La caverne d’Ali Baba

Pourquoi Sa Suffisance Martine 1ère, reine de Saintry, baronne du SIARCE, marquise du Grand Paris-Sud, se présente-t-elle à sa réélection ?

En effet, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas été ménagée pendant ces six dernières années.

Attaquée fort justement dès le 1er mois de son mandat sur le financement de sa campagne électorale pour lequel elle aurait fait « cotiser » des personnes morales, ce qui est prohibé et sévèrement puni par la loi, elle a été très largement critiquée sur sa gouvernance opaque, doux euphémisme :

  • refusant de communiquer les documents publics communicables malgré les injonctions de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA), service du 1er ministre, et les rappels à la loi par le préfet (que ce soit une simple délibération, une étude sur la biodiversité de la fouille Loury payée par nos impôts ou encore une liste des entreprises ayant répondu à un appel d’offres quand il y en avait encore), … à croire que tous ces éléments sont classés « secret-défense »,
  • ne passant plus d’appel d’offres, n’attribuant plus de marchés publics et ne prenant même plus de décisions du maire pour ne plus avoir à en informer le conseil municipal … et encore moins la population qui découvre au dernier moment des réalisations bien souvent inutiles et coûteuses (comme l’aire de fitness).
  • mentant éhontément et sans vergogne, tant à son opposition qu’à sa majorité, et encore plus à la population (afin de justifier des décisions aberrantes),
  • se révélant d’une incompétence rare dans la gestion communale (nous en avons fourni de nombreux exemples ces six dernières années) et d’une incapacité chronique à conserver des collaborateurs dévoués et loyaux générant un turn-over effrayant (questionnez les agents que vous connaissez ou que vous pourriez croiser s’ils n’ont pas été contraint au départ),
  • détruisant le lien social sauf avec ceux qui pourraient lui être d’une quelconque utilité (à qui l’on donne préférentiellement les salles municipales),

Pourquoi donc Sa Suffisance Martine 1ère repart-elle en campagne ? Serait-ce dû à la transformation de la mairie de Saintry en caverne d’Ali Baba dont le trésor est constitué par vos impôts et par les dotations de l’Etat, trésor dont elle userait à sa guise ?

L’exemple le plus flagrant et le plus marquant de cet escamotage est l’épisode ubuesque, abracadabrantesque, magnifiquement turgescent de « la salle de combat » que nous avons révélé et qui a animé notre blog de septembre à décembre derniers. Ce projet qui devait être la pierre angulaire du mandat était tellement secret :

  • que les conseillers municipaux n’en étaient pas informés,
  • qu’il n’avait pas été présenté, ni discuté en commission municipale,
  • qu’il n’était pas budgété,
  • qu’aucun marché public n’avait été attribué, mais que malgré tout la commande avait été effectuée par internet et qu’un acompte de 30 % avait été payé,
  • et, cerise sur le gâteau, qu’aucune demande de permis de construire n’avait été déposée préalablement aux débuts des travaux confiés, par la grâce du Saint Esprit, à la société TERE, pour la viabilisation et le terrassement des fondations.

Las, il n’était pas possible de poursuivre cette chimère sans y affecter de crédits ni déposer un permis de construire. Malheureusement, les deux demandes déposées furent rejetées par le Conseil municipal qui sifflait ainsi la fin de partie, au grand dam des GASSOURY et du Payeur qui avait exécuté le mandatement de l’acompte sans les justificatifs.

Un second exemple, dont nous avons parlé dans notre dernier article « Règlement de comptes à OK Corall« , a été donné par les DENALON lorsque trois d’entre eux (DENECE, PELOUIN, VENTALON) ont découvert le 21 janvier dernier les activités nocturnes en mairie de la comptable (la 4ème en 5 ans) qui passait seule, à 21h30, les mandatements de 120 factures de 2019 sur ordre du jour même de Mme la maire.

Les échanges de mails sont significatifs, d’une part, des mensonges « énormes » de Martine pour masquer des ordres illégaux, d’autre part, de l’incongruité de la situation consistant à faire payer secrètement 120 factures .

Outre le fait qu’il est formellement interdit de faire travailler un agent seul sauf à vouloir le mettre en danger, on se demande bien pourquoi il devenait soudainement si urgent de passer ces factures ?

Un dernier exemple parmi tant d’autres, pour finir de vous convaincre, concerne le ravalement de la façade du 88 Grande rue Charles de Gaulle (bâtiment des logements sociaux qui abrite également le bureau de poste).confié à la très jeune société GRW, créée le 7 juillet 2019 et domiciliée à …Asnières.

