Mme le maire ose tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît !

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Nous savons déjà que Martine est capable de tout – Nous la savions aussi capable du pire.

Le Conseil municipal du 11 juin dernier en est une preuve supplémentaire s’il en était besoin.

Il n’est pas digne d’un premier magistrat communal de transformer les conseils municipaux en simulacre de débat démocratique pour faire accroire à ses administrés que tout va bien.

Non Mme le maire tout ne va pas bien, nous dirons même que tout va plus mal :

  • Tout va plus mal, lorsque vous choisissez M. Machiré GASSAMA mis en examen dans une sordide affaire d’achats de votes et renvoyé devant le Tribunal Correctionnel d’Evry le 29 juin prochain pour violences volontaires ayant entraîné une interruption temporaire de travail supérieure à 8 jours, pour rapporter le projet de délibération sur votre protection fonctionnelle.
  • Tout va plus mal, lorsque vous faites croire que vous quittez la salle du Conseil en laissant la porte vitrée grande ouverte et que vous restez sur le seuil de celle-ci à quelques pas de votre siège, comme pour mieux surveiller les débats et vérifier ainsi que vos ordres de voter cette délibération sont bien respectés à la lettre.
  • Tout va plus mal, lorsque vous proposez au Conseil municipal de voter une délibération sans cause et sans objet, au prétexte qu’il s’agit d’une régularisation de la délibération annulée par le Tribunal Administratif de Versailles, et que votre rapporteur a le culot d’affirmer, que toutes les précautions juridiques et administratives ont été prises auprès du Préfet afin que le recours à la protection fonctionnelle sollicitée au bénéfice du Magistrat Municipal ne souffre d’aucune contestation. Or, il nous semble que le Tribunal administratif de Versailles dans son jugement a sanctionné le contrôle de légalité de la Préfecture. Nous pensons que le Préfet ne prendra pas deux fois le risque de se ridiculiser, puisque cette délibération fera l’objet d’une annulation encore plus certaine que pour l’annulation de la délibération du 3 juillet 2016 pour laquelle M. GASSAMA avait tenu les mêmes propos.
  • Tout va plus mal pour vous, puisque le Conseil municipal a été enregistré dans sa totalité et que nous entendons très bien les remarques de M. Eloy GONZALEZ vous demandant expressément de vous retirer de la salle du Conseil municipal et de fermer la porte derrière vous, votre présence entachant d’irrégularité cette délibération qui de ce seul fait sera annulée… sans parler des autres moyens.
  • Tout va plus mal lorsque, sous la coupe de votre mentor, vous faites régner la terreur dans vos rangs :
    • Nous ne parlons pas des 6 girouettes sur 7 qui siègent encore au Conseil sous votre autorité conjointe (celles des GASSOURY) et dont c’est le choix intéressé ;
    • Nous ne parlons pas des deux acéphales qui s’occupent d’animer le village ;
    • Nous ne parlons pas de votre maître sans qui vous ne seriez rien, et sans qui demain vous ne serez rien.

Nous parlons des 9 autres conseillers invisibles de votre majorité à qui vous ne cessez de mentir et que vous ne cessez de manipuler afin qu’ils obéissent le doigt sur la couture du pantalon pour respecter vos consignes de vote.

Mme le maire, vous êtes la honte de notre démocratie, la caricature vivante de son dévoiement qui vous fait passer votre intérêt particulier avant l’intérêt général, c’est même à ça qu’on vous reconnaît.

 

 

89 Commentaires sur "Mme le maire ose tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît !"

  1. L’opération enfumage du droit de réponse est d’un ridicule consommé. Le moins drôle c’est qu’elle a demandé à ses avocats de rédiger ce droit de réponse et qu’ils vont facturer cette prestation à la commune.
    Mais Mme le maire n’en a rien faire de dépenser inutilement notre argent.
    J’espère que tout se paiera un jour prochain

  2. La pelle du 18 juin, c’est ce qu’il fait quand il va en mairie le dimanche soir ? Enfin, plus que 9 jours et le gnôme va disparaître ! Au revoir Mach, on t’aimait pas !

  3. Je ne retournerai dans les cérémonies officielles que lorsque Gassama sera vêtu de la petite laine tricotée amoureusement par Ma, encadré par 2 gendarmes et non ceint d’une écharpe tricolore. Pour aller honorer la parole de De Gaulle. Ce dernier a dû se demander qui était cet importun.

  4. En plus son droit de réponse est mensonger quand elle fait mention d’une condamnation par le tribunal correctionnel pour diffamation dans l’affaire de corneculs des 11 plaignants dont 9 ont été déboutés en 1ère instance (le tribunal a estimé qu’il n’y avait rien à poursuivre – coût pour la collectivité 45 000 €). Mme le maire n’a pas apprécié d’être appelée « ânesse de maire » (et pourtant !). Le jugement est en appel et non pas définitif comme veut le faire croire faussement Martine et de plus, ce sont les ânes qui auraient dû porter plainte pour diffamation d’avoir été comparés à Martine.

