Le coup de pied latéral

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Le budget voté, les GASSOURY pensaient être tirés d’affaire et pouvoir préparer sereinement les élections municipales de mars 2020 avec leur nouvelle liste : « Les Démocrates de Saintry » !

C’est dans ce but, que le Maître 8ème dan du coup de pied latéral qui ne peut plus, faute de combattant, s’entraîner avec le nez du DGS de Corbeil-Essonnes, a expérimenté de nouveau sa technique avec les DENALON, avant le vote du budget 2019 … avec une totale réussite.

Mais étant contraint à l’inactivité, puisqu’il ne veut plus reprendre son travail à Corbeil-Essonnes comme il l’a clairement dit au Parisien (lire l’article) bien que cette mairie continue de le rétribuer pour un service non rendu, avec véhicule et carte essence (emploi fictif ? ou enrichissement sans cause ?), et afin de rester en forme et de perfectionner sa technique si particulière qui consiste à vous prendre en traître, par le côté, pour vous exploser le nez, Mr Machiré GASSAMA, notre 1er adjoint, a fait aménager une salle de combat dans les locaux de la Salle Corot.

En effet, il compte bien utiliser cette technique qu’il maîtrise au cours de l’année pré-électorale qui s’est ouverte.

Un seul problème : cet aménagement est totalement illégal. Le boxeur en question a annoncé lors du dernier conseil municipal frauduleux du vote du budget 2019, en réponse à des questions du public que la salle de combat comptait déjà quelques 300 adhérents dont des gendarmes de St Pierre du Perray et des sapeurs-pompiers. Nous l’avons vérifié sur l’enregistrement du conseil en notre possession.

Illégal, car :

  • Le budget n’était pas voté donc les fonds n’étaient pas disponibles,
  • Nous n’avons vu aucune décision du maire relative à cette salle de combat (d’un montant « prévisionnel » de 70 000 € tout de même),
  • Nous n’avons pas trouvé trace de l’association qui gère cette salle de combat, donc de ses 300 adhérents (à titre gracieux ?),
  • Serait-ce la direction de la jeunesse et des sports dont la directrice, Sonia Aït-Slimane, est une bonne amie du 1er adjoint, qui dès lors s’en occuperait ? Il y aurait alors une grave infraction financière punie sévèrement par la loi, car aucune régie de recettes n’a été créée par délibération du conseil municipal.

Nous allons bien sûr demander des éclaircissements à notre Martine.

Comme vous le voyez, nous sommes dans le flou habituel de gestion de la commune par les GASSOURY. Et comme l’a dit une autre Martine beaucoup plus célèbre, « la dame des trente-cinq heures » : « Quand c’est flou, il y a un loup ! »  En l’occurrence, nous pensons plutôt à une meute de loups …

Et M. GASSAMA, s’entraînant avec les gendarmes de St Pierre du Perray, pense s’être mis dans la poche le lieutenant commandant la brigade, et ainsi écarter de lui, toute enquête un peu gênante. Car c’est bien ainsi que pense M. GASSAMA !

Puisque nous avons abordé les anomalies de gestion de la commune, intéressons-nous à l’AP/CP (lire le projet de délibération) relatif au paiement sur cinq ans de l’annuité 2018 à la société TERE, alors que cette dépense n’était mentionné, ni au Débat d’orientation budgétaire 2018, ni au Budget Primitif 2018 !

De même, alors qu’il y a un contentieux très lourd avec la société « L’Urbanisme et le bâtiment » pour malfaçons très graves, concernant le marché relatif à la rénovation de l’école maternelle KOCH (plus de 1.500.000 euros), pourquoi la commune a-t-elle payé 101.143, 13 € à cette société au cours du 1er trimestre 2019 ? Serait-elle tenue ?

Alors, le coup de pied latéral, dont M. GASSAMA est si friand, marchera peut-être avec les ectoplasmes de la majorité municipale mais certainement pas avec nous qui ne lâcherons rien tant que Martine ne nous aura pas fourni les documents et les explications que nous lui avons demandé. Remarquez, elle préférera peut-être les apporter aux enquêteurs !

Il restera aussi à régler le cas de la mise en danger de la vie d’autrui avec les travaux de rénovation de la bibliothèque municipale.

35 Commentaires sur "Le coup de pied latéral"

  1. Vous avez raison Fanafond, la remontée du cimetière vers l’ecole Koch ressemblait à un enterrement de première classe.

  2. La cérémonie du 8 mai à Saintry: Un vrai bide, mais un bide de chez bide !!!!
    Plus personne ne veut se montrer à côté de cette majorité.

  3. Demain 8 mai, on va voir parader M. Gassama avec son écharpe tricolore.
    Je suis persuadé que ce monsieur rêve tous les matins en se rasant le crâne qu’il sera notre prochain maire. Vous imaginez Gassama faisant le discours du 8 mai l’année prochaine ?
    Pauvre Saintry !

    • Soyez rassuré cela ne devrait pas se produire car il y a son procès en septembre prochain.

  4. Merci pour ces médailles à l’effigie d’Emmanuel que peu de gens connaissent : 59,00 € la pièce en argent et 280,00 € la pièce en or, si vous voulez vous faire plaisir.

  5. Vous avez tout à fait raison Zumba, il est prévu de construire des toilettes au City stade. Ce sera plus discret pour le deal et les shoots.

