Le grand stratège

Le grand stratège

Après son échec cuisant dans sa tentative de s’emparer de Kiev, le grand stratège a décidé de s’en prendre à une cible à sa mesure : devenir le maitre de Saintry-sur-seine !

Pour cela, il a mis en place une tactique de guérilla urbaine, qui consiste à prendre la ville quartier par quartier selon un  scénario bien rôdé :

  • Tout d’abord, assommer son auditoire avec un discours fleuve, pontifiant et lénifiant, ne laissant place qu’à l’autosatisfaction et à la démesure de l’égo ;                      
  • Pour les vaillants survivants, les abreuver d’annonces divines sur ses projets desquels toute concertation est absente. En réalité, ces réunions de quartiers sont des instruments de la « Propagandastaffel » du maire. Pourquoi donc faire venir les habitants pour leur demander leur avis, si ces réunions de quartier ne servent qu’à présenter les décisions prises unilatéralement au 57 Grande rue ? Pourquoi donc faire venir les habitants si ce n’est pas pour les entendre, comme les jeunes qui sont interdits de parole ou l’opposition dont il se moque ouvertement et avec laquelle il refuse de débattre. D’ailleurs, le fait qu’il y ait plus d’élus de la majorité que d’habitants dans ces réunions, montre bien qu’il a besoin de sa garde rapprochée pour s’afficher dans Saintry ;
  • Ensuite, présenter des idées loufoques comme la création d’un téléphérique pour rejoindre directement le Coudray-Montceaux, d’un service de bateaux-mouches pour se rendre à Corbeil, la mise en place du ramassage des encombrants à la demande ou la densification, à la tête du client, des OAP (Opération d’aménagement programmée) du PLU (Plan Local d’Urbanisme) ;
  • Continuer en se cachant derrière le Préfet pour faire peur à la population avec des affirmations péremptoires telles que : « le nombre de cambriolage qui augmente en flèche après le ramassage des encombrants », ce qu’il est bien incapable de prouver puisqu’il refuse de donner les statistiques des crimes et délits commis sur le territoire communal, ou « les permis de construire que le Préfet l’obligerait à signer », s’asseyant sur le pouvoir régalien du maire en matière de délivrance des permis de construire.                

La tête toute enflée de ses rêves, notre grand stratège ne s’aperçoit pas que sa péroraison ne convainc que lui-même  et qu’au lieu de conquérir Saintry-sur-Seine il est en train de la perdre. Tout à son délire anti-jeune lui interdisant de leur donner la parole, il prend peur et s’enfuit en courant lorsque l’un d’entre eux se lève et se dirige vers lui pour prendre le micro. Si vous n’aviez jamais vu un homme pris de panique alors que tout était calme et sans danger, vous auriez dû assister à la dernière réunion de quartier où notre maire a détalé comme un lapin. Lorsque la pensée n’est pas lucide et qu’elle est régie par la haine ou la peur, les décisions qui en découlent peuvent s’avérer extrêmement discriminatoires et sans commune mesure avec les effets qu’elles voudraient corriger. Cela a consisté pour « Super Co » à mettre en place des mesures de rétorsion contre ses opposants et détracteurs. Tout d’abord, dans le ton méprisant employé pour s’adresser à eux. Ensuite, en les privant de stage pour un diplôme BAFA ou en leur supprimant l’attribution de logements sociaux gérés par la mairie, tout cela pour avoir signé la pétition contre l’arrêté municipal de couvre-feu ou pour avoir déféré cet arrêté devant le Tribunal Administratif de Versailles, intuitu personae ou par le biais d’un membre de leur famille.                        

Cela se poursuit par l’installation de 22 caméras de vidéosurveillance (la moitié des 44 prévues). Espérons qu’elles ne soient pas majoritairement situées sur le parcours de la mairie au domicile du maire et qu’elles soient équitablement réparties dans la commune !

Enfin, cerise sur la gâteau, directement inspiré des méthodes d’un agresseur slave, installer une équipe « façon Wagner » sur le territoire communal afin de garantir paix et sérénité et de faire taire définitivement ses opposants. Ce n’est pas encore le pas de l’oie mais presque. Ce grand nostalgique du Chili veut que l’ordre règne à Saintry. D’ailleurs, quoi de mieux que le népotisme pour faire régner l’ordre, en installant son épouse en tant que Présidente d’un bureau de vote, alors que selon la loi il y a 29 élus pour remplir cette fonction pour 5 bureaux de vote. Le tableau serait complet s’il avait trois enfants majeurs pour tenir en famille tous les bureaux de vote!     

