La belle et la bête, les nouveaux tontons flingeurs !

Gassama, à son heureuse habitude, se cache derrière les autres pour faire ses mauvais coups.

Ainsi, sous couvert de sa fonction actuelle de 1er adjoint délégué, entre autres, aux affaires scolaires, M. Gassama s’est fendu d’une émouvante lettre d’amour à Mme CARTAU-OURY candidate à sa réélection, sur papier à en-tête officiel de la mairie de Saintry-sur-Seine pour mieux lui donner un caractère institutionnel, envoyée par courriel à l’ensemble des parents d’élèves, grâce au fichier de la mairie.

Ainsi, M. GASSAMA a fait venir son frère et deux de ses amis à la mine pas tibulaire mais presque, pour menacer M. Eloy GONZALEZ à la sortie du Conseil municipal du 4 novembre 2019, conseil qui vit ses rêves de gloire s’envoler.

Ainsi, M. GASSAMA a-t-il abusé de son pouvoir de 1er adjoint, bien au-delà des limites prévues par la loi pour, d’une part, embaucher des membres de sa famille ou des proches sans expériences, sans compétences, sans diplômes et ne pouvant en aucun cas prétendre aux postes auxquels ils ont été recrutés* et pour, d’autre part, attribuer les logements sociaux du contingent communal à des membres de sa famille, à des connaissances et à des amis d’amis,  qui constitueront sans doute un nouveau bataillon d’électeurs, en s’affranchissant des règles d’attribution des logements sociaux du CCAS (Centre communal d’action sociale).

Ainsi, M. GASSAMA a-t-il instrumentalisé son amie Mme Sonia AÏT-SLIMANE, la Directrice « Wonder » sans compétence, sans expérience, sans diplôme pour le poste qu’elle occupe (qui craint par-dessus tout que le contrôle de légalité le découvre)  et M. Julien AGUIN, le Chevalier de Voisenon, profiteur professionnel, collaborateur de cabinet et politicard de pacotille, tous deux gros consommateurs de carburant payé par la commune.

Ils ont reçu mission de déposer plainte contre M. Eloy GONZALEZ pour injure et diffamation par l’intermédiaire de l’avocat de la commune, payé bien sûr par la commune, enfin par vos impôts !

Après sa fratrie, M. GASSAMA s’est donc trouvé deux nouveaux Tontons flingueurs : « La belle et la bête ! »

Les plaintes déposées par ces deux porte-flingues prêteraient à sourire tant leurs motifs sont désopilants si elles n’avaient un caractère diffamatoire. Basées sur une stratégie de dénonciation calomnieuse orchestrée de longue date, elles participent à une vaste opération de harcèlement judiciaire, dont le coût annuel depuis 2015 est de l’ordre de 40.000 euros payé par vos impôts rappelons-le !

L’une et l’autre (la belle et la bête) n’ont rien trouvé de mieux que de balancer des affirmations péremptoires tirées de leur imaginaire qui est fertile, il faut bien le reconnaître :

L’une se reconnaissant dans tous les dessins parus dans saintryinfo, puisqu’elle en demande le retrait – L’autre se croyant suivi tous les soirs par M. GONZALEZ jusqu’à son domicile, quand ce dernier ne cherche pas à enfoncer la porte de son bureau, devant des agents terrorisés.

Ces deux zigotos, instruments serviles dans la main des GASSOURY, n’ont probablement pas mesuré que si les choses tournaient mal (ce qui n’est pas qu’une hypotèse), ils serviraient de fusible sans que leurs maîtres ne lèvent le petit doigt pour les sauver. Ils auront bien profité de Saintry et ils voudraient probablement en profiter pour six ans encore. Pour la gente damoiselle c’est le retour assuré au secrétariat de Corbeil-Essonnes (s’ils veulent encore d’elle) et pour le nobliau c’est raté car, le prochain Directeur de Cabinet en cas de victoire de Martine CARTAU-OURY sera M. GASSAMA. Là-encore, il n’est pas sur la liste « Saintry Pour Vous », bien caché derrière la maire sortante à tirer les ficelles.

