sa “Sororité Martine”

Ce dimanche se déroule le 1er tour d’une élection municipale capitale, celle de notre commune. Martine CARTAU-OURY, maire sortante, est candidate à sa réélection. Sans surprise, c’est devenu son fromage ! Plus surprenant est son affichage politique qui, comme nous allons le voir, est catastrophique et dévastateur pour elle : “CONTINUONS ENSEMBLE” ! Qui a envie de continuer avec elle et son mentor ?

La voilà qui rempile sous la casquette « Saintry pour Vous », nom de la liste de 2014. Pourtant, celle de 2020 n’a plus rien à voir, mais absolument plus rien à voir avec celle de 2014.

Ainsi, Machiré GASSAMA, le grand absent, condamné pour violences volontaires, aimerait bien faire croire qu’il a quitté la vie politique, lui qui tient la maire par la main … jusque pour signer les chèques, et qui, si Martine est réélue, continuera à diriger Saintry comme il le fait depuis six ans, mais à une place moins voyante, celle de directeur de cabinet. D’ailleurs, si vous le regardez bien, ne restent sur la liste en 2020 que les amis de M. GASSAMA, ceux qu’il avait déjà imposés en 2014 ! Tous les autres sont partis.

Quant au choix de se positionner comme la candidate de la droite et du centre, il est des plus malheureux. Surtout pour ceux qui connaissent Martine et ses penchants naturels. Membre du Parti Radical de Gauche pendant vingt ans (comme Alain Herschkorn son ami) et candidate sur la liste du Parti de Gauche aux élections Sénatoriales de 2011 ! Avant de franchir le rubicon pour rejoindre l’UDI ! Cela s’appelle faire le grand écart jusqu’à s’en désarticuler ! Mais en réalité, le véritable parti, celui du coeur, de sa sororité Martine est celui des TPMG : Tout Pour Ma Gueule !

Croire que l’élection municipale de Saintry-sur-Seine fait la France est d’une vanité folle. Nous sommes un village de 5 800 habitants. Ce qu’il nous faut, c’est une équipe de femmes et d’hommes motivés par le bien commun et l’intérêt général et non par des “politichiens” aux ordres de formations politiques douteuses, comme :

AGIR est dignement représenté avec le député Thierry SOLERE, mis en examen pour fraude fiscale, détournement de fonds publics et trafic d’influence.

Au MODEM, François BAYROU (Pdt), Marielle DE SARNEZ (Vice-Pdte), Sylvie GOULARD (ministre éphémère et commissaire européenne encore plus éphémère mais encore vice-gouverneur de la Banque de France) et plus d’une dizaine d’anciens élus ont été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics.

L’UDI, parti politique actuel de Martine, qui s’est surpassé. Martine s’est profondément inspirée de son président, Jean-Christophe LAGARDE, dont les turpitudes viennent d’être très précisément décrites dans un livre d’investigation remarquable, paru le 19 février dernier : “ Le maire et les barbares” ou comment pactiser avec les voyous pour s’emparer de Bobigny en Seine St-Denis ! Lisez le livre, vous retrouverez le Saintry d’aujourd’hui ! On s’y croirait !

LR, parti du puissant voisin corbeillois, tenu par une figure du milieu … politique, Jean-Pierre BECHTER, renvoyé en correctionnelle avec six complices dont notre 1er adjoint, pour achat de votes, financement illégal de campagne électorale, blanchiment de fraude fiscale.

Mais, revenons-en à Saintry-sur-Seine

Martine égarée parmi les loups (ou plutôt les barbares), pure et douce, est en réalité une dangereuse manipulatrice, tricheuse compulsive, menteuse comme une arracheuse de dents, grande amatrice des deniers publics et entièrement soumise à son ex-1er adjoint, futur directeur de cabinet, le grand gourou de Saintry.

Elle a commencé par tripatouiller illégalement les listes électorales (elle ne sait pas comment s’écrit le mot loi, alors comprendre son sens !), puis par priver les listes concurrentes de salles pour tenir une réunion publique sauf elle qui s’octroie généreusement la salle Corot Bas, le vendredi 13 mars à 20h00, afin de pouvoir débiter ses mensonges sans que ses adversaires puissent y répondre par manque de temps matériel, en moins de 24 heures. Cela s’appelle la démocratie selon Martine

Elle pourra répéter à l’envi qu’elle n’a jamais perdu un procès, ce qui est bien sûr complètement faux :