Dernière minute

Le Tribunal Administratif de Versailles donne raison à notre combat contre l’arrêté de couvre-feu pris par le maire le 21 décembre 2021 qui, comme nous l’affirmions, ne peut en droit être établi sur des affirmations péremptoires du maire invérifiables, non fondées voire inventées et surtout hors de propos avec la cause qu’il est censé combattre. Cette décision est un désaveu cinglant de la politique anti-jeune du maire qu’il a pourtant continué à pratiquer pendant toutes ces réunions de quartier et maintenant avec les 44 caméras de vidéosurveillance qu’il va installer. Son escalade sécuritaire ne s’arrête pas là puisqu’il entend passer une convention avec Stéphane Beaudet, maire d’Evry-Courcouronnes, afin de recevoir le renfort de sa police municipale, bien que cette commune n’ait aucune continuité territoriale avec Saintry-sur-Seine.

68 Commentaires sur "Le grand stratège"

  1. Roro a voté pour l’augmentation de la taxe foncière au Grand Paris Sud. Bien emmerdé au CM.
    Il a osé dire que c’est son collègue à qui il a donné pouvoir qui en est le responsable.
    Autrement dit Roro donne son pouvoir sans donner de consigne de vote.
    Et c’est ce monsieur qui gère notre ville !

  2. Le conseil municipal d’hier soir était à se plier de rire.
    Monologue du maire exposant publiquement sa méconnaissance des dossiers.
    On est mal barrés !

  3. Comme vous le savez, nous sommes responsables de nos commentaires et ce n’est pas au directeur de la publication de payer pour les débordements de celles et ceux qui se laissent aller à vider leur bile sans réfléchir aux conséquences pour celui qui leur a ouvert les portes (le site en l’occurrence). Ni insultes, ni mensonges contre quiconque ne peuvent prospérer ici, ils pourraient causer la fin de la liberté d’expression que nous donne saintryinfo

  4. Les résultats du 1er tour sont très encourageants !!
    Macron s’est pris une belle veste!

  5. Jeanne de belleville | 6 juin 2022 à 22 h 02 min | Répondre

    Pourquoi voulez-vous savoir avec qui déjeune Mr RAUSCHER ?
    Vous n’avez vraiment rien de mieux à faire que de vous occupez de sa vie privée si tant est qu’il en ait une avec des fouille merdes comme vous

    • Je vous salut chère Jeanne de belleville , votre commentaire est d’une vérité absolue.
      Le «  fouille merde » me plaît beaucoup , j’adore 😀😀😀😀👍

      • Bien sûr que cela nous regarde puisque Rauscher paie ses notes de restaurant avec nos impôts. Voir la délibération sur ses frais de bouche ! Pour le reste , la gazette et Jeanne, vous pouvez vous mettre un doigt dans le cul et le sortir pour voir d’où vient le vent …

  6. Quelqu’un connaîtrait-il la blonde frisée avec qui déjeunait Rauscher à midi aux Brosses ? Ça n’avait rien d’un déjeuner professionnel.

  7. Le conseil municipal a débuté devant 10 saintryens en salle et 11 visualisations sur YouTube.
    Roro pareil à lui-même avec l’opposition.

  8. Je regarde souvent le conseil municipal de Corbeil pour pouvoir mieux analyser celui de Saintry. Le dernier m’inspire ce commentaire :
    « Il est malaisé de parler beaucoup sans dire quelque chose de trop » ! Mme Soavi, vous auriez dû vous inspirer de cette maxime de Louis XIV avant de prendre la parole pour clore le débat sur le remboursement aux élus des frais de garde après les 4 interventions particulièrement bien argumentées de l’opposition, lors du conseil municipal du 18 mai dernier. En fait, vous auriez dû abonder dans leur sens et demander, vous aussi, le retrait de cette délibération pour indignité et indécence. Car, c’est ce qu’elle est : indigne et indécente ! Vous auriez dû demander son retrait ou, dans votre position, la fermer. En effet, votre intervention, que vous croyiez justifiée pour voler au secours de vos camarades, s’est révélée catastrophique à plus d’un titre.
    – Tout d’abord dans le ton péremptoire employé et dans votre choix lexical quelque peu guerrier, ainsi que dans votre ironie à l’égard d’une candidate aux législatives. Il ne suffit pas d’aboyer le plus fort pour transformer un raisonnement vicié en démonstration irréfutable. D’ailleurs, cela n’empêche même pas la caravane de passer.
    – Ensuite, cette prise de parole n’a fait qu’exposer au grand jour votre ignorance crasse, intolérable pour une 2nde adjointe d’une commune de plus de 50 000 habitants, en matière de fonctionnement des institutions, de définition de ce que sont les « indemnités de fonction » et leur finalité, de différence entre élus et salariés et même de différences entre public et privé. C’est plus qu’inquiétant, c’est terrifiant pour le citoyen lambda que je suis.
    – Encore, ne pas saisir la nuance entre ce qu’une loi autorise et la non-automaticité d’en tirer profit ou plutôt, faire semblant de ne pas le comprendre, vous place d’emblée dans la catégorie des ra(ts)paces, plus précisément celle des charognards. En effet, après que les élus de votre majorité (soi-disant de gauche) se soient octroyés 50% d’augmentation de leurs indemnités de fonction lors du 1er conseil, il va maintenant falloir ponctionner des corbeil-essonnois déjà exsangues, voire moribonds pour satisfaire votre appât du gain, alors que le remboursement des frais de garde que vous avez voté est déjà largement couvert par l’augmentation de 50% de vos indemnités de fonction. À cet égard, la délibération que vous avez passée est scandaleuse d’indécence.
    – Enfin, en ayant défendu bec et ongles cette délibération et l’ayant votée, vous ne pourrez plus jamais vous revendiquer de gauche. Comment un(e) militant(e) de gauche, à fortiori un(e) élu(e) de gauche peut-elle pisser sur l’administration communale dans la joie et la bonne humeur, sans se préoccuper de ses problèmes qui sont les mêmes que les siens en termes de pouvoir d’achat ou d’organisation familiale ? Vous avez résolu vos problèmes en vous asseyant sur ceux de vos agents au moment où vous voulez les remotiver grâce aux Assises du personnel. Qu’elle incohérence ! Je suis en droit de me demander si vos hémisphères cérébraux sont interconnectés … Ainsi vos frais de garde seront remboursés pour les conseils municipaux, les commissions municipales ou toutes les réunions pour lesquelles vous représentez officiellement la commune alors que les fonctionnaires qui vous accompagnent et dont vous ne sauriez vous passer (n’est-ce pas Mme Soavi, vous êtes une bille en matière d’urbanisme … si vous n’aviez pas Catherine pour vous tenir la main !), eux, seront dans l’impossibilité de se faire rembourser ces frais et ce, pour des contraintes identiques. C’est pour cela que cette délibération autorisant le remboursement aux élus de leurs frais de garde est scandaleuse d’indignité.