Comme le montre la photo ci-dessous prise le 7 février 2020, en dehors de la pose d’un échafaudage plus que douteux sur le plan de la sécurité, les travaux n’ont pas commencé.

Échafaudage sur la voie publique, sans panneau de chantier (Référence entreprise, autorisation de voirie, etc...)

Or, ils ont été payés, puisque deux factures totalement illégales (Pas de référence à un Bon de commande – Pas de RCS – Pas de code APE – Pas d’identification à la TVA) ont été produites en novembre et décembre 2019 d’un montant respectif de 12 732,00 € et de 26 664,00 €. Elles ont été réceptionnées le 14 janvier 2020 en mairie et ont été payées le 28 janvier 2020. Ce qui est totalement interdit en comptabilité publique car la loi n’autorise que le paiement de services rendus et non de services à rendre.

Cliquez sur l'image pour consulter le document
Cliquez sur l'image pour consulter le document
Cliquez sur l'image pour consulter le document
Cliquez sur l'image pour consulter le document

Là-encore, le Payeur a du souci à se faire pour avoir payé ce mandatement sans justificatifs. Et, malheureusement pour lui, il n’y a pas que ces deux paiements qui posent problèmes, loin s’en faut !

Serait-ce lié à la campagne électorale de Martine CARTAU-OURY ?

Voilà, chères Saintryennes, chers Saintryens, dans quel est état les GASSOURY ont laissé la ville après six ans de mandat ! Il reste probablement de nombreux cadavres dans les placards …

Et nous ne vous avons pas encore parlé du nettoyage des listes électorales. A ce sujet, avez-vous vérifié que vous êtes toujours inscrit sur les listes électorales de Saintry ? Je vous invite à le faire sans tarder.

Les 15 et 22 mars prochains, vous aurez la possibilité d’en reprendre pour 6 ans avec les GASSOURY car, ne vous y trompez pas, Machiré GASSAMA est bien là planqué derrière Martine CARTAU-OURY et sera son directeur de cabinet si vous la réélisez, ou vous aurez la possibilité de placer une nouvelle équipe pour administrer Saintry-sur-Seine.

Laissons la campagne se dérouler ! Vous pouvez d’ailleurs consulter tous les documents de campagne, déclarations, tracts et autres matériels de propagande électorale sur notre site.

Bien sûr, nous vous invitons à lire attentivement les propositions de M. Eloy GONZALEZ et de la liste « Agir Ensemble pour Saintry » et à voter pour lui si vous êtes convaincu qu’il est le seul à s’être élevé contre les dérives de « Saintry Pour Vous » et à proposer une alternative qui permettra de retrouver la sérénité et la convivialité qui font tant défaut aujourd’hui.

25 Commentaires sur "La caverne d’Ali Baba"

  1. Ce qui est très inquiétant, c’est qu’une entreprise de commerce de gros n’a pas à contracter les mêmes assurances qu’une entreprise du bâtiment.
    Autrement dit cette entreprise GRW ne peut pas présenter les assurances pour ce qu’elle fait à saintry et donc s’il y a un accident ce sera la responsabilité de la mairie. Je m’étonne qu’en dehors de votre blog personne n’ait tiré le signal d’alarme.

  2. Votre dernier article a été efficace car l’entreprise en commerce de gros a commencée à faire du grattage sur la façade. Il faut voir le boulot. Du dégueulasse de chez dégueulasse.
    Enfin bref du travail de MERDE !!!

  3. Il se murmure à Corbeil que Gassama aurait été réintégré dans les effectifs. Il a été vu plusieurs fois dans son bureau. Pour l’instant il se fait discret mais à mon avis ça ne va pas durer. Ce mec à trop besoin de faire le cake !

    • Il serait bien de lui envoyer un journaliste du « Le Parisien » pour connaître sa situation au sein de Corbeil.
      Il me semble avoir lu dans ce même journal Le Parisien qu’il se sentait oppressé et qu’il voulait s’éloigner de Corbeil. Tout comme la lettre aux parents d’élèves qui ne fera rien changer à son futur fauteuil à la mairie de Saintry.
      L’étau se resserre, il lui faut bien une échappatoire.