  • Le tribunal administratif de Versailles, par jugement rendu définitif du 24 mai 2018, a annulé la délibération n°11 du 3 juillet 2016 accordant une protection fonctionnelle à Mme CARTAU-OURY,
  • La cour d’appel de Paris, statuant le 15 septembre 2016 sur la 1ère plainte en diffamation de Martine contre un billet de « Saintry Info » intitulé « Main basse sur la ville » (titre prémonitoire), l’a complètement déboutée de ses accusations en relaxant M. GONZALEZ,
  • La cour d’appel de Paris dans son jugement en date du 20/02/2018 a débouté Mesdames  CARTAU-OURY, DENECE, VIGNAS, PELOUIN, GAST-DELIERE, WALKER et Messieurs GASSAMA, DELIERE, VENTALON, BERTELOOT et AGUIN de leurs plaintes en diffamation et n’a condamné M. GONZALEZ qu’à 50€ d’amende avec sursis pour avoir qualifié Sœur Martine  et une de ses bonnes amies de les deux coquines confirment ainsi leurs aveux de culpabilité dans cette affaire et les signent  dans la tristement célèbre affaire du scandaleux marché (de 22.010€ HT) de renouvellement du site internet de la ville de Saintry, affaire toujours d’actualité.

Elle pourra vous dire que cela n’a rien coûté à la commune ce qui serait encore un mensonge car, l’on frise les 40 000 € HT/ an d’honoraires d’avocats et de frais de procédures sur les dernières années (uniquement pour harceler judiciairement M. GONZALEZ), soit un coût global de plus de 180.000 € HT.

Elle pourra débiter toutes ses fadaises sur la nécessaire “salle de combat”, projet monté sans budget, sans études préalables, sans appel d’offres, sans marché public, sans permis de construire (un projet GASSAMA quoi !) et qui a pourtant déjà coûté aux Saintryens, en toute illégalité, la bagatelle de plus de 50.000 €. 

Elle pourra vous raconter n’importe quoi au sujet du ravalement par une société de négoce de bois, GRW, de la façade de l’immeuble où se trouve les logements sociaux et La Poste, payée grâce à des fausses factures avant le début des travaux.  

Elle pourra vous dire que la ville est désendettée, alors que l’endettement de la ville était de 163 € par habitant en 2014 et que quatre ans plus tard (2018) il était de 312 €, soit près du double, alors même que notre population a augmenté de 4%.  Où en sera le taux d’endettement en fin de mandat, puisque les deux dernières années ne nous sont pas encore connues ?

Elle pourra vanter sa rénovation de l’école maternelle Koch, alors qu’elle s’avère être une suite de malfaçons payées intégralement au prestataire et un puit sans fond car, on en est arrivé  à près de 2 millions d’euros sans en voir la f in.

Elle pourra vous mentir éhontément au sujet de l’utilisation des voitures de la commune, généreusement allouées à des ami(e)s du Grand blond avec une chaussure noire, avec une carte essence TOTAL (de la commune, bien sûr !), comme le boxeur professionnel responsable des services techniques, qui gare tous les soirs sa voiture de service à Corbeil (voir photo), alors qu’elle devrait dormir aux ateliers municipaux de Saintry et la Directrice WONDER sans diplôme, sans expérience, sans compétences mais amie de l’ex-1er adjoint, futur directeur de cabinet, qui utilise une voiture de service jour et nuit (et brûle 117,58 litres de carburant pour 481 kms parcourus entre le 1er et le 11 janvier 2020), en vous expliquant que ce sont des voitures de fonction, ce qui n’est pas possible.

Elle pourra, comme elle le fait quotidiennement dans son porte à porte avec son acolyte GASSAMA qui lui tient lieu de cerveau, vous susurrer insidieusement à l’oreille que M. GONZALEZ est d’extrême-droite,  comme elle l’a déjà écrit dans un tract anonyme particulièrement malodorant, signé courageusement « Les Démocrates de Saintry » ou dans l’expression libre du groupe « Saintry pour Vous » dans le journal communal « Le Saintryen ».

Fils d’immigrés espagnols ayant fui le franquisme en 1939 car ils étaient partisans de la République, M. Eloy GONZALEZ, a été élevé dans le culte des valeurs de la République Française par ses parents, est au-dessus de ces insultes.

Son engagement actuel consiste justement à interdire aux simili-FRANCO qui gèrent aujourd’hui la commune de continuer à le faire, reproduisant l’engagement de ses parents, 81 ans auparavant.

DISPENDIEUSE, TRICHEUSE, MENTEUSE, TELLE EST SA SORORITÉ !

21 Commentaires sur "sa “Sororité Martine”"

  1. C’est la France de Macron. Les forces de l’ordre ont reçu instruction de ne pas faire respecter le confinement dans les quartiers. Et comme Saintry est devenu un quartier de Corbeil grâce à votre 1er adjoint que vous vous apprêtez à réélire (sous le nom de Martine CARTAU-OURY), les petits jeunes de Gassama peuvent foutre le bordel autant qu’ils veulent. Pourtant, cela pourrait être réglé simplement, en prenant un arrêté de couvre-feu !

  2. Les jeunes continuent à se réunir dans saintry le soir sans être inquiété !

  3. C’est normal qu’il se balade. Ce n’est pas un confiné mais un con fini !

  4. Entre virus malfaisants, il ne risque rien.

  5. Avec ce report quasi certain du deuxième tour des municipales, Mme le maire et ses acolytes se croient désormais les maîtres du monde. Le 1er adjoint se balade en ville sans se soucier du confinement.