  5. Je ne serai pas aussi vindicatif que vous Papamadit mais je dois reconnaître que vous avez raison quand vous dites qu’elle ne sait pas lire.
    En effet, par deux fois, en 1ère instance et en appel, M. Gonzalez a été intégralement relaxé. Donc Martine ne peut juridiquement pas avoir gagné. Ce que le droit de réponse paru dans le Parisien d’aujourd’hui (note de la rédaction) fait clairement ressortir. Dès lors, pourquoi Martine s’obstine-t-elle à vouloir faire passer du vert pour du rouge ? D’autant plus que ça nous coûte une blinde en frais d’avocats !
    Certains commentaires passés nous éclairent : Martine souffre de TOC. Autrement dit, elle est toquée. Et cela est de nature à altérer son jugement, pour peu qu’elle soit douée de facultés déductives. Ce en quoi les 4 années qu’elle a passé à la tête de la commune ne nous rassurent absolument pas.
    Martine a escroqué son élection en se la faisant financer par des personnes morales (délit prévu et réprimé par l’article L.52-8 du code électoral). Les preuves existent et si le précédent procureur avait fait son travail, Martine ne serait plus maire aujourd’hui.
    Martine a ensuite fait usage sciemment de fausses lettres de démission. Les preuves existent et si le précédent procureur avait fait son travail, Martine ne serait plus maire aujourd’hui.
    Maintenant elle passe à la vitesse supérieure en tentant une escroquerie au jugement.
    Vous aviez raison Chubby, elle ose tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît !

  6. Florian, Martine n’est pas maire pour administrer la commune. Elle est maire pour prendre de la tune. Et que pour ça !
    Elle se moque complètement de notre sort. Elle ne maîtrise, ni même ne comprend et encore moins ne connaît aucun des dossiers de la commune.
    Que ce soit les orientations budgétaires, la politique de sécurité, la Fouille Loury (plutôt OURY du nom de son incapable gestionnaire), les multiples « infractions » sur les marchés publics (qui se traduiront à terme par des inscriptions dans les casiers judiciaires des élus concernés), le Plan Local d’Urbanisme (dit l’Arlésienne), le développement économique ou bien l’animation du village, …, il ne se passe rien.
    Le cerveau de Martine étant vide, ses connaissances étant nulles (elle ne sait même pas lire, comment pourrait-elle diriger ? C’est Gassama qui s’en occupe) et sa majorité étant constitué de potiches pour une part achetées ou intéressées et pour l’autre part acéphales ne sachant que lever la main en séance du conseil sans jamais se poser la moindre question, comment croyez-vous que l’aventure saintryenne de cette bande de pieds nickelés se terminera ? MAL ! Au plus tard en mars 2020

  7. Mon cher Florian,
    Cela confirme bien, que Madame le maire ose tout et que c’est même à cela qu’on la reconnaît.

  8. Avez-vous lu le droit de réponse de Mme le maire contre l’article du journal le Parisien du 11 juin 2018.
    C’est pathétique !!
    Comment un maire peut-il perdre autant de temps à essayer de convaincre sur de minables affaires de diffamation qui finalement font pschitt !

  9. Il va y avoir du monde dans ce mur s’il voit le jour.

  10. Si elle est amoureuse, il va falloir qu’elle s’habitue aux parloirs.

  11. Jean-Pierre et Martine sont tous les deux des amis de Xavier Dugoin. Et tous les 3 devraient figurer sur le mur de ceux qui osent tout, si vous le faites un jour.

  12. Je donne ma langue au chat Poutine. Dites !

  13. C’est moins indécent que de voir Gassama avec son écharpe tricolore. Mme le maire, vous n’avez donc aucune morale pour laisser votre 1er adjoint se pavaner comme il le fait … et avec une suffisance incommensurable, comme s’il était sorti de la cuisse de Jupiter. Si vous l’aimez tant que ça, serez-vous à son procès le 29 pour le soutenir et éventuellement le consoler s’il est emprisonné à l’audience ? Et avez-vous budgété l’achat d’oranges en Floride ou en Californie pour lui maintenir son taux de vitamine C afin qu’il ne dépérisse pas à l’ombre ?
    Quand on voit ce que vous avez fait des deniers publics de Saintry, nous ne serions guère surpris d’un tel investissement.

  14. Je veux parler de « La pelle du 18 juin » bien sûr.

  15. C’est plus de l’amour, c’est de la rage !

  16. Je suis entièrement d’accord avec vous SOSFANTÖMES. Je suis allé vérifier sur le site. La cérémonie du 18 juin n’y est même pas indiquée comme si Martine en avait honte. C’est nous qui avons honte d’elle.

  17. Quel est le point commune entre Jean-Pierre Bechter et Martine Cartau-Oury, en dehors de Gassama bien sûr ?

  18. Je suis bien content de ne pas être allé à la commémoration du 18 juin. L’air aurait été irrespirable. Maintenant, rien que de voir leurs gueules, ça me file de l’urticaire. Dire que j’ai appelé à voter pour eux. Plus jamais !

