Lettre ouverte à Mme la Maire de Saintry-sur-Seine

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Madame la maire,

Je prends la plume pour vous faire part de mon grand étonnement devant votre démission de la fonction de première magistrate de la commune.

En effet, depuis de nombreux mois et plus particulièrement depuis le 1er février 2019, lorsque vous avez créé et convoqué illégalement la commission fourre-tout  «ENFANCE-JEUNESSE-SPORTS-TRAVAUX-CADRE DE VIE », toute à la dévotion de Mme Sonia AÏT-SLIMANE,   vous avez abandonné, sans raison apparente, votre pouvoir décisionnel de maire à M. Machiré GASSAMA, votre vénérable 1er adjoint.

Vous ne manquerez pas de protester, peut-être même violemment mais, quoique vous puissiez dire les faits sont têtus : Vous avez abandonné la mairie à votre conseiller de l’ombre, qui malheureusement pour vous deux prend de plus en plus la lumière, cette lumière crue de la Justice qui fait apparaître un personnage crépusculaire amenant, vous ne pouvez l’ignorer, les ténèbres sur Saintry.

Coup de pied latéral dans le nez du DGS de Corbeil-Essonnes (affaire en cours de jugement), « pressions » plus ou moins amicales envers les uns et les autres, complicité et recel d’achats de votes, complicité et recel de financement illégal de campagne électorale, blanchiment de fraude fiscale et financement illégal de campagne électorale (renvoi devant le Tribunal Correctionnel par le Parquet National Financier), semblant  être pour vous des gages d’honorabilité, vous avez délégué à M. Machiré GASSAMA la totalité de vos pouvoirs de maire, y compris votre signature.

Depuis ce lâche abandon, qui vous permet de profiter de vos indemnités sans vous casser la tête puisque vous ne faites plus rien, pas même transmettre une copie de délibération du Conseil municipal, la commune part en vrille, dirigée qu’elle est par un Machiré GASSAMA tout puissant.

Ainsi, orthodoxie budgétaire, gestion du personnel, marchés publics,…, ont volé depuis longtemps en éclat.

L’information légale des conseillers municipaux, par le biais de la communication des décisions du maire, est devenue une mascarade.

La préparation des décisions publiques prises en Conseil municipal, grâce au travail préparatoire en commissions municipales, est passée à la trappe, ces dernières n’étant plus réunis depuis des lustres, sauf la commission finances dont vous ne pouvez faire l’économie. Par contre, pour vous comme pour celui qui vient de s’asseoir dans votre fauteuil, le mépris de l’avis de la population persiste.

Le libre accès à notre maison communale – la mairie – de tous les conseillers municipaux est devenu mission impossible. Certains sont même interdits de présence.

Un service public absent, ainsi qu’une gestion irrespectueuse et dégradante du personnel savamment orchestrée, provoquent de nombreux départs et arrêts maladie. Les places ainsi libérées permettent l’embauche de « sympathisants », voire de proches.

Les passe-droits, les embauches de complaisance, dont certaines familiales, les petits cadeaux entre ami-e-s, l’attribution de logements sociaux aux ami-e-s ou à la famille (futurs électeurs), tout cela aujourd’hui est dans les mains du grand « Guide Suprême », GRACE À VOUS, RIEN QU’A VOUS !

Ce n’est pas pour cela que je m’étais engagé à vos côtés en janvier 2014. Je ne me suis rendu compte de votre duplicité qu’en avril 2014, une fois élu, en assistant au défilé des huissiers venus réclamer le paiement de factures de la campagne municipale.

Homme de devoir et fidèle à mon engagement envers les Saintryens, j’ai à l’époque refusé de baisser les bras et de démissionner, et me suis engagé dans un long combat laborieux, parfois douloureux et quelquefois blessant, en m’opposant à vous et à votre 1er adjoint, et maintenant seulement à ce dernier puisque vous êtes devenue un fantôme.

Comme tout se sait, j’ai été très surpris d’apprendre que vous ne signiez plus aucune décision, sauf pour acheter trois crayons et deux gommes ou signer les documents que seule peut signer un maire, comme la convocation au Conseil municipal.

Vous n’inaugurez plus que les chrysanthèmes ! … et encore !

Alors pourquoi vous accrocher au poste ?

J’y vois deux raisons : La première bien sûr est votre vénalité et votre amour immodéré pour les indemnités ; la seconde est de conserver la place bien au chaud pour votre 1er adjoint, puisque  semble-t-il vous ne vous représenterez pas, et soutiendrez la liste « Les Démocrates de Saintry-sur-Seine », menée par M. Machiré GASSAMA ou son avatar, faisant de lui, quelle que soit l’option choisie, le vrai maire de Saintry !

Si votre épopée de 2014 n’aura servi qu’à vendre Saintry-sur-Seine à M Machiré GASSAMA, vous deviendrez celle par qui le scandale arrive et conforterez ma décision de m’opposer aux GASSOURY et d’informer les Saintryens de vos dérives plus ou moins légales.

Jamais Saintry-sur-Seine ne deviendra GASSAMA City !

