La grande « Ventalonnade »

Le 30 mars dernier se tenait un conseil municipal relatif à l’adoption du budget 2021  de la commune, clôturant les opérations d’élaboration du budget, commencées au conseil municipal du 15 mars, avec l’adoption du rapport d’orientation budgétaire 2021. Dans ces deux conseils, M. Ventalon officiait comme maître de cérémonie. Et quelles cérémonies ?

Le « petit comptable » de Mme Cartau-Oury n’eut pas de mots assez durs pour critiquer la gestion de sa Suffisance, étripant au passage sa comparse de toujours, Nathalie Denece. Tous deux, zélés serviteurs aux manettes des finances de la commune sous le règne de Martine 1ère. Belle solidarité entre ces deux vieux complices !

Le « petit comptable », quant à lui, pratique l’amnésie sélective et se dédouane bien cavalièrement de sa propre responsabilité dans la commission des exactions financières mises en lumière dans le rapport d’audit, pourtant fort succinct, présenté en préambule du Conseil municipal avorté du 8 mars et sorti tout droit du chapeau de OuiOui le magicien.

Délits financiers que notre commandant des pompiers, bien que les déclarant très graves, ne signalera jamais, ni au Préfet, ni à la Chambre Régionale des Comptes d’Ile-de-France et encore moins au Parquet ! Il préfèrera se rendre complice des méfaits de Mme Cartau-Oury en faisant adopter par le conseil le compte administratif 2020, dont la moitié (jusqu’au 28 juin 2020) relève de la responsabilité de cette dernière.

Pour exemple, le petit comptable n’est pas seulement un scribouillard et un collabo (le contraire d’un résistant), mais aussi un aigrefin sans pudeur quand il se vante en plein conseil, devant ses collègues, qu’il n’y a pas eu d’écritures d’inventaire du patrimoine communal depuis cinq ans dans le budget, alors que cet exercice est obligatoire car, il permet de rendre compte annuellement de l’état et de la valeur des biens communaux. S’y soustraire est un acte délictueux, qui a été étonnement couvert par le payeur et par le préfet qui aurait dû transmettre à la Chambre Régionale des Comptes d’Ile-de-France ces cinq budgets insincères et non-conformes.   

Le « petit comptable » et Mme Denece, la grande  argentière de Mme Cartau-Oury, sont tous les deux complices de cette dernière dans la commission de ce délit financier relevant de la cour de discipline budgétaire, n’ayant pas avisé le procureur au titre de l’article 40 du code de procédure pénale.

Le « petit comptable » faisait adopter le rapport d’orientation budgétaire et le budget primitif 2021 suite à la présentation tronquée et volontairement dissimulée de ces deux documents essentiels pour la vie de la commune, telle l’omission volontaire du Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI) pourtant obligatoire. Il pensait ainsi finir de clouer le cercueil du passé et d’enfin pouvoir le jeter aux orties. Grave erreur car, les faits sont têtus ! Si encore, « OuiOui imperator » avait l’élégance de mener démocratiquement les débats en pratiquant la courtoisie républicaine à l’égard de ses oppositions, plutôt que la morgue, le mépris et le cynisme dans lesquels il se complait, cela faciliterait la compréhension des décisions du Conseil municipal par les comices curiates et la plèbe de Saintry.

Il ne suffit pas de faire adopter par le conseil municipal des régularisations à tout bout de champ, pour faire disparaître les méfaits qui ont été commis.

L’adoption du compte de gestion et du compte administratif est un parfait exemple des méthodes dictatoriales de notre maire. En n’adressant pas ces deux documents avec la convocation du Conseil municipal, comme la loi le requiert pourtant (article L. 2121-13 du CGCT) en l’absence de toute mention dans la convocation informant que ces documents étaient consultables en mairie car trop volumineux à reproduire et à diffuser (ce qui eût été un gros mensonge).

Ce faisant, notre brave maire commet une erreur de plus, risquant d’entacher d’irrégularité ces deux délibérations adoptant ces deux comptes, ce qui serait fort dommageable pour la sincérité et la conformité du budget 2021. En effet, s’il n’y a plus de compte de gestion et de compte administratif, il n’y a plus de restes à réaliser et donc plus d’affectation des résultats. Dès lors le budget 2021 serait insincère et non conforme.