  19. SOSFANTÖMES | 19 juin 2018 à 16 h 31 min |

    Vous avez raison zezette. Les photos n’étaient pas encore en ligne sur le compte Facebook de la mairie. Je les ai depuis consultées et effectivement, on voit bien le guignol ceint de l’écharpe tricolore et ses potes autour de lui comme si de rien n’était. Honte à eux tous !
    D’abord à Machiré Gassama que rien n’arrête malgré l’indignité qui le poursuit ! J’espère qu’il va manger grave le 29. Si les juges pouvaient lui mettre au moins deux ans ferme avec mandat de dépôt à l’audience. Qu’il disparaisse !
    Ensuite à la bande de cloportes qui sert de majorité à Saintry ! Il faut croire que la gamelle doit être bonne pour se commettre ainsi à côté d’un savateur fou, renvoyé en correctionnelle pour violences volontaires et, accessoirement, mis en examen pour achat de votes.
    Je m’appellerais Gassama, je me cacherais. Mais nous ne partageons probablement pas les mêmes valeurs. A consulter son dossier et les 41 procédures ouvertes pendant sa jeunesse, c’est certain. Et c’est la tête pensante de MCO, la MENTEUSE, la VOLEUSE, RIDICULE et INDIGNE. Etait-elle comme ça quand on a voté pour elle ou est-ce lui qui a déteint sur elle ? Cela aurait pu faire l’objet d’un sujet pertinent à l’épreuve de philosophie d’hier du baccalauréat.
    Nota bene : Comment se fait-il que ces photos ne soient pas sur le site communal qui ne sert à rien. Le compte Facebook, c’est mieux. Tous les jeunes que contrôle Gassama peuvent les partager et liker.

  20. C’est une honte de voir ce 1er adjoint de pacotille se pavaner avec son écharpe. Sait-il seulement qui était Charles de Gaulle – Sait-il seulement ce que vécurent les Français qui courageusement ont suivis cet appel ?
    Honte à vous M. GASSAMA, et honte à ceux qui s’affichent avec lui sans mot dire !!!

  21. Commémoration du 18 juin à Saintry.
    Mais SI il y était ceint de son écharpe tricolore comme si de rien n’était.
    Avec son air hautain prêt à donner des leçons de morale; il a pourtant bien la tête d’un voyou.
    Honte à tous ceux qui se pavanent sur le trombinoscope de la mairie, ils osent salir la mémoire du général de Gaulle.
    Heureusement qu’il ne voit pas tout ces vauriens; il doit se retourner dans sa tombe.

  22. Bobléponge | 19 juin 2018 à 15 h 20 min |

    Avec l’hommage à Serge Dassault, opportunément organisé le 16 juin, les journées du maire programmées de longue date les 18, 19 et 20 juin pour que la clientèle habituelle de Bébèche, le 3ème âge, puisse visiter le château de Vaux-le-Vicomte, la campagne du chef des voyous démarre sur les chapeaux de roue.
    Même si tout cela semble couler de source, cela me paraît être des avantages indus de nature à fausser le résultat des élections départementales.
    Une seule solution pour éviter cela : VOTER TOUT SAUF BECHTER ! Il vous reste quand même 5 candidats pour trouver votre bonheur.

    BILAN DE BECHTER :
    En matière de sécurité : ECHEC COMPLET !
    En matière de préservation des commerces : ECHEC SUR TOUTE LA LIGNE !
    En matière de gestion du personnel municipal : ECHEC TOTAL !
    En matière de développement durable : NEANT, A L’IMAGE DES DEUX ELUS S’EN OCCUPANT !
    En matière budgétaire : FAILLITE DE LA VILLE !
    En matière d’amour de Corbeil-Essonnes et de ses habitants : VIDE SIDERAL !
    Vous savez ce qui vous reste à faire.

  23. LesinformésdeSaintryinfo | 19 juin 2018 à 14 h 00 min |

    Mme le maire pète un cable. Elle se lève et se couche avec une seule idée fixe : Eloy Gonzalez ! Ses journées lui paraissent très longues. Et comme elle cauchemarde, ses nuits sont très courtes.
    Elle n’en peut plus de se faire retoquer ses délibérations et de perdre ses procès. Elle n’en peut plus de ruiner la commune. Et que dire des marchés publics. Quand elle tombera pour cela, tout le monde se rappellera que M. Gonzalez avait raison.
    Allez Martine, démissionne !

  24. A moins qu’il ne se fasse porter pâle comme pour le procès de Younès Bounouara, il n’y a plus que 10 jours à attendre pour être débarrassé de Gassama. MCO a peut-être commencé à comprendre que Gassama serait le boulet qui entraînera sa perte.

  25. SOSFANTÖMES | 19 juin 2018 à 12 h 45 min |

    Bizarre, bizarre ! Un petit tour sur les réseaux sociaux me fait penser que Martine n’apporte plus son soutien à Machiré. Autant pour le 8 mai, il y avait force photos avec ce dernier et son écharpe tricolore, autant pour le 18 juin, RIEN. Rien de rien !
    Ce ne sont plus les GASSOURY, mais les GASS … OURY.

    • Commémoration du 18 juin à Saintry….
      Mais SI il y était ceint de son écharpe tricolore comme si de rien n’était.
      Prêt à donner des leçons de moral.
      Avec son air supérieur pourtant il a bien une tête de voyou.
      Ils osent salir la mémoire du Général de Gaulle ..quelle honte à tous ceux qui étaient présents sur la photo….

