sommes dans la merde. C’est pas pour ça que nos gamins doivent souffrir des errements du pouvoir. Bougez-vous le cul M. le maire ! Nettoyez les murs de l’école !

  9. DES CLAMPLINS! C EST CE QUE NOUS SOMMES AUX YEUX DE JUPITER. A LA BASE NOUS NE SOMMES LÀ QUE POUR SERVIR L’INTERET GENERAL. MAIS CET ADACHE QUI DIT  » DIVISER POUR MIEUX RÉGNER  » PREND TOUT SON SENS AU SEIN DE LA MAIRIE. JE TROUVE CELA TRISTE. POLITIQUE A REVOIR!

  10. Je vous rejoins Jacques. Piriou, maire de Corbeil-Essonnes a fait une très belle intervention ce samedi matin. Celle de M. Rauscher était tellement « téléphonée » qu’elle dénotait totalement avec celle des autres intervenants. Il aurait dû placer la dignité à un autre niveau.
    Tous ces événements sont regrettables et tristes pour notre commune. La réputation de Saintry s’assimile depuis 2014 à Corbeil-Essonnes. Notre village est bien mal en point.

  11. Dans la nuit du 12 au 13 avril 2020, il y a eu un attentat contre M. Gonzalez (ses 2 voitures brûlées et début d’incendie de sa maison), candidat tête de liste aux élections municipales. Ça, c’est une atteinte aux valeurs de la République. Pas ce qui s’est passé dans la nuit de dimanche à lundi derniers !
    M. Rauscher, lui-même candidat, ne s’est pas ému plus que cela de ce qui était arrivé à M. Gonzalez. Mais là, parce que son fauteuil vacille, qu’il pète de trouille (Il déclare à la presse qu’il craint pour sa vie et celle de sa famille), il convoque le ban et l’arrière-ban des politichiens du département pour le soutenir sous le fallacieux prétexte d’atteinte aux valeurs de la République. Quand tous les ans, le soir du réveillon, des centaines de voitures brûlent aux 4quatre coins de la France, il n’y a pas atteinte aux valeurs de la République, seulement des troubles à l’ordre public. M. Rauscher veut, en s’agitant ainsi, cacher sa faillite en matière de maintien de l’ordre public à Saintry, le dépôt de bilan de Monsieur Sécurité ! Et pendant ce temps, les tags ne sont toujours pas enlevés …

    • Je ne peux qu’approuver ce que vous dites. En sept mois de mandature, le bilan de notre maire est désastreux en matière de sécurité. D’autres mairies en Essonne ont malheureusement subi des tags malveillants et injurieux sur leur façade. C’est scandaleux pour ne pas dire plus, mais personne n’en a fait autant sur la victimisation. On attend des actes forts Monsieur le maire, pas des vidéos larmoyantes.

    • M. Rauscher craint pour lui et sa famille. Que devrait dire M. Gonzales qui lui a été lâchement attaqué CHEZ LUI à son domicile en pleine nuit pendant son sommeil dans l’indifférence générale.

  12. Et à l’école du Parc les tags sont toujours présents !!
    C’est hallucinant de bêtise.

    • C’est une honte, un scandale ! À quoi servent nos impôts ! Que fait monsieur le maire ? Il se tourne les pouces ? Nos gamins sont traumatisés à cause de l’incurie et de l’incompétence de notre 1er magistrat. Il faut arrêter la b…….. !

      • Le maire vient de nous faire savoir qu’il ne pouvait effacer les tags à cause de l’enquête en cours. Le maire est un gros menteur. Toutes les constatations judiciaires ont été faites par les gendarmes. On les voit prendre les photos sur la vidéo diffusée par la mairie. Rien n’empêche d’effacer les tags depuis mardi dernier. Ce maire est une nullité. À moins que le maire ne veuille utiliser ces tags dans sa stratégie de victimisation afin de se faire passer pour quelqu’un dépassé par une situation incontrôlable. Pourtant, il a voulu ce poste. Il y est allé en babouches, en pensant qu’il pourrait bronzer tranquille ! Hé Oui-Oui, tu as intérêt à te bouger pour faire nettoyer les murs de l’école du Parc !