Quand on sait que les deux piliers de la gestion communale sont les finances publiques et l’organisation du territoire, nous pouvons prendre peur d’avoir confié les clés de la ville à une bande de fiers-à-bras.

En effet, M. Rauscher n’a toujours pas répondu aux questions légitimement posées par l’opposition sur l’audit flash organisationnel, entre autres :

  • combien a-t-il coûté ?
  • comment le prestataire a-t-il été choisi ?
  • sur quel cahier des charges a été effectué cet audit ?
  • quand a-t-il été commandé ?
  • quand fournirez-vous le bon de commande ?
  • quel est la décision du maire par laquelle cette commande a été passée ?

Questions fort simples au demeurant, auxquelles le maire refuse obstinément de répondre. Allez  savoir pourquoi ?

Nous sommes dans l’opacité la plus complète, ce qui nous amène à nous demander si la gestion de nos finances ne s’effectue pas en eaux troubles. Nous n’en serions guère surpris, connaissant bien Mme Denece et M.Ventalon (Les Denalon) pour leur capacité à nager dans ces eaux.

En effet, M. Rauscher a annoncé au Conseil municipal du 15 mars que notre commune compterait plus de 8000 habitants à la fin de son mandat.

Est-ce ainsi qu’il envisage l’avenir de Saintry notre village ? – Était-ce dans son programme électoral ? Si oui, cela était fort bien caché, sinon, ses promesses n’étaient pas pures en s’avançant  tel le concombre…masqué !

Vous comprendrez mieux, dès lors, pourquoi Mme Denece est l’adjointe à l’urbanisme. Avec M. Ventalon aux finances, ils tiennent tous les deux la commune.

D’ailleurs cela a déjà commencé fort, très fort, avec cinq programmes immobiliers pour quelques 400 logements à construire rapidement, soit un peu plus de 1000 habitants et environ 1000 voitures supplémentaires. Connaissant bien Saintry, on peut se demander où vont passer ces voitures, où vont être construit les équipements publics nécessaires pour satisfaire aux besoins de cette nouvelle population (école, équipements culturels et sportifs, transport scolaire, etc..), si notre réseau d’assainissement vétuste pourra supporter un tel afflux d’eaux usées sans devoir être refait, … ?

Finalement, nous avions bien cerné notre maire en l’appelant « OuiOui » car, il semblerait qu’il dise « Oui Oui » à tous les promoteurs pour devenir le parangon des maires bétonneurs !

Ventalonnade : « Pantalonnade » jouée par M. Ventalon                                     

Pantalonnade : 1 – Farce burlesque ; 2 – Démonstration hypocrite d’un sentiment.

63 Commentaires sur "La grande « Ventalonnade »"

  1. Les travaux immobiliers commencent sur saintry.
    Bonjour l’angoise!

  2. C’est comme le coût de l’audit. Nous ne savons toujours pas combien il a coûté à la commune. C’est le mystère total, la transparence selon OuiOui !

  3. Avec notre nouveau maire, le bien vivre ensemble s’adresse surtout à sa chère gendarmerie.
    Il ne peut plus s’en passer. Certainement l’amour de l’uniforme.

    • LesinformésdeSaintryinfo | 26 avril 2021 à 22 h 27 min | Répondre

      N’oubliez pas la Protection civile dont il est complètement dingue !

      • C’est sa danseuse à lui cette protection civile : « Le maire pompier crée la protection civile à Saintry ». Je serais curieux de savoir ce que cela nous coute!

        • Quel qu’en soit son prix, cela nous coute un bras.Nous n’avions pas besoin de cela à Saintry. Oui mais voilà, l’imperator Patricius a dit « OUIOUI il nous la faut cette réserve communale de sécurité civile. Je veux de l’uniforme à Saintry, je veux de la sécurité ! ». Et bien c’est fait. Je vous invite à consulter les missions qui lui sont réservées. On en avait vraiment besoin à Saintry.

  4. La connerie de la fermeture du City stade à montré deux choses :
    – Il n’y a jamais eu autant de gendarmes dans nos rues que depuis que Oui-Oui à été élu à la mairie. C’est un fait. Ça n’interdit pas les tags, ni les incendies, ni les incivilités !
    – Patricius Rauscherus l’a dans le cus … Il ne servait à rien de prendre cet arrêté municipal débile de fermeture du City stade pour le retirer une semaine plus tard sous la pression pleine de bon sens de la population et l’action efficace des oppositions municipales, pour une fois d’accord entre elles pour désigner l’imperator de facho anti-jeunes.

