Ma petite entreprise …

La Fourmi n’est pas prêteuse ;
C’est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
— Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
— Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien ! dansez maintenant. »

Fort dépitée, Martine, telle qu’en elle-même, défendant sa petite entreprise, nous a pondu un tract de toute beauté. Tout droit sorti des limbes de son imaginaire, avec une pointe d’humour involontaire. Un tract qui se lit comme une pièce de théâtre, une véritable tragédie en quatre actes !

ACTE I

Scène 1 :

Il concerne des élections qu’elle estime tronquées et biaisées du fait de cette satanée Covid-19. Elle oublie de préciser que les contraintes dues à ce virus l’ont été pour tout le monde ce qui ne l’a d’ailleurs pas empêché de faire du porte-à-porte, en personne, pendant le confinement sous le fallacieux prétexte de fournir des masques, en omettent de préciser que c’était le département qui les fournissait.

Scène 2 :

Il concerne son bilan : plus de 250 projets en six ans, soit un projet tous les 8,7 jours environ. Bravo, quelle activité ! Seulement voilà dans ce paquet elle a mis tout ce qu’elle pouvait : nettoyage des rues, entretien des espaces verts, accessibilité de certaines zones, ce qui correspond purement et simplement aux travaux d’entretien et de maintenance qui incombent à toute mairie digne de ce nom.

Scène 3 :

Fait état des projets dont elle s’attribue un peu rapidement le mérite : cheminement de la rue du Stade, trottoirs de le rue de Villededon, début de la route de Morsang, réfection de la Grotte (dont l’utilisation a été enlevée à une association d’utilité publique) et de la salle Ginkgo. Sans le financement du département rien de tout ça n’aurait pu se faire.

ACTE II

Scène 1 :

Concerne sa disponibilité et son écoute : À mourir de rire !

Demandez à Monsieur GONZALEZ ce qu’il en pense. Toute la gestion de l’ex majorité municipale s’est faite dans la plus grande opacité et la plus grande dissimulation malgré les nombreuses demandes d’éclaircissement, y compris de l’Administration, jamais satisfaites. Il semblerait que la nouvelle majorité s’accommode fort bien de cette gouvernance pour le moins peu démocratique.

Scène 2 :

Concerne la situation financière saine avec une fiscalité stable et un taux d’endettement très faible. Nous vous renvoyons au « fabuleux bilan de mandat 2014 – 2020 » produit pendant la campagne des élections municipales par M. Eloy GONZALEZ, qui fait apparaître un taux d’endettement de 20% et un doublement de l’endettement par habitant. La dette de Saintry-Sur-Seine a augmenté de 113,51% sur les 3 dernières années, là où la dette de la moyenne de la strate a stagné. (Source ministre de l’économie et des finances).Peut-être que l’audit promis par la nouvelle majorité permettra d’en savoir plus à ce sujet ! Encore faut-il qu’il soit fait et de manière indépendante.

Scène 3 :

S’il est justifié de constater la disparition arbitraire et ILLÉGALE de la libre expression des minorités dans le journal municipal, Martine, la grande démocrate, s’attribue faussement le mérite de la création de cette tribune libre, qui existait déjà du temps de Michel CARRENO et de Michel DOUMAX et qui n’est que l’application de la loi.

Il est d’ailleurs comique de constater qu’il aura fallu que Martine soit battue à plate couture pour se mettre à communiquer avec les Saintryens et leur promettre un journal numérique hebdomadaire d’information.

Espérons qu’il sera de meilleure qualité que le site internet officiel de la Ville ! (Avec ce qu’elle a gagné, la société prestataire du site internet pourrait lui faire cadeau de ce journal numérique)

ACTE III

Scène 1 :

La nouvelle majorité a été élue, selon elle, sur la haine de l’autre, les fausses accusations, la moralité et l’étiquette politique. Elle aurait pu ajouter le racisme, pourquoi pas ?

Pour mémoire, nous rappellerons que Martine n’a jamais attaqué M. Eloy GONZALEZ sur le fond des dysfonctionnements et des malversations qu’il a dénoncés sur notre site preuves à l’appui.

Scène 2 :

Il n’y a jamais eu d’envahissement de voyous venants de Corbeil et d’alentour, d’ailleurs la ville est harmonieusement composée d’une population multiple et diversifiée. Pas de dealers, pas de trafic, pas de délinquants, pas d’incendiaires, pas de mis en examen, pas de condamné pour violences volontaires, promis, juré !

