DOB, Martine gagne aux points !

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Qu’a-t-il bien pu se passer entre le 11 mars et le 27 mars pour assister à un tel retournement de situation ?

Une petite analyse de la situation s’impose !

Le 11 mars, il manquait 7 élus qui n’avaient pas donné leur pouvoir : 4 de la majorité – 1 de l’opposition socialiste et les 2 adeptes de la chaise vide M. Michel CARRENO et Johnny DA COSTA. Il restait 22 élus (29-7) qui siégeaient et qui ont voté le rejet du DOB (Débat d’Orientation Budgétaire) :

14 voix CONTRE – 7 voix POUR – 1 Abstention.

Le résultat du vote était parfaitement clair et une partie de la majorité exprimait sa plus grande défiance en matière de gestion communale à l’égard du maire. Après quatre ans et demi de bons et loyaux services rémunérés, il était temps de dire la vérité.

Le résultat de ce vote présentait par ailleurs un très gros avantage pour tous les contribuables Saintryens, qui après 2020 vont avoir à subir le contrecoup fiscal de 6 ans de gabegie budgétaire des GASSOURY, qui ont masqué leurs dépenses inconsidérées par un recours massif à l’emprunt, qui comme tout le monde le sait est l’impôt de demain : La mise sous tutelle de la commune !

En effet, la mise sous tutelle impose un examen approfondi des comptes et du budget de la commune par la CRC d’Ile-de-France (Chambre, Régionale des Comptes), que nous réclamons de nos vœux depuis deux ans.

La mise sous tutelle de la commune mettra en exergue l’ensemble des « anomalies » et des « dysfonctionnements » en matière de marchés publics (procédures de passation et d’attribution de ces marchés) et en matière de dérives budgétaires, comme par exemple le marché passé avec la société TERE pour l’entretien de la voirie Saintryenne, non budgété dans le Budget Primitif 2018 et pour lequel il a fallu emprunter 800.000 euros sur 5 ans pour ne payer que la première des quatre annuités du marché (800.000 x 4 = 3.200.000 euros), ce qui, à ce rythme, nous donne 20 ans pour rembourser ces 3.200.000 euros. A noter aussi, les chantiers annoncés par Mme le maire dans sa lettre aux Saintryens le 21 mars dernier et ne figurant pas pour certains dans le DOB 2019.

La mise sous tutelle et l’exécution du budget par le Préfet interdisent aux GASSOURY de jouer avec le budget de la commune comme ils le font depuis cinq ans, ce qui serait particulièrement dangereux dans cette période pré-électorale, où la tentation de jeter l’argent public à vau-l’eau pour satisfaire des considérations électoralistes serait trop forte..

La mise sous tutelle de la commune imposerait une revue de détail du personnel et pourrait remettre en cause la justification de certaines embauches favorisées par certains élus.

Dès lors, le vote des DENALON, le 11 mars, s’expliquait parfaitement. D’ailleurs, certains de ces éléments apparaissent dans la déclaration qu’à faite Mme DENECE lors du Conseil municipal du 27 mars, appuyée par l’intervention chiffrée de M. VENTALON.

ARRIVE LE 27 MARS et son cortège de surprises qui aboutira à l’approbation du DOB !

Il est à noter qu’il n’y a eu en aucun cas débat budgétaire, ni la maire CARTAU, ni son premier adjoint, vrai maire en exercice de la commune, n’ayant été en mesure de répondre aux déclarations et questions des conseillers.

Pour un DOB identique à la virgule près à celui présenté le 11 mars, le résultat du vote s’est inversé à la plus grande surprise des vrais opposants aux GASSOURY et des observateurs qui scrutent avec la plus grande attention les remugles de notre vie politique locale, afin d’en tirer un traité sur les avantages et les inconvénients de la vie à Clochemerle.

Ainsi, celui qui ne vote que pour servir ses propres intérêts, le bien nommé Raymond BERTELOOT, dit « Raymond la science », a voté POUR cette fois-ci, alors même qu’il était dans le brouillard londonien le 11 mars :

7 POUR + 1 = 8 POUR

Ainsi, 4 absents dans la majorité au Conseil du 11 mars ont été rappelés à l’ordre par M. GASSAMA et étaient présents ou représentés afin de voter POUR.

8 POUR + 4 = 12 POUR

Ainsi, M. Jamel LAKMALE du groupe socialiste « Perspectives », après avoir refusé de donner son pouvoir à un membre de son groupe, l’a donné « spontanément » à …. M. GASSAMA, trahissant ainsi son  groupe (pour quelle contrepartie ?).