    HONTE à vous et à toute votre majorité ! HONTE à Bruno ! En fait, vous n’êtes bons qu’à lécher le cul de Macron !6

    • Sur le plan de l’indécence on n’est pas mal non plus à saintry avec les frais de représentation de notre Roro national !

  9. LesinformésdeSaintryinfo | 19 mai 2022 à 19 h 26 min | Répondre

    👍👍👍

  10. Sérieux s'abstenir | 19 mai 2022 à 15 h 56 min | Répondre

    Je veux me mettre en travailleur indépendant et je viens de trouver un créneau : rédiger des plaintes contre Saintryinfo. Sur le formulaire il suffira de mettre le (ou les) nom(s) du ou des plaignant(s), un motif parmi les choix proposés en ligne? Je me chargerai d’envoyer le tout à la gendarmerie, au procureur, au ministre de la justice (lorsqu’il sera connu), à la présidence de la République, et même au Conseil de l’Europe pour être sûr que la plainte soit prise en compte.
    Je m’engage à suivre la demande ainsi formulée, engagement de moyens de ma part mais pas engagement de résultat quand je vois le niveau des plaintes qui nt déjà été faites avant.

  11. LesinformésdeSaintryinfo | 17 mai 2022 à 15 h 18 min | Répondre

    Dernière nouvelle : notre brave maire, M. Rauscher, a déposé une nouvelle plainte en diffamation contre l’article de Saintry info « Superco et fier de l’être ». Contre chaque paragraphe de l’article en fait ! Rien ne lui a plu de ce qui a été écrit. Pourtant, dans le cochon, tout est bon. Nous avons bien, à plusieurs, essayé de lui dire qu’il faisait une erreur car, lui comme nous savons que tout ce qui est écrit dans l’article en question est vrai. Je sais même de source sûre que le directeur de la publication dispose de toutes les preuves de ce qu’il a écrit. RoRo prend un très gros risque avec cette nouvelle plainte qui va lui revenir dans la gueule avec la violence d’un retour de manivelle. Mais, après tout, il fait bien ce qu’il veut de son corps … RoRo qui clame partout qu’il se moque éperdument de Saintry info, n’en donne pas du tout l’impression. Cette nouvelle stratégie de plaintes tous azimuts est vouée à l’échec, tout comme celle de Cartau-Oury en son temps. Ce qui ne lui avait pas porté chance puisqu’elle n’a pas été réélue. C’est ce qui te pend au bout du nez RoRo. MDR aussi pour les 3 plaintes en diffamation de DENECE, VIGNAS et RAUSCHER sur un commentaire où il est question de fréquentations douteuses entre Denece, Vignas et Cartau-Oury d’une part, et entre Denece, Vignas et Rauscher d’autre part. Il faut dire que les 3 plaignants n’ont aucun humour, ni aucune culture en prenant le terme de « sucer » dans sa seule connotation sexuelle. Alors qu’il s’agissait d’une métaphore comme dans la blague « Qu’y-a-t-il de plus fort qu’un lèche-cul ? Un suce-pet ! » Mais il ne faut rien demander de superflu à RoRo et ses mercenaires, sinon leur cerveau est en surchauffe.

    • Peut-être aurait-il fallu mettre « siroter » ou « aspirer » ou « pomper ».
      Je trouve étonnant qu’une plainte puisse être déposée pour avoir utiliser le verbe « sucer » avec l’auxiliaire « avoir ». La gendarmerie devrait faire le tri dans les plaintes qu’elle reçoit pour éviter que les plaignants se ridiculisent !

