Sa majesté des mouches, « Martine 1ère »

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Suite à un certain nombre d’interpellations par les habitants au sujet de l’installation des compteurs LINKY, nous avons essayé dans nos publications précédentes de vous apporter aide et information. Mais, les compteurs LINKY étant la propriété inaliénable de la commune (article L322-4 du code de l’énergie), seule la maire est habilitée à prendre une délibération pour s’opposer aux changements « d’office » de nos compteurs électriques.

Des centaines de communes ont pris une délibération de cette nature, dont une grande partie est valide à ce jour et permet à la police municipale de venir protéger les habitants face aux méthodes quelquefois musclées des sociétés de services chargées d’opérer ce changement.

La commune la plus emblématique dans notre département de ce combat est la commune d’Yerres, pour laquelle nous vous mettons le lien (Cliquez ici pour accéder au site)  vous permettant d’obtenir les informations sur ce sujet, ainsi que la délibération valide s’opposant au changement des compteurs (Cliquez ici pour consulter la délibération). Voilà un site bien fait et qui sert aux habitants !

Apparemment, voire de toute évidence, notre maire s’en contrefout royalement, justifiant ainsi son sobriquet de « Martine 1ère ».

Au dernier Conseil municipal, Mme ANTIGNAC élue d’opposition (on ne peut vraiment pas compter sur la majorité), a demandé à « Martine 1ère » ce qu’elle comptait faire au sujet de l’installation des compteurs LINKY dans la commune.

« Martine 1ère » du haut de son trône lui répondit, presque dédaigneusement que ce n’était pas de sa compétence. Autrement dit : « Circulez y’a rien à voir ! ». On se demande bien d’ailleurs ce qui est de la compétence de la maire excepté les attributions de marchés pour des services et des travaux fantômes.

Sans doute prise de remords et après la lecture de son journal favori, « le Figaro », elle a dégoté une brève (de comptoir) en guise de réponse à la question posée, qu’elle a demandé à son factotum de transmettre par courriel à Mme ANTIGNAC, copie à tous les Conseillers municipaux (Cliquez ici pour consulter le courriel)

Le mépris de cette femme pour les règles les plus élémentaires de la démocratie locale est incommensurable ; c’est tout juste si elle ne suggère pas à l’élue de s’abonner au Figaro pour se tenir informé.

La moindre des choses eut été d’accompagner le coupon de presse d’une lettre à en-tête de la mairie, ce qui eut été de la plus élémentaire courtoisie. Mais enfin, quand on passe son temps à chercher de l’argent pour boucler le budget, on ne peut plus s’attendre à un comportement civil, la panique dictant vos actes.

Par ailleurs, sur un sujet de cette importance pour les habitants, tant sur un plan financier (puisque le remplacement du compteur est à la charge des abonnés), que sanitaire (risques électromagnétiques  très élevés), que de protection de vos données personnelles, et enfin que sécuritaire (risques d’incendie de vos maisons), et les compteurs LINKY étant la propriété inaliénable et le reste, même en cas de transfert de compétence énergie au SIARCE, il nous aurait semblé que la maire aurait pu s’intéresser à ces questions avec sérieux, empathie et compétence.

Nous en sommes loin ! Très loin ! Très très loin !

 

Cliquez sur l’image pour consulter le vrai du faux

 

Sa Majesté des mouches (titre original : Lord of the Flies) est un roman de l’auteur britannique William Golding publié en 1954. Il est sorti en France en 1956.

 

59 Commentaires sur "Sa majesté des mouches, « Martine 1ère »"

  1. Bravo M. Gonzalez, pas sûr que le site « officiel » de la mairie ait le 1/100 de votre fréquentation ! Il faut dire qu’il est tellement nul. A part l’heure des messes, on n’y trouve rien.

  2. Rantanplan c’est vraiment bien trouvé !

  3. Je vois que Martine fait de plus en plus fort. Elle croit qu’elle va pouvoir jouer au bonneteau avec nous pendant longtemps. Mais que fait notre préfète ?

  4. SOSFANTÖMES | 12 avril 2018 à 16 h 11 min |

    MENTEUSE, VOLEUSE et RIDICULE continue de sévir. C’est toujours carnaval sur le site de Saintry.