D’ailleurs, vous l’aurez constaté par vous-même, le second tract de Martine CARTAU-OURY (liste « Saintry pour Vous ») est un vrai torchon, tant sur la forme (absence des mentions légales) que sur le fond, attaquant avec violence M. RAUSCHER et plus encore ses anciens serviteurs les DENALON. On reconnaît bien dans ce tract la patte et le style de M. GASSAMA que vous aviez pu découvrir dans le tract anonyme « Les Démocrates de Saintry ». Bien planqué, il dirige aujourd’hui la campagne de Martine comme il espère demain bien planqué diriger la commune.

Vous l’avez compris, toutes ces manœuvres que nous avons déjà relatées dans notre article « Où est Sonia ? » du 10 janvier dernier, ne sont que des tentatives d’intimidation ou de menaces dirigées contre M. Eloy GONZALEZ par des voies détournées, M. GASSAMA n’ayant jamais eu le courage de ses ambitions.

Remarquez, la liste « Saintry Pour Vous » qui, aurait dû s’appeler « Saintry Pour Moi » tant elle était composée de profiteurs, a déteint sur une partie de ses membres, les DENALON (Nathalie DENECE – Pascal VENTALON et leurs acolytes) qui, eux, avancent masqués derrière Patrick RAUSCHER, dans la liste des « UNIS POUR SAINTRY ».

Les GASSOURY et les DENALON s’inspirent sans doute des conseils politiques de La République En Marche qui suggère fortement à ses candidats d’avancer masqués sans afficher le logo de leur parti, durant la campagne des municipales.

Il y a quelque temps nous avions suggéré à Mme CARTAU-OURY et par voie de conséquence à « Black Friday » le soldeur de Saintry, que la campagne des municipales se déroule calmement et se tienne proprement. Force est de reconnaître que cela n’en prend pas le chemin. Il est encore temps de raison garder car, nous ne voudrions pas voir se répéter des actes de violences que nous réprouvons et que nous condamnons, comme lorsque M. GASSAMA  s’est fait tirer dessus à côté de chez lui.

Laissons la violence de l’autre côté de la Seine !

*Beau-frère du 1er adjoint responsable des espaces verts, M. Christan Berthely (boxeur) Responsable des services techniques, Mme Sonia Aït-Slimane Directrice Cadre de vie – Aménagement – Pole éducation – Vie associative – Salles

41 Commentaires sur "La belle et la bête, les nouveaux tontons flingeurs !"

  1. Vu hier soir tard dans la nuit, Machiré GASSAMA distribuant dans les boîtes aux lettres de tout dernier tract de la liste SAINTRY POUR VOUS. Et après, il va nous faire croire qu’il n’est plus concerné par les municipales à Saintry. Il travaille bien pour que Martine repasse et qu’il soit son Collaborateur de cabinet !
    Mach, il faudrait peut -être qu’à un moment tu arrêtes de nous prendre pour des malades mentaux !

  2. Monpetitdoigtmadit | 29 janvier 2020 à 20 h 07 min |

    Dernière nouvelle, Gassama et Sa Suffisance Martine 1ère ont réussi à mettre en arrêt maladie la comptable. Ils vont pouvoir la remplacer par une très malléable afin de pouvoir payer tous leurs copains. Vous comprenez, il faut acheter les voix des électeurs comme à Corbeil, mais avec votre argent !

  3. Si vous voulez des nouvelles du blanc-bec cornu du dessin, faîtes un tour sur le site « l’écho de Voisenon » ! Vous pourrez constater que M. Aguin fait campagne aux frais des Saintryens. Ça va lui faire bizarre quand il devra rembourser tout l’argent qu’il a volé.

    • Il y a peut être moyen de lui envoyer un contrôle Fiscal à ce Aguin de Voisenon
      Et les flics ils font quoi ?
      A Saintry tout est permis !!

      • Monpetitdoigtmadit | 29 janvier 2020 à 10 h 41 min |

        Les gendarmes de la brigade de St Pierre du Perray sont tous des potes du Machiré, le savateur fou, et de Martine, particulièrement le commandant de la brigade, le lieutenant Petit. Ils font tous de la boxe à Saintry ! La complicité peut aller jusqu’à refuser de prendre des plaintes. Ils protègent aussi Claude OURY, le mari de Martine qui se prend pour le shérif de la route de Melun. Lui, c’est un dangereux fada en liberté qui fait croire qu’il travaille pour la mairie (à compter les indemnités de sa mégère). Vivement que la famille s’en aille, afin de profiter de l’appartement en Espagne acquis pendant le mandat !

