Le petit théâtre des ombres chinoises

Dans la séance du 22 septembre 2016, Mme la Maire a fait délibérer le Conseil Municipal pour que la compétence du PLU (Plan Local d’Urbanisme) de la commune ne soit pas transféré à l’EPCI du Grand Paris Sud.

EPCI : Etablissement public de coopération intercommunale

Fausse naïveté, manque criant de compétences ou bien encore, comme à sa triste habitude, un gigantesque coup d’esbroufe pour tenter bien maladroitement de faire croire qu’elle a une vision politique et qu’elle sert l’intérêt des Saintryens.

Seulement voilà, ça ne tient pas car elle est atteinte d’amnésie profonde, la preuve :

Mme la Maire, dans un précédent mandat d’adjointe à Saint-Pierre-du-Perray (2008 – 2014), sous l’étiquette du Parti Radical de Gauche, et vice-présidente déléguée à l’urbanisme du SAN (Communauté d’agglomération de Sénart en Essonne), a fait délibérer ledit SAN, à qui Saintry-sur-Seine avait transféré sa compétence PLU, afin qu’il approuve sa révision.

Tout est dit, elle est capable de dire et de faire tout et son contraire.

Nous lui rappelons que, dès lors que la ville a transféré sa compétence à une EPCI telle que le SAN, qui a lui-même fusionné afin de créer une EPCI plus importante (Communauté d’agglomération Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart), il n’est plus possible de s’opposer au transfert d’une compétence qu’elle ne possède plus : CQFD.

De plus, Mme la Maire, absente aux réunions obligatoires prévues dans la procédure de révision est bien incapable de vous donner la ligne de son projet politique en matière d’aménagement du territoire communal et encore plus de vous expliquer les mécanismes qui lui permettront de le réaliser. Elle n’est d’ailleurs aidé par aucun de ses partisans élus, qui n’ont aucun sens critique au moment des votes, sauf quand elle délègue la fermeture des salles de réunions.

Assez de cinéma !

Ne nous faites pas prendre des vessies pour des lanternes comme pour le projet « écologique » de la fouille LOURY.

 

Soyez le premier à commenter sur "Le petit théâtre des ombres chinoises"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*