  6. Méphisto | 6 mai 2019 à 8 h 57 min |

    C’est étonnant ce besoin d’être en permanence dans la violence. Le coup de pied semble être une seconde nature pour notre 1er adjoint. Sa manière de dialoguer. Plus sérieusement, on peut être très inquiet si même nos gendarmes font « copain-copain » avec M. Gassama.

  7. Maintenant que le MMA (Mixed Martiel Arts = Arts Martiaux Mixtes) est autorisé en France plus rien ne s’oppose à la pratique du Full-contact (plein contact).
    Je tiens donc à saluer la clairvoyance du 1er adjoint en aménageant une salle où tous les fans de ce sport vont pouvoir se retrouver : pompiers et gendarmes compris.
    C’est d’ailleurs en tentant un spining punch de 720 degrés (double tour sur soi-même) que Machiré Gassama a touché le défunt DGS : c’était indépendant de sa volonté, il a juste raté un geste très technique pour lequel il faut beaucoup s’entraîner : d’où cette salle de combat !
    Tout n’est pas négatif !

    • Comme ça, la prochaine fois, il pourra tuer sur le coup, sans que sa victime souffre pendant de longs mois.

  8. Les Rougeaux | 5 mai 2019 à 16 h 28 min |

    Votre article démontre que nous dépensons beaucoup d’argent à Saintry pour satisfaire notre 1er adjoint.
    Un City-stade à près de 300.000 euros fort peu fréquenté
    Une aire de fitness à près de 250.000 euros qui ne casse pas trois pattes à un canard et fort peu fréquenté également. Et, maintenant l’aménagement d’une salle Corot pour y installer une salle de combat à près de 70.000 euros et uns salle pour les cyclistes à 30.000 euros. Tous ces aménagements et toutes ces dépenses profitent à qui réellement?

  9. Bravo pour les M&M, mais on n’a vraiment pas envie de les croquer.

  10. On peut-être un excellent marabout et se balader en short. D’ailleurs faire de la savate en djellaba c’est lin d’être commode

  11. Pour changer de toutes ces illégalités pratiquées en toute impunité par les GASSOURY (la dernière en date est cette salle de combat au fonctionnement opaque et à l’investissement douteux), je voulais vous dire que notre marabout avait fière allure en short et débardeur. Ça le met plus en valeur que la djellaba !

  12. serge barreau | 3 mai 2019 à 14 h 36 min |

    Gassama a fait la même chose au service des sports de Corbeil avec la complicité de l’élu aux sports ( DRN’G) de l’époque maintenant chargé dela vie associative et sa belle soeur.
    Gassama arrive toujours a voir des relations dans la police N et maintenant la gendarmerie. Pourtant cette personne est loin d’être un enfant de coeur. Depuis presque 10 ans il a une bonne couverture, faire des activités avec un ancien du RAID. Maintenant la gendarmerie et les pompiers. Bonne chance Saintry

    • Jeanpeuplus | 3 mai 2019 à 18 h 45 min |

      Il faut que M. Gonzalez qui est un élu de la commune alerte la Préfecture. Il faut sortir de ce merdier.

  13. Tout est étrange dans ce dossier.
    Une salle de combat où les gendarmes et les pompiers font mumuse avec Gassama au frais des contribuables Saintryens.
    Comment ne pas s’inquiéter.

  14. Je suis totalement de votre avis la Grolle. C’est inadmissible cette situation.

  15. La grolle | 3 mai 2019 à 8 h 11 min |

    Bonjour,
    J’ai du mal à admettre et à comprendre cette connivence entre gendarmes et notre premier adjoint qui est tout de même un individu aux relations particulières avec la justice.
    Je souhaite vraiment que le Préfet intervienne pour mettre un terme à ce copinage malsain.

  16. Le sparring-partner du marabout, grand maître du coup de pied latéral, ne serait-il pas commandant de brigade ? En tout cas, il prend une sacrée raclée …

  17. Monpetitdoigtmadit | 3 mai 2019 à 0 h 34 min |

    Mais non titi, rien ne s’est fait dans les règles. Vous connaissez les GASSOURY ?
    Pas de commission de sécurité mais ils s’en foutent, les gendarmes et les pompiers sont utilisateurs de la salle … ça veut tout dire !

  18. Si j’ai bien compris, Saintry a créé une salle de combat qui revendique plus de 300 adhérents. Ce ne sont donc pas des Sayntreynes ou fort peu qui utilisent cette salle.
    Bravo Martine !!!

  19. Il a été évoqué une salle disponible salle Corot.

  20. Moi, j’étais dans le public et je confirme avoir bien entendu M. Gassama déclarer que les gendarmes qui assurent notre sécurité fréquentaient la salle de combat. Tout comme de nombreux pompiers. Mme le Maire appuyant les dires de son premier adjoint
    Je me suis d’ailleurs demandé si c’était les pompiers de Corbeil car je ne vois personnes d’autres dans la région qui interviennent sur Saintry.
    Ce qui revient à dire que tout ce petit monde est copain…

  21. Ce mélange des genres est inquiétant. Je ne vois pas ce que les gendarmes viennent faire dans ce « TRUC » là !!
    C’est vraiment une idée à la C.. !

    • Je suis curieux de savoir où se trouve cette salle mais aussi savoir si cette salle est bien au norme pour recevoir du public.

  22. Une salle de combat à Saintry, enfin un endroit pour moi.
    Les black blocs ont-ils le droit de venir s’entrainer avec les gendarmes et les pompiers ?
    Que du bonheur !

  23. Une salle de combat à Saintry c’est irréel. Comment peut-on dépenser un tel argent pour cela ?
    On marche sur la tête !

Les commentaires sont fermés.