Eloy GONZALEZ

29 Commentaires sur "Lettre ouverte à Mme la Maire de Saintry-sur-Seine"

  1. Se mettre sur une liste, encore faut-il que des listes s’annoncent au grand jour.

  2. Saintry,corbeil,sont dirigés par des personnes handicapées bechter, boistel, hebert, bayle les gassouris etc …j’espère que les futurs élections seront bonnes et je mettrais un petit plus sur le sieur raymon qui se proclame déjà comme le maire (le temps du melon est fini )

  3. Si je comprends bien Saintry est complètement verouillé. Je dis cela mais je m’en doutais car lorsque j’ai voulu demander un logement pour mon fils qui est dans une situation difficile, j’ai bien compris que nous ne faisions pas partie des gens qui pouvaient espérer un logement.
    Pauvre Saintry.

    • Saintry est verrouillé par M.Gassama,il croit ainsi qu’il va gagner les prochaines élections.

      • Il gagnera parce que les saintryens l’auront bien voulu.
        Ils connaissent parfaitement ce dont il est capable.
        Alors s’ils le votent, la fête continuera pour lui et ses troupes.
        Pour réagir il faut absolument voter contre sa liste et, au passage, contre celle de « tartiflette ».
        De plus Lino rien ne vous empêche de vous mettre sur une liste.

  4. J’accuse les pontes politiques, de la droite essonienne, d’avoir bombardé Machiré Gassama grand chef d’orchestre de la campagne municipale de 2014 à Saintry,
    J’accuse celle qui devrait être un maire digne et responsable d’avoir démissionné en laissant la place libre au 1er adjoint et à ses troupes supplétives,
    J’accuse, encore une fois, le Préfet de l’Essonne de regarder ailleurs en sachant que des problèmes très sérieux existent à Saintry et à sa maison mère de Corbeil,
    J’accuse la procureure d’Evry de ne pas prendre le temps d’étudier les dérives – elles sont nombreuses – des édiles du secteur et en particulier de Saintry,
    J’accuse les lâches de toutes tendances de laisser se propager à vitesse grand V la gangrène sur notre commune,
    J’accuse ceux qui savent de ne pas dénoncer publiquement les agissements de notre 1er adjoint et de couvrir ainsi les mensonges et les déviances dont il se fait le porte parole,
    J’accuse Machiré Gassama de se porter en victime et de dénoncer un racisme à son encontre qui n’existe pas et de ne pas comprendre que sa couleur de peau n’est pas un justificatif que l’on peut brandir à tout va et qu’en fait ce n’est pour lui qu’un prétexte médiocre et pitoyable pour tenter d’écarter les « gêneurs ».
    Continuons sur cette voie, laissons-nous glisser sur la pente savonneuse de la paresse républicaine et, si ce monsieur est élu, arrêtons de pleurer et payons pour nos lamentables carences citoyennes.

    • Vous avez mille fois raison !!!
      Un grand bravo pour votre commentaire. Ça fait du bien de vous lire.

    • Vous avez raison Emile zola
      50ans à Saintry je n’ai jamais vu cela
      Mais vous !!!! qu’est vous prêt a faire pour Saintry ?
      Que feriez vous ?
      Habitez vous Saintry ?
      Cette situation dans ma commune me révolte également
      Un regroupement est nécessaire !!
      5000 Citoyens contre un voyou ! Non ?
      Une Question à Mr Gonzalez:
      Avez vous eu des contacts avec des personnes qui consultent le site ?
      Un rassemblement oblige
      URGENCE ……

  5. Enfin, les magouilles du Gassama sortent au grand jour. Entre ses petites et ses grosses affaires avec la mairie de Corbeil, il va bien finir par tomber. Voyou un jour, voyou toujours ! Problème pour lui, il est blacklisté aux Tarterêts ! Il ne peut plus servir pour porter les valises de billets aux électeurs. Il va se rabattre sur Saintry … emplois, logements et tout le toutim !

  6. A Saintry désormais il faut être très vigilant. Les méthodes de Corbeil-Essonnes sont arrivées à Saintry malheureusement !

  7. Avec mes copines, on est MDR. Celui qui me plaît le plus, c’est le chien à qui on a donné son nonos ! Il lui ressemble tellement. Plus tu lui mets de coups de pied dans le cul, plus il revient te lécher la main …

  8. Chers lecteurs
    Il est temps de se réunir autour de Mr Gonzalez si nous voulons sauver Saintry de cette mafia
    Je suis Saintryen depuis 50 ans et j’ai l’intention de prendre contact avec Mr Gonzalez pour lui proposer ma candidature a son équipe en mars prochain !!
    Si vous aimez votre village et voulez le sauver faites comme moi !!
    Pensons à nos enfants et petits enfants !!!!
    Il faut faire une équipe sérieuse
    Il y a URGENCE

  9. Petit détail sur la convocation au conseil municipal. Mco en signant le document à rayer son nom. C’est peut-être un signe ou appel de détresse à Mr Gonzalez.
    Quoi qu’il soit elle montre bien qu’elle n’existe plus.
    Elle serait pas de la famille du grand Pierre Richard ou Bourvil car elle me fait bien rire.