Scène 3 :

Martine dénonce une campagne électorale faussée : l’affaire est pendante. Les instances compétentes vont en juger le 22 septembre 2020 et fixeront la sentence mais, ce faisant,  elle oublie sa propre campagne de 2014 dont le financement fut peu glorieux !

ACTE IV

Scène 1 :

Les élus de la nouvelle opposition sont agressés à la sortie du Conseil municipal. Nous ne cautionnerons jamais ce type d’attitude. Cependant, il nous semble qu’à une époque, pas si lointaine, Monsieur GONZALEZ s’est vu copieusement insulté et surtout menacé physiquement à la sortie de ce même conseil, devant témoins qui plus est, et que personne ne s’en est inquiété plus que ça. Oui mais ça c’était avant, quand sa Suffisance régnait.

Scène 2 :

Un colistier menace des jeunes qui squattent gentiment les abords de la mairie, ces mêmes jeunes dont elle prend la défense en faisant barrage de son corps.  Cerise sur le gâteau le nouveau maire favoriserait la délation moyennant finance. Attendons la plainte en diffamation du nouveau maire !

Scène 3 :

Où l’oubli est une qualité première de notre ancienne Maire. Voyez plutôt : pas de sécurisation de la nouvelle passerelle et de ses abords (ayons une pensée pour ….), pas de reprise de voiries abimées (tiens on croyait qu’elle avait fait le nécessaire pour la voirie pendant sa mandature),  augmentation des indemnités d’élu et pour le cabinet du maire, et surtout petits arrangements entre amis pour l’utilisation des salles municipales, pratique qu’elle a elle-même instituée, allant même jusqu’à priver ses adversaires de réunions publique pendant la dernière campagne des municipales.

Epilogue

Martine a beau jeu de critiquer aujourd’hui ce que d’autres font et qu’elle ne s’est jamais privée de faire, avec excès, pendant six ans.

Son tract de haute volée est surtout dicté par sa situation financière, héritage de sa défaite : plus d’indemnités de maire, plus d’indemnités de vice-présidences, plus de larges facilités et plus de frais sans limite. Et oui Martine, maintenant il faut payer son essence, ses timbres, ses frais de bouche. ça fait un drôle de trou dans la caisse !   

La Fourmi n’est pas prêteuse ;
C’est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
— Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
— Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien ! dansez maintenant. »

 

La cigale et la fourmi : fable de Jean de la Fontaine

59 Commentaires sur "Ma petite entreprise …"

  1. Deux ans de prison ferme requis par le procureur contre Machiré Gassama (et d’autres) lors du procès “Dassault” relatif aux achats de voix à Corbeil. Place désormais aux plaidoiries de la défense Lundi et Mardi prochain! Généralement les peines inférieures ou égales à deux ans ne sont jamais exécutées dans le système français actuel! Donc, mis à part une grosse amende vraisemblable, Machiré Gassama s’en sortira pas trop mal !!!

  2. Je voudrais démentir les informations données par LesinformésdeSaintry. En effet, Gassama a été suspendu de ses fonctions à Corbeil, et a été obligé de rendre sa voiture et sa carte essence. Il roule actuellement avec une voiture appartenant à sa petite association familiale Sports Aventure Horizon qui a extorqué en 10 ans pas loin de 1,5 M€ à la ville de Corbeil !

    • Première nouvelle qu’il a été suspendu de ses fonctions ?
      Un vrai crevard le Gassama Machiré il faut qu’il tape dans son association Bidon. Je suis a 1M d’euros sur 7 ans donc nous sommes pas loin du compte en 10 ans. Il est tellement con le mec pour continuer ses conneries. Qu’il pourrisse en prison cette ordure.

  3. 400000,00€ touchés par le sieur Gassama et non déclaré au fisc il va morfler pépère et c’est sans compter sur ce qu’ils vont encore trouver lors des enquêtes du fisc en cours, transferts illicites à l’étranger via des sociétés écran par exemple! Mon grand-père, qui était un “grand philosophe” à sa manière
    disait ” A force de cracher en l’air il arrive toujours un moment ou cela te retombe sur le nez” !La gravité…. oups !!!