  26. Bobléponge | 18 juin 2018 à 21 h 57 min |

    Pour les élections un seul slogan : TOUT SAUF BECHTER !
    Voter pour qui vous voulez mais pas pour le chef des voyous ! Sa place est en prison et en aucun cas à l’hôtel du département. Surtout qu’il pourrait récupérer la présidence de la commission des finances qu’avait Serge Dassault.
    Comme il va être obligé de virer son ami Gassama malgré la présence quotidienne d’Adama devant la mairie de Corbeil pour lui rappeler qu’il ne faut pas lâcher Machiré, sI Bébèche est élu au département, il pourra l’engager là-bas.

  27. Tout à fait d’accord Slamani. 350 personnes, ce sont les chiffres de la mairie et en aucun cas la réalité. Le Parisien aurait pu compter, ce n’était pas si compliqué. Tout ça c’est bidonné, comme le candidat Bechter est bidon. Et ce n’était certainement pas Jean-Michel Fritz qui était le mieux placé pour parler de 41 ans de compagnonnage avec Serge Dassault car c’est peu dire qu’il le haïssait. Ces gens-là vous ont tellement menti, pendant des années. Pourtant Serge Dassault méritait un hommage, un véritable hommage. Pas celui rendu par ces gens-là !

  28. Etienne-louis | 18 juin 2018 à 15 h 17 min |

    S’il est condamné, ce que je souhaite, il fera appel du jugement et Martine en profitera pour dire qu’il faut attendre le jugement en appel.
    Attention pour lui, l’appel ne sera pas sur EVRY.

  29. Bin, si le cerveau de Martine, c’est celui de Gassama, on est mal barré à Saintry. C’est pour ça que les méthodes de Corbeil arrivent chez nous. Vivement le 29 qu’on en soit débarrassé !

  30. Vous inquiétez pas Michel, plus que 11 jours à tenir. Mais même s’il est condamné, je ne suis pas sûr que Martine se sépare de lui. Elle a trop besoin de lui. C’est son cerveau. Vous voyez à quoi nous en sommes réduits.

  31. Je me demande si je vais aller à la commémoration du 18 juin 1940. Je n’ai pas envie de cirer les pompes à cette équipe municipale qui va encore se pavaner sans vergogne. Et surtout je ne veux pas risquer de croiser le 1er adjoint qui ne manquera pas de venir parader ceint d’une écharpe tricolore dont il est indigne.

  32. Le Parisien d’aujourd’hui annonce 350 personnes à cette commémoration mais j’y suis passé et si on atteint les 200 personnes c’est bien payé.
    Il y avait en effet pas mal d’élus et de conseillers municipaux de Corbeil. Je n’ai pas vu notre maitre, ni son premier adjoint.

  33. Le meeting électoral d’hier sur le parvis de l’hôtel de ville de Corbeil-Essonnes tenu par Jean-Pierre Bechter pour le lancement de sa campagne a été peu glorieux. Les rangs étaient clairsemés, la foule convoquée n’était pas au rendez-vous et la famille, pourtant annoncée à grand renfort de publicité, était cruellement absente. Il faut dire qu’elle tient en peu d’estime le locataire des lieux.
    Malgré le soutien du président du conseil départemental (qui aurait été mieux inspiré de rester au lit) et les mensonges de la présidente du conseil régional désignant JPB comme l’héritier de Serge Dassault (comme si elle avait recueilli ses derniers mots), le Jean-Pierre est apparu en très grande difficulté. Ses propos étaient incompréhensibles et hésitants (l’émotion, les séquelles des AVC, …)
    Ce n’était pas un hommage mais une farce électorale qui déshonore celui qui en a eu l’idée et l’a mise en scène. Il faudra en réintégrer le coût total dans les comptes de campagne du candidat JPB, l’homme qui a livré la ville aux voyous.

  34. Plus que 12 jours ! Adieu Mach, on t’aimait pas !

  35. Quel dommage qu’on ne vote pas à Saintry. Le slogan serait TSG – TOUT SAUF GASSOURY ! Ça sera celui de 2020. On aurait aussi TSD et TSV – TOUT SAUF DENECE et TOUT SAUF VENTALON. Ils sont aussi pourris que les deux premiers.

  36. Les consignes pour cette élection sont simples : TOUT SAUF BECHTER- TSB ! Facile à retenir

  37. Bobléponge | 16 juin 2018 à 20 h 44 min |

    S’il n’a que les vieux qui étaient sur la place Galignani ce matin comme électeurs, Bébèche a du souci à se faire. Il va être balayé. Après tout le mal qu’il a fait à Corbeil, ce ne sera que justice.
    Au revoir Bébèche, on t’aimait pas comme ton pote Gassama !

  38. Avec une pipe en moins sur la 2ème ligne, je me dis que rien ne sert de courir, tout arrive … Notre 1er adjoint pourrait disparaître du paysage dans 13 jours. Putain, 13 jours !