        • C’est pas au Portugal ?

          • Monpetitdoigtmadit | 29 janvier 2020 à 14 h 11 min |

            L’adresse que j’ai est en Espagne. À moins qu’ils n’aient revendu pour acheter au Portugal où la vie est moins chère. Elle est tellement rapia !

        • Ah, je comprends mieux. Je voyais un type chelou se promener route de Melun et prendre des photos des voitures garées sur les trottoirs. C’était bien le mari de la maire. Je croyais qu’il préparait un album photos. Mais c’est pour coller des contraventions !

  4. Je suis effaré. Cela fait plus d’un an que je ne suis pas allé sur le site internet de la commune. C’est encore pire qu’avant. La femme de Gassama à la communication, c’est vraiment un emploi fictif.
    Pas un mot sur les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 !
    Pas un mot sur les inscriptions sur les listes électorales !
    Pas un mot sur les votes par procuration !
    À croire qu’il ne se passe rien ! Heureusement qu’il y a Saintry info pour être tenu informé. Martine devrait vous rémunérer pour le service public que vous rendez à la commune ! Bravo M. Gonzalez, je vais voter pour vous …

  5. Commissaire juve | 27 janvier 2020 à 18 h 38 min |

    Bonsoir, dimanche sur le marché de corbeil il y avait bébech le blaireau de boistel et l’agakan cela ce vois que c’est la campagne car d’habitude nous ne voyons personnes remarqué il faut bien qu’ils prennent l’air blanc comme des culs

    • C’est vrai que Bébèche est un légume mais tout ratatiné. Son discours des voeux était pitoyable. Il veut faire comme JBP, mourir sur scène ! Pour ceux qui n’auraient pas compris le jeu de lettres JPB/JBP, ce dernier veut dire Jean-Baptiste Pocquelin.

  6. Emmanuel Broz | 27 janvier 2020 à 16 h 16 min |

    Vous voulez dire que les élections de Voisenon sont comme un passage à niveau et qu’un Aguin peut en cacher un autre ! Pourtant il n’est pas bien épais …

  7. PTDR, le clown Aguin, celui avec lequel il faut faire attention car il peut en cacher un autre, a déclaré sa candidature aux municipales de Voisenon, son bled. Mickey va ! Tu vas te faire trouer le c.. !

  8. Un seul mot d’ordre aux Saintryennes et aux Saintryens : Boycottez les vœux de la maire !

    • Ce n’est pas ça qu’il faut faire, il faut arrêter de blablater et s’engager sur la liste de Monsieur GONZALEZ, c’est une urgence vitale.

  9. Commissaire juve | 25 janvier 2020 à 18 h 51 min |

    Même de l’autre côté de la Seine ont compte sur vous mr Gonzalez bon courage

    • Encore faut-il que nous soyons nombreux sur sa liste, car il ne suffit pas de râler en mode réseaux sociaux il faut y aller.

  10. Aux toutes dernières nouvelles Monsieur Eloy GONZALEZ se présente aux élections municipales de mars.
    Merci à lui et à son courage et à son honnêteté, enfin une raison de se réjouir par les temps qui courent.
    Merci à lui.

    • Je suis entièrement d’accord avec vous. Enfin une bonne nouvelle dans la grisaille Gassouryenne ! Il est temps de tourner cette page peu glorieuse de l’histoire de Saintry.

  11. Jean-Pierre BRAY | 23 janvier 2020 à 15 h 07 min |

    Au delà des désaccords de personnes revenons sur des éléments plus factuels :

    Dans le tract d’annonce de sa nouvelle candidature, Mme Le Maire nous faisait part d’un bilan positif mais, sans annoncer le moindre chiffre !

    En voici donc quelques uns, au caractère officiel et que tout le monde peut aisément consulter sur le Net !