  5. Comment cela se peut-il qu’ENEDIS attaque une délibération de 2016 de la commune d’Yerres alors que le délai de recours est de deux mois maximum ?

  6. Le dessin montre qu’il n’y a pas que Ma qui se fout des questions sur Linky. Il y a aussi Rantanplan.

  7. Perverspépère | 11 avril 2018 à 16 h 16 min |

    c’est exactement ça Gloria. Le cas est désespéré. EEG plat ! Ni la greffe de cerveau, ni l’apport énergétique ne pourront faire repartir la « bête ». Mais personne ne veut la débrancher.

  8. Oui mais alors c’est désespéré

  9. Perverspépère | 11 avril 2018 à 11 h 34 min |

    Théorie intéressante Gloria. Selon vous ce n’est pas un problème structurel avec une insuffisance dr matière grise mais plutôt un problème d’infrastructure avec un manque de watts. Pourquoi pas les deux ?

  10. Il n’y a pas assez de puissance électrique en mairie pour alimenter tous les cerveaux : c’est tout !

  11. Vous vous trompez SOSFANTÖMES, c’est au cerveau qu’il faudrait lui greffer un compteur Linky pour qu’enfin le courant arrive.

  12. SOSFANTÖMES | 11 avril 2018 à 9 h 50 min |

    Waterloo morne plaine ! MENTEUSE, VOLEUSE et RIDICULE persiste et signe en se moquant royalement de nous avec son site internet et son appli Citykomi ! En fait, « il manque un compteur Linky au tableau électrique de la mairie pour qu’on puisse installer le nouveau site. » Ça devrait être la prochaine excuse de Martine dans ce feuilleton interminable. Vu l’attente, ce site a intérêt à vraiment être exceptionnel.

  13. Bien vu Chubby, ça sera plus facile pour elle. Pas sûr qu’elle s’en soit rendu compte, elle est en vacances toute l’année. Attendons de voir l’ordre du jour pour savoir ce qu’elle veut passer en douce !

  14. Un conseil municipal en pleine période de vacances scolaires? Autant dire que l’on recherche l’intimité !
    C’est pas sûr qu’elle obtienne le quorum !

  15. Tout cela est scandaleux. Et après on veut nous faire croire à la moralisation de la vie publique ! Sa place (à Martine) est entre deux gendarmes. Qu’attend la préfète pour remettre de l’ordre dans ce foutoir nauséabond. A force de ne rien faire, elle pourrait voir sa responsabilité engagée pour faute lourde ce qui ne serait pas bon pour la suite de sa carrière …

  16. SOSFANTÖMES | 10 avril 2018 à 19 h 18 min |

    Grâce à Citykomi, l’application gratuite qui vous donne les événements à Saintry à laquelle je me suis abonné, j’ai appris qu’il y avait un conseil municipal convoqué pour le 17 avril 2018 à 20h30. Bien sûr, cette information n’est pas sur le site internet de m…. de la mairie. VOLEUSE, MENTEUSE et RIDICULE, je suis … je suis … je suis … sa majesté Martine 1ère !

  17. Pour celles et ceux qui n’auraient pas compris, au salon de l’agriculture on y trouve des poules et des coqs, des baudets et des moutons … au salon des maires de l’île de France qu’y trouve-t-on ?

  18. SOSFANTÖMES | 9 avril 2018 à 16 h 31 min |

    Pas plus ce soir que ce matin, le nouveau site n’a d’existence. Heureuseument qu’il n’hante pas les nuits de Martine tel Belphégor hantant les couloirs du Louvre.

  19. Après le salon agricole voici qu’arrive le salon des maires d’île de France.
    Je vous laisse réfléchir là-dessus !

  20. En tout cas merci à Saintry info qui fait l’effort de nous informer. Sur le site de la ville il n’y a que les sorties pour les gosses.

