Le droit de moquer nos « élites »

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.
  • Mes chers frères, j’espère que vous avez apprécié le spectacle au Tribunal ? – Grâce à vous j’ai gagné 600 dollars ! déclara MA à sa tribu en sortant du Tribunal.
  • Oui mais nous, nous avons été chassés du Tribunal ! lui répondit Grand Chef Compote.
  • Parce que vous avez cru mes promesses ? s’étonna MA.

Voilà le savoureux dialogue que nos journalistes d’investigation ont entendu au théâtre après les deux procès en diffamation.

Nous vous avons livré cet échange un peu terre à terre pour vous montrer à quel point l’opération « Procès en diffamation » était un enfumage monté par « Martine » pour tenter par tous les moyens de s’opposer à la volonté farouche de M. Eloy GONZALEZ, puis de Johnny DA COSTA et Luc PENHOËT qui l’ont rejoint depuis, d’obtenir des explications claires et détaillées sur les marchés publics de la ville et maintenant sur les budgets.

Pour cela, elle n’a pas hésité à sacrifier sa garde rapprochée, les 9 élus indemnisés avec elle, qui tous ont été déboutés de leur plainte.

Nous remercions d’ailleurs « Les Hameaux » pour son témoignage donné en commentaire sur notre site, qui conforte notre analyse.

Toute cette entrée en matière n’avait pour seul objet que de vous présenter le texte suivant et de vous proposer de réfléchir à son contenu et à ses conséquences :

Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté, je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté, je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait personne pour protester.

Pasteur Martin Niemöller (Interné de 1937 à 1945 à Moabit, Berlin, puis Sachsenhausen et Dachau)

On peut regretter que Mme le maire ne partage pas comme nous cette citation de Voltaire :

“Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire” 

48 Commentaires sur "Le droit de moquer nos « élites »"

  1. Comme ça vous pourrez demander à Martine où en est-on avec le site internet ? 3 nouveautés cette semaine : un concert, des contes pour enfants et une excursion dans les Ardennes organisée par les décorés du travail. Mais concernant la commune : RIEN ! A croire que seule la famille Delière, mère et fils, travaille !

  2. Savez-vous quand se tient le prochain conseil municipal ?

  3. Ce laissez-aller et ce laissez-faire sont intolérables. Martine ne sait donc pas que les compteurs électriques sont la propriété de la commune et donc que leur devenir est de la compétence de la mairie. Outre les risques sanitaires, d’incendie, de vol des données personnelles existe le transfert de la charge financière sur les usagers. Il va falloir exiger de la maire qu’elle fasse son travail et nous protège.

  4. Pas tout à fait elle a dit que chacun se débrouille

  5. D’après mes informations cette question a été posé lors d’un conseil municipal et Mme le maire a botté en touche.
    Circulez…..

  6. Qui connaît la position de Martine sur le déploiement de Linky ? La commune de Yerres a pris une délibération pour interdire le déploiement du compteur Linky sur son territoire. Martine pourrait faire la même chose à Saintry.

  7. Merci pour les informations sur le compteur LINKY. Cela aurait été plus logique que l’information vienne par la mairie.

  8. M. Gonzalez, je compte vraiment sur vous pour obtenir, et des informations sur le chantier de l’école Koch, et sa sécurisation. L’école a repris lundi et je ne suis vraiment pas rassuré pour mes enfants.

  9. Vous avez tout à fait raison Poutine. Et elle nous coûte un bras. En plus avec ses histoires au tribunal, ça va nous faire cher parce qu’elle va perdre et qu’il va falloir encore payer pour ses frasques.

  10. Les indemnités qu’elle perçoit, elles, ne sont ni virtuelles, ni fantômes. Elles proviennent de nos poches.

  11. Elle fait tout sur Facebook. Elle n’a rien compris.

  12. Non c’est un site Fantôme !!!

  13. Oui ! C’est un site virtuel.

  14. Martine est visionnaire. Elle a pris conscience que le site traditionnel est révolu

  15. Comme d’hab, rien sur le site ! Il est surprenant que Martine qui veut se représenter en 2020, laisse le site de la ville dans cet état de décrépitude. C’est sa façade. Et quand on la voit, on n’a qu’une envie : fuir !