  39. Je confirme que la cérémonie organisée par Bechter fut un bide.
    la ficelle était trop grosse !

  40. SOSFANTÖMES | 16 juin 2018 à 17 h 48 min |

    Grande nouvelle, on rase gratis salle Corot : entrée libre, buvette et barbecue ! C’est là que Gassama ramasse ses électeurs pour 2020. Aujourd’hui, ils sont un peu jeunes mais dans 2 ans ils auront l’âge de voter. C’est peut-être Gassama qui ne sera plus disponible s’il est passé par la case prison au Monopoly de la vie. En attendant, c’est avec nos impôts qu’il « drague » les gamins futurs électeurs en se faisant passer pour le GO de service.

  41. Encore bravo M. Gonzalez pour votre blog. Sans vous, il n’y aurait ni opposition, ni information à Saintry. Ce n’est pas le site de Saintry, ni son Citykomi qui nous disent ce qui se passe. Et ce ne sont pas les socialos ou le gentillet M. Herschkorn qui s’opposent, c’est vous avec un peu M. Penhoët. Quand à Da Costa l’inconstant, il est fidèle à lui-même : le vide !
    Je ne peux que vous encourager à continuer. Martine est les 7 plaies d’Égypte à elle toute seule. Il faut nous en débarrasser !

  42. Cela fait un moment que je suis votre blog. Je n’avais jamais rien laissé jusque là mais la récupération par le maire de Corbeil de la mort de Serge Dassault m’indigne et me scandalise. Ce type n’a aucune pudeur. Il se répand sur la place publique. c’est une honte. Il a tout à fait sa place sur le mur des cons qui vous a été suggéré. Je souhaite de tout mon coeur qu’il ne soit pas élu. Qu’il s’en aille.

  43. J’étais le 1er juin aux Invalides et tout à l’heure sur l’esplanade de l’Hôtel de ville de Corbeil. L’hommage d’aujourd’hui était vraiment inutile. Cela aurait été beaucoup mieux de le faire juste après l’élection départementale. La cérémonie aux Invalides était digne, celle de tout à l’heure était une tentative maladroite de profiter du décès de Serge Dassault à des fins électoralistes. Mais je ne crois pas que cette opération, malgré la publicité qui l’a entourée, ait été un succès. La foule n’était pas au rendez-vous. Pourtant le sénateur est encore présent dans beaucoup d’esprits et de coeurs mais les gens ne sont pas dupes des intentions de Jean-Pierre Bechter avec son coup de com. Plus que jamais, TSB (TOUT SAUF BECHTER) !
    Comme aux Invalides, les Dugoin, père et fils, n’étaient pas là, deux nains politiques au coeur sec et frappé d’amnésie qui se prennent pour des géants. Mais tout vient à point à qui sait attendre.

  44. Les flics ne feront rien malheureusement. Ils obéissent aux ordres, et qui donne les ordres…

  45. Moi ce qui m’étonne c’est que cela vous étonne !
    Bechter est un pro de la combinacion. Il se croit intouchable, les restes de l’époque Dassault certainement. C’est aux citoyens de réagir désormais, et à la justice de trancher.

  46. Bobléponge | 16 juin 2018 à 0 h 32 min |

    Le chef des voyous de Corbeil est candidat. C’est un enfoiré. Pourquoi a-t-il donné l’ordre aux RH de Corbeil de payer le salaire de Gassama et de lui laisser sa voiture de service affecté avec remisage à domicile, alors que c’est un agent contractuel suspendu à titre conservatoire pour 4 mois et faisant l’objet de poursuites pénales et que selon les textes en vigueur, il n’a droit, ni à l’un, ni à l’autre ?
    Est-ce du fait qu’il soit sous influence ?
    Est-ce la peur de représailles ? Lesquelles ? Les preuves des achats de votes ? … ?
    Est-ce parce qu’il n’est pas né entier ?
    Tout cela à la fois ?
    Si vous voulez que le système tombe, suivez le conseil de Jean-Luc : TSB !
    Concernant le paiement du salaire du directeur de la jeunesse et des sports, il s’agit de détournement de fonds publics et de recel, dont s’est rendue complice toute la hiérarchie administrative qui avait à savoir de ces ordres illégaux et qui doit donc être poursuivie pour complicité du fait de la non-application de l’article 40 du CPP.
    Il est très facile pour la police et la justice de contrôler ces faits et de poursuivre. C’est le bon moment pour nettoyer les écuries d’Augias.

  47. A peine candidat, Bechter truque déjà les élections avec son hommage républicain à Serge Dassault du samedi 16 juin où il sera le seul à prendre la parole avec un membre de la famille qui appuiera la « confiance » qu’avait Serge Dassault en Jean-Pierre Bechter, « l’héritier ». PTDR !
    Je demande à ce que toutes les dépenses de cet événement qui aurait pu être reporté après le 8 juillet, soient intégralement reportées dans le compte de campagne du candidat sans foi, ni loi BECHTER (Affiches un peu partout dans la ville pour annoncer l’événement, pages dans le Bien Vivre, annonce sur le site internet, matériel utilisé sur le parvis de l’Hôtel de ville – chaises, sono, … – personnel en heures supplémentaires, …).
    Le cynisme et le manque permanent de respect des lois ont une limite. C’est le moment d’envoyer un message clair à ce hors-la-loi : DEHORS !
    Essayer le TSB, c’est l’adopter ! (TSB = TOUT SAUF BECHTER)

  48. Appelez votre mur comme vous voulez mais créez-le ! Qu’on visualise bien tous ces voyous ! Leurs photos ou leurs caricatures, peu importe du moment que leur tête est affichée.
    Ça serait encore mieux si on pouvait faire comme au far-west avec une prime et WANTED DEAD OR ALIVE sur l’affiche.

