Interlude

La télévision « Saintry Pour Vous » n’émet plus. Quelle ne fut notre surprise au Conseil municipal d’hier soir, de tomber sur un écran vide, avec le petit train d’interlude pour nous faire patienter avant la reprise du programme.

Nous vous faisons partager le rébus qui nous a été proposé, et vous laissons le plaisir de le déchiffrer en attendant que les émissions reprennent.

Cette vacance de l’exécutif nous préoccupe gravement !

Que contrôle encore Mme le maire, puisque visiblement elle ne tient plus ses troupes ?. Seraient-ce les luttes pour la succession afin d’occuper le fauteuil du maire qui entraîne cet égarement, ce désordre, cette agitation ?

En effet, entre les GASSOURY, les GASSONIA et les DENALON on ne sait plus trop bien qui dirige la commune.

Ainsi, M. BERTELOOT a salué M. GONZALEZ au Conseil municipal d’hier soir. Ce comportement civil est-il dicté par une inactivité récente ? Demain, ce sera peut-être au tour des « girouettes » de tenter un rapprochement. Ils n’en seraient pas à une volte-face près !

Il faut que d’urgence cesse cette mascarade et que le DOB soit examiné et soumis au vote du prochain Conseil municipal.

Nous n’avons que trop tardé. 3 Conseils pour un DOB, c’est deux de trop !

Nous pourrons ainsi vous parler de ce qui vous intéresse, c’est-à-dire, l’état des finances communales, et vous exposer tout le mal que nous pensons de cette gestion à la petite semaine de notre commune par cette équipe de bras cassés.

Rendez-vous à notre prochaine publication !

47 Commentaires sur "Interlude"

  1. Monpetitdoigtmadit | 12 mars 2019 à 23 h 50 min | Répondre

    Je vous avais prévenu des intentions des DENALON. Elles semblent se réaliser. Par contre, je suis surpris à la lecture de l’article du Parisien, que Martine soit aussi touché dans ses oeuvres vives et que le navire « Saintry pour Vous » fasse eau de toute part avec une telle facilité. L’apparence d’unité a volé en éclat et le théâtre des ombres s’éclaire d’une lumière crue mettant en relief les ambitions personnelles et que les ambitions personnelles.

  2. Comme vous le faîtes remarquer, Mme le maire ment comme une arracheuse de dents et n’hésite pas, pour se couvrir, à produire un faux en écritures publiques et à en user.Elle est coutumière du fait. Il serait temps que le préfet sorte ses mains de ses poches et fasse son travail.

  3. Le plus étonnant c’est ce courrier de la préfecture. Vous auriez dû demander à le voir,car c’est tout très étonnant cette erreur de la préfecture.

    • Ce courrier n’existe que dans la tête de MCO, elle est d’ailleurs coutumière du fait dès que ça ne va pas dans son sens.
      Elle nous fait du Donald Trump.

      • Ce n’est pas compliqué, il suffit d’écrire au préfet pour lui demander une copie de ce courrier que Mme le maire a refusé de communiquer après en avoir fait mention en conseil.

  4. Pourtant Mme le maire ne devrait pas avoir besoin de consulter la Préfecture. Elle a en son sein un spécialiste avec M. Aguin son Directeur de cabinet qui devrait être au courant des règles de fonctionnement d’une municipalité.

  5. Interpellée par les élus de l’opposition sur le fait que le quorum du Conseil municipal du 5 mars dernier était atteint, puisqu’il y avait 15 conseillers municipaux présents dans la salle du conseil, Mme la Maire a répondu en brandissant un courrier de la Préfecture déclarant, que le quorum dans notre commune qui compte 29 conseillers municipaux était de 16 élus (c’est-à-dire, la moitié plus un). Nous sommes au regret de contredire cette déclaration et cette affirmation de la Préfecture, qui nous l’espérons ne vient pas de M. Le Préfet lui-même : le quorum dans notre commune est bien de 15 et non de 16 conseillers !

      Calcul du quorum

    Source : Sénat: Guide pratique des élections municipales (https://www.senat.fr/ct/ct08-2/ct08-247.html)
    La majorité est atteinte si le nombre de conseillers en exercice présents à la séance est supérieur à la moitié du nombre des membres en exercice (et non pas à la moitié plus un). Ce nombre doit excéder le nombre des conseillers en exercice divisé par 2, le nombre étant, le cas échéant, arrondi à l’entier supérieur.
    Exemple :
    – (11 conseillers municipaux en exercice) : 2 = 5,5. La majorité sera donc de 6.
    – (8 conseillers municipaux en exercice) : 2 = 4. La majorité sera donc de 5.