    Si l’on regarde attentivement les chiffres de l’endettement de la commune par exemple, on constate que nous sommes passé de 770 K€ en 2015 (début de mandature) à un peu plus de 1800 K€ à fin 2018 soit une progression de 150 % sur 3 ans et ce, sans même tenir compte de l’exercice 2019 ou les chiffres ne sont pas encore officiellement connus !

    Il me paraît donc inutile d’en dire plus, les chiffrent parlent d’eux-mêmes !!!

    • L'intransigeant | 23 janvier 2020 à 16 h 06 min |

      Oui Monsieur BRAY, et vous faites bien de préciser que 2019 risque de ne pas être triste. CARTAUX épouse OURY, GASSAMA et BERTELOOT n’ont pas lésiné avec les deniers publics.
      Nouveau site de la mairie, école KOCH, fouille LOURY, sans compter la déviation piétonnière pour faire plaisir à DOUMAX (sans se préoccuper des personnes à mobilité réduite), frais d’avocats pour satisfaire leurs ressentiments envers un élu qui s’est rendu compte rapidement que cette municipalité dérapait sérieusement, voilà les beaux résultats de la fine équipe, avec des décisions votées par une majorité aux ordres.
      Vous avez raison les chiffres parlent d’eux-mêmes.
      Si encore s’était pour le bien de la commune ! Une enquête financière serait nécessaire !

      • M. Bray, vous vous trompez. Soyons précis ! Nous sommes passés de 770 000 € en crédit à 3 000 000 € de dette communale. Un trou de 3,8 M€ en 5 ans (+ x M€ en 2019), ce n’est pas franchement une gestion en bon père de famille. Mais nous savons tous que Martine et son amoureux transi sont des menteurs patentés qui ne cessent d’essayer de vous faire passer des vessies pour des lanternes.

        • Jean-Pierre BRAY | 23 janvier 2020 à 18 h 56 min |

          Mon décompte ne prend pas en considération 2019 dont je ne possède pas les éléments validés en fin d’exercice.

          • Le mien non plus si vous m’avez bien lu. Par contre vous partez d’un débit de 770 k€ alors qu’il s’agit d’un crédit de 770 k€ et vous évoquez un trou de 1,8 M€ alors qu’il est de 3 M€ sur le ROB 2019 ! Voilà mes points de correction.

        • Jean-Pierre BRAY | 24 janvier 2020 à 13 h 16 min |

          Nous n’avons visiblement par la même source d’information sur l’encours de la dette à fin 2018 mais, peu importe, l’orientation des conclusions est la même, à savoir que l’endettement s’accentue, bien que demeurant en dessous de l’encours moyen d’endettement des villes de même taille que la nôtre qui se situe à hauteur de 5800 K€.

          Si je me réfère aux valeurs énoncées par le Ministère de l’économie et des Finances, ce qui est intéressant à relever est que la dette globale de Saintry, ramenée par habitant aurait évolué comme suit :

          En 2008, 312 € par habitant pour arriver à 163 € par habitant fin 2014 et revenir à 312 € par habitant fin 2018 !

          Si l’on se référait brutalement à ces chiffres cela voudrait dire que sous la précédente mandature la commune était en phase de désendettement et, qu’à l’inverse, la présente mandature est repartie sur le chemin de l’endettement.
          Maintenant ce serait un peu trop simpliste d’en rester là et, ce que nous sommes en droit d’attendre par contre de la présente équipe communale étant d’expliquer et justifier la remontée de l’endettement et en quoi cela a contribué à améliorer la vie et le bien-être de nos concitoyens dans le cadre de l’intérêt général.
          Peut-être était-ce justifié ou peut-être pas, à eux de nous dire et à nous d’en juger avec notre bulletin de vote !

  12. La bête ressemble furieusement à un diablotin sorti de sa boîte. Je ne le savais pas si farceur. Mais il devrait se rappeler un dialogue d’Audiard : “Quand les types de 130 kg disent certaines choses, les types de 60 kg les écoutent !” À plus forte raison, quand on en pèse 40 tout mouillé …

    • Par contre, si on reconnaît bien la bête (Pour le coup vous ne l’avez pas raté), Sonia ne peut pas dire que c’est elle. Il manque un grain de beauté caractéristique.