  12. Quel français vivant en Espagne, au Portugal, à Andorre ou à Monaco voudra de Manuel Valls comme député pour le représenter ? En effet, Manuel Valls est à la démocratie ce qu’un curé pédophile est aux enfants de choeur !

  13. Lrem s’appellera désormais « renaissances « 
    Lrem est à la renaissance ce que la préhistoire est aux temps modernes !

  14. MDR, vu l’annonce de JPD, candidat dans la 2ème circonscription de l’Essonne pour succéder au tandem Marlin-Bouley qui a régné en maître pendant 27 ans sur cette circonscription. Tandem qui avait lui-même succédé à Xavier Dugoin en 1995 après une lutte fratricide mortelle. Un Dugoin pour en chasser un autre ! Entreprise risquée pour le maire de Mennecy et Vice-président de Valérie Pécresse qui n’a pas passé le cut des 5% à la présidentielle. Ça s’annonce très mal pour le gamin (qui avait volé en 1998, avec son père, la cave à vins du Conseil général de l’Essonne, pour la stocker dans les sous-sols de la mairie de Mennecy) dans cette circonscription à dominante rurale qui a placé Marine Le Pen en tête du 1er tour de la présidentielle. À suivre ! Qu’ont à offrir l’UDI et LR, eux qui nous ont donné Macron comme président, aux électeurs de la 2ème circonscription de l’Essonne ? RIEN, NADA, QUE DALLE ! À mon sens, l’élection se jouera entre LFI et le RN.

  15. Jeanne de belleville | 26 avril 2022 à 22 h 58 min | Répondre

    Vérifiez vos informations avant de les écrire car cela éviterait certainement ces discussions puantes.
    L’épouse du maire n’a jamais mis les pieds à la mairie et encore moins en tant que présidente d’un bureau de vote .
    mauvaise foi ou mauvaise vue ?
    Traiter une personne, qui a passé sa carrière à sauver et aider son prochain, de pompier pyromane est tout simplement scandaleux.
    Occupez- vous plutôt de votre famille à la place de jouer le rôle de corbeau,vous savez ceux qui collaboraient avec l’ennemi pendant les périodes sombres de notre histoire française.
    Je ne vous salue pas

    • Vous avez tout à fait raison, c’est une erreur car c’est sa fille et non son épouse qui était présidente du bureau n°1 (Mairie).
      Par ailleurs, l’expression « Pompier pyromane » signifie : « Personne qui appelle à résoudre ou qui prétend résoudre une situation problématique qu’elle a causée elle-même, mais sans reconnaître sa responsabilité. »
      Ne vous en déplaise, ce qualificatif loin d’être scandaleux est parfaitement adapté à la situation actuelle.
      Cordialement.
      La Rédaction.

      • Entièrement d’accord avec vous ! Rauscher passe son temps et notre argent à harceler les jeunes, à multiplier les contrôles d’identité, à leur causer des tracas, à les taper au porte-monnaie, à faire sauter des financements d’obtention de diplômes comme le BAFA, à les mettre à la rue en ne renouvelant pas le bail de leur logement social, à dire qu’ils sont agressifs, à les mépriser, à refuser le dialogue avec, à leur supprimer le local où ils se réunissaient et, cerise sur le gâteau, à leur confisquer leur ballon de foot … Et après, il s’étonne que la situation soit tendue, fait venir la gendarmerie à tout bout de champ en prétendant qu’il est menacé, sans en avoir jamais fourni le début du commencement d’une preuve (ce sont des affirmations péremptoires comme à son habitude), installe un vrai flicage dans la ville avec 44 caméras de surveillance, arme sa police municipale (pour qu’elle tire sur les jeunes ? À quand le 1er mort ?), passe une convention avec Evry qui est plus un coup politique qu’une réponse efficace aux nombreux problèmes qu’il a créé … Oui, c’est bien un pompier pyromane !!!

        • Et, que ce soit avec la mère ou la fille à la présidence du bureau de vote de la mairie, c’est toujours du népotisme. Vous aussi Jeanne, quand vous intervenez, prenez soin d’être précise !

  16. MDR Hier soir, ce couillon de RoRo a confisqué le ballon avec lequel les jeunes jouaient au foot devant la mairie et l’a mis dans son coffre de voiture avant de rentrer chez lui. Faut-il être un grave con pour agir ainsi ! Tout d’abord, c’est du vol. Ensuite, de quel droit se permet-il d’agir ainsi ? Bien sûr, la 30aine de jeunes présents l’a suivi chez lui pour récupérer leur ballon et Le ton est monté. RoRo a appelé les gendarmes de St Pierre du Perray à son secours, gendarmes qui avaient certainement bien mieux à faire que de venir en aide à un facho qui hait les jeunes et fait tout pour mettre le feu aux poudres. Ils n’ont qu’à le laisser se démerder. Après tout, c’est un pompier. Il n’a qu’à éteindre les incendies qu’il allume ! Si c’est pour nous harceler qu’il a passé convention avec la police municipale d’Evry et qu’il veut armer la PM de Saintry. Tout cela va tourner au désastre. Le maire ne veut même pas discuter avec nous, passe son temps à nous photographier et nous filmer sans raison et sans notre acccord et à nous faire part en permanence de son mépris. Voilà qui est Rausher …