      • L’annonce du retour de Gassama a provoqué une onde de choc à Corbeil. Il faut dire que ni le « sans-couilles » (Boistel qui mérite bien son surnom), ni Bébèche le LEGUME, n’ont les moyens de résister aux menaces de mort du frangin, pourtant chargé de la sécurité du maire avec sa « garde noire ». Il faut d’ailleurs noter que Bébèche est quasiment invisible à Corbeil alors que nous sommes en pleine campagne électorale. Cela s’explique
        – d’une part, car il ne veut (ne peut) répondre aux questions sur son désastreux bilan (une ville sale aux voiries pleines de trous, une insécurité grandissante, une administration inexistante qui ne sert qu’à accueillir des emplois fictifs, …) et ses promesses folles comme les 1 400 logements sur le terrain de l’Hôpital (le coup de l’amiante n’a été monté que pour les justifier) ou d’être 62 000 habitants d’ici 2030 (nous en sommes aujourd’hui réellement à 56 000),
        – d’autre part, car il n’est plus en état de gérer Corbeil. C’est sa tête pensante qui fait tout.
        Et Bébèche commence à se fâcher avec ses colistiers qui ne veulent pas du retour du Grand noir avec une chaussure blonde. Les voyous à la maison. Ca chauffe d’ailleurs pour lui car à Saintry, il semblerait que les carottes soient cuites pour la maire sortante Mme CARTAU-OURY et pour GASSAMA dont tout le monde sait qu’il est le cerveau de CARTAU-OURY. Il n’y a qu’à constater les dégâts dans ce village. Ils en sont à payer des fausses factures.

  4. Tout ce qui est rapporté sur ce site est vrai, mais il ne suffit pas de faire des commentaires sur la multitude des faits condamnables dont nous sommes tous victimes, il faut réagir et agir en apportant notre soutien au seul qui a dénoncé les dérives de la maire et de son équipe.
    Nous devons faire campagne pour Eloy GONZALEZ auprès de nos concitoyens, les 15 et 22 mars 2020 il faut se déplacer en grand nombre pour voter pour lui, c’est le bon sens et c’est notre seule chance de salut, il ne doit pas lui manquer une seule de nos voix. Il faut que ce soit un tsunami pro-Eloy, un raz-de-marée total. Soyons positifs. Moi mon choix est fait depuis longtemps et mon engagement derrière M. GONZALEZ est total.
    Portons la bonne parole autour de nous pour dénoncer les compromissions, les menaces de tous genres, les magouilles de cette mandature, le silence du préfet. Faisons circuler l’info pour éveiller les consciences et redonner l’espoir, le 23 mars 2020 nous pourrons alors marcher la tête haute.

  5. Il n’y a rien dans les règles depuis 6 ans!!
    Il n’y a aucun arrêté déposé en préfecture concernant les rues en sens unique, les pistes cyclables en sens inverses! Les panneaux d’interdiction !! Aucune autorisation de la préfecture !!! Attendons un accident !! et là je vais rigoler !!!
    Une petite question les amis !!!
    Quelqu’un a vu passer les caméras de surveillances??? Une société est venu démonter toutes les caméras de surveillance !! Bizarre bizarre
    Quelle chance d’être au dessus de toutes les lois !!
    Vive saintry

    • Je crois que les caméras de surveillance ont été démontées car ils n’ont pas payé la facture. Et puis c’est mieux pour faire des mauvais coups …

  6. Il faudrait demander à Martine combien ont coûté ses 3 tracts, sa déclaration de candidature, son tract de merde sur la liste des « Unis pour Saintry », et son bilan extraordinaire de mandat.
    Si ça se trouve, cela correspond à la facturation excédentaire. Ce ne serait pas de l’argent magique, pour une fois ! Pourtant son 1er tract a été imprimé par la société où travaille son fidèle Arnaud, son homme de main pour les associations à Saintry …

  7. Si on interroge sur infogreffe cette société GRW on voit que son code APE est : 4673A Commerce gros (commerce interentreprise) de bois et de matériaux de construction.
    Tu m’étonnes qu’il ne l’a pas affiché sur ses factures !!!!
    C’est un peu GROS Mme le maire. Il faudrait des explications et vite !