  21. SOSFANTÖMES | 9 avril 2018 à 9 h 32 min |

    Martine Ridicule 1ère enfonce le clou quand elle nous prend pour des c… Le nouveau site est un fantôme. Moi qui me faisais une joie de l’explorer. Menteuse, Voleuse et Ridicule ! Belle image pour Saintry

  22. M. C.ANTOINE, cet article du Parisien devrait éclairer votre lanterne sur les CPL et vous faire modérer votre jugement sur les CEM. En tout cas, la résistance contre Linky s’organise. Ce qui montre bien que Martine est nulle à c…. avec sa réponse au dernier conseil et par la voix de son factotum. Mais ça nous le savions déjà. Ces citoyens qui veulent la peau du compteur électrique Linky
    https://www.leparisien.fr/societe/ils-veulent-la-peau-de-linky-08-04-2018-7653696.php

  23. Tout à fait Ségolène, Saintry info est très suivi en Préfecture, au Parquet, à Grand Paris Sud et dans toutes les villes alentour. Julien que je connais m’a même dit qu’il y avait des visiteurs au Lavandou. Et le site connaît un succès grandissant.
    Martine en ne traitant pas le sujet des compteurs Linky est à côté de la plaque (un peu comme d’habitude) et n’a pas compris que les gens étaient inquiets. De toute façon, elle se fout des gens.

  24. Concernant le nouveau site internet de la commune, nous ne sommes plus à un mensonge près. Elle a quand même poussé le bouchon un peu loin. Mais Peut-être prend-t-elle conscience qu’elle n’aura jamais autant de visites que votre site.
    Une précision toutefois sur ces visites, je connais des personnes qui n’habitent pas à Saintry qui consultent régulièrement votre site Saintryinfo.

  25. SOSFANTÖMES | 8 avril 2018 à 9 h 53 min |

    Ridicule est son 2ème prénom ! Martine Ridicule 1ère ! Toujours pas de site en vue. A-t-elle cru que le seul fait de l’annoncer la laverait de tous ses pêchés ? Vol, mensonge et maintenant ridicule, décidément la com de Martine est nulle. Encore plus que sa gestion !

  26. La Rédaction | 7 avril 2018 à 13 h 03 min |

    1.451 visites de notre site le mercredi 4 avril 2018

    627 visites de notre site le jeudi 5 avril 2018

    856 visites de notre site le vendredi 6 avril 2018

    525 visites de notre site le samedi 7 avril 2018

    Un grand Merci à tous! Les Saintryens ont démontré leur grand intérêt pour le dossier des compteurs LINKY.

  27. J’ai voulu constater par moi-même : Pas de nouveau site internet. Avant d’annoncer n’importe quoi dans le journal de la ville, elle aurait dû prendre quelques précautions. J’ai envoyé tout ça à mes amis provençaux, pourtant grands spécialistes de la galéjade. Ils n’arrivent pas à y croire et me parle d’elle comme de « la fada ».

  28. Bobléponge | 7 avril 2018 à 11 h 32 min |

    Notre ami « le mis en examen » a de plus en plus de mal à faire recruter des petits jeunes de Saintry à Corbeil-Essonnes. Il faut dire que chez nous la ville est en faillite malgré les belles déclarations du maire. Et puis le contrôle de la CRC qui est en cours depuis août 2017 va faire des dégâts irrémédiables. Le Mickey du Mali a de moins en moins de crédit. Déjà qu’il n’en avait pas beaucoup …

  29. En tout cas, ça va bientôt bouger du côté de la préfecture. La préfète va vouloir faire place nette avant l’arrivée de son successeur. Le dossier Martine est particulièrement signalé à la préfecture et votre audience croît. Courage ! Elle va s’écrouler d’un coup.

  30. Réveil à 7 heures – Pas le temps de prendre le petit déjeuné et déjà sur l’ordinateur.
    Tous les médias en ont parlés : Le nouveau site de la mairie de Saintry-sur-Seine arrive. Même le bulletin municipal en parle c’est dire !
    Et…..
    Déception, la merveille des merveilles n’est pas encore installé.
    Retour à 9h44 et rien !
    Attendons, ils ont dû travailler toute la nuit et peut-être un bug de dernière minute. Ne perdons pas espoir, on a bien attendu 1 AN.