  13. Vous avez entièrement raison pour la vidéo et son ton sépulcral. On croirait un documentaire sur Auschwitz.

  14. Où est celui qui l’année dernière suggérait que l’attaque chez M. Gonzalez était une escroquerie à ‘assurance ? Où sont les mauvaises langues qui ont mis en doute la réalité des faits à l’époque ? Vont-ils prétendre aujourd’hui que les vandales qui ont opéré cette fois-ci n’existent pas ? Autre temps autre moeurs, décidément maintenant c’est comme avant ! Les jours, semaines, mois qui viennent vont être invivables pour nous, les saintryens qui ne viennent pas de Corbeil.

  15. LesinformésdeSaintryinfo | 14 janvier 2021 à 14 h 33 min | Répondre

    Employé par la commune, avec un enfant à l’école du Parc, je ne peux m’empêcher de maudire le maire et sa bande de rigolos. J’en parlais encore ce matin avec ma femme : Nous ne comprenons pas que, 4 jours après les faits, les injures taguées sur les murs de l’école, à la vue de tous les enfants (et des parents), n’aient pas encore été effacées. Normalement, après les constatations d’usage par la gendarmerie, faites lundi matin, les murs de l’école auraient dû être remis en état. C’est ce qui se fait dans les autres communes. Pour éviter de traumatiser encore plus les enfants. Je ne sais pas quoi répondre à mon fils qui me demande ce que veut dire FDP. De même pour la mairie ! Mais tout cela est fait exprès. Le maire veut avoir des stigmates à montrer aux élus désoeuvrés et en perte de vitesse comme Marie Guévenoux, qui vont venir samedi matin devant la mairie dans la neige et le froid glacial se presser autour d’un Oui-Oui, en réalité mort de peur et qui a déjà baissé les bras devant la racaille alors que c’est lui le monsieur « sécurité » de Saintry puisqu’il n’a pas délégué cette fonction et qu’il l’assume en direct. Enfin … est censé l’assumer !

  16. J’ai été ému jusqu’aux larmes par ce message sonore, sur le site de la commune, du maire élu. Je lui ai trouvé des accents gaulliens qui ont trouvé un grand écho chez moi. Images, violons, voix grave, et « de l’émotion », plein « d’émotion ». Sortez vos mouchoirs Mesdames, Messieurs. Moi qui habituellement partage les visions d' »Amar » et « Jacques », je n’ai pas honte de dire que j’ai été bouleversé, …. bouleversé par l’indigence du message.
    Qui veut-on faire pleurer ? Monsieur GONZALEZ, qui en pleine campagne électorale a subi une descente nocturne qui lui a coûté deux véhicules et des dégâts importants sur sa maison, sans compter que lui et sa famille aurait pû y laisser la vie. Peu de gens ce jour-là lui ont témoigné leur soutien. Notre pompier s’est-il ému à l’époque ? NON ! Trop préoccupé sans doute par sa campagne électorale.
    Monsieur RAUSCHER vous avez été élu pour remettre de l’ordre, pour apaiser notre commune qui en a bien besoin. En réalité en faisant cause commune avec ceux qui avaient cautionné la politique de CARTAUX épouse OURY et de son 1er adjoint, Machiré GASSAMA, vous ne pouviez et ne pouvez pas ignorer que ces attaques sont signées. Pour la petite histoire le faire de dire « à qui profite le crime » peut vous conduire au tribunal, ça c’est vu à Saintry !
    Combien de fois faudra-t-il signaler les « échanges commerciaux » illicites, qui ont cours dans certaines zones, pour que vous compreniez M. le maire qu’il ne suffit d’un mot des « parents », vous présentant comme l’homme de situation, pour gérer correctement une ville qui ne peut pas se gèrer comme une association, surtout en laissant aux commandes ceux qui, dans un premier temps ont voulu voter « l’impeachment » contre l’ancienne maire en septembre-octobre 2014, puis se sont ralliés dans la foulée « pour quelques dollars de plus ».
    M. le maire vous êtes ambitieux et vous vouliez la place au point de solliciter l’appui d’une association « professionnelle » qui n’avait rien à faire là. Vous pensiez vous faire entendre de tous ceux qui avaient reçu et archivé les plaintes multiples et documentées d’Eloy GONZALEZ : pas de chance ni la gendarmerie de Saintry, ni le préfet, ni le procureur de la République ne sont à votre écoute : l’atterrissage est brutal et le plancher bien dur !
    Les moeurs qui ont pourri Corbeil sont bel et bien installés maintenant à Saintry et il vous appartient d’avoir le même courage que celui que vous mettez à lutter contre les incendies, car il s’agit bien d’éteindre un gigantesque incendie !
    S’il vous plait, au lieu de geindre mettez-vous au travail, en faisant le ménage dans les équipes (des moyens légaux existent), en recouvrant des logements attribués en dépit du bon sens (d’honnêtes familles en sont privés), en remplissant votre mission de police municipale. Comme disent les politiciens « ce qu’une loi a fait, une loi peut le défaire ».
    A quoi vous servent les caméras achetées et installées à prix d’or par la précédente municipalité ? Je doute qu’elles marchent puisqu’elles étaient hors service en avril 2020 lorsqu’une attaque infâme a été portée contre la famille GONZALEZ.
    Décidément nous aurions perdu au change en vous mettant aux commandes de notre ville ? Ne venez pas pleurer aujourd’hui, c’est indécent ! Avoir de l’ambition n’est pas une fin en soi, il faut passer aux actes. C’est ce qu’attendent les saintryens et qu’ils ne vous pardonneront pas si vous ne le faites pas ! Vous ne pouvez plus vous permettre de différer votre action plus longtemps.