12 POUR + 1 = 13 POUR

Ainsi Mme Danielle LAURENT ayant oublié sa fidélité à ceux qui l’ont toujours protégé ou, plus probablement, s’étant emmêlé les pinceaux, a voté POUR au grand étonnement des DENALON, les faisant presque tomber de leur chaise.

13 POUR + 1 = 14 POUR

A cela s’ajoute deux modifications de vote d’élues qui avaient votés CONTRE  le 11 mars et qui se sont abstenues le 27 :

Mme Malvina PIN ayant clairement cédé aux aimables pressions divines, et Mme Florence DAVID-COUSTILLAS, qui par ce revirement marquait « officiellement » son soutien aux GASSOURY.

CE SONT BIEN LES REVIREMENTS DE DANIELLE LAURENT, DE MALVINA PIN (toutes deux du Groupe des DENALON) ET DE FLORENCE DAVID-COUSTILLAS qui ont permis au DOB 2019 d’être adopté

(11 CONTRE + ces trois-là = 14 CONTRE à comparer aux 13 POUR, les GASSOURY ayant su mobiliser au-delà de leurs troupes).

Tout se jouera donc lors du vote du budget 2019, le 8 avril prochain, en fonction des intérêts des uns et des autres, et des capacités de manipulation de M. GASSAMA qui, plus encore que Martine, a un besoin vital que le budget passe…

Ne vous y trompez pas, tous les Saintryens attendent avec impatience le résultat de ce vote.

44 Commentaires sur "DOB, Martine gagne aux points !"

  1. Au rappel de la mort de Martin Luther King, je ferai comme lui un rêve … pour Saintry : mettre hors d’état de nuire les GASSOURY (tout un programme comme dirait De Gaulle au sujet de l’élimination des cons), rejeter le budget 2019, pour préserver Saintry, et faire tomber les masques des DENALON.

  2. Rasleboldesaintrysurseine | 4 avril 2019 à 19 h 16 min |

    À lire tous ces messages je dis qu’ il ne faut pas que le budget soit voté sinon nous allons à la catastrophe… pourquoi se revirement de situation au dernier moment du vote du DOB ? Il y en a un qui a bien embobiné son monde ! Quelle honte , quelle injustice ! Quelle gabegie !! Svp faites en sorte que ce budget ne passe pas et que la CRC et la préfecture viennent mettre leur nez à la mairie de Saintry….. je pense que tous les Saintryens et Saintryennes iront beaucoup mieux et que les agents de la collectivité pourront respirer un peu sinon dans le budget ils devront prévoir des antidépresseurs…..

  3. Johnny est capable de tout pour devenir maire !!
    Je pense qu’il peut monter une équipe avec Gassama pour l’année prochaine !
    C’est bizarre qu’il n’ait pas été cité dans le tract des Démocrates !

    • Exact RAOUL ! Bizarrement, il était épargné.

      • Moi qui pensait que johnny était quelqu’un de bien le rapprochement avec Gassama me semble périlleux pour lui (qui s’assemble se ressemble). Enfin je ne voterai pas pour cette liste.
        Le Gassama a bien voté pour prendre sa place ….l’appât du gain !!!

        • DA COSTA JOHNNY | 9 avril 2019 à 18 h 05 min |

          réponse pour ZEZETTE ET RAOUL comme vous pouvez le constater moi lorsque j’écris je ne me cache pas derrière un pseudo.
          alors si vous voulez des explications sortez vos couilles et venez me rencontrer. a votre dispo bande de blaireaux en plus vous avez la prétention de me connaitre.

  4. Bonjour La Rédaction ! J’ai vu que vous faisiez de la publicité pour un livre publié chez L’Harmattan, « Marabout à l’Elysée ». Je l’ai demandé chez mon libraire ce matin, mais ils ont déjà vendu tous leurs exemplaires. Savez-vous où je pourrai m’en procurer un exemplaire ? Je voudrais pouvoir le lire pendant les vacances de Pâques. En effet, je prépare une thèse sur les différents rites d’envoûtement et de désenvoûtement et ce traité me serait bien utile.

    • SOSFANTÖMES | 4 avril 2019 à 18 h 58 min |

      J’ai eu le même problème que vous. J’ai pris contact avec l’éditeur L’Harmattant qui me l’a envoyé.