    • Quel manque de courage de cet homme grand donneur de leçons. Prendre le ballon de foot est d’un ridicule consommé. Les gendarmes ne marrent devant tant de conneries de la part de ce maire.
      C’est vraiment un pompier pyromane !
      Moi qui avait voté pour lui je vous assure que si c’était à refaire je voterais pour une autre liste que celle de ce magma d’incompétents et d’opportunistes.

    • Bon, on sait désormais que RoRo n’ai Pas les jeunes, qu’il n’a pas le foot et qu’il n’a pas son opposition.
      Et, cerise sur le gâteau, il n’en restera pas là selon des indiscrétions de certains de sa majorité !

      • Je me demandais ce qu’était ce bordel dans ma rue hier soir avec tous ces jeunes, les gendarmes, la mère Pelouin qui gesticulait dans tous les sens. J’ai compris. Ça ne suffit pas à Rauscher d’avoir mis le feu au centre-ville, il faut qu’il vienne mettre aussi le feu dans notre résidence pourtant si tranquille. Je l’aimais déjà pas beaucoup quand il était président de notre AFUL, je ne le supporte plus maintenant qu’il est maire.

  17. Je vois que, pour la présidentielle, la France vote, à quelques décimales près, comme Saintry. Je comprends beaucoup mieux maintenant pourquoi les Saintryens ont choisi Rauscher comme maire. Ils n’ont que les dirigeants qu’ils méritent. En fait, les électeurs devraient passer un test de QI avant d’être autorisés à voter.

    • On en prend pour 5 ans !!!
      Il faut absolument une cohabitation pour atténuer ce malheur.

      • Si Jadot, Roussel et cette conne d’Hidalgo avaient fait taire leur ego, la gauche aurait même pu gagner cette élection. Mais, comme le dit Brassens : « Quand on est con, on est con ! »

  18. Joseph, votre commentaire est parfait. J’ai aussi regardé le conseil municipal en direct et c’est exactement ça. De plus, il se comporte comme un pur facho qui interdit le débat, dès lors que l’on vote contre ses projets de délibération. Déjà qu’il ne répond jamais aux questions ou à côté, avec son air con et sa vue basse, il se braque définitivement dès que vous lui dîtes non. Ça ne doit pas être drôle tous les jours d’être sa femme. Moi, ce qui m’a fait rire, ce sont ses jérémiades : « je travaille 14 heures par jour, tous les jours » ! Je ne compte pas mon temps … 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣 C’est ça, prends-nous pour des cons. Déjà, sur ces soi-disant 14 h, tu passes 7 heures à la fenêtre de ton bureau à t’adonner à ton passe-temps favori : prendre en photo les jeunes sur le parvis de la mairie, et ensuite, tu passes au moins 3 heures par jour à consulter Saintry info. Au mieux, il te reste 4 heures réellement travaillées pour la commune. Arrête de gémir ! Ou dégage !

    • C’est tout à fait ça !
      Il va même jusqu’à filmer les jeunes.

      • Il a peut-être été un bébé secoué ou il est tombé du berceau ou il manque d’iode ou il n’était pas fini à la naissance … ou plusieurs de ces causes à la fois mais ça ferait beaucoup de malchance pour un seul homme !