    • Bravo Monsieur ! Vous dites tout haut ce que nous sommes de nombreux Saintryens à penser. Quand je croise un de ces sept traîtres professionnels comme Denece et Ventalon, j’ai envie de vomir. Dire qu’après avoir été élus avec Johnny Da Costa, ils se sont ralliés à Eloy Gonzalez jusque décembre 2014 (pour faire tomber Martine) pour le trahir pour 30 deniers chacun et faire allégeance aux GASSOURY pendant 5 ans jusqu’à rejoindre le bien nommé Oui-Oui afin de préserver leurs postes d’adjoints et surtout leurs indemnités. 4 maîtres différents en 6 ans ne démontre pas de la constance et de la fidélité mais bien d’une capacité remarquable à retourner sa veste. Et ils continuent de nous déservir. De même pour Herschkorn et Soulier !

    • Bravo !
      Il fallait que cela soit dit !

  17. LesinformésdeSaintryinfo | 13 janvier 2021 à 12 h 24 min | Répondre

    Je partage votre analyse sur le fait que ces actes de vandalisme ont été commis par des personnes engagées par l’ancienne majorité. Il y a deux mois, les jeunes du service jeunesse, tous engagés par les GASSOURY et dirigés par Sonia, ont été déplacés de leur local à la Poste en mairie. De plus, l’agente municipale qui a eu une voiture brûlée et une autre taguée « Grosse pute » à été installée dans un 2 pièces dans cet immeuble de la Poste. Les jeunes ont pris ça pour du flicage. Et avec leur transfert en mairie, ils ne pouvaient probablement plus faire leurs petits trafics tranquillement. D’où l’expression de leur mécontentement. Encore une fois Oui-Oui s’est planté, il fallait virer tout de suite ces agents entièrement dévoués à Machiré et Sonia. Mais bon, vous avez choisi un branleur et ses 7 bras cassés pour diriger la commune. Ne venez pas vous plaindre !

  18. MDR ! Sur son compte FB, Mme Cartau-Oury condamne ces actes de vandalisme … commis par des gens qu’elle a engagés.
    De plus, pour trouver cette information sur le site de la mairie, il faut être sorti de Polytechnique ou de l’ENA. Que fait Oui-Oui, alors que la société qui a monté cette merde à fait faillite et ne peut donc plus maintenir le site, sauf si Mme Pelouin s’en occupe, elle qui trouvait ce site remarquable quand elle était adjointe de Martine ? RIEN, comme d’habitude !

  19. Bonjour à tous,
    J’ai vu cette vidéo poignante d’émotion (tout à été fait pour). Dans cette vidéo, M. le maire déclare d’un ton grave entre deux notes de musique : « A qui profite le crime ? ».
    La réponse est évidente Monsieur le maire : À vous et à votre majorité !
    C’est là tout le problème d’ailleurs !