  49. Enfin, la 1ère ligne de pipes est entièrement dégommée. Quel pied ! Ça fait un bien fou. Encore une et nous serons débarrassés du malien du XIXème. Ça me rappelle un film de Ken Loach : « Le vent se lève ».
    Adieu Mach, on t’aimait pas !

  50. Bobléponge | 15 juin 2018 à 20 h 09 min |

    Mathieu ce n’est pas le mur de la honte mais le mur des cons (ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît). Ou comme dirait Le Canard, « Le mur du çon ! » Ce mur est une idée géniale. M. Gonzalez, il faut le mettre en oeuvre. C’est vrai qu’avec vos élus à Saintry, vous avez du matériel. Comme nous à Corbeil avec nos élus. Et tous les autres qui méritent d’y figurer …

  51. Ce mur de « ceux qui osent tout… » serait une manière d’épingler toutes les magouilles, les petits arrangements entre amis, les abus de pouvoir, etc…
    Cette idée n’est pas de moi seul, nous en avons parlé au bureau avec des collègues et c’est venue tout naturellement.
    On en a marre de toutes ces magouilles pour continuer à toucher des indemnités.

  52. Je ne suis pas d’accord Oscar. Valls ne sera pas assez débile pour appeler à voter Bechter. Quoique ! Sa candidature à Barcelone pourrait changer la donne.
    En effet LREM a un candidat, Jean-Philippe Dugault (le mari de Carla Dugault, ex-collaboratrice de Manuel Valls, tout comme Martine Bouin aujourd’hui une fidèle de Jean-Pierre Bechter – « Vanitas vanitatum et omnia vanitas » – Une chatte n’y retrouverait pas ses chatons). Je ne vois pas l’apparenté LREM à l’Assemblée nationale aller contre son parti, lui qui n’est plus rien.
    Par contre, votre idée de mur est géniale, le mur de ceux et celles qui osent tout, le mur de la honte. Ca pourrait commencer avec Martine CARTAU-OURY, Jean-Pierre BECHTER, Xavier DUGOIN, Machiré GASSAMA et quelques autres qui vont très vite émerger.

  53. Il est amusant de noter qu’à l’Iftar de la Fraternité, soirée organisée le samedi 9 juin au soir, place du marché aux Tarterêts, le dénommmé Xavier Dugoin, président de deux syndicats qu’il connaît très bien et qui rapportent substantiellement, s’est longuement épanché sur l’absence de Sylvain Dantu à ce sympathique rassemblement, fustigeant l’homme et son absence de courage pour ne pas s’être présenté à l’élection départementale.
    Xavier Dugoin est comme Jean-Pierre Bechter, il ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît tous deux. Il essaye juste de faire oublier que c’est lui qui n’a pas de couilles. En effet, il était candidat à cette même élection en mars 2015, battu à plates coutures. Très bizarrement, les 3 autres maires du canton, ceux de Villabé, Lisses et Echarcon qui le soutenaient en mars 2015, soutiennent aujourd’hui (avec la bénédiction de Xavier Dugoin (XD)) Jean-Pierre Bechter (JPB), le maire de Lisses étant même le suppléant de Jean-Pierre Bechter.
    Dans ce jeu de dupes, ou JPB et XD jouent la main dans la main, en toute complicité, pour flinguer Sylvain Dantu, le seul capable de se dresser contre leurs ambitions municipales dérisoires en mars 2020. Entre voyous, c’est normal de se rendre des services.

  54. Aux élections départementales vous allez voir que Valls va appeler à voter pour Bechter.
    On est dans la série de ceux qui osent tout.
    Vous devriez créer le mur de ceux qui osent tout.

  55. Je peux vous dire que vous êtes très suivi au conseil général. De plus en plus avec l’élection départementale partielle des 1er et 8 juillet sur le canton de Corbeil-Essonnes. Nous adorons vos caricatures, vos articles et les commentaires qui nous en apprennent beaucoup et nous font mourir de rire. J’espère que vous avez de nombreux lecteurs parmi les forces de l’ordre et le tribunal d’Evry.
    Il faudrait que tout ce que nous lisons soit suivi d’effets et que certains des voyous qui sont identifiés soient poursuivis, jugés, condamnés et embastillés.
    Et ne puissent pas se présenter aux suffrages des électeurs.

  56. Si Martine ose tout, c’est de toute évidence qu’il y a de gros problèmes : lesquels ? c’est aux autorités compétentes de se pencher sur le problème. Manifestement quand elles se décideront à agir elles vont découvrir de « sacrés trous dans la raquette ».
    Quant à nos amis de Corbeil, là encore il doit y avoir du flou. La solution pour JPB c’est de se faire élire pour bénéficier lui aussi d’une protection fonctionnelle: quoique sa protection est assurée semble-t-il par sa garde rapprochée.