  19. J’ai bien regardé le conseil municipal d’hier soir. Le comportement de Patrick Rauscher fait passer Marine Le Pen et Eric Zemmour pour de « gentils » gauchistes bien braves. C’est dire. S’il avait vécu à mon époque, il aurait fait une très bonne recrue pour la milice dont j’ai été le secrétaire général et chef opérationnel sous les ordres directs de Pierre Laval. Enfin, pas plus haut que le grade de caporal car, autrement, ce serait lui confier une tâche bien au-delà de ses compétences et surtout, de ses capacités intellectuelles. En effet :
    – il ment comme un arracheur de dents et malheureusement pour lui, ça se voit comme le nez au milieu de la figure comme par exemple, pour le point 4, lorsqu’il conteste le montant de sa rémunération donnée par l’opposition qui pourtant donne le bon chiffre (le maire semble oublier volontairement que les cotisations à l’assurance-maladie, à l’assurance-vieillesse, à la mutuelle, … font partie intégrante de son salaire qui ne se limite pas aux indemnités nettes qu’il perçoit), comme par exemple, pour le point 10 quand il conteste les statistiques des crimes et délits données par l’opposition qui montre une très forte baisse de la criminalité et des incivilités sur Saintry (confirmée par les motifs de la suspension de l’arrêté de couvre-feu illégal par le tribunal administratif de Versailles) en reprochant à l’opposition de ne pas assister aux conseils de sécurité qu’il organise (il se prend pour Macron et ses conseils de défense) où elle aurait accès aux chiffres de la gendarmerie qui ne sont pas du tout ceux que l’opposition à donné, tout en se gardant de les communiquer lui-même ;
    – Il ne connaît rien aux sujets qu’il aborde ou qu’il expose telle une leçon magistrale qu’il délivrerait à de sombres crétins (NOUS) comme par exemple, la définition par le CGCT des indemnités de fonction qu’il perçoit en tant que maire et qui servent, entre autres, à payer ses frais de représentation car, en aucun cas les indemnités ne sont un salaire (cela est vrai pour tous les élus qui semblent souvent l’oublier) ou comme les conditions à remplir impérativement pour armer les policiers municipaux dont la 1ère est l’accord du Préfet (et non du Procureur dont seul l’avis est sollicité), que cette demande au Préfet est de sa responsabilité personnelle et qu’il faut passer une convention entre la PM de Saintry et la police nationale et la gendarmerie soumise à l’approbation du conseil municipal.
    Je m’arrête là mais, il y a encore plein d’exemples des mensonges et des insuffisances du maire et de sa majorité.
    J’espère que Martine Cartau-Oury va attaquer la délibération n°4 (convention entre les PM de Saintry et d’Evry) et qu’Alternative citoyenne va attaquer tout le conseil car, Patrick Rauscher a menti au directeur de cabinet du Préfet en disant que les convocations et les dossiers du conseil municipal d’hier soir avaient été envoyés aux conseillers municipaux par voie dématérialisée comme l’exige la loi. Vivement que cet emparé de Rauscher démissionne. Il rendrait un grand service à la communauté.

  20. Bonne nouvelle. Au conseil municipal d’hier soir notre valeureux maire nous a déclaré que notre police municipale serait armée.
    Il a tellement la trouille des jeunes que nous savons désormais que la convention avec la police municipale d’Evry-Courcouronnes va permettre des interventions après 17 heures.
    C’est l’escalade assurée avec les jeunes.

  21. Votre blog me fait bien rire. On y apprend des tas de choses intéressantes. Et l’on découvre les coulisses, quelquefois avec effarement ! J’ai beaucoup aimé la gueule de votre poussin qui sort de l’oeuf de Pâques. Pas sûr que ça fasse rire l’intéressé ! Dommage, s’il avait le sens de l’humour, il traverserait mieux les vicissitudes de l’existence.

  22. LesinformésdeSaintryinfo | 22 avril 2022 à 16 h 37 min | Répondre

    J’ai surpris une conversation en mairie comme quoi le plan avait bien marché. Ils parlaient des tags sur les murs de l’école du Parc. Qui tombent vraiment bien, juste le jour où le conseil municipal doit se prononcer sur une convention entre les PM de Saintry et d’Evry et dix jours après que l’arrêté de couvre-feu illégal de Superco ait été suspendu par le tribunal administratif de Versailles. À croire que c’est un coup monté par le maire et ses sept mercenaires ! D’autant plus que les 4 noms cités pour une histoire de dette, c’est du bidon. Les 4 jeunes s’entendent bien et n’ont pas de dette entre eux. On voudrait créer un climat d’insécurité à Saintry qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

  23. La politique ultra-sécuritaire du maire, encore mise en échec avec les tags sur l’école du Parc. De la délinquance ordinaire ! Le maire, cette fois-ci, ne pourra pas se victimiser. Cela ressemble plus à une guerre de territoire et à un règlement de comptes entre dealers et clients débiteurs. Il serait souhaitable que cela ne prenne pas un mois pour nettoyer les murs comme la dernière fois en janvier 2021. À quand une véritable politique jeunesse dans cette commune. La politique du bâton prônée par RoRo ne fonctionne visiblement pas. Il serait temps d’en changer. Et ce ne sont pas trois policiers municipaux d’Evry en patrouille dans les rues de Saintry qui vont changer la donne.

  24. Lu dans le dernier numéro du Saintryen, l’autocongratulation du maire pour la création, le 15/12/2021, de la Commission Communale d’Accessibilité aux Personnes Handicapées (CCAPH), création présentée comme une initiative généreuse de la majorité, alors qu’elle intervient avec 18 mois de retard et aurait dû être effective en juillet 2020, la CCAPH étant une obligation légale issue de la loi Handicap. En réalité, le pompier se moque bien des handicapés (sauf de leurs voix aux élections municipales). D’ailleurs, la commune ne dispose pas, non plus, d’un Plan d’Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics (PAVE), dont la mise en oeuvre est pourtant obligatoire depuis le 22 décembre 2009. Et ne parlons même pas du calendrier de mise en accessibilité des différents bâtiments publics ! C’est une équipe de branleurs et de foutriquets qui dirige cette commune. J’aimerais bien voir le maire en fauteuil roulant pour qu’enfin, il percute sur les difficultés des PMR à se déplacer dans Saintry. Remarquez, il ne faut peut-être pas trop lui en demander car, il doit déjà gérer son handicap cognitif !