  31. SOSFANTÖMES | 7 avril 2018 à 9 h 36 min |

    Quelle déception ! J’ai fait un tour sur le site internet, prêt à m’esbaudir sur le nouveau site et à voir s’il méritait tant d’attente. RIEN ! ENCORE UNE PROMESSE CREUSE DE LA MENTEUSE ET DE LA VOLEUSE dont le cas s’aggrave avec le dernier exemplaire (n°15) du « Saintryen ». Ça devait être le 7 avril 2019. J’ai dû mal lire.

  32. Etienne-Louis | 7 avril 2018 à 9 h 34 min |

    Constatons qu’il n’y a pas une seule ligne, pas un seul mot sur le budget 2018 dans le bulletin municipal. Il est plus facile d’évoquer des victoires imaginaires en justice qui n’apporte rien aux saintryens.
    Peut-être devrait-elle nous informer sur le coût financier de ces procédures judiciaires.

  33. Et puis comme ça elle n’a pas bedoin de parler des sujets qui fâchent : les 50 semaines de retard du site, l’école Koch, le trou dans le budget, la rétention de documents publics, les problèmes sur certains marchés, …

  34. SOSFANTÖMES | 6 avril 2018 à 21 h 19 min |

    Ça y est ! La menteuse et la voleuse a craqué. Elle est bonne pour le tribunal. Le dernier n° du « Saintryen » est un révélateur impitoyable. Dans toutes les boîtes aux lettres des habitants. Plus moyen de récupérer le coup !

    Dans la rubrique expression libre, notre « amie » (quand on a une amie comme ça, on n’a pas besoin d’ennemie), Martine 1ère, laisse libre cours à sa fureur et se laisse emporter par la plume de son scribe. A-t-elle seulement relu ce qu’elle a signé ?
    Martine n’en peut plus, elle divague, elle diffame, dans le journal d’information de la ville transformé en torchon de la nomenklatura bien-pensante. La vérité eût été de dire que sur neuf dossiers, elle en a gagné trois (dont un par son factotum) et PERDU SIX. De plus, les trois gagnés par elle et son « Gaston », ont tous fait l’objet d’un appel qui sera jugé par la chambre spécialisée en droit de la diffamation de la cour d’appel de Paris. Dossiers dont l’issue me semble extrêmement favorable pour M. Gonzalez.
    D’ailleurs, avec quelques amis nous ne comprenons pas pourquoi elle a attaqué pour s’être fait appeler « ânesse de maire ». A notre sens, c’était plutôt un compliment, cet animal étant intelligent, doux et servant à quelque chose, lui ! Nous aurions compris si c’était le « Syndicat de défense des ânes, mules et bardots » qui avait attaqué car, pour le coup, être comparé à Martine …
    De plus, laisser croire qu’elle a terrassé M. Gonzalez avec une victoire totale est une diffamation publique. Pour le coup, M. Gonzalez, je vous invite à la traîner devant les tribunaux.
    Enfin, elle est bonne pour Sainte Anne ou Barthélemy Durand, car elle a fondu la centrale électrique avec sa théorie du complot, sortie tout droit de l’imagination « fertile » de son 1er adjoint, « le mis en examen ».
    Le seul paragraphe de sa tribune libre qui ait sens est le dernier, quand elle avoue librement qui elle est : »La différence entre l’homme et l’animal c’est la RAISON … ».

    En page 8 du « Saintryen », elle avoue sans contrainte que dès demain 7 avril, jour de carnaval à Saintry, elle rend aux habitants le nouveau site internet qu’elle avait dérobé il y 50 SEMAINES et bien caché il faut le reconnaître. Cela fait tout de même plus de 100 000 € de pénalités de retard que j’espère vous allez tout faire pour récupérer, vu l’état des finances communales.
    Je vous invite tous à faire un tour ce soir sur le site de la ville afin de lui faire vos adieux. Dès demain, nous aurons la 8ème merveille du monde …
    Au passage, un grand merci à Arnaud Delière qui a fait installer la fibre optique comme il l’avait promis en conseil, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Car selon ses propres paroles, il faut que la fibre soit installée pour que le nouveau site soit opérationnel.

  35. MCO nous a habitué à chanter victoire alors que les jugements qui l’ont débouté étaient clairs.
    Monsieur GONZALEZ, dès que vous serez en possession des neuf jugements mettez-les sur le site pour que nous puissions les lire, directement et, non pas à travers les lunettes déformantes de MCO.
    A l’arrivée ils auront quand même coûté chaud à nos portefeuilles de saintryens.