    Et donc à Saintry : 29 conseillers municipaux en exercice : 2 = 14,5. La majorité est donc de 15.

      Calcul du quorum

    Source : Le courrier des maires – http://www.courrierdesmaires.fr/10875/quelles-sont-les-regles-de-quorum-requises-au-sein-de-lassemblee-deliberante-pour-adopter-les-deliberations/
    Aux termes de l’article L.2121-17 du CGCT, le conseil municipal ne délibère valablement que lorsque la majorité de ses membres en exercice est présente. Pour que le quorum soit atteint, il est donc nécessaire que le nombre des membres en exercice du conseil municipal qui sont effectivement présents à la séance soit supérieur à la moitié du nombre des membres en exercice du conseil municipal.
    La majorité se définit par « plus de la moitié », et non par la moitié + 1. Par exemple, si le nombre des conseillers en exercice est de 8, le quorum est atteint si 5 conseillers sont effectivement présents ; si le nombre des conseillers en exercice est de 9, le quorum est encore atteint si 5 conseillers sont présents.

    Et donc à Saintry : 29 conseillers municipaux en exercice : 2 = 14,5. La majorité est donc de 15.

    etc…, etc…, etc… les références et les exemples ne manquent pas sur internet.

      Par ailleurs, nous précisons à Mme la Maire, que contrairement à ce qui est écrit dans le compte-rendu du Conseil municipal du 5 mars dernier, il n’y a pas eu appel nominal des élus : ce compte-rendu est donc un faux.
  6. La blague du jour, ça concerne le marché de l’école Koch ? On a bien payé trois fois ce que ça valait.

  7. Le compte-rendu du Conseil municipal du 5 mars dernier n’est pas sur le site de la ville. Trop compliqué à faire certainement.

  8. C’est sûr que ce DOB illégal est la preuve de la faillite budgétaire de Saintry. Bien du courage au successeur de Martine !

  9. Jean-françois-C | 11 mars 2019 à 17 h 37 min | Répondre

    Le plus grave dans tout cela ce n’est pas les péripéties pour voter ce DOB, ce qu’il contient. Et c’est une catastrophe budgétaire.

  10. Il est vrai que le quorum n’a plus aucune importance ce soir, pas plus que le vote du DOB qui n’est qu’une formalité. On verra ce soir le pourquoi de tout ce cinéma !

  11. Enfin le DOB va être voté ce soir quelque soit le nombre d’élus présent.
    Un feuilleton bien inutile !

  12. On nous dit déjà que je RIC n’est pas une des priorités qui de dégage du grand débat.

  13. Vous savez les sondages ….
    Attendons le 15 mars. On voit déjà poindre le piège à cons !

  14. Sondage de popularité de Macron : « Franceinfo » nous annonce ce matin de 24 à 39% selon les organismes de sondage. En fait, le viaduc de Millau !
    Une telle différence n’incite pas à faire confiance aux sondeurs et aux chiffres qu’on nous présente à longueur de journée.
    C’est exactement pareil pour les chiffres des manifestants.

    • Pour les chiffres de manifestants, on est sûr. Les chiffres de l’ancien voyou à la tête du ministère de l’intérieur sont complètement bidonnés.

  15. Espérons que Martine ne se casse pas la jambe en glissant dans sa cuisine. On aurait un nouveau report du conseil.

  16. Je ne suis pas sûr que ce débat a été organisé par Mme la Maire, même si elle déclare le contraire.

    • Vous avez entièrement raison. C’est Grand Paris Sud qui a organisé le débat. Martine ne sait même pas comment s’écrit « organiser ».

  17. Qui va animer le grand débat ? La vieille chouette ou le futur repris de justice ? Dans ces cas, je préfère rester à la maison. J’aurais trop peur d’être pris en photo avec eux.

  18. Très bon le rébus !

  19. En tout cas Dikkenek, s’il n’est pas de Saintry, son copain y habite.

  20. Très sympa votre rébus et votre blague du jour.
    Vous ne craignez pas en effet qu’ils prennent la blague pour eux ?
    Ils en sont capables !