  20. Je voudrais faire part de ma colère contre les services de l’État qui sont les seuls responsables de la situation explosive à Saintry avec les GASSOURY. En effet, les gendarmes, le Préfet et le Procureur les ont protégés malgré les nombreux signalements faits par M. Gonzalez. Quand on abandonne un territoire de la République aux voyous, voilà ce qu’il advient !

  21. LesinformésdeSaintryinfo | 12 janvier 2021 à 20 h 02 min | Répondre

    Patrick Rauscher confirme qu’il se prend pour Macron. Le voilà en guerre contre les tags, comme Jupiter contre le COVID 19. Il a la tête aussi grosse que lui et le blabla aussi facile. Quand on pense qu’il lui a fallu 48 heures pour réagir et s’adresser aux Saintryens en se victimisant. Assume mon coco, c’est toi qui a voulu le poste ! Plutôt que ta réunion bidon de samedi, les habitants préfèreraient savoir quelle(s) action(s) tu as entreprise(s) et quelle politique tu comptes mettre en oeuvre pour que de tels faits ne se reproduisent pas. Tout le reste n’est que du pipeau …

  22. Je viens de voir une vidéo sur les tags de la mairie, de l’école du parc et les incendies de voitures.
    Il faut se calmer monsieur le maire. Vous en faites un peu trop. Les actes sont graves, scandaleux, inadmissibles mais de là à prendre ce ton avec cette musique d’accompagnement…..

    • Vous avez raison, on se croirait au lendemain de « la nuit de cristal ».

      • Pardonnez-moi mais c’est quoi cette fameuse nuit de cristal ?

        • Il me semble que vous auriez dû apprendre cela à l’école. La nuit de cristal est un pogrom d’ampleur national qui a touché toute l’Allemagne et une partie de l’Autriche ordonné par Hitler dans le cadre de la politique d’éradication des juifs mis en oeuvre depuis 1933. La SA, la SS, le SD et la Gestapo, avec parfois l’aide de la population, ont saccagé, pillé ou brûlé des milliers de synagogues, commerces et appartements appartenant à des juifs. Bilan : 100 morts, 26000 déportés dans les camps de concentration et une fuite massive des juifs.

  23. LesinformésdeSaintryinfo | 12 janvier 2021 à 11 h 59 min | Répondre

    M. Rauscher, homme de droite s’il en est, qui a la tête aussi grosse que celle de Macron après le ralliement de la gauche caviar (Herschkorn et Soulier) aux 2nd tour des municipales, dispose pourtant de nouveaux soutiens dans la commune pour mettre en oeuvre sa politique de la loi et l’ordre. Un certain Rat-Bourdin qui était sur la liste de Fanny Aubry est devenu son conseiller politique. J’en connais qui doivent se retourner dans leurs tombeaux.

  24. Pour aller encore plus loin sur la loi et l’ordre, grands absents de Saintry, on ne peut même pas compter sur la gendarmerie de St Pierre du Péray alors que ces faits se sont déroulés pendant le couvre-feu. Et que fait le maire ? A-t-il renforcé la vidéo protection ? A-t-il engagé des policiers municipaux ? A-t-il sollicité la justice et les forces de l’ordre ou passé une convention avec elles ? A-t-il activé le CLSPD ? S’est-il tourné vers l’agglomération de GPS pour demander de l’aide ? S’est-il adressé au Préfet ? NON ! Le maire ne fait rien …

    • DES CLAMPLINS! C EST CE QUE NOUS SOMMES AUX YEUX DE JUPITER. A LA BASE NOUS NE SOMMES LÀ QUE POUR SERVIR L’INTERET GENERAL. MAIS CET ADACHE QUI DIT  » DIVISER POUR MIEUX RÉGNER  » PREND TOUT SON SENS AU SEIN DE LA MAIRIE. JE TROUVE CELA TRISTE. POLITIQUE A REVOIR!