  16. Ce n’est pas sympa Cartomania. Si Fanafond va consulter le blog du factotum, elle va constater qu’en bon UDI, il a été élu dans une liste d’opposition et que depuis, il a dealé avec le maire. Comme Martine qui a pris sa carte à l’UDI pour être élue à Saintry. Ces deux-là se sont bien trouvés et s’entendent comme larrons en foire.
    Qu’Aguin soit conseiller municipal à Voisenon est déjà connu depuis près d’un an. Fanafond, relisez les différents commentaires !

  17. Ce que vous avez entendu est exact Fanafond. Il a un blog que je vous invite à consulter.

  18. J’ai entendu dire que M. Aguin Directeur de cabinet de Mme le maire était un conseiller municipal à Voisenon.

  19. Site communal de merde. Martine a donné notre argent à des gens sans scrupules qui l’ont encaissé sans fournir le moindre service. Et Martine est complice de ces voleurs. Et ça ne la dérange pas le moins du monde !!! Quand va-t-elle enfin partir entre deux gendarmes ?

  20. C’est pas « grand chef compote » qui est venu défendre l’indéfendable, à savoir des travaux totalement désorganisés, non supervisés et non contrôlés. Donc c’est le foutoir comme tout ce dont s’occupe (ou plutôt ne s’occupe pas) cette équipe de bras cassés. Par exemple, l’école Koch …

  21. Vous voulez parler du factotum Ségolène. Celui qui ferait mieux de faire profil bas parce qu’il va prendre grave.

  22. Vous oubliez LATECOERE que le directeur de cabinet est également venu soutenir le premier adjoint. Mais pas de « Martine ».

  23. M. Gonzalez la colère gronde parmi les parents d’élèves. Je compte sur vous pour que la mairie fasse une réunion publique.

  24. Vous voulez parlé du malien du XIXème. Il va au pays que pour surveiller ses bêtes à cornes.

  25. C’est ce que j’ai dit au journaliste qui a sorti l’info qui nous a tous bien fait marrer à Corbeil. Les photos étaient locales (d’ici pas du mali). Mais nous sommes quelques-uns à penser qu’il se planquait pour échapper à des ennuis : son procès pour achat de votes, celui en appel de son grand copain, peut-être d’autres ennuis que nous ne connaissons pas encore, pour l’instant …

  26. Était-il là-bas ? La question reste posée car la photo en costard c’était pas là-bas.
    J’ai un pote qui connaît bien Bamako il s’est marré sévère.
    Si ça se trouve il n’a même pas bougé du coin.

  27. Je croyais qu’il était parti se planquer au Mali à cause du procès en appel de son copain qui arrive bientôt, celui à qui il aurait vendu ses zébus du désert.

  28. Pour affronter les mécontents elle a préféré envoyer son premier adjoint.
    Courage fuyons

  29. C’est normal Latécoère. Elle est atteinte de macronite aigüe. Elle se moque royalement du « petit peuple » et n’assume jamais les conneries qui sont de sa responsabilité. Par contre, elle encaisse.

  30. M. Gonzalez, vous devriez lancer une pétition pour l’école Koch. Toujours en travaux, chantier non sécurisé, aucune explication … la coupe est pleine.

  31. Tous les chantiers de la commune sont u beau bordel.
    Cet après-midi allée Bourgoin ça été rock-n-roll. La maire a bien fait attention à ne pas venir dans le débat HOULEUX.

  32. À la sortie de l’école Koch les commentaires allaient bon train sur la sécurité pour les enfants.

  33. Bravo et merci pour ce complément d’information sur le nuage de gaz qui a traversé notre commune. Ce ne sont pas les élus de proximité qui nous auraient donné cette information.