  57. Mais chère Sylvaine parce que « Martine osé tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît »
    (Lol)

  58. Martine doit vraiment craindre quelque chose pour mettre autant d’importance à obtenir cette protection.
    Ce qui me surprend c’est que cette protection n’a plus lieu d’être : alors pourquoi ?

  59. Cette protection est une illusion. Elle se croit bien au-dessus des lois, invulnérable. Sa chute n’en sera que plus rude. Et ça ne l’a pas protégée d’une absence totale de connexion entre ses 2 hémisphères cérébraux. Les décisions prises s’en ressentent. Pour notre ridicule.

  60. Deux protections fonctionnelles plus le chien de la policière municipale ça devient de la protection de haute personnalité.

  61. J’étais au dernier conseil municipal et j’ai très bien entendu M. Gassama répondre à M. Gonzalez qu’ils avaient fait appel du jugement du Tribunal administratif. Donc, cette nouvelle demande de protection fonctionnelle c’est « ceinture et bretelles » si je comprends bien. Elle voulait vraiment sa protection fonctionnelle. J’ajoute, qu’effectivement Mme la maire n’est pas sortie de la salle du conseil municipal.
    Tout cela n’est pas très sérieux.

  62. Bobléponge | 14 juin 2018 à 17 h 06 min |

    Sans foi, ni loi ! Bien sûr qu’il ose tout : détournement de fonds publics, faux en écritures et usage, … Voter Bébèche, c’est voter Gassama, le savateur fou !

  63. Vous voulez dire qu’il ose tout ?

  64. Le DGS est de nouveau en arrêt-maladie depuis le 6 juin jusqu’au 25 juin. J’espère vraiment que le Gassama va manger sévère le 29 juin. Deux ans de prison ferme serait une sentence proportionnée par rapport aux conséquences des violences volontaires sur Daniel Arnault.
    Sans parler de toutes les autres affaires. Et dire que son protecteur ose se présenter à l’élection départementale, c’est même à ça qu’on le reconnaît.

  65. Votre caricature du maire de Corbeil est très ressemblante. Il devrait la choisir pour son affiche de campagne. On le croirait presque rétabli.

  66. Adieu Mach, on t’aimait pas !

  67. Plus qu’une croix et nous en serons à la moitié de notre attente. Ce visuel est vraiment génial. Avec mes copines on rigole comme des folles.

  68. Patrick JACQUEMOND | 13 juin 2018 à 23 h 45 min |

    Deux jugements deux défaites!!!
    Pour reprendre la citation du jour on met un pognon de dingue dans des frais judiciaire pour la défense de « Martine » concernant la « protection fonctionnelle » voté une nouvelle fois par une équipe municipale au garde à vous.
    Être élu c’est servir l’intérêt général pas de ce servir soit même en utilisant le pognon des contribuables ayant franchi les 40000 €.
    Chaque foyer assurer dans le cadre d’une multirisque habitation bénéficie d’une protection juridique vraisemblablement pas notre « Martine »qui fait appel à la gentillesse des contribuables valider par ces colistiers lors du dernier conseil municipal du 11/06/2018, mais quand on a le cul propre pas besoin d’avocat.
    À tous ceux qui écrivent sur ce site pour contester cette dérive financière et judiciaire pour des querelles d’élus pourrions-nous réfléchir à un sursaut citoyens pour stopper cette situation devenue intolérable pour l’image de notre commune, insupportable pour le budget communal et immorale lorsque’on est élu.
    Ras-le-bol !!!

  69. Bobléponge | 13 juin 2018 à 20 h 13 min |

    Alors Bébèche tu y vas ? Que j’ouvre le tir aux pigeons ! Je vais me régaler et avec moi, je vais régaler le Parquet, la police et tes très mal administrés (je devrais plutôt parler de ceux que tu as plumés). Allez, andiamo !

  70. Si Martine croit que sa délibération ne va pas être retoquée, c’est bien mal connaître le nouveau préfet. Décidément, il ne va avoir des problèmes qu’avec les deux communes où sévit Gassama.

  71. C’est fichtrement vrai Patatrac, particulièrement concernant Gassama. Mais aussi pour plein d’autres choses. Jean-Pierre a lui aussi plein de TOC, comme « Je veux être conseiller départemental, je veux être conseiller départemental,je veux …, mais je ne veux pas aller en prison ». Et ce n’est pas son triple AVC qui a arrangé les affaires. Ca ne les a arrangées que pour son directeur de cabinet qui a ainsi pu accentuer son emprise sur le maire. Celui-là, le jour où il va disparaître, il va falloir allumer un cierge à St Spire.

  72. J’ai l’impression que Bechter et Cartau-Oury même combat : Ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !

  73. A l’agglo on se marre bien. C’est vrai qu’elle souffre de TOC. C’est une toquée.

  74. Bechter a laissé la voiture de la commune à Gassama pour qu’il tracte pour lui pendant la départementale, comme il est suspendu. Pas con !