  25. Je ne voudrais pas paraître alarmiste mais, quand on sait ce qui est arrivé à M. Gonzalez qui a combattu avec force et courage les graves dérives du couple infernal formé par Cartau-Oury et Gassama (ses 2 voitures brûlées et début d’incendie de sa maison, menaces de mort, intimidations physiques en bande organisée, tracts diffamatoires, …), on se demande pourquoi ce climat délétère ? En effet, le pompier satisfait à toutes les demandes des amoureux transis de l’ancien mandat (Un ex-1er adjoint et une directrice toute puissante en arrêt maladie – ils se reconnaîtront). Ainsi, pour remplacer le boxeur engagé comme responsable des services techniques et qui va être encore payé 6 mois à ne rien faire (emploi fictif), le maire fainéant a engagé un responsable des services techniques choisi par Machiré Gassama et Sonia Aït-Slimane. Il ne s’est pas foulé, ni ses nuls d’adjoints ! Pour l’inciter à partir (Oui-Oui), je ne serais pas surpris que les mêmes excités du bulbe (bien connus des services de police et de gendarmerie, ainsi que de la justice) fassent brûler sa voiture et sa maison. À sa place, je serais prudent. Et je ne serais pas surpris non plus que cette bande s’en prenne aux adjoint(e)s … ils ont constaté, comme nous tous, que la loi et l’ordre ne règnent pas à Saintry. Et ça n’est pas prêt d’arriver, vu les zozos aux manettes de la commune … encore plus nuls et arrogants que l’équipe précédente !

    • Un pompier ne craint pas les incendies, c’est bien connu.

    • Monsieur Amar Le responsable des services techniques que vous nommez n’est pas un lampion de certaines personnes de l’ancienne municipalité. Il avait simplement démissionné de son poste Car il n’était pas en accord avec la municipalité en poste pendant la campagne électorale. Arrêter de colporter des choses qui sont fausses et si vous voulez en savoir plus n’hésitez pas à contacter les ou la personnes intéressées. Sachez que la critique ne mènent à rien, Elle vous ronge….

      • Vu votre réaction, serait-ce vous ?

        • LesinformésdeSaintryinfo | 12 janvier 2021 à 19 h 46 min | Répondre

          Jacq et Amar, vous avez tous les deux raison. Le responsable des services techniques avait bien été embauché par Machiré Gassama et Sonia Aït-Slimane et était considéré comme un fidèle serviteur du couple maudit. Puis il avait démissionné. L’intérim jusqu’à sa réembauche par Super Oui-Oui et ses 7 mercenaires à été assuré par un boxeur. Malgré tout, un doute sérieux existe sur cette personne, vu l’état actuel des services techniques.

          • J’étais samedi matin au grand raout de Rauscher. Beaucoup d’élus … ça leur fait une occupation entre deux cérémonies de voeux. Notre maire a été pitoyable et larmoyant comme à son habitude. On dirait Calimero ! Et il ne fait toujours rien pour nettoyer les murs de l’école du Parc. J’ai vérifié auprès de la gendarmerie, plus rien ne l’empêche de faire effacer les tags. Beaudet lui parlait d’expérience vu le nombre d’agressions et d’attentats qu’il a subis et il n’en a pas fait tout un foin. Ce qui n’est pas le cas de Rauscher. Que devrait dire M. Gonzalez ? Piriou à très bien parlé. En grand dictateur qu’il est, Rauscher n’a pas laissé la parole aux élus d’opposition pour qu’ils puissent s’exprimer sur une situation qui se dégrade de jour en jour depuis que Rauscher et ses sept nains dirigent la commune jusqu’à un stade que Saintry n’avait jamais connu. Tout ça parce qu’ils n’ont rien fzit depuis leur arrivée.
            Des branleurs pleurnichards !

  26. Vous avez raison. Avec ce qui s’est passé cette nuit, ce n’est pas l’ordre règne à Santiago que nous avait promis le futur colonel Rauscher; ce serait plutôt le 9-3. Et que fait la gendarmerie ? Depuis que Gassama a été viré de Corbeil, ça dégénère chez nous. Si les nazes qui sont à la mairie avait fait le ménage dans le personnel, une bonne partie de ces problèmes seraient réglés.

    • Je vous rejoins totalement !
      Il fallait des décisions plus expéditives en matière de personnel.

    • Le maire actuel n’y est pour rien, Il subit un mécontentement politique, Monsieur Eloy Gonzales aurait subi la même chose, je pense que certaines personnes sont installer il est très dur alors actuel de couper les cordes des marionnettes, Qui ont été mis en place par certaines personnes de l’ancienne municipalité, Et qui a ce jour règne encore à la mairie…. je pense que les critiques devrait arrêter et mettons nous tous ensembles mêmes si nous avons des avis différents politiquement,pour retrouver un village tranquille. La critique ne mènent à rien, mais la pensée crée la chose.