    Où l’on constate que notre brave maire et commandant des pompiers à la fâcheuse habitude d’éteindre les incendies en allumant des feux un peu partout. Ce serait bien pour Saintry qu’il se débarasse de cette mauvaise habitude.

  5. Je pensais, naïvement, que je ne verrais jamais plus incompétents et manipulateurs que la maire et ses adjoints de la mandature précédente. Force est de reconnaitre que je me trompais lourdement. Notre DIVIN et JUPITERIEN maire actuel a réussi le tour de force de les surpasser très largement.
    Pas de vision positive pour notre commune (si ce n’est celle liée à des promoteurs). Rien que des opérations « coups de poings » et des actions de communication inutiles et onéreuses. Ceci dit comme les instances de tutelle ne trouvent rien à y redire – nous avons vu où finissaient les plaintes de Monsieur GONZALEZ – qu’il continue comme ça mais qu’il fasse attention car la Terre est ronde et elle tourne sur elle-même. Qu’il se méfie quand même car quand deux mille nouveaux saintryens viendront s’installer, suite à une mégalomaniaque opération immobilière, il s’en trouvera certainement quelques uns pour s’étonner des dysfonctionnements de ces dernières années et de ces derniers mois. Ils voudront déloger ce maire narcissique.
    Nombre de ces néo saintryens voudront comprendre comment est gérée la ville, et où partent leurs impôts. Etant vierges de tout attachement malsain dans notre secteur, ils estimeront que tout ça a assez duré. Ils ne voudront pas payer pour des dérives qu’ils n’ont pas cautionnées. Ils n’hésiteront pas en 2024 à vouloir faire le ménage avec ceux des anciens saintryens qui ont gardé leur lucidité.
    Si le maire ne respecte pas les directives et les lois qui régissent la vie d’une commune (convocations écrites avec les documents s’y rapportant mis à la disposition des élus, conseils ouverts au public, etc.), le réveil risque d’être brutal.
    Même si le télé travail est d’actualité, le minimum est de tenir des conseils où la contradiction a tous ses droits.
    Il ne suffit pas d’être TRIOMPHALEMENT élu pour faire tout et n’importe quoi et vouloir gérer en MONARQUE ABSOLU.

  6. Quelques slogans pour la réunion devant la mairie ce soir à 18h00 :
    RAUSCHER DÉMISSION !
    RENDS-NOUS LE CITY STADE !
    DÉGAGE !
    ALLUMER LE FEU …

    • Je croyais que les centres de loisirs restaient ouvert pour accueillir les enfants des personnels prioritaires : soignants, policiers, pompiers… je ne pense pas que tous les enfants qui s y trouvent ont des parents dont la fonction soit indispensables à la nation. Je ne vois pas comment un agent communal peut être qualifié comme étant une personne prioritaire…. à creuser… mais cela n est pas du tout clair et ne relève pas de la loi.

  7. Hier à 18h les gendarmes tournaient dans saintry

  8. Il y a du beau monde sur le parvis. Les gendarmes ont été prévenus par OuiOui.

    • Normal, le facho n’a pas de couilles et se s’abrite derrière les forces de l’ordre. Ce serait tellement plus simple qu’il abandonne sa posture de psycho-rigide digne de Barthélemy Durant et d’un traitement à l’eau froide sous pression, pour se présenter devant les habitants, écouter leurs doléances et dialoguer avec eux. C’est cela le vivre ensemble et non pas l’attitude débile de Oui-Oui qui flingue à tout va notre jeunesse, se planque derrière les gendarmes, refuse tout dialogue et après s’étonne que Saintry flambé. Plus personne ne veut le retour de la peste brune.
      Il faut retourner manifester demain et les jours suivants jusqu’à ce que le pompier pyromane explique les vrais raisons de la fermeture du City stade.

  9. Figurez-vous qu’hier après-midi (aux alentours de 17 heures), en passant devant la mairie, j’ai vu un attroupement de jeunes sur le parvis de la mairie et face à eux la police municipale de Saintry au grand complet avec le berger allemand de service tenu en laisse et prêt à bondir.
    Tout ce qu’il faut pour calmer les esprits. Vous avez raison « Pompier pyromane » c’est de la politique à la petite semaine qui risque de mal se terminer.