    • 400 000 euros nous sommes loin du compte, il y a plus 1.000.000 euros. Plus les avantages en nature pour son emploi fictif à la mairie de Corbeil. Voiture essence gratuit depuis des années au près des impôts nous sommes sur des avantages en nature (Vous devez déclarer les avantages en nature accordés par votre employeur si vous avez fiscalement le statut de salarié.
      Voiture de fonction
      L’utilisation à titre privé d’une voiture de fonction mis à disposition par votre employeur constitue un avantage en nature.

      • Certes, mais cet avantage en nature pour la voiture de fonction doit être déclaré à la base par l’employeur !

        • oui tu as raison il y a le problème a Saintry comme a Corbeil. Maintenant nous allons voir si Piriou va faire la régularisation ou avoir le courage de la faire cette régu. Mdr

  4. Je viens de lire le compte-rendu de la première journée du Procès des achats de voix à Corbeil-Essonnes.
    Un conseil à M. Machiré Gassama : la politique de la bouche cousue n’est pas du meilleur rendement pour l’avenir.

  5. bonjour Après 7 ans d’attente Mdr

    • Monpetitdoigtmadit | 5 octobre 2020 à 17 h 50 min | Répondre

      Il faut dire que la brigade de St Pierre du Péray n’était pas très motivée. Mais depuis 6 mois, tout a été transféré à la brigade de Bondoufle, à cause des conflits d’intérêts du commandant de la brigade de St Pierre du Péray. Ça semble avoir été efficace.

  6. LesinformésdeSaintryinfo | 5 octobre 2020 à 15 h 05 min | Répondre

    Branle-bas de combat à la mairie, la gendarmerie nationale a fait une descente aujourd’hui. C’est la panique à bord ! Ils veulent entendre tout le monde. Je ne sais pas pourquoi ils sont là mais ils n’ont pas l’air de plaisanter. Je crois qu’ils viennent pour l’attentat chez M. Gonzalez mais je n’en suis pas sûr. J’ai des collègues qui pensent que c’est plutôt au sujet des malversations de l’ancienne majorité … dont 6 se sont fait réélire avec M. Rauscher. Si c’est le cas, il va passer pour un con. Déjà qu’il a un balai dans le cul !

  7. Demain commence le procès où le voyou Gassama sera jugé avec ses complices. Pendant 3 semaines on va mieux respirer à Corbeil car personne ne comprend pourquoi Piriou ne l’a pas encore viré, lui et son frère, un gros voyou aussi. La peur peut-être !

    • Piriou maintenant qu’il à la Mairie, il était à la recherche du pouvoir comme beaucoup de politique. Piriou n’a pas de couille. A part son baratin
      Bon il est mieux d’avoir Piriou comment maire de Corbeil. Il a fait quoi dans sa vie Piriou. Rien une procédure pour avoir la place au chaud à la mairie.

    • J’espère que le jugement sera celui que nous attendons tous et que nous pourrons lui chanter le rap de l’humouriste TANO : “la zonzon c’est ta maison”.

  8. J’ai lu l’article du Parisien et je salue le chute de la maison Dugoin au SIREDOM. Il était temps de le mettre à la casse. Dommage qu’au SIARCE, ces crétins d’élus qui profitent du système Dugoin avec indemnités et avantages à tous les étages, l’aient reconduit. Pourtant, la situation financière du SIARCE est encore plus catastrophique que celle du SIREDOM. Sa vraie place est à La Santé.

    • Je dis ça je dis rien | 2 octobre 2020 à 15 h 57 min | Répondre

      Comme quoi l’exemple vient de haut (Martine était adoubée par l’UDI – Xavier Dugoin – lors de la campagne 2014). Il semblerait que depuis quelque temps les gendarmes se bougent (dans le bon sens : comme quoi tout arrive !) et enquêtent sur Saintry et ses marchés publics. Il faut espérer que le futur colonel se place du côté des gendarmes et de la justice malgré qu’il y aient dans son camp Denece et surtout Ventalon. Un peu d’air frais ferait du bien.

  9. Comme Dupont-Moretti est pour la retransmission des procès, qui va aller lundi à Paris, filmer jusqu’au 22/10, le procès de Gassama ?