  34. Vous avez raison Antoine. Quand on voit la tête des emplumés …

  35. Si c’est ça nos élites, il ne nous reste qu’à nous expatrier.
    Je comprends mieux pourquoi tout va si mal.

  36. De qui voulez-vous que je parle. Effectivement de ceux-là! Pas de morale, mais un portefeuille.

  37. Les 7 mêmes qui viennent de se faire b….. par Martine … ?

  38. Vous voulez parler des 7 traîtres à Da Costa qui avaient rejoint M. Gonzalez quand ils avaient un peu de morale, et que Johnny qui n’a jamais rien compris en politique soutenait à mort les GASSOURY. Les mêmes qui ont été achetés pour 30 deniers par les GASSOURY alors que Johnny se fâchait avec eux.

  39. C’est vrai ce que vous dites Pierre tout est parti de cela. J’étais très proche d’eux à l’époque et tous étaient outrés du comportement de Martine. Mais la mémoire, oh pardon les indemnités ont eu raison de leur morale.

  40. Comment voulez-vous que Martine partage votre philosophie ? Elle n’a aucune valeur morale. Je vous rappelle que tout ça est parti du fait que Martine aurait fait financer sa campagne par des personnes morales et qu’elle a refusé de répondre à M. Gonzalez qui lui demandait ses comptes de campagne. En réaction elle l’a viré (sur les conseils de son 1er adjoint). Et toutes ses lacunes sont apparues au grand jour.

  41. Quand on voit l’état du chantier aujourd’hui, alors que nos enfants reprennent l’école lundi, on ne peut qu’être inquiet quand on est parent d’élève. J’espère que tout se passera bien car autrement la maire ne pourra pas dire qu’elle n’était pas au courant. On est dans la mise en danger de la vie d’autrui. Il faudrait peut-être prévenir la préfecture ou au moins faire une main courant.

  42. Il y en a un autre qui a bien b…. les 9 couillons et qu’on oublie un peu tant il semble insignifiant, c’est le factotum, l’homme de main. Il n’a pas aimé les qualificatifs dont il avait été pourtant justement affublé. Il va encore moins aimer la suite. Car à malin, malin et demi, monsieur l’homme de Voisenon !

  43. Martine a eu de César de la plus grande entourloupe.
    Plus dure sera la chute !

  44. J’ai eu l’occasion de croiser l’un des 9 plaignants, qui est en fait une plaignante. Et bien pas un mot sur les plaintes et sur les jugements. Pas plus d’ailleurs que sur la situation du chantier Koch.
    Un mutisme total. On parle des vieux c’est plus facile.

  45. Elle n’est pas prête d’adopter cette citation de Voltaire notre Maire. La liberté d’expression n’est pas dans ses gênes !

  46. Et surtout qu’elle fait appel à l’emprunt pour équilibrer le budget.

  47. Ça bouge sur le site internet : Bourse aux vêtements, exposition, théâtre et … Débat d’orientation budgétaire ! Comme quoi il est toujours utile de rappeler à Martine ses obligations légales en matière de publication numérique.
    Si vous allez consulter ce document, vous constaterez que tout ce qui a été dit sur lui est exact. Il n’y a pas le tableau des dépenses effectuées en 2017 en matière de travaux et surtout, les informations relatives au PPI ne sont pas conformes aux instructions réglementaires d’autant plus que les montants ne sont pas indiqués. Vous constaterez aussi que les différents tableaux sont illisibles ou incompréhensibles. Ce qui se conçoit bien s’énonçant clairement, on peut facilement imaginer l’état de confusion dans lequel se trouvent nos édiles en charge des deniers publics. Ce n’est pas rassurant.

  48. Merci à la rédaction d’avoir confirmé les chiffres que je donnais en réponse à la question d’Hélène : « Combien cette plaisanterie allait-elle nous coûter ? », soit 24 000 € de consignation et 36 000 € d’honoraires – En gros 60 000 €.
    En effet, ce guignol de SATANAS mettait en doute mes chiffres en me demandant mes sources. Mickey va !
    Ma source pour traiter SATANAS de Mickey est SATANAS lui-même. Tout le monde l’aura compris.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*