Koch : Le bacille de la discorde !

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

« Martine » et son équipe de bras cassés, démontrent un peu plus chaque jour, s’il en était encore besoin, leur incapacité à administrer notre bonne commune de Saintry-sur-Seine.

Le dossier de l’école maternelle Koch est à ce titre emblématique.

Nous ne reviendrons pas ici sur les conditions d’attribution de ce marché de rénovation et d’aménagement divisé en 7 lots, tous attribués au même prestataire, nous ne nous intéresserons qu’au déroulement du chantier d’un montant de 1.500.000 euros tout de même. Une bagatelle pour « Martine » et ses adjoints aux affaires scolaires et aux travaux.

A – Un chantier non sécurisé, ni pour les intervenants, ni pour le personnel de l’école et surtout, ni pour les enfants. Mme le maire informé de cet état de fait ne fait rien. Peut-être attend–elle que se reproduise un drame similaire à la noyade de la fouille Loury.

B – Des malfaçons voyantes, criantes, qui ne laissent aucun doute sur l’absence de contrôle du chantier par nos élus et par les services de la mairie.

C – Un retard inexplicable, la 1ère tranche des travaux devant être livré pour la rentrée scolaire de septembre dernier. C’est loin d’être le cas, ce qui laisse augurer un feuilleton similaire à celui du nouveau site internet de la commune, confié aux « Daltons ».

Comment sécuriser le chantier ?

Comment reprendre et réparer les malfaçons ?

Comment faire respecter le cahier des charges ?

Où est passé l’entreprise « L’urbanisme et le bâtiment » ?           

Avait-elle la capacité de mener seule un tel chantier ?

Nous invitons celles et ceux de nos lecteurs intéressés par les réponses à ces questions à nous écrire. En fonction du nombre de réponses, nous saisirons la mairie, afin d’obtenir une réunion publique avec tous les acteurs de ce dossier (Parents d’élèves – personnel de l’école – Mairie – associations – entreprise).                      

Pour nous contacter : koch@saintryinfo.fr    – Votre anonymat sera respecté.

 

60 Commentaires sur "Koch : Le bacille de la discorde !"

  1. Vous voulez parler du gruyère … plein de trous !

  2. Pouvez- vous nous donner des nouvelles du budget 2018 ?

  3. C’est pas notre mis en examen qui se serait proposé. Quand ça chauffe, il part au Mali (bien planqué ici).

  4. Un grand bravo pour avoir mis cette photo du gendarme Arnaud Beltrame. Ce sont des actes héroïques que peu de gens sont capables. Bravo

  5. A l’heure où le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a sacrifié sa vie pour sauver une personne à Trèbes et qu’il a fait preuve de courage et de dévouement, nos élus restent aux antipodes et continuent d’afficher leur lâcheté et leur égoïsme minable. Nous ne leur demandons pas d’être des héros nous leur demandons simplement d’être honnêtes et de faire le travail pour lequel ils ont été élus, et de ne pas nous mentir : vaste programme.

  6. Oyez, oyez ! Lundi 2 avril, grande chasse aux oeufs dans le parc de la mairie. Nous ne sommes pas certain que toutes les cloches seront rentrées de Rome pour y participer. C’est vrai qu’avec la fibre optique, comme le dit Arnaud Delière, l’aller-retour se ferait en un clin d’oeil. Mais elle n’est pas installée. Que fait donc M. Delière ?

  7. En l’absence de fibre optique, RAS sur le site de la ville (toujours aussi nul).

  8. C’est comme l’histoire de la 2ème phase des travaux de l’école Koch au DOB alors que BERTELOOT a déclaré au conseil que les travaux étaient terminés (avec 6 mois de retard, beaucoup de malfaçons et le non respect des charges). Qui ment ?

  9. Qui sait ce que va devenir « Les tilleuls », l’ancien restaurant acheté par Martine ? Rien dans le DOB ! Pas un mot pendant le budget ! Pourquoi cette acquisition apparemment sans suite alors qu’il n’y a plus un fifrelin dans les caisses ? Enfin, nous n’en sommes pas à une incohérence près dans la gestion de cette commune.