  10. Le pompier pyromane | 20 avril 2021 à 11 h 41 min | Répondre

    Il faudrait arrêter de parler du voyou qui malheureusement n’est pas encore en prison et qui, accessoirement, a encore perdu deux procès (début avril) pour lesquels vous (les Saintryens) avez payé les honoraires d’avocats. Notre vrai problème à tous aujourd’hui s’appelle Patrick Rauscher, le pompier pyromane.
    Non, ce n’est pas Saintry info qui fait de l’incitation à la haine comme le clame sur tous les toits le pompier pyromane ! C’est lui avec sa politique ouvertement dirigée contre les jeunes. La fermeture des locaux du service jeunesse avait entraîné les tags et les incendies de voitures. Que va-t-il se passer avec la fermeture, même seulement pour un mois, du City stade ? Monsieur « Sécurité » cherche-t-il à justifier l’inflation du service police municipale (passé de 1 à 5 agents) en créant des incidents ciblés en provoquant, inutilement et sans aucune justification, nos jeunes alors que, s’il y a du bruit ou des incivilités, il suffit de faire intervenir la gendarmerie ou la police municipale maintenant très renforcée. C’est de la politique à la petite semaine. Mais, notre maire est-il capable de mieux ?
    Pour montrer à ce dernier qu’il ne sert à rien d’allumer des incendies, ce qui n’est pas du tout une politique de « Vivre ensemble », et qu’il faudrait enfin se mettre au boulot et administrer la commune, je vous invite à venir demain, mercredi 21 avril, à 18h00, devant la mairie, pour manifester votre mécontentement et votre opposition à cette politique d’aliéné mental ou de facho qui consiste à ostraciser une catégorie de la population, en l’occurrence les jeunes, alors qu’avec la crise sanitaire ce sont eux qui souffrent le plus et qu’il vaudrait mieux les soutenir que les enfoncer. À demain donc !

  11. Notre vénéré maire a fermé le city-stade au motif d’incivilité et de plainte du voisinage.
    Il nous fait le coup de l’insécurité. Vous allé voir qu’il va nous faire un nouveau rassemblement citoyen et qu’il va y aller de sa larme !!!

    • Pour le coup il s’est fait devancer par son opposition qui appel au rassemblement sur le parvis de la mairie Mercredi 21 avril à 18h !!! Finalement la gauche n’est pas si bisounours 👏.
      Soyons nombreux pour un sujet qui est au dessus de toute aprtenance politique.

  12. Pour un mec qui ne voulait plu entendre parler de Corbeil au sortir du procès pour le coup de pied au DGS, il s’accorche un max, au point de faire appel. Tu n’es plus rien Mach. Tu devrais te casser loin très loin avec ta petite famillecar tu ne trouveras jamais du boulot en essonne.

    • NE vous faîtes pas trop de soucis. En droit administratif, les appels ne sont pas suspensifs, donc il est bien viré. Mais, comme vous le savez probablement, « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » !

  13. Le journal Le Parisien titre « Gassama personnage sulfureux ». Et bien c’est ce personnage sulfureux que nous avons eu comme 1er adjoint à Saintry et qui a fait sa loi pendant plus de 5 ans, Martine lui laissant faire ce qu’il voulait. Cela devrait faire réfléchir celles et ceux qui ont voté pour Martine Cartau-Oury et ce triste personnage.

    • Ça devrait faire réfléchir aussi ceux qui ont voté pour Rauscher qui s’est associé avec 7 des voyous de l’équipe de Martine.

      • D’autant que les liens étaient très forts entre ces 7 mercenaires et Machire Gassama. C’était des bisous en veux-tu en voilà. Oui mais ça c’était avant !

        • Surtout que le monde est petit. Ventalon et Herschkorn sont deux superpotes. Et Herschkorn est directeur d’école à Corbeil où Gassama était directeur de la jeunesse … cqfd.

  14. Gassama licencié … CHAMPAGNE !!!

    • Super il reste plus que la prison. Et peut être avoir des problèmes avec les Taterets. Il a tellement fait chier tout le monde cette ordure.