  10. Super le Conseil municipal d’hier soir. Machiré Gassama dans le public filmant les débats et une dame dont j’ignore le nom s’indignant et clamant que cela est interdit.
    Avant de brailler ainsi cette dame aurait dû s’informer car, il est tout à fait autorisé de filmer un Conseil municipal. Le plus drôle c’est que ce soit Machiré Gassama qui filme !!!
    Ce qui serait sympa c’est de pouvoir voir c’est enregistrement.

    • Moi je sais qui c’est cette dame, puisque j’ai assisté à cette passe d’armes entre elle et le sieur Gassama au Conseil municipal.
      Il ne faut pas en vouloir à cette brave femme. Elle s’est tellement dévouée pour la liste de M. Rauscher, qu’on ne peut pas en plus lui demander d’être compétente.

  11. A-t-on des nouvelles de la protestation électorale. C’était jugé le 22 septembre.

  12. Plus qu’une semaine à attendre pour le procès du crevard.

    • Plus que 6 jours pour le grand déballage.
      Il va pouvoir geindre et expliquer qu’il n’y est pour rien, que la partie civile est raciste, qu’il ne sait pas pourquoi on lui en veut autant, que c’est un agneau qui se désaltérait dans l’onde pure et qu’un loup est arrivé dans ces entrefaites.
      Jugement aux calendes grecques et il pourra continuer à fanfaronner à Corbeil et à Saintry.
      Personnellement je n’attend pas grand chose de ce procès.

      • Je vous comprends mais il n’est pas jugé à Evry où on a pu constater un certain laxisme à son égard (1000 € d’amendes pour violences volontaires aggravées avec ITT de 10 jours) mais à Paris et c’est le PNF qui poursuit. Or, de Balkany à Fillon en passant par le gang des Balladuriens dans le dossier Karachi, la justice a eu la main lourde. N’oublions pas que 54 M€ ont été distribués en cash pour acheter les élections à Corbeil (Gassama a essayé de faire la même chose à Saintry mais lui comme Cartau sont plus habitués à recevoir qu’à distribuer) ! À côté, le million de Fillon et même les 13 M€ de Balkany, ça fait petit joueur.

  13. Les problèmes s’arrêteront quand Gassama sera en prison et qu’on aura jeté la clé.

  14. Avez-vous observé que les panneaux municipaux ont eu un coup de chaud!
    On a du mal a percevoir le portrait de Monsieur le maire.
    Les incendiaires commencent à avoir le coup de main !!!

  15. LesinformésdeSaintryinfo | 25 septembre 2020 à 14 h 13 min | Répondre

    Décidément, ça va mal en mairie. Le commandant est sous pression. Il se rend compte un peu plus chaque jour que tout ce que dénonçait M. Gonzalez est vrai, voire pire. 30 000 € d’ordinateurs tous neufs, à peine livrés ont disparu, tout comme certaines archives, particulièrement comptables ! Et les petits jeunes qui foutent le bordel devant la mairie tous les jours, les 4 pneus crevés de la Mazda, … ! La gangrène s’était bien implantée à Saintry … pas sûr qu’avec les sept mercenaires dont s’est entouré Oui-Oui, elle puisse être combattue efficacement. Qu’adviendrait-il par exemple, si un ou plusieurs des sept mercenaires étai(en)t mis en examen puis condamnés pour des malversations commises avec Cartau-Oury ?

    • Espérons que des plaintes pour vols ont bien été déposées. Dans le cas contraire il faudrait se poser les bonnes questions !

      • Pour cela, il faudrait que la mairie communique mais j’ai l’impression qu’ils ont hérité la culture du secret de l’équipe précédente. Il faut dire qu’avec les sept mercenaires, ce n’est pas étonnant. Et Oui-Oui qui a le melon …

    • Comme le chantait Guy Béart dans la chanson (dont le titre est La vérité), “le premier qui dit la vérité il doit être exécuté”.
      Oui M. Gonzalez avait cent fois raison et on a voulu le “tuer” (voir l’attentat dont il a été victime entre les deux tours de l’élection municipale.
      Comme vous le dites si bien le commandant va déchanter.
      Les choses ne vont pas en rester là car la Justice est lente mais, quand c’est nécessaire, elle sait frapper fort et il y a fort à parier que nous allons voir enfin les autorités donner des coups de pied dans la fourmilière.
      Le ménage va se faire et les saintryens vont se mordre les doigts d’avoir reconduit à la mairie les “mercenaires”.
      M. le commandant faites le travail et ramenez rapidement l’ordre et la propreté à Saintry, c’est ce que la population attend de vous.