  10. Merci Ségolène, mais en fait je savais. Je ne voulais pas accabler ce « brave » garçon qui a déjà un lourd handicap familial.

  11. Celui qui a dit cela est Arnaud Deliere la tête pensante des festivités saintryenne.

  12. Merci Pierre pour l’information. Qui est ce crétin qui a dit au conseil qu’il fallait attendre que la fibre optique soit installée pour que le nouveau site de la ville le soit ? C’est la 3ème excuse bidon que cette bande d’abrutis nous sort. L’escroquerie est avérée. Maintenant, je me demande si elle n’est pas en bande organisée.

  13. Vous avez raison Ségolène, le comptable-pêcheur était bouffi d’arrogance dans son attitude « et en même temps », comme tout bon marcheur, très emprunté dans ses explications. Pourtant, c’était simple de dire qu’il n’y avait plus d’argent dans les caisses et que les « branquignols » avaient dû recourir à l’emprunt pour boucler le budget 2018 (et oui, il faut bien payer les salaires). Son ministre de tutelle, « la Denece », n’était pas plus inspirée en anonnant la présentation du budget. Je ne veux même pas parler de Martine qui ne sait pas comment s’écrit budget. Alors le maîtriser !

  14. Ventalon avec son portable ?
    Si ça se trouve il faisait un solitaire en toute discrétion.

  15. Quand on voit tout ce cirque et ce que ça va nous coûter pendant des années on se demande si nous n’avons pas en définitive les dirigeants que nous méritons à Saintry, il n’y a qu’à voir le désintérêt de nos concitoyens.

  16. Au conseil, le plus drôle ce fut de voir s’installer M.Ventalon avec son ordinateur portable devant lui, comme pour nous dire : « Avec ça je suis armé pour répondre à toutes vos questions » – le spécialiste de la finance en somme. Sauf qu’il fut incapable de nous donner le montant de la cagnotte laissée par la précédente municipalité.
    Cela ne fait pas très sérieux. Quant à ses explications sur l’emprunt : mon dieu, mon dieu !!

  17. C’est vrai qu’on est pas certain que tous savent lire et écrire.

  18. Comment peut-on accepter que des élus votent ce budget.
    Soit ils n’en ont pas pris connaissance et ils ont voté par la force de l’habitude, soit ils l’ont étudié (je n’y crois guère) et ils nous en collent pour les siècles et les siècles ….
    Ils n’hésitent pas à endetter la commune pour les trente prochaines années ce qui fera que nos enfants seront pénalisés, à moins qu’ils ne déménagent.
    C’est fou comme des inconscients peuvent mettre la commune dans une situation critique et pour les adjoints demander la protection fonctionnelle pour éviter de financer par eux-mêmes leurs propres turpitudes.
    Et dire qu’ils ne vont pas hésiter à se représenter à la prochaine élection municipale et comme diraient nos amis italiens … poca vergogna !

  19. Non, il se planque. Mais c’est reculer pour mieux sauter. A moins qu’il soit retenu contre son gré …

  20. Il y avait peut être une réunion à Corbeil plus importante que le budget primitif 2018 de Saintry !

  21. Il est retourné Mali s’occuper de Baba. Pardon, je voulais dire Papa.
    En fait, il a disparu parce qu’il commence à faire très chaud pour lui, malgré le Moscou-Paris.

  22. Autre fait notable, M. Gassama n’était pas au conseil d’hier. Même son nom avait été retiré. C’est bizarre. Il n’avait jamais manqué le vote du budget.

  23. Tout à fait vrai Pierre, le PPI précisait :
    – 2ème phase de la réhabilitation de l’école koch
    – Travaux d’exhumation du cimetière et création d’un columbarium
    – 2ème phase de la réhabilitation de la salle Gingko
    – Fin des travaux de la salle « la grotte »
    – travaux de mise en accessibilité de la voirie et des trottoirs
    – Etude pour le remplacement de la passerelle
    – Création d’un parcours sportif de 3,6,9kms
    – Rénovation des terrains de sport
    – Lancement d’une étude pour le réaménagement de la place du 8 mai 1945
    Et, il ne reste plus qu’un solde d’emprunt de 300.000 euros à consommer pour finir les travaux et les études.