  25. J’ai bien l’intention de venir de nouveau avec les copains au conseil de demain soir. J’espère ne pas me casser le nez sur une porte close, encore !

  26. LesinformésdeSaintryinfo | 20 avril 2022 à 14 h 59 min | Répondre

    Pour les mêmes raisons qui l’avait obligé à annuler le conseil municipal du 28 janvier dernier, Superco va devoir annuler le conseil municipal du 22 avril. En effet, il n’a pas respecté l’article du CGCT qui prévoit que l’envoi des convocations et des dossiers des conseils municipaux se fait sous forme dématérialisée. Rauscher chie sur la loi. Se rendra-t-il compte un jour qu’il ne faut pas chier dans un ventilateur ? Con il était, con il est, con il sera !

    • D’ailleurs, tout cela est très bien expliqué dans l’avant-dernier article de Saintryinfo « Superco et fier de l’être ». M.le maire n’a visiblement pas compris que les convocations et les dossiers des conseils devaient être envoyés aux élus par voie dématérialisée. C’est la loi. Mais, peut-être que le mot loi est trop complexe pour le maire. En effet, c’est un mot de trois lettres …

  27. En revenant de Rome, la cloche Rauscher a découvert qu’elle était obligé d’annuler le conseil du 22 avril, pour les mêmes raisons que celles pour lesquelles il avait dû annuler le conseil du 28 janvier dernier, qui étaient détaillées dans l’article ‘Superco et fier de l’être ». Il n’y a pas à dire : quand on est con, on est con !

    • Lecanarddéchaîné | 19 avril 2022 à 9 h 40 min | Répondre

      Toutes les cloches sont rentrées de Rome : les 7 mercenaires, vendus à tous ceux qui les payent (d’abord Martine puis maintenant Patriiick), les 2 bobos de la gauche caviar (Le psycho-rigide et Le cordonnier mal chaussé) encore plus à droite que Marine et Rauscher, pourtant déjà extrêmement à droite. Il n’y a qu’à les regarder tous parader en allant boire un café ou l’apéro sur le stand municipal du marché du dimanche. Pour certains, l’apéro commence à 8h00. Une bande de clowns ! On dirait Macron et son GouverneMENT …

  28. Un remake de « Courage fuyons ! ». Quand on est nul, on est nul ! De report en report on avance à reculons comme au tango !

  29. Ce matin, sur le marché dominical, je cherchais le maire. Je ne l’ai pas vu. Puis, je me suis souvenu que c’était Pâques et que toutes les cloches étaient parties à Rome.

  30. Moi aussi ! Je venais avec mes copains de l’esplanade de la mairie pour discuter de nos problèmes avec le maire sans qu’il se sauve en courant comme la dernière fois. Pas de pot ! Je me suis cassé le nez sur la porte. J’ai cru un moment que le maire avait pris peur et annulé secrètement le conseil, suite à la suspension de son arrêté de couvre-feu avant de voir sur votre blog que le conseil municipal avait été annulé à la demande du Préfet. J’ai cru comprendre que celui du 22 avril allait devoir être annulé aussi. Il est vraiment très co ce maire. Qu’il démissionne comme le suggère Luciole !

  31. Super content !!
    Me suis présenté salle Corot pour le conseil d’hier soir: porte close !
    Aucune indication sur les panneaux municipaux de l’annulation.
    Bravo la mairie !

  32. Lecanarddéchaîné | 15 avril 2022 à 18 h 29 min | Répondre

    Une nouvelle fois, Superco est contraint par le Préfet d’annuler le conseil municipal de ce soir et de le repousser au 22 avril. Cette commune est vraiment dirigée par une équipe de super-hyper-branleurs, de bras cassés, d’incompétents notoires. Le site Citykomy de la commune confirme pourtant la tenue du conseil municipal de ce soir. Cherchez l’erreur ! Elle s’appelle Patrick Rauscher.

    • Vous avez raison. Corrigeons l’erreur ! M. Rauscher, s’il vous reste deux doigts de dignité, démissionnez ! Afin de laisser une chance à Saintry. Or là, on voit bien que vous restez par orgueil, enfermé dans vos certitudes. La gestion d’une commune, ce n’est pas ça. Il est vrai que c’est votre faute car, c’est vous qui avez choisi votre équipe en toute connaissance de cause : Les 2 « bobos gauchisant » qui n’arrivent même pas à se représenter eux-mêmes et les 7 « cupides » de l’équipe Cartau, pour ne pas dire « aigrefins ». Votre mandat était voué à l’échec, pardon à la catastrophe avant même de commencer.