    • Vous posez une bonne question. Resteront-ils au conseil avec leurs délégations et leurs indemnités ou seront-ils virés ?

  16. MDR ! 🤣🤣🤣 Au prochain conseil municipal du 30 septembre, le point 2 de l’ordre du jour est consacré au vote d’une délibération prise afin d’accorder la protection fonctionnelle à Oui-Oui, notre valeureux commandant des pompiers et, accessoirement, maire de Saintry. Martine avait attendu trois ans avant de prendre une délibération de ce type. Ça nous coûte un pognon de dingue. Je tiens à rappeler à Oui-Oui que le TA de Versailles a annulé la 1ère délibération et s’apprête aujourd’hui à annuler la 2nde. En effet, ce type de délibération doit être parfaitement argumentée et à la lecture de la note de synthèse accompagnant le projet de délibération, on peut être certain que celle du 30 septembre subira le même sort si elle est déférée devant le TA. L’amateurisme continue ainsi que ka tentation de puiser dans les poches des Saintryens. Nous avons le droit au changement dans la continuité.

  17. Ça se rapproche pour le bâtard ! Plus que deux semaines à attendre avant le passage en correctionnelle. J’attends de voir comment Piriou, le fringant maire de Corbeil, va gérer le problème. Il est partie civile dans un procès où le directeur de la Jeunesse et des Sports de Corbeil est renvoyé. Or, il n’a déjà pas eu les couilles de le virer alors qu’il a tout ce qu’il faut. Ça parle dans le personnel …

    • Piriou devra prendre la décision de virer Machire Gassama après la sentence de la correctionnelle à Paris qui immanquablement sera lourde.

      • On est d’accord. Il ne pourra pas faire autrement car la condamnation ne sera pas comoatible avec un emploi dans la fonction publique (il devrait en être de même pour le frangin). Mais beaucoup de monde à Corbeil avait mis de l’espoir dans l’élection de Piriou, particulièrement le personnel. Espoir déçu car il a gardé les deux frangins, les deux voitures, les deux cartes essence, … il n’a même pas réclamé l’argent qu’ils ont volé ! Quand à l’histoire du boulot de fonctionnaire incompatible avec la condamnation, j’y crois à moitié quand on voit que Michel Vialatte, DGS du SIARCE, condamné à 5 ans ferme pour corruption active à Nice, a été réintégré dans la fonction publique territoriale par le Préfet de l’Essonne (le corse, une grosse merde celui-là). Alors prudence dans les sentences. De toute façon, Machiré a toujours sa femme qui occupe un emploi fictif à Saintry. Le nouveau maire ne l’a pas viré.

  18. La commune de Saintry continue à être à la fiche….Auteurs de cette nouvelle pièce théâtrale, Saintryens vous faites encore l’objet de moqueries de la part d’un département qui ne se lasse pas de commenter acte après acte ce vaudeville de mauvaise facture…Comment peut-on croire à un nouveau scénario quant on fait surtout appel à des mauvais acteurs qui pour la plupart d’entre eux avaient déjà massacré pas des reécritures plus que douteuses le précédent…vous avez coupé la tête aux deux metteurs en scène, mais l’esprit continue, à travers le jeu de ces acteurs connus pour leurs impostures, à mettre en mouvement un décor administratif médiocre et vieillot….Une nouvelle troupe avec des anciens sans talent qui va juste changer le titre d’une pièce que l’on a déjà vu et dont on connaît la fin…