  15. Contrairement à ce qui est rapporté par Le Parisien, Machiré GASSAMA a bien proféré des menaces en public envers M. GONZALEZ, les témoins ne manquent pas, à condition qu’ils aient le courage de témoigner.

    • Je vous rassure les témoins ont été entendus par la gendarmerie de Bondoufle. Depuis, malheureusement, les gendarmes n’ont pas fait grand chose sur ce dossier.

  16. Pour Gassama ‘est la chute finale !!! et nous sommes nombreux à nous en réjouir. A Corbeil il nous a mené une vie insupportable au service jeunesse, lui et sa secrétaire. Il se croyait intouchable et elle se croyait intouchable. Le couple infernal. A quand le licenciement de son frangin !!

  17. C’est le début de la fin pour Machiré Gassama. La défaite de Bechter a fait sauter le verrou. Il a perdu son protecteur. Ce type devrait être jeté aux oubliettes depuis bien longtemps. Il aurait dû être inscrit sur la liste des nuisibles dont la chasse est autorisée 365 jours/an. Dire qu’il fait appel pour être réintégré alors qu’il avait déclaré au Parisien ne plus jamais vouloir retourner travailler à Corbeil. Toutes ces contradictions montrent bien que ce brave petit gars n’a pas été fini à la naissance. Tout comme lorsqu’il insulte des Saintryens sur le perron de la mairie (j’ai une très belle vidéo). Par contre le journaliste se trompe sur deux points : ce type n’a pas commis quelques peccadilles dans sa jeunesse … il a été impliqué dans 41 procédures délictuelles ou criminelles avant sa majorité (vols, vols avec violences, viol, actes de torture et de barbarie envers les animaux, recel, …). Sacré pedigree ! Par ailleurs, je confirme que cet individu est très violent et pratique couramment le chantage et l’intimidation. Si papy Rauscher veut savoir qui est responsable du mal vivre ensemble à Saintry, des tags et des incendies de voitures, qu’il porte son regard sur son voisin de lotissement plutôt que d’en accuser Saintry info. Bien que Gassama l’ait menacé, soi-disant, pendant la campagne électorale, il a conservé sa femme, Florence, comme directrice de la communication alors qu’elle est d’une rare incompétence. Et si Piriou voulait vraiment liquider Gassama, il se serait intéréssé à son association familiale, Sports Aventure Horizon. Enfin, ce qui est incompréhensible, c’est qu’un voyou comme ça continue de faire le beau, libre comme l’air.

    • Nous sommes dans un drôle de pays où c’est celui qui dénonce, à juste titre, qui se voit condamner quand ce n’est pas harcelé et diffamé. Il faut beaucoup trop de temps dans notre cher pays pour que les vrais coupables soient mis derrière les barreaux. Corbeil c’était la sécurité de l’emploi pour les GASSAMA, et Saintry pour Machiré devait avoir bien des attraits. Un véritable audit sur les comptes de notre ville aurait permis de découvrir bien des dysfonctionnements, mais ça Rauscher n’en a pas le courage: son alliance électorale lui lie les mains.

    • Bravo ! on comprend mieux qui est cet individu, même si nous nous en savions déjà beaucoup. Encore Bravo.

  18. Vos « comices curiates », ce sont les conseillers municipaux ?

  19. À lire votre article, ce n’est pas à une bande de fiers-à-bras mais à une bande d’incapables que nous avons confié la gestion de Saintry.

    • A qui la faute ? Nous avions un candidat compétent et honnête, qui prenait le temps de nous informer, qu’a-t-on fait ? Nous l’avons placé à la dernière place et nous l’avons laissé tombé lorsqu’il a été ignominieusement attaqué. Il faudrait qu’un beau jour nous devenions adultes et responsables.

      • Je suis bien d’accord avec vous. Les Saintryens sont des cons bien plus préoccupés par leur nombril que par les affaires de la cité dans laquelle ils vivent. Mais là, en plus d’avoir élu un incapable sans rien dans le pantalon, ils ont élu un type aux forts relents de facho. Un petit dictateur qui ose tout, comme les cons ! Il est bien pire que Cartau-Oury. Et on sait de quoi sa bande est capable. Elle a déjà servi, pour 7 d’entre eux, les 7 collabos, sous les ordres des GASSOURY afin de commettre de nombreux délits. Et ils sont repartis pour 6 ans grâce au pompier pyromane.