  24. Quand même une dizaine de personnes dans l’assistance ! Ce n’est rien comparé aux enjeux.
    Deux choses importantes :
    – Nous sommes sûrs maintenant qu’il n’y a plus un cent dans les caisses de la ville.
    – Martine a annoncé que les travaux de l’école Koch étaient terminés et que l’entreprise remballait ses pinceaux. Pourquoi alors avoir annoncé dans le PPI du DOB 2018, une 2ème tranche de travaux ? Qui ment ? Martine dans son DOB ou Martine au conseil du 19 mars ?
    Et un énorme gag qui va intéresser SOSFANTÖMES :
    – Arnaud Delière a répondu au sujet du nouveau site internet qu’il fallait attendre l’installation de la fibre optique … pour qu’il soit installé. Il faudrait arrêter de prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages. Audiard avait raison : « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! »

  25. Alors ! Les veaux de Saintry vont-ils aller assister au conseil de ce soir ? Réponse tout à l’heure ! C’est à vous décourager. Mais il faut tenir bon M. Gonzalez.

  26. L’argent n’est pas un problème pour Mme le maire apparement. Il suffit d’emprunter.
    Ce qui edt inquiétant c’est le montant des travaux et l’intérêt de ceux-ci.

  27. Nous saurons lundi soir s’il y a encore assez d’argent dans les caisses pour terminer les travaux de l’école Koch. Sinon, pourquoi l’entreprise serait-elle partie ? (sans laisser d’adresse ?) Il serait urgent que les comptes de la commune soient contrôlés.

  28. Pourtant, ce sont deux comédies. Et comme l’interprète principal est un grand comique … 😃

  29. Ça correspondrait plus à la réalité que « Cours après moi sheriff ! »

  30. Ça ferait un bon sujet de film pour Mel Brooks : »Le shérif est en prison »

  31. Vous avez bien lu. Notre dessinateur a bien inscrit « Sheriff » sur l’étoile.

  32. Plus d’echafaudage, ok ! Mais quid de tout le reste : chantier arrêté, malfaçons, rénovation et mise à niveau du bâtiment, … ?

  33. Je ne suis pas certain de ce que j’ai lu : »Shérif » sur l’étoile de Rantanplan. Vous pouvez confirmer ? Ça expliquerait pourquoi les Dalton courent toujours.

  34. L’échafaudage a été retiré. Comme ça il ne pourra plus tomber sur nos enfants. Merci de votre soutien indéfectible dans cette affaire.

  35. Hourra, l’échafaudage a été déplacé à l’école koch. Votre insistance a payée !!

  36. Ségolène c’était de l’ironie. Effectivement, comme le disait De Gaulle à propos des Français, les Saintryens sont des veaux. Ils n’ont que la maire qu’ils méritent. Et qu’ils ont élue. Je trouve que M. Gonzalez a beaucoup de courage.

  37. Pardonnez-moi Pierre, mais selon mes dires, il y avait trois pelés et deux tondus au conseil municipal pour assister au vote du budget 2017.
    Les saintryens ne semblent pas concernés par ce vote qui pourtant aura des répercussions pour l’avenir.

  38. S’il y a autant de monde que l’année dernière au vote du budget, il va falloir venir plus tôt pour trouver une place. Mais ça ne devrait pas manquer de sel.

  39. Sauf qu’elle paye les boîtes mais que nous n’avons pas les prestations de service ou les travaux commandés mais non réalisés. Quand la préfète va-t-elle faire son boulot ? Et tirer les oreilles de Martine ?

  40. Il y a bien eu la symphonie inachevée de Schubert, alors pourquoi n’y aurait-il pas les travaux inachevés de Martine !(lol)

  41. Tout le monde n’a qu’à aller en mairie le 19 mars pour le vote du budget. Elle se sentira peut-être obligée de donner des explications.

  42. Organisons une pétition dans la ville et, au besoin, manifestons en masse devant la mairie.
    Chiche !

  43. Je suis entièrement d’accord avec vous. Il faut absolument que la maire organise une réunion d’information sur l’école Koch. Rapidement !