  10. Et que penser du témoin assisté, le frangin GASSAMA, chef de la sécurité des bâtiments publics à Corbeil … il a refusé de servir sous les ordres de sa nouvelle chef, au prétexte que c’était une femme. Et bien, la couille molle de dircab et le légume Bechter lui ont donné raison et l’ont rattaché directement au DGS. Qui commande à Corbeil ? Qui commande à Saintry ? PTDR !

    • Attention la radicalisation ça commence comme cela. On ne veut pas être sous les ordres d’une femme, puis on ne sert plus la main à une femme et ensuite on lui tourne le dos. Pour exemple le type de la Préfecture de police.
      Attention Jean-Pierre, normalement tu dois dénoncer auprès de Castaner ce type de comportement.

      • Je confirme l’info de Doc. Peut-être est-ce parce que la nouvelle directrice de la Sécurité est une ex-commandante de police du commissariat de Corbeil et que les GASSAMA ont eu à faire à elle dans le passé ou parce qu’Adama avait peur que ses trafics soient révélés et sanctionnés ?
        En plus, cette décision de rattachement au DGS et donc de modification de l’organigramme n’est pas passée devant le CTP. Ah, c’est vrai, on est à Corbeil !

        • Mais l’ex responsable de la sécurité n’est pas en prison?
          L’organigramme de la mairie de Corbeil du bidon.
          Magouille comme b’habitude…

  11. Il faut vraiment manquer de respect envers les élus pour créer une telle commission.
    C’est du Gassoury dans le texte une telle connerie.

  12. Qu’est-ce que c’est que cette commission ?
    Je ne crois pas que l’on puisse créer une commission comme cela. Il y a des règles à respecter.
    C’est vraiment n’importe quoi !

  13. Bravo pour votre article! Dommage qu’à Corbeil il n’y ait pas un blog comme le votre pour dénoncer les grosses magouilles des voyous qui dirigent la ville. Vous avez parfaitement raison dans votre comparaison entre Saintry et Corbeil. Chez nous, à Corbeil, Bébèche est un vrai légume et c’est le sans-couilles qui lui sert de directeur de cabinet qui dirige la ville et est le vrai maire. D’ailleurs, il avait envisagé de faire son coming-out en étant sur la liste de Bechter 2020 pour pouvoir le remplacer 3 mois après l’élection. Mais il aurait reçu des menaces, du genre à prendre au sérieux, et il préfère finalement rester chez maman. Déjà qu’à force de jouer au con en embauchant 40 jeunes des Tarterêts en emplois fictifs, il a failli se faire plomber par des jeunes de Montconseil, s’il se présentait, c’est sûr qu’il ne ferait pas que recevoir des balles au courrier.
    Je vois que GASSAMA a parfaitement reproduit le schéma à Saintry ou votre Martine n’a même pas l’excuse d’être un légume, mais n’est qu’une lavette … jusqu’à l’attribution des logements sociaux contre des voix aux élections comme il l’a appris de Cristela qui avait la haute main sut les logements sociaux de Corbeil !

  14. Oui Bravo ! Vous dites tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
    Vous êtes d’ailleurs le seul élu a avoir ce courage. Souhaitons que cela réveille les consciences.

  15. Le préfet est un vrai corse. Il va au cimetière accompagné d’un âne … pour porter le deuil !
    Alors vous pensez, bouger son cul pour s’occuper de la commune mafieuse de Saintry, alors qu’il sait parfaitement tout ce qui s’y passe, … Il est trop habitué à voir voter les morts.
    Mais, le pôvre pitchoun, il ne va rien comprendre quand il va se faire rattraper par la patrouille. Les préfets complices d’escrocs, ça va aussi en prison …

  16. Bravo pour cette lettre ouverte !

  17. Tout ce que vous écrivez là est vrai.
    La commission « fourre-tout » intitulée « Enfance-Jeunesse-Sport-Travaux-Cadre de vie » est particulièrement bizarre et doit nous interpeler.
    Elle mélange allègrement l’enfance, la jeunesse et le sport, domaine de prédilection du 1er adjoint, avec les travaux et le cadre de vie qui concernent l’environnement et qui sur d’autres communes ont engendré des problèmes de « mains propres » comme à Levallois-Perret par exemple.
    Cette commission est chapeautée par Machiré GASSAMA et regroupe ses propres attributions et celles du démissionnaire Raymond BERTELOOT qui avait déjà des compétences multiples suite à la destitution du 4ème adjoint dont les attributions étaient justement celles des travaux et du cadre de vie. Bizarre.
    Comment ne pas s’interroger, surtout quand les travaux de l’Ecole Koch et l’achat de la Fouille Loury – deux exemples entre autres – ont coûté autant d’argent à notre commune et par extension à ses habitants. Bizarre.
    Martine CARTAU épouse OURY s’est laissée griser par un pseudo pouvoir qu’elle n’aura bientôt plus le loisir d’exercer : nous ne la pleurerons pas. Elle ne signe même plus les documents importants qui devraient être de son seul ressort.
    Il est vrai qu’en Préfecture personne ne s’étonne de ces pratiques. Biazarre.
    Vous avez dit bizarre ?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*