  20. En fait ce conseil municipal dédié au budget primitif s’est contenté d’entériner par des régularisations les conneries du passé et maintenant il va falloir dclencher les amortissements pour que les régularisations soient totales.
    Un beau bordel !

  21. Nous devrions signer une pétition pour que ces délits financiers fassent l’objet d’un signalement auprès de la chambre régionale des comptes !
    M. Ventalon a effectivement déclaré que cela faisait 5 ans qu’il n’y avait pas eu d’écritures d’inventaire. La vidéo est là pour en attester

    • Lecanarddéchaîné | 12 avril 2021 à 20 h 34 min | Répondre

      Excellente idée ! Comme cela, il poussera peut-être une paire de cojones à notre maire qui comprendra qu’il vaut mieux servir et défendre l’intérêt général que servir et protéger ses deux boulets, les DENALON. Demandons à Saintry info de s’en occuper car ce n’est ni Cartau-Oury qui n’y a aucun intérêt, ni les socialistes qui sont gnangnan qui vont s’en charger.

      • C’est vrai qu’il vaut mieux que Rauscher reste sur la rive, sinon il y a un grand risque de noyade. Je comprends mieux, qu’entravé par ces deux boulets aux pieds, le commandant des pompiers ait du mal à tenir un cap. Ce n’est pas lui qui dirige.

      • Saintry info a beaucoup fait pour dénoncer les dysfonctionnements des GASSOURY et des DENALON, pour quels résultats ? Il est urgent de créer un collectif, voire une association pour dénoncer les dérives passées, présentes et à venir. Un homme seul, fut-ce Eloy Gonzalez, a moins d’impact qu’un collectif organisé. C’est la seule solution !

    • Patatrac vous avez raison, tous les éléments sont là pour faire un signalement auprès de la chambre régionale des comptes.

  22. C’est vrai que M. Rauscher a une dent contre Saintry info. Je dirais même qu’il a la dent dure quand il s’en prend à notre seule source d’informations viable depuis son allocution diffamatoire et injurieuse du 16 janvier dernier devant la mairie jusque dans tous les conseils municipaux où il tient des propos insultants. C’est là que l’on voit qu’il a pris la courge (famille des cucurbitacés) et ne tolère aucune opposition. C’est vrai qu’il n’est jamais agréable de se faire mettre le nez dans son pipi. Plutôt que de prendre Saintry info comme bouc émissaire de tous ses malheurs, Oui-Oui ferait mieux de s’en inspirer pour créer un véritable vivre ensemble qui pour Saintry info s’appelle démocratie.

  23. Dans quel monde nous vivons. En fait on a pris ceux-là même qui n’ont pas fait leur boulot avec Martine et on les installent aux mêmes responsabilités, c’est-à-dire aux finances. Bravo ! Résultat, on va avoir droit à l’installation des chalets et à un beau bordel dans les mois à venir. Je n’imagine même pas la perspective de 8000 habitants à Saintry ! Le cauchemar !!!

    • 100% d’accord ! J’ai relu les tracts d’Unis pour Saintry de la campagne électorale, nulle part il n’est question de bétonner notre village pour en faire une cité dortoir de plus de 8000 habitants. L’horreur! On se demande bien quel est l’intérêt du pompier Rauscher et de son adjointe à l’urbanisme Denece, de bétonner à tout va ? Poser la question, c’est y répondre ! Notre pompier pyromane doit probablement s’inspirer du maire de Corbeil qui lui, dans ses rêves de grandeur envisage même de construire en zone inondable. À quand des immeubles dans la Fouille Loury ?

      • C’est comme pour les chalets … un coup de baguette magique de notre pompier magicien et les voilà sortis de terre pour exiler le service jeunesse alors qu’ils étaient prévus pour de la boxe et de l’entretien de vélos, en attendant qu’ils flambent. Comment claquer 200 000 € pour des conneries ?

  24. Intéressant cet article. Il y a des comportements humains étonnants: L’appât du gain certainement, car les convictions sont aux oubliettes depuis longtemps !

  25. J’ai eu l’occasion de croiser plusieurs fois M. Rauscher et de regarder quelques conseils municipaux. Le portrait que vous tirez de lui en impérator est criant de vérité. C’est tellement ça. Et le ton péremptoires qu’il utilise interdit tout débat. Drôle de vivre ensemble, ce gugusse !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*