  36. Les Rougeaux | 6 avril 2018 à 15 h 36 min |

    Je sors du sujet de cet article, mais avez-vous lu le dernier bulletin municipal de Saintry-sur-Seine ?
    Mme Cartau-Oury nous annonce que les procès en diffamation ont été perdus par M. Eloy GONZALEZ.
    Qui dit vrai ??

    • Eloy GONZALEZ | 6 avril 2018 à 15 h 58 min |

      J’ai effectivement lu dans la rubrique « Expression Libre » cette déclaration. Sachez qu’en première instance j’ai gagné 6 des 9 éléments à juger dans les deux plaintes qui ont été déposées par Mme CARTAU et les 9 élus indemnisés de sa majorité.
      Or, le 21 février 2018 j’ai interjeté appel sur les 3 éléments en question. Cet appel est bien évidement suspensif et sera jugé par la 7ème chambre d’appel de Paris.
      Mme la maire s’arrange une fois de plus avec la vérité des faits. Nous y sommes habitués

  37. Oui mais si sa majorité ne fait rien il ne se passera rien.

  38. Non Sandra, il faut que nos élus fassent pression sur Mme le maire pour qu’un projet de délibération soit mis à l’ordre du jour d’un prochain Conseil municipal

  39. En fait on est contraint d’accepter ce nouveau compteur ?

  40. J’entends bien ce que nous dit C.ANTOINE, mais moi je me méfie des scientifiques. Rappelez-vous :
    Ceux qui nous ont fait acheter des millions de doses contre le virus pandémique H1N1 Ceux qui nous ont fait croire que le MÉDIATOR n’était pas dangereux et qui est à l’origine de 2000 décès, etc…

  41. Bonne idée C. ANTOINE ! Quand on n’accepte pas la controverse. Le dernier lien que j’ai donné renvoie pourtant à des informations mesurées.

  42. SOSFANTÖMES | 4 avril 2018 à 13 h 05 min |

    Citykomi m’informe du carnaval à Saintry le 7 avril avec un petit déjeuner offert par la mairie (on rase gratis), alors qu’il n’y a rien sur le site officiel. Décidément Martine tu ne sers vraiment à rien !

  43. En dehors de toutes vos considérations, l’article que vous publiez est surtout axé sur le fait que ces compteurs étant la propriété de la commune, c’est à elle de délibérer pour ou contre.
    La délibération de la commune de Yerres est à ce titre exemplaire.
    Moi je suis contre car nous n’avons pas à payer une telle dépense.

  44. Ok Jacques, vous avez gagné. Une simple page web toute peinturlurée de jaune, mal fichue, non étayée, sans aucune nuance (« le Linky c’est mal, point »), sans aucun lien vers des publications scientifiques (à part vers l’OMS qui dit donc ce qu’on trouve dans « ma BD ») vous paraît digne de foi ? Vous êtes donc sensible non seulement aux « ondes » mais surtout à n’importe quelle source de désinformation ou théorie du complot. Et on ne peut pas lutter contre ça. Donc bourrez vous le mou tranquillement avec ce genre de fadaises, et gaspillez votre temps plutôt que de le consacrer à quelque chose qui vaut le coup. Amusez vous bien, je n’interviendrai plus sur le sujet.

  45. M. C. ANTOINE, une réponse parmi beaucoup d’autres à votre dernier commentaire : http://refus.linky.gazpar.free.fr/ondes-repondre-erdf.htm

  46. SOSFANTÖMES | 4 avril 2018 à 11 h 34 min |

    Je suis allé sur le site de Yerres. Voilà un site conçu pour rendre service aux habitants. Le nôtre ne rend béat que nos cloches qui sont malheureusement toutes rentrées de
    Rome.

  47. Désolé, envoi trop vite du message précédent.

    Donc, qu’on critique Linky sur des éléments objectifs (coût, vie privée), pas de problème. Mais sur de soi-disant effets sanitaires, non et non. Si on veut être pris au sérieux dans une démarche « anti-Linky », il faut un minimum de connaissances scientifiques, ou au moins de réflexion et de sens critique.