  75. Normal, ils sont sans couilles et avec une cervelle de moineau.

  76. J’ai lu le compte-rendu du conseil municipal du 3 juillet 2016 et j’ai été stupéfaite de constater que ceux qui s’étaient abstenus lors du vote sur la protection fonctionnelle de Mme le maire, ont voté « Pour » cette fois-ci.
    Il faut qu’ils se fassent soigner, car ils ont un problème de cohérence manifeste.

  77. Bobléponge | 13 juin 2018 à 14 h 05 min |

    MDR! J’ai lu l’article du Parisien. Comment M. Morelli, qui assiste aux conseils municipaux, peut-il corroborer les propos mensongers de Bébèche lorssu’il affirme qu’il est rétabli ? Il suffit de l’écouter s’exprimer. Et de le voir se déplacer. Quel menteur !

  78. Que vous ayez compté Mme walker dans les invisibles, je suis d’accord. Elle applique le principe « pour vivre heureuse, vivons cachée ! » Et elle se cache bien à Chassors avec Sports Aventure Horizon.
    Par contre, le sieur Berteloot est un membre actif du « gang de requins » qui gère la mairie et non un invisible.

  79. Merci Gérard pour vos informations. J’ai compris que la suspension de M. Gassama entraînait celle de son salaire et de ses avantages. Alors, je ne comprends pas qu’il soit venu avec son Quashquai au conseil de lundi. Je l’ai vu arriver dedans.

  80. Quand on la connaît, c’est tout à fait elle dans votre caricature. Un vrai régal ! Ça me fait penser à « Je veux mon pognon, je veux mon pognon, je veux … »

  81. Votre compte à rebours m’enchante vraiment. On en est presque à une ligne de Gassama rayée. Ça nous donne de l’espoir pour la suite. Que ce triste sire disparaisse complètement de nos radars !

  82. Entièrement d’accord Gaulois d’abord

  83. Bobléponge | 12 juin 2018 à 23 h 37 min |

    Bon Bébèche, j’attends ta déclaration de candidature pour balancer tes détournements de fonds publics et ceux qui en profitent. Bonne nuit et fais de beaux rêves !

  84. M. Gassama, contractuel, a été suspendu à titre conservatoire pour 4 mois selon les règles :

    https://www.cdg35.fr/beacdf17e90166e1ba64332030865eexy/iedit/11/402_96748_Fiche_statuts_n3___Deroulement_de_carriere_Discipline___La_suspension.pdf

    Ces règles sont-elles respectées ?

  85. Ne soyez pas aussi pessimiste Maximilien. Les règles établies par la nouvelle procureure ont déjà commencé à porter leurs effets avec le jugement rendu à l’audience.
    Dans le cas Gassama, les faits sont établis (comme l’attestent les nombreux témoignages) et ont même été élargis, à juste titre. Il n’y aura donc aucune difficulté à rendre le jugement immédiatement, le jour de l’audience.
    Sauf si M. Gassama adopte la même stratégie que pour le procès en appel de Younès Bounouara, où il s’est fait porter pâle. Il aurait tort d’essayer de procéder à l’identique, car, d’une part, il risque d’être jugé en son absence,d’autre part, cela ne pourra qu’avoir une incidence extrêmement défavorable sur la suite de son affaire.
    Donc,gardez espoir Maximilien ! Nous pourrions en être débarrassé dès le 29 juin.

  86. Patrick JACQUEMOND | 12 juin 2018 à 21 h 12 min |

    Et oui c’est bien connu le ridicule ne tue pas !!!
    Plainte, avocat, jugements une mandature de six années pour rien, plus d’argent dans les caisses et un endettement abyssal voilà là vérité qui doit être porté à la connaissance des Saintryens.
    Nous serons nous en souvenir aux urnes Saintryens.
    Faute d’obtenir une protection fonctionnelle nous obtiendrons une élection municipale de »sanction-elle »en mars 2020 à moins que…
    Tous cela est bien dommage pour notre petite ville,baisse de la dotation globale de fonctionnement, suppression de la taxe d’habitation, protection fonctionnelle pour l’équipe municipale pour être défendu devant la justice de notre pays.
    Quand on a rien à se reprocher, on ne demande pas de vote pour la deuxième fois d’une telle protection après avoir déjà perdu en justice !!!
    Cela démontre l’état d’esprit de nos élus.

  87. Suite au CM lamentable du 11 juin 2018, des élus sous couvert d’anonymat et en « caméra cachée » ont fait état de menaces s’ils ne votaient pas pour la protection fonctionnelle
    Il était curieux de voir comment MCO ne tenait pas en place lors du vote.
    Démocratie quand tu nous tient.
    Il reste à espérer que le 29 juin le 1er adjoint soit retoqué, seulement nous ne connaitrons le jugement que bien plus tard, la justice a besoin de temps.

  88. La théorie du ruissellement pour laquelle M. Bechter et son homme de main sont mis en examen va-t-elle trouver à s’appliquer pendant ces élections départementales ? On peut le penser avec l’hommage à Serge Dassault, fort opportunément organisé à 15 jours du 1er tour.
    Les concurrents de M. Bechter, s’il a le culot de se présenter, devront demander la réintégration de cet hommage dans ses comptes de campagne. Je me demande même si ça n’invalide pas ses comptes par financement par une personne morale (art. L52-8 du code électoral).

Les commentaires sont fermés.