    • La Rédaction | 4 avril 2019 à 20 h 18 min |

      Il faut en effet le commander auprès de l’éditeur (18 euros), car ce livre, à sa sortie à eu un franc succès. J’ajoute, que ce livre est un merveilleux suivi de prescriptions pour le désenvoutement. Inutile de vous dire qu’il est très utile à Saintry.

  5. La folle qui préside aux destinées de Saintry, avec ses conneries de commission des finances qu’elle est obligé de re-convoquer le 8 avril est obligée de décaler le conseil municipal du budget qu’elle avait annoncé pour le 8, au 10 avril. Sa marge de manoeuvre se réduit comme peau de chagrin.
    A Noter que le rapport du DOB a été écrit par la comptable de la ville qui est partie en juin 2018. Est-ce elle aussi qui a préparé le budget qui va être présenté ?

  6. M; Gonzalez, le dessin de cet article m’a bien fait rire. Je vos donne une idée pour un prochain dessin : Martine à côté du marabout en train de lire dans les entrailles d’un poulet et le questionnant sur le résultat du vote pour le budget.

    • Martine ferait mieux de consulter Macron, c’est un marabout beaucoup plus puissant que Gassama.

  7. Dans sa recherche de pouvoir pour le conseil du budget, il se susurre que Gassama a récupéré le pouvoir de Johnny contre la promesse de lui céder son poste de 1er adjoint.

    • Ne dites donc pas de bêtises, Johnny ne donnera jamais son pouvoir à Gassama, pas plus qu’il ne le donnera à personne !

  8. Il n’est pas bien malin ce M. Lakmale. Il devait bien s’attendre à un coup fourré de la part d’un voyou identifié qui casse la gueule de son supérieur, mort depuis, qui ramène 400 000 € du Liban dans une valise et qui distribue l’argent du vieux (paix à son âme !) Pour acheter les voix des électeurs de Corbeil.
    Alors M. Lakmale, gardez votre pouvoir pour vous la prochaine fois ! Ce sera plus judicieux ! Ou mieux, venez voter contre le budget au prochain conseil !

  9. Chassez le naturel il revient en courant !!

  10. Vous avez entièrement raison Les Rougeaux. Et Gassama s’active un max. Il faut dire qu’il a du temps libre grâce à son emploi fictif à 6 000/mois à Corbeil. Alors, bon à savoir, c’est un gros voyou. De la meilleure source, Jamel LAKMALE avait donné instruction à Gassama, avec son pouvoir, de s’abstenir. Or Gassama a voté POUR le DOB avec le pouvoir de J LAKMALE. Alors, à ceux qui seraient tentés de donner leur pouvoir aux GASSOURY, sachez qu’ils n’ont rien à faire de vos instructions ! Alors, vérifiez bien à qui vous donnez votre pouvoir !

    • Merci Traorè d’ailleurs je crois que c’est du Pénal pour celui qui accepte d’être acheté et celui qui achète.
      D’ailleurs Mr GASSAMA est bien au courant…..

  11. Les Rougeaux | 3 avril 2019 à 12 h 38 min |

    Attention les négociations sur les pouvoirs vont bon train.
    Le chef de file… Machire Gassama !

  12. Quelle est l’ambiance aujourd’hui en mairie? En espérant que les agents garde le moral?

    • Agentoutrisque | 2 avril 2019 à 19 h 14 min |

      L’ambiance est détestable et on fait semblant d’ignorer ce qui se passe.
      En dehors de Gassama, de Martine et de Aguin le directeur de cabinet, il n’y a plus un seul élu en mairie.
      Seul Berteloot a fait une apparition, mais Berteloot il y a bien longtemps qu’il n’est plus rien et que sa parole ne représente plus rien.
      On a vraiment envie que cela finisse !

  13. D’après vos infos, Macron serait un grand marabout. Pourtant, il n’est pas noir. Gassama passe pour le dernier des cons avec ses jérémiades.

  14. Monpetitdoigtmadit | 2 avril 2019 à 14 h 41 min |

    Le Prof, vous avez oublié Michel Doumax, le candidat de secours de Gassama, et M. Pellen qui sera la tête de liste LREM, soutenu par Marie Guévenoux.