  13. Jean-Pierre BRAY | 22 janvier 2020 à 13 h 29 min |

    Je me suis déjà exprimé ici sur le tract diffusé le week-end dernier par “Saintry pour vous” en affichant tout le “bien” que j’en pensais et cela valait également pour son rédacteur!je n’y reviendrai donc pas sur le plan général!

    Toutefois, certaines affirmations qu’il contient volontairement ambiguës laissent entendre que des élus auraient empoché des indemnités sans assumer leurs tâches!

    Affirmations “gratuites” non étayées de preuves formelles comme chacun aura pu le constater!
    En langage pénal cela s’appelle de la diffamation !

    Or, si mes informations, tenues de bonne source, sont exactes; au moins trois de ces personnes n’ont pas perçu d’indemnités durant leur mandat. Il s’agit de Mesdames Pin, Beauguet et Laurent ! Sans oublier que, pour nombre d’entres elles, l’accès en Mairie leur était refusé mis à part pour participer aux Conseils municipaux!

    L’assimilation grossière faite au sein du tract méritait bien cette petite clarification !

    • L'intransigeant | 22 janvier 2020 à 15 h 31 min |

      Certes Mesdames PIN, BEAUGUET et LAURENT ne percevaient aucune indemnité durant le mandat mais elles ont bel et bien voté pour les protections fonctionnelles de la maire et des adjoints ainsi que celle de Julien AGUIN dont on se demande bien à quel titre.
      Elles ont également voté pour toutes les décisions soumises par l’équipe dirigeante, soit par conviction, soit par instinct de conservation et, à l’arrivée, elles se sont fait complices (malgré elles ?) car qui ne dit mot consent.
      Je vous confirme que l’accès à la mairie a été refusée à pratiquement tous les élus sauf aux “chouchous” de Martine et Machiré, ce qui leur laissaient le loisir de “travailler” dans le plus grand secret.
      Les 15 et 22 mars ces trois personnes pourront se rattraper et repartir sur une nouvelle ère, je le leur souhaite.
      La vie n’est pas facile actuellement à Saintry.

      • Je confirme, ces 3 femmes ont voté tous les projets des GASSOURY. C’est même pire que pour Denece, Ventalon, Vignas et Pelouin qui eux étaient achetés, car ces 3 là l’ont fait par vice ! J’espère que tout ce beau monde va être balayé aux élections.

        • Jean-Pierre BRAY | 22 janvier 2020 à 18 h 57 min |

          Je vous laisse l’entière propriété d’un tel propos pour n’en rester qu’à ce qui, à mon sens, méritait d’être éclairci au sein de ce tract.

        • Jean-Pierre BRAY | 22 janvier 2020 à 18 h 59 min |

          Le moins que l’on puisse en dire étant que le climat est délétère !

      • Jean-Pierre BRAY | 22 janvier 2020 à 18 h 59 min |

        Le moins que l’on puisse en dire étant que le climat est délétère !

  14. Dindon de Saintry | 22 janvier 2020 à 11 h 40 min |

    Les dindons depuis ces 6 années passées se sont bien les Saintryennes et Saintryens,tous complices et profiteurs de la générosité des “contribuables”
    Évictions des fonctionnaires territoriaux et de contractuels , achats laborieux, dépenses non justifiées,marchés publics non respectés,frais de justice et d’avocats payés par les contribuables dans le cadre d’une “protection fonctionnelle”voté d’autorité en conseil municipal par nos élus.
    Pauvre commune!!!
    Et maintenant une campagne de caniveau menée par les mêmes personnes qui sont à la tête de notre petite ville depuis 6ans sauf un parti de Saintry pour Saint Germain les Corbeils depuis plusieurs mois percevant encore ces indemnités d’élu,sauf honnêteté de sa part !!!
    Permettons nous d’en douté…se référent au dernier torchon reçu dans nos boîtes aux lettres.
    Mais alors pourquoi avoir attendu la veille des élections municipales pour réclamer le remboursement des indemnités ?
    Dindons mais pas cons !!!
    Saintryennes et Saintryens les 15 et 22 mars 2020 les élections municipales auront lieu dans notre pays et donc aussi dans notre commune.
    La parole est à vous et votre vote vous appartient ne vous le faites pas confisquer.

Les commentaires sont fermés.