  48. Voici le lien vers l’étude :
    http://www.jim.fr/e-docs/hypersensibilite_electromagnetique_lanses_devoile_ses_conclusions_170902/document_actu_pro.phtml

    Il y a de nombreux cas où des riverains se sont déclarés affectés par l’implantation d’une antenne relai… alors qu’elle n’était pas allumée (cela peut prendre des mois entre les premiers travaux et le raccordement).

    J’encourage ceux qui doutent à se procurer l’article de CanardPC Hardware de mai 2016 (je l’ai en PDF si l’animateur de ce site veut le rendre accessible).

    Sinon, ce site est très bien :
    http://lepharmachien.com/ondes/

    Qu’on critique

  49. Désolé pour tous ceux qui ont réagi, l’électro-sensibilité n’est qu’une chimère. Une étude est sortie récemment, renseignez vous.

    Que le Linky pose éventuellement des soucis liés à la vie privée, pourquoi pas. Que son coût soit finalement supporté (directement ou indirectement) par l’abonné, c’est probable (et scandaleux).

    Mais il faut arrêter avec cette fable de l’électro-sensibilité. Elle n’existe déjà pas avec les antennes relais (et ce n’est pas le chapeau aluminisé de certains bouffons qui y changerait quelque chose), alors avec les émissions infinitésimales des Linky, laissez moi rigoler.

    Et quant à ce lien vers change.org… vous n’avez rien de mieux ???

  50. A lire la position de l’INC sur l’utilisation des données personnelles : https://www.inc-conso.fr/content/compteur-linky-et-donnees-personnelles

  51. Je suis sensible aux ondes wifi et je me suis beaucoup renseigné sur ce sujet. Il faut impérativement refuser ces compteurs, car ils ne sont là que pour faire une opération financière au détriment des personnes que nous sommes.

  52. Exact Pierre : « Les communes ou les communautés de communes sont les propriétaires des compteurs électriques. C’est en effet à elles que revient la charge de fournir ce service, en lien avec ERDF et les différents fournisseurs d’énergie. Dans certaines collectivités, une organisation spécifique peut être mise en place, avec des syndicats d’énergie auxquels est confiée cette gestion.

    Le sujet est au cœur de l’actualité, car les villes sont également propriétaires des nouveaux compteurs Linky actuellement déployés par ERDF. Elles assument donc une partie de la charge économique et financière de ce passage du compteur électrique mécanique vers un modèle digital. » Cependant un doute subsiste dans les esprits, comme le doute sur les ondes magnétiques et surtout sur le rôle « d’espion » de ce type de matériel sous prétexte de donner plus de lisibilité sur la consommation. Nous sommes passés « de l’autre côté de la force » et « 1984 » de Georges Orwell est bien présent.

  53. La Rédaction | 4 avril 2018 à 10 h 21 min |

    Avant de qualifier le risque électromagnétique de sottise, j’encourage C.ANTOINE à consulter le Lien ci-après:
    https://www.change.org/p/enedis-dans-2-ou-3-ans-si-rien-ne-change-mes-parents-peuvent-mourir

  54. Maximilien, si vous aviez lu la délibération de Yerres, vous auriez eu votre réponse. Il s’agit de l’article L.322-4 du code de l’énergie qui stipule que les compteurs actuels sont la propriété des collectivités et non d’ENEDIS.

  55. Oui M.C. ANTOINE, le risque électromagnétique lié à la pose des compteurs Linky est très important. Ce n’est pas une sottise. Ce point est parfaitement documenté. Et je ne parle même pas de l’impact sur des personnes électro-sensibles.

  56. ENEDIS (ex EDF) prétend que les compteurs lui appartiennent et qu’à ce titre il est dans son droit pour les remplacer. De plus, il semble qu’à terme les comteurs LINKY deviennent obligatoires.
    Quelqu’un(e) est-il en mesure de vérifier ces affirmations ?
    Merci pour nous !

  57. « risques électromagnétiques très élevés » ?

    Pardon ?

    Renseignez vous, et évitez de propager ce genre de sottise, merci.

Les commentaires sont fermés.