  33. Cette convention entre les PM de Saintry et d’Evry n’a rien à voir avec la sécurité à Saintry. Ce n’est qu’un coup politique entre « Beau dès le matin, encore beau le soir » et « Le pompier pyromane ». En effet, pourquoi signer avec une ville distante de 10 km, à 3 ponts de là, sur la rive gauche de la Seine, trop éloignée en cas d’intervention urgente alors que Corbeil-Essonnes est une commune limitrophe dont les liens avec Saintry sont déjà étroits. En fait, il faut entendre ce que Superco raconte en privé sur Piriou. Il a beaucoup plus d’affinités avec Beaudet. Ce sont tous les deux des groupies de Macron et Rauscher a su trouver en Beaudet une oreille compatissante que ne lui prête pas Piriou qui, lui, soutient Mélenchon. Rien à voir avec la sécurité comme vous le voyez ! De plus, aucun diagnostic local de sécurité n’a été effectué préalablement à l’établissement de cette convention entre les PM de Saintry et d’Evry. De même, ne sont pas connues les statistiques des crimes et délits sur le territoire de Saintry que le pompier pyromane refuse de communiquer, préférant crier « au feu » afin de justifier sa politique ultra-sécuritaire et prendre des arrêtés de couvre-feu illégaux (le 1er retoqué par le contrôle de légalité de la préfecture de l’Essonne, le 2nd suspendu, avant d’être retoqué, par le tribunal administratif de Versailles) ou signer une convention avec un ambitieux qui le soutient sans réserve dans sa recherche d’une épaule compatissante sur laquelle s’épancher. Rien ne justifiant cette convention de coordination communale, sauf à vouloir emmerder un maximum les jeunes de Saintry, elle ne devrait pas passer le contrôle de légalité. Sinon, il faudra la déférer devant le tribunal administratif de Versailles où elle subira le même sort, aux mêmes motifs, que l’arrêté de couvre-feu illégal.

  34. Ça y est, RoRo est parti dans son délire ultra-sécuritaire avec le projet de convention entre les PM de Saintry et d’Evry qui passe au conseil municipal de ce soir. Alors que le Tribunal administratif de Versailles l’a désavoué exposant clairement que le maire ne fournissait aucune preuve des troubles qu’il avançait pour justifier son arrêté illégal de couvre-feu. Seule son aversion, son dégoût des jeunes est à l’origine de sa politique anti-jeunes. Avec cette convention, ils doivent s’attendre à se faire contrôler en permanence, à toute heure du jour ou de la nuit, sous n’importe quel prétexte. Les tensions vont s’activer et, au lieu de se calmer, la situation va gravement s’envenimer. C’est probablement ce que cherche à faire le pompier pyromane afin de pouvoir instaurer la loi martiale à Saintry, aboutissement de son délire sécuritaire …

  35. Sans doute très satisfait de sa gestion communale, le maire se vote un 13ème mois qui porte le doux nom de « frais de représentation » … alors que rien n’a changé et qu’il n’est soumis à aucune sujétion particulière !

    • Avec RoRo, un seul leitmotiv : « Moins tu en fais, mieux tu te portes et plus tu touches ». Que va-t-il bien pouvoir faire de ce bonus de 208,33 € par mois ? En effet, sa charge de travail n’a pas varié d’un iota et il n’y a aucun évènement exceptionnel en vue qui justifierait ces « frais de représentation ». Il s’agit donc bien d’un 13ème mois que s’octroie généreusement Superco comme le suggère Cécile. Ce maire est une vraie tache !

  36. Comme quoi les électeurs ne votent pas en connaissance de cause puisqu’ils n’ont que les promesses à se mettre sous la dent. Une fois élu il faut faire marcher la boutique et les promesses sont mises au rancart. Il faut ajouter la griserie du pouvoir qui rend les gens idiots.

    • Non, fous ! Le pouvoir rend fou ! Pour peu que l’on soit légèrement givré avant l’élection, ça dérape très vite ensuite jusqu’à la perte de contrôle et les conneries en rafale !

  37. Je trouve que « Dans le cul la balayette «  est totalement adapté !

    • Après avoir perdu pour sa protection fonctionnelle et avoir fait marche arrière de nombreuses fois, je gage qu’il ne va plus pouvoir s’asseoir ! Le conseil de vendredi ne va pas être triste, surtout si les jeunes viennent y assister.

  38. Que dire de plus, à part que vous avez su parfaitement cerner ce maire sournois, aux idées fixes et à la courte vue, qui préfère, à l’instar du président sortant qu’il soutient, la répression la plus violente au dialogue, pourtant seul moyen de construire dans la durée, particulièrement avec les jeunes. Il me fait penser au maire de Corbeil qui pratique de même avec son administration dont il n’a que faire mais, dont il a un cruel besoin, ou avec son budget, tout en trompe-l’œil basé sur des effets d’annonce, budget sans ambition qui ne parvient pas à masquer le déclin annoncé de Corbeil-Essonnes. Plusieurs opérations, comme celle du CTM ou celle du 5ème collège, bâties sur des mensonges ou des dépenses très excessives (mais que ne ferait-il pas pour rayer toute trace de Serge Dassault dans Corbeil ?) en sont des exemples frappants. Le retour de manivelle sera très douloureux, tant pour Rauscher que pour Piriou.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*