  19. LesinformésdeSaintryinfo | 18 septembre 2020 à 19 h 03 min | Répondre

    La voiture avec les 4 pneus crevés (une Mazda) sur le parvis de la mairie est un message très clair de Gassama à Rauscher et ses sept mercenaires. En effet, Mme Sonia Aït-Slimane, la très bonne “amie” de M. Gassama, a été convoquée pour se faire signifier qu’elle ne disposait pas d’une voiture dans son contrat de travail (ce que tout le monde sait depuis qu’on lui en a donné une à l’époque de Martine) et qu’elle devait immédiatement rendre la Mazda qu’elle utilisait. Ce qu’elle a refusé de faire. Elle est rentrée chez elle, à côté de Melun, avec la Mazda, et s’est mise en arrêt. Il a fallu aller récupérer le véhicule de la commune avec un plateau et le déposer devant la mairie. On voit bien ensuite, grâce à la vidéo-surveillance de la mairie, un jeune masqué venir durant la nuit suivante crever les 4 pneus de la Mazda, petite vengeance imbécile qui n’a pu germer que dans le cerveau d’un individu non fini à la naissance (genre : “ma copine peut pas utiliser la voiture, alors personne ne l’utilise”).
    1 Le refus de rendre un véhicule illégalement attribué (en toute connaissance de cause) est une faute lourde et mérite un renvoi immédiat du personnel communal.
    2 L’usage illégal de cette Mazda par Mme Aït-Slimane a eu un coût pour la commune (acquisition, entretien, essence, assurance, réparations, …) parfaitement connu de M. Ventalon (qui avait autorisé cette dépense illégale sous Mme Cartau-Oury). Le remboursement de ce coût devrait être exigé auprès de Mme Sonia Aït-Slimane car elle a sciemment utilisé illégalement ce vehicule jusqu’à partir en vacances avec. Il est urgent de virer cette racaille. Oui-Oui aura-t-il les couilles pour ça ?

    • Il fera un beau et long discours et l’affaire sera classée.

      • S’il se contente de ça il sera définitivement décrédibilisé et nous verrons alors ce que vaut le vote des électeurs, c’est à dire rien !

    • Le fait que cela ne soit pas dans son contrat de travail ne constitue pas nécessairement une absence de droit d’en jouir! En effet, si au sein de son bulletin de salaire il lui était retenu un avantage en nature pour vehicule de fonction elle pourrait s’en prévaloir car, en regard du code du travail, le bulletin de salaire fait office de contrat de travail ou d’avenant à celui-ci !Si c’est le cas elle pourra attaquer aux Prud’hommes en se prévalant de cette disposition.
      Dans le cas contraire, non seulement elle n’aurait aucun droit particuliermais,pire, le fisc pourrait rechercher l’employeur et elle même pour absence de déclaration d’un avantage en nature sujet à prélèvements sociaux. Cocasse non !!

      • LesinformésdeSaintryinfo | 20 septembre 2020 à 17 h 53 min | Répondre

        J’entends bien ce que vous disez mais vous méconnaissez le sujet. Ce n’est pas le code du travail qui s’applique mais le statut de la fonction publique territoriale et le code général des collectivités territoriales. En aucun cas, dans une commune de cette strate, Mme Aït-Slimane n’avait le droit à une voiture de fonction. Imaginez, à Corbeil, ville de > 50 000 hab., seuls le directeur de cabinet du maire et le directeur général des services ont droit à une voiture de fonction. Alors, vous pensez bien qu’à Saintry, moins de 6 000 hab. ! Au mieux, aurait-elle pu bénéficier d’une voiture de service affectée avec remisage à domicile, mais il aurait fallu que cela apparaisse dans son contrat de travail. Et en aucun, elle n’aurait pu utiliser ce véhicule à des fins personnelles comme faire des courses, aller au cinéma ou partir en vacances, ce qu’elle a fait. Il y a donc bien eu faute de la municipalité précédente, principalement de Mmes Cartau-Oury et Denece et de M. Ventalon. Et Sonia doit rembourser !

        • Cela n’exclurait pas pour autant l’éventuelle absence de déclaration de l’avantage en nature sur le plan fiscal et social !

          • LesinformésdeSaintryinfo | 23 septembre 2020 à 3 h 26 min | Répondre

            S’il s’avérait que la Mazda était assimilable à une voiture de fonction, ce qui serait absolument contraire à la réglementation en vigueur. Il est vrai qu’à l’usage, on peut considérer que c’était la voiture de fonction de Sonia. Mais en plus des infractions fiscales, il y aurait pour la commune des infractions financières et budgétaires sanctionnables par le juge financier.

            • En effet cela constitue deux infractions distinctes ! Et à l’évidence l’usage qui en était fait est pleinement assimilable au véhicule de fonction !

  20. On ne peut pas mieux résumer la situation.
    La pièce est imbuvable et les acteurs sont nuls à chier, mais que dire des spectateurs !

  21. Bravo, vous avez vraiment très bien analysé ce tract de m…. !
    La pièce de théâtre est parfaite !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*