      • Bonsoir
        Je vous rejoins totalement. Travaillant en RH la difficulté est de ne pas pouvoir licencier des personnes en arrêt de maladie.
        Quant aux agents en arrêt ils sont principalement ceux embauchés par l’ancienne municipalité….
        Nous devons effectivement tous contribuer à retrouver le calme dans notre commune et il ne fait nulle doute que tout cela est bien orchestré pour tenter de decridibiliser le maire actuel. Ces actes de menaces et de dégradations sont justes en intolérables et il n’est plus question de querelles politiques. Je pense que mr Gonzalez aurait malheureusement subi le même sort…

        • Il est très facile de régler certains problèmes de personnel et non des moindres comme Sonia, le boxeur responsable des services techniques ou encore le beau-frère de Gassama qui en plus dispose d’un logement social car, ils relèvent du pénal. Ensuite, quelle différence y a-t-il avec l’ancienne municipalité quand on retrouve Denece, Ventalon, Vignas, Pelouin, Pin, … aux manettes de la commune ? M. Gonzalez aurait probablement subi les mêmes attaques mais aurait certainement réagi différemment. Sa persévérance à dénoncer les illégalités pendant 5 ans l’aurait amené à passer le coup de balai tout de suite et non à tergiverser comme M. Rauscher, tenu aux c……. par les 7 mercenaires … comme le montre le fameux audit bidon. Ces 7 là n’étaient pas sûr la liste de M. Gonzalez qui de plus était le seul à avoir proposé un projet clair pour la commune. Alors, laissons Rauscher là où il aurait dû rester … à la caserne !

  27. Bonne année 2021 à tous. Je nous souhaite un grand nettoyage au niveau de la mairie et au niveau de la commune (voir les appartements attribués). Je nous souhaite un peu d’air frais et que cette équipe, qui surpasse encore l’ancienne par son incompétence et son arrogance, soit mise au rancart.

    • Cette élection municipale 2020 avec la Covid et l’abstention record nous laisse un goût amer. Rendez vous compte que ce maire a été élu avec 980 voix sur 4021 inscrits.

  28. J’ai entendu le maire dire lors du dernier conseil municipal qu’il y aurait un nouveau conseil fin décembre.
    Et bien plouf plouf il n’y a rien eu !!!
    C’est pas très sérieux tout ça !

  29. J’adore les personnages de Mickey et Minnie. Moi qui les connais bien, c’est tout à fait eux. Ventalon qui se voit maire depuis si longtemps et qui grâce aux absences répétées de Rauscher occupe le fauteuil vacant et Vignas qui peut jouer à la femme du maire. Et pendant ce temps, Saintry part à vau l’eau !

  30. Bien votre article ! Merci de continuer à nous informer et à nous divertir. S’il fallait compter sur les bras cassés de la mairie, on ne serait pas sorti de l’auberge …

  31. Bonne revue de l’année passée, avec les danseuses et les plumes qui vont bien.
    Rauscher reste le débiteur de Gassama puisqu’il acte ce que ce dernier a impulsé quand il était le 1er adjoint. A l’époque sa majesté Martine 1ère actait que sa mise en examen ne justifiait pas sa mise à l’écart de la gestion de la ville : le jugement de « l’affaire des achats de vote » a donné lieu à une condamnation de son conseiller particulier, contredisant notre vaillante ex-maire.
    Rauscher devrait prendre le temps de s’informer sur ce qu’est la bonne gestion d’une ville et de prendre la décision de faire le nettoyage qui s’impose, à moins que le courage nécessaire ne soit pas au rendez-vous.

  32. J’ai bien ri à la lecture de votre article. Et encore, vous êtes loin d’avoir tout dit. Par exemple, à quoi sert Mme Vignas à part se faire des frisettes à la mairie ? À rien ! En effet, les logements sociaux occupés par des bons à rien de la famille de Gassama et attribués par le même Gassama durant le mandat précédent, sont toujours occupés par les mêmes bons à rien alors que nous connaissons des familles en grand besoin. La devise de Oui-Oui doit être « Je m’en lave les mains ! »

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*