  8. Y a t’il eu une autorisation d’urbanisme pour le ravalement du bâtiment qui je vous rappelle, est situé dans un périmètre en site inscrit ABF ? Encore une énigme sur le mode de fonctionnement plus que douteux de cette bande d’incapable

    • Tout à fait raison LES SANS GRADES.
      Il aurait fallu une autorisation pour la pose d’un échafaudage sur la voirie(attente de 1 mois minimum) mais aussi une obligation de signalétique pour piétons, signalisation lumineuse, panneaux travaux indiquant le demandeur, l’entreprise et la nature des travaux(avec une demande de travaux préalables).
      Concernant les tarifs c’est encore autre chose car les prix pratiqués pour se genre de travaux(projeté gratté) les prix varient de 20€ à 25€ du M2.
      Avec un rapide calcul on prend les 450 m2 d’échafaudages concernant la totalité des murs.
      22 220€ ht
      ÷ 450 m2
      = 49.38 € Ht
      Une fois de plus de Martine se moque du monde. La facture des volets aurait largement suffit pour la totalité du chantier.
      Je vous laisse le soins de vérifier par vous même.

      • Le pire dans cette facturation est de voir que cette entreprise n’a pas de registre pour des travaux de bâtiment mais un registre concernant le COMMERCE DE GROS. Achats, ventes en gros de matériel de bâtiment.
        Tout est illégal. Martine et Soso aurait-elles dû vérifier?????.
        Sa sent le sapin.
        Mr Gonzalez ont compte sur vous pour vérifier.

  9. L’échange de mails relatif à la découverte des activités nocturnes illégales de saisie par la comptable du paiement de 120 factures de 2019 montre deux choses :
    – La 1ère, que Martine est complètement folle et en panique pour ordonner à la comptable de mandater ces 120 factures nuitamment et surtout seule, enfreignant son obligation de protection du personnel,
    – La 2nde, que les DENALON (en l’occurrence DENECE, VENTALON et PELOUIN)sont de fieffés salauds pour avoir couvert pendant six ans toutes les illégalités qui leur étaient parfaitement connues et dont ils se sont rendus complices (et pour lesquels ils devront payer au même titre que les GASSOURY – c’est pour ça qu’ils veulent se faire élire), y compris la maltraitance du personnel communal que seul M. GONZALEZ a eu le courage de dénoncer et de documenter, ce qui lui a valu des plaintes d’une grande stupidité de Mme AÏT-SLIMANE, l’amie du grand (par la connerie) GASSAMA. Et aujourd’hui, les DENALON (les sept salopards), bien planqués derrière le Commandant RAUSCHER, un novice en politique qu’ils baiseront à la première occasion, prétendent être les Sauveurs de Saintry alors que ce ne sont que des TPMG (Tout Pour Ma Gueule) ! Enfin chers Saintryens, c’est à vous de voir, si après vous être fait baiser par les GASSOURY, vous voulez vous faire baiser par les DENALON ???

  10. Regardez aussi la date des factures et les mandats ils sont fais après les factures . De plus cette jeunes société le propriétaire habite Evry ! Ne serais ce pas un autre coup d argent planqués….
    Il faut se libérer de Gassamacity !! Et Choisir une vrai liste qui n’est pas sous sa coupe il en reste pas beaucoup !!!!!

    • Vous avez entièrement raison ! Ce gars doit être un copain de CARTAU-OURY ou de GASSAMA ou des deux. On est en pleine campagne électorale, il y a des frais ! Sinon, pourquoi prendre le risque de payer des fausses factures, de grossières fausses factures ? Et dire que Martine était juge au tribunal de commerce 🤪🤪🤪 mais celui qui est le plus mal, c’est le payeur qui n’a même pas contrôlé ces factures, … comme aucune autre de Saintry ! Il va aussi se faire épingler pour les salaires fictifs de GASSAMA.

  11. On croit rêver. Présenter de telles factures et les payer : C’est du grand du très grand n’importe quoi. Il se croient vraiment intouchables.

  12. Et la facture a été faite le 20 décembre.
    Que de hâte !!!

  13. Si les saintryennes et les saintryens renouvellent le mandat de CARTAU épouse OURY c’est qu’ils sont masochistes ou complices.
    Effectivement il faut surveiller les listes électorales qui font l’objet d’un gros nettoyage de printemps, avec l’inscription de dizaines de personnes qui n’ont rien à voir avec notre commune, nos amis corses n’en reviennent pas, la maire et son 1er acolyte ont fait mieux qu’eux à une certaine époque, on s’attend à ce que des morts soient ressuscités car l’élection risque de se jouer à 50 voix près.
    Saintryennes, saintryens vous voilà prévenus et les 15 et 22 mars il faudra se rendre nombreux aux urnes pour dégager les malfaisants.

  14. Ce qui est très marrant quand même c’est que le fameux échafaudage fut monté le 23 décembre 2019 , et n’oublions pas l’oublie d un marteau au sol !!!!

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*