    • C’esy sûr, les cons ça ose tout. Il n’y a qu’à voir pour marabout ou la citation de Martine alors qu’à aucun moment on ne parle d’elle. Ils sont sévèrement atteints.

  21. Je suis sûr que le gars qui a fait la blague sur les marchés publics est de Saintry. Ça sent le vécu.

  22. Top le collégien qui interpelle Macron et tellement vrai ! Ce président est une vaste escroquerie.

  23. Moi je croyais innocemment que Jupiter était le Président de tous les Français, et j’entends aujourd’hui Agnès BUZIN déclarer que le Président va annoncer dans les prochains jours le nom de la tête de liste aux européennes.
    Du grand foutage de gueule.

  24. Je constate que la transparence de la vie politique tant promise par Jupiter, en prend chaque jour un coup derrière les mirettes. Nos élus peuvent désormais faire tout ce qu’ile veulent sans le moindre contrôle sur les marchés publics. Même la Cour des comptes va être réduite à peau de chagrin, et on peut être mis en examen et continuer allègrement à ses petites affaires. C’est pas beau la vie !

  25. Macron est un petit joueur.Trump lui, s’en prenait à toute la terre. Vous me direz, on joue avec ce que l’on a et vous n’auriez pas tort. Mais alors, nous n’avons pas grand chose, à part un clown qui fait rire toute l’Europe.

  26. Super la journée des droits de la femme avec cette photo à Toulouse où une brave dame se fait agresser par les forces de l’ordre soucieuses de son bien être.
    La France de Macron devient de plus en plus insupportable.

  27. Top le Macron fondant sur l’Europe tel un astéroïde dévastateur ! Et tellement vrai …

  28. Super ce numéro spécial de DER SPIEGEL. La version originale c’est avec Trump.
    Mais c’est vrai que M. Macron veut que l’Europe soit à sa botte. Il va avoir du mal.

  29. A lire l’article de Médiapart sur la réforme du contrôle des comptes publics, nous pouvons dire, sans crainte de nous tromper, que notre exécutif (le Président de la République) et son gouvernement sont des félons.
    Après la suppression des enquêtes publics, celle de la législation sur les marchés publics, voilà qu’est annoncée la suppression du contrôle des ordonnateurs par les comptables publics.
    Voilà des annonces bien sombres pour notre pays qui, grâce ce lâcher bride, devrait amener notre pays à la place peu enviable de pays le plus corrompu du monde.
    Après la forfaiture de la vente d’ADP et de la FDJ, Macron continue de donner notre pays en pâture à la finance internationale et de le vendre à la découpe.
    Ce type est un danger mortel pour la France.Il serait temps d’en prendre conscience et de le liquider, qu’il n’en reste rien ! Et avec sa disparition, que disparaisse aussi son gouvernement ! Il faut donc sans hésiter lui faire barrage aux européennes. Macron imperator ! Dans ses rêves !

    NB : Lire « Liquider » dans le sens : « À dégager du paysage politique »

  30. Le Gassama ne va plus à Corbeil mais ce n’est pas pour ça qu’il ne continue pas à traire la vache à lait avec la complicité de Bébèche et de son pervers asexué. Malgré l’opposition des autres élus de la majorité (sauf Eric Breton qui marche à voile et à vapeur), le chef des voyous, avec son cerveau droit à la manoeuvre, a ordonné qu’on verse une subvention de 20 000 € à Sports Aventure Horizon, l’association familiale de Gassama sans aucune contrepartie pour la commune depuis plusieurs années et ce malgré les observations plutôt sévères de la CRC. Ces élus ont quand même pu bloquer un peu plus de 30 000 €. Ce ne sera donc que 20 000 au lieu des 50 000 à 60 000 € habituels.
    Et en février 2019, il emmène avec Eric Breton les gamins de Saintry au ski, grâce aux subventions de Corbeil. C’est bien la technique du Gassama : « NI VU, NI CONNU, JE T’EMBROUILLE » qu’il a apprise à a maire Martine qui nous la refait avec le DOB. A force de nous prendre pour des pigeons, on va leur faire manger leur jeu de bonneteau.

    • Donc M. Gassama est payé par la commune de Corbeil-Essonnes à ne rien foutre et bénéficie d’une royale subvention pour son association.
      Je crois qu’il faut que JB Bechter se fasse soigné au plus vite !