  44. Je rejoins Valérie pour vous demander d’obtenir une réunion publique sur l’école Koch. Nous sommes dans le noir absolu.

  45. Après avoir lu votre article, je me suis rendu sur les lieux et en effet ce n’est ni fait ni à faire.

  46. Donc tous lundi 19 mars en mairie pour le vote du budget ! Nous saurons combien de nos impôts vont être investis pour la 2ème tranche des travaux de l’école Koch, annoncée au DOB voté le 12 février dernier mais sans les chiffres. Ca risque d’être drôle si l’entreprise a disparu …

  47. Attention. Ne pas prêter le flanc pour médisance. Le jeune noyé l’a été dans la Seine et non dans la fouille. J’y étais et les jeunes qui l’avaient vu pour la dernière fois l’ont vu dans la Seine. La Maire n’est pas responsable, des écriteaux d’interdiction étaient placés partout avant d’être arrachés. J’en ai d’ailleurs ramassé un à terre que je mets sur la fontaine du bassin de jardin quand j’ai des visiteurs. Comme beaucoup de Corbeillois, j’ai appris à nager dans la Seine avec Gabriel Menut et il m’arrive d’y aller m’y tremper avec mon chien.

    Le stationnement abusif sur trottoir, par contre, s’il provoque un accident grave sera entièrement de la faute de nos édiles, prévenus abondamment, relancés, y compris en mettant le cabinet du préfet devant ces abus. Sans résultat.

    • Vous avez raison, la noyade de ce jeune garçon eu lieu à hauteur de la passerelle limitant le Seine et la fouille LOURY. A l’époque nous avions observé l’absence de l’affichage de l’arrêté municipal interdisant la baignade, mais peut être somme-nous passé un mauvais jour.
      Dans notre article, à aucun moment nous ne mettons en cause la responsabilité de la mairie. Nous disons simplement qu’il vaut mieux prévenir que guérir afin d’éviter le pire.
      Il suffit d’aller à l’école Koch pour se rendre compte qu’il y a un risque d’accident.

  48. Vous oubliez le fermier du désert et le mis en examen.

  49. Rantanplan, le chat, l’helvète, le numide, quelle carrière !!!

  50. Merci de traiter ce dossier de l’école Koch. J’espère que vous allez recevoir beaucoup de mails pour vous demander d’agir même si les gens ne sont pas très courageux. Quand à moi pas besoin de mail. Je vous demande ici d’obtenir une réunion publique. Merci

  51. Rantanplan ferait un bon chien de berger pour des zébus du désert … 😂😂😂

  52. « Saintry » est devenu si glauque que le magazine « Cash investigation » devrait y consacrer un numéro entier.

  53. Ce qu’on peut se demander, c’est pourquoi l’entreprise s’enfuit ?

  54. Rantanplan !!! Quelle idée de génie ! Le chien le plus bête de l’univers ! Vous allez faire un carton dans les quartiers de Corbeil. Et à Saintry aussi.

  55. Il n’y a que des dossiers sensibles depuis que Martine « s’occupe » de la commune. En réalité, il n’y a qu’un dossier sensible, c’est elle. Nous sommes quelques-uns, de plus en plus nombreux, à attendre qu’elle soit obligée de rendre des comptes. Ce jour viendra. Plus vite que beaucoup ne le pensent.

  56. Dossier sensible également l’allée Bourgoin.

  57. Tout est dit ! Ma dit « bye bye » au chariot de l’entreprise alors que l’échafaudage et grand chef compote se cassent la gueule sur nos écoliers et qu’un nouveau venu, Rantanplan, fait la circulation. Ma devrait le mettre pour la circulation alternée allée Bourgoin.

  58. Depuis le début de ce mandat les montants des travaux sont délirants.
    Alors si la qualité est en plus douteuse.

  59. 1.500 000 euros ça fait quand même 9 839 355 francs on croit rêver avec cette somme l’école Koch devient monument 🏛 historique  »  »les élus nous prennent vraiment pour des couillons

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*