  6. Monpetitdoigtmadit | 21 mars 2020 à 19 h 32 min | Répondre

    Entièrement d’accord Etienne, Martine exploite le filon de l’épidémie de COVID 19 pour faire sa campagne électorale. C’est totalement illégal d’utiliser les moyens de la mairie pour faire sa propagande, d’autant plus qu’elle a fait distribuer son tract électoral par des agents de la commune, mettant leur vie en danger. Elle a bien fait de ne pas me demander, j’aurais refusé. Je suppose que ce sont les jeunes couillons que Gassama a engagé au service Jeunesse qui s’en sont chargés. Remarque, si ce sont eux qui attrapent le coronavirus …

  7. Merci Mme le Maire,
    Moi je travaille à l’hôpital sud francilien.
    Pour demain je préfère un sandwich cornichon rillettes plutôt que des bonbons.
    Vous devriez avoir honte de profiter du Covid 19 pour faire votre campagne électorale.

  8. Jean-Pierre BRAY | 21 mars 2020 à 13 h 51 min | Répondre

    Ce matin, à la lecture de la note d’information COVID-19 de Mme Le Maire je relève un paragraphe qui, à mon sens, interroge, je cite :

    “Pour montrer le soutien de la population et en votre nom à tous, nous allons commander des denrées alimentaires, type confiseries et chocolats, café, thé, pour réconforter et encourager notre personnel soignant, qui est précieux à nos yeux”.

    Cela part indéniablement d’un bon sentiment mais, si l’on affectait plutôt cet argent à nos soignants, faute de ne pouvoir leur offrir massivement des masques, pour leur faciliter la vie au quotidien, les aider à faire garder leurs enfants pendant qu’ils consacrent leur temps à tenter de sauver nos vies, prendre en charge les frais inhérents à la situation qui ne leur seront pas remboursés (frais d’hôtel, de taxi etc…par exemple) et j’en oublie très certainement !

    J’ai tendance à penser que cela leur serait plus utile que confiseries, chocolats etc….!!!

    • C’est surtout très électoraliste !!!

      • Je suis infirmier. Je peux vous dire que la maire peut se mettre ses bonbons là où je pense. En agissant ainsi, elle montre surtout qu’elle n’a rien compris à ce dont nous avions besoin. Elle croit que de distribuer des friandises est la réponse adaptée à nos problèmes. Elle a un pois chiche dans le cerveau.

  9. Bravo !
    Ils et elles travaillent dans des conditions très difficiles !
    Nous y serons.

  10. Quand on voit comment réagissent des français face au confinement, qui ne mesurent pas la gravité, s’empressent de stocker papier toilette, pâtes, sucre, conserves, eau, on comprend mieux comment ont voté les électeurs de Saintry alors que l’infection latente va continuer dans notre ville.

  11. Bonjour a tous

    Au dépouillement de LISSES il y avait un black de la bande a Gassama (grand et maigre environ un bon 40 ans. et un robeu de Corbeil dans les 60 ans. Bizare il semble que le maire Lafon est dans la magouille.

  12. On voit bien que Martine nous ment. La carte TOTAL fonctionne à plein. Dimanche on a pu voir la voiture de “service” de Sonia à l’école Koch. Je me suis approchée et on constate qu’à l’intérieur elle est bichonnée comme une voiture de fonction.
    Et la voiture du boxeur c’est toutes les nuits qu’elle est stationnée à Corbeil

  13. Aux dernières nouvelles elle aurait rectifié la faute : elle a mis ordre avec un S.

  14. Ah Saintryennes Saintryens vous êtes vraiment des imbéciles et vous méritez d’en reprendre pour 6 ans….la bande CARTAU OURY – GASSAMA vous vole,vous ment depuis des années et vous les remettez en tête au première tour des élections municipales …vous aimez vraiment les pratiques sadomasochistes…Allez dans un sexe shop cela vous coûtera moins cher!

  15. Les résultats du 15 mars donnent une idée de la prise de conscience de la population.
    Continuons comme ça puisque c’est ce que souhaite une majorité.

    • Pour un tract électoral, ou même d’information, c’est du pipeau. La soeur, comme vous l’appelez, nous livre son baratin habituel. Par exemple, on ne sait pas qui sont les référents dont elle parle et comment rentrer en contact avec eux. On ne sait pas comment se fait l’accueil pour les enfants des soignants. On ne sait pas comment se passe les opérations pour le portage des repas à domicile ou pour assurer le maintien des personnes dépendantes à domicile … Je ne suis même pas sûr qu’elle comprenne le sens des mots et des phrases qu’elle emploie. Et puis cette idée des bonbons … “parce que les fleurs c’est périssable” ! Elle reste égale à elle-même et dire que près de 30 % de Saintryens ont voté pour elle. Remarque, ils auront les élus qu’ils méritent !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*