      • Il est incurable. C’est pour ça qu’ils le gardent. Comme il est fada (3 AVC), ils lui font faire n’importe quoi mais c’est lui qui ira en prison. Enfin, pour une bonne part, c’était déjà comme ça avant.

  31. Cela ne peut être qu’un voeu pieux M. Gonzalez. Martine, respecter la loi, le règlement, les procédures, … Elle a déjà un très lourd handicap, elle ne sait pas lire. Vous lui demanderiez ne serait-ce que d’épeler le mot « loi », elle en serait bien incapable.
    Vous comprendrez dès lors que n’étant pas capable de lire les mots, elle ne peut en comprendre leur(s) sens (ceci explique cela).
    De plus, même si elle savait ce que ces mots recouvrent, elle s’en fout totalement. Un autre exemple : vous donne-t-elle les documents publics communicables que vous lui demandez, comme pour la bibliothèque municipale ? NON ! Elle s’en tape, foulant aux pieds les principes les plus élémentaires de la démocratie; Et comme le préfet s’en tape aussi … Mais tout vient à point à qui sait attendre. Vous l’avez déjà expérimenté. Et le préfet n’est pas à l’abri de poursuite pour complicité dans la commission d’un crime.
    Alors une analphabète, illettrée, inculte, incompétente et de plus imbue de sa personne, ça ne peut donner que l’exécrable spectacle qu’elle et ses petits copains (les tontons macoutes comme vous les appelez) jouent et auquel vous êtes contraint d’assister lors des conseils municipaux.

    • En effet pas lire mais des soucis pour compter aussi.
      Si Soso serait présente, elle aurait pu lui venir en aide (quoi que compté jusqu’à 15 elle aurait aussi du mal).

  32. À Saintry, le quorum doit être de 15 élus pour que le Conseil municipal puisse délibérer.
    Or, hier, nous étions bien 15 élus , puisqu’il y avait :
    M. AZEVEDO
    Mme VIGNAS
    M. BERTELOOT
    M. GASSAMA
    Mme CARTAU-OURY
    Mme DENECE
    Mme GAST-DELIERE
    M. VENTALON
    Mme LAURENT
    Mme PIN
    Mme BEAUGUET-POULET
    M. NICOLAS
    Mme COUSTILLAS
    Mme ANTIGNAC
    et moi-même
    Si Mme le Maire avait procédé à l’appel comme cela est clairement mentionné à l’article 16 de notre règlement intérieur, elle aurait pu constater la présence de 15 élus.
    Il suffisait donc de respecter le règlement.

    • Rasleboldesaintry | 6 mars 2019 à 19 h 43 min | Répondre

      Je pense qu’il est temps de saisir le contrôle de légalité! Il faut agir maintenant et ne pas laisser faire cette gabegie .. nous allons finir sous tutel à ce rythme.. à la limite se serait un mal pour un bien…

      • Rasleboldesaintry a raison M. Gonzalez. Il faut saisir le préfet. Mais le nôtre a l’air d’être, à lui seul, la quintessence des défauts que l’on prête habituellement aux corses.
        Autre chose, il y avait plus de monde hier dans le public qu’à la table du conseil. C’est dire !

      • Vous avez raison, nous devrions saisir le contrôle de légalité. Reste, que ce sera paroles contre paroles, puisqu’il n’y a pas eu d’appel, et donc d’écrit.
        Il faudrait mener une action collective signée par plusieurs élus, mais ça c’est une autre affaire!!!
        Pour votre information, voici ce que dit le règlement intérieur de Saintry-sur-Seine :
        « CHAPITRE IV – DÉBATS ET VOTES DES DÉLIBÉRATIONS
        Article 16 : Déroulement de la séance
        Le Maire, à l’ouverture de la séance, procède à l’appel des Conseillers, constate le quorum, proclame la validité de la séance si le quorum est atteint… »

  33. J’ai trouvé votre rébus. Bravo une idée très originale et amusante compte tenu de la triste actualité de notre commune.

  34. Une maie m’a fait savoir que les convocations pour le Conseil municipal du 11 mars étaient déjà dans les boîtes aux lettres des élus.
    J’ai bien l’impression que les enveloppes étaient déjà prêtes hier soir !
    Ce sera donc effectivement le 11 mars 20h30 salle du conseil.
    Bravo votre petit train, ça me rappelle ma jeunesse devant la seule et unique chaîne de télévision!

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*