  15. Réunion de la commission des finances de la ville de Saintry le 1er avril (ça ne s’invente pas !) 2019 à 18h30.
    Outre Martine CARTAU-OURY, Machiré GASSAMA et les élus de la commission, comme c’est la coutume, étaient présents (en dehors de toute légalité), Adama GASSAMA (pour protéger son frère ?) et les troupes de jeunes inféodés à Machiré, ses supplétifs en quelque sorte, importées de Corbeil pour faire sans doute pression sur les élus.
    Madame DENECE, rendons-lui cette justice, s’en est étonné et a fait un bref rappel à la loi en dénonçant le fait qu’il puisse y avoir des personnes non habilitées et non résidentes dans la commune dans la salle.
    Lorsque les jeunes ont voulu quitter la réunion, Martine leur a dit pour les retenir, à haute et intelligible voie, « Ici c’est moi qui commande et je fais ce que je veux » : grave erreur Martine, être maire ne donne absolument pas tous les droits et surtout pas ceux d’enfreindre les lois les plus élémentaires de la République.
    Les membres de la commission, en signe de protestation, se sont levés et ont quitté la salle : enfin un geste fort !
    Voilà où nous en sommes, la proximité des élections municipales rend fou.
    Des bruits circulent dans la commune qui parlent de rapprochements entre l’ex premier adjoint Johnny Da Costa et le premier adjoint actuel pour constituer une liste : petite précision c’est quand même Johnny qui a apporté dans ses bagages BERTHELOOT fidèle serviteur de MCO et MG.
    Il fallait que ce soit dit.

  16. Je viens de voir l’annonce sur votre site pour la commission des finances de Saintry. Je travaille à la direction générale des collectivités territoriales au ministère de l’intérieur. Ce n’est pas la peine d’être un expert pour s’apercevoir que le budget de Saintry est complètement plombé par 5 ans de gestion dispendieuse et incohérente. Pour le bien de la commune, je souhaite qu’il ne soit pas voté.

  17. Monpetitdoigtmadit | 1 avril 2019 à 17 h 55 min |

    Cher Sésame, votre commentaire est plein de bon sens. C’est d’ailleurs, me semble-t-il, ce que dit l’article sur la mise sous tutelle du budget, se protéger des GASSOURY et de la guerre des élections. Je ne suis pas aussi certain que vous pour les trois femmes que vous citez et qui ont retourné leurs vestes entre le 11 et le 27 mars. Par contre, je vous confirme que JDC a pris la foudre et se voit maire dd Saintry. Il s’est persuadé être Jeanne d’Arc. 😂😂😂
    Autre info, j’ai bien cru qu’ils allaient se battre aujourd’hui. L’enfer, c’est le paradis à côté de la situation en mairie.

  18. Le rêve serait que le budget ne soit pas voté et qu’ainsi ils ne puissent pas continuer leur dépenses inconsidérées.
    Et pour cela il faut une prise de conscience de Mesdames Pin et Laurent, car j’espère Bien que Mme David-Coustillas ne votera pas un tel budget.
    Quand à Johnny que vous attaquez, laissez-le s’eloigner gentiment de la politique.

  19. Il faut qu’un tiers du conseil ne soit plus pourvu avec les queues de liste épuisées. QU’IL NE RESTE QUE 19 CONSEILLERS MUNICIPAUX ! Cela provoquerait une élection municipale partielle. Mais ce n’est même pas la peine d’envisager ce cas de figure.

    • Merci pour cette réponse.
      Serait-il un plan de la part des élus après le 8 avril?

      • Pas à ma connaissance ! La seule éventualité qui existe est une possible dissolution du conseil en conseil des ministres si le budget n’est pas voté.
        Mais je ne vois pas notre Préfet corse se donner du travail bêtement, alors que les élections municipales générales se tiennent en mars.

  20. Bonjour à tous.
    J’ai une petite question personnel.
    Que se passerait-il si une grande partie des élus démissionnent?

  21. Voila la vie politique Française !!!
    Plus de justice !! dans notre pays !!
    Cela fait plus de 15 ans que Gassama fait ses magouilles !les flics le savent !!
    Personne ne fait rien !!!
    Il passe à travers toute les mailles de la justice
    Je vous pari qu’il sera le prochain maire de notre commune
    Les DENALON vont dégager ! et la vie continue avec une équipe encore plus forte !!
    Ces gens vivent avec l’argent des contribuables de Saintry et personne ne peut rien faire !!!
    Honte !!! à notre justice

    • Et surtout honte aux saintryens qui ne bougent pas devant ce monsieur qui sera effectivement notre prochain maire puisque nous sommes tous des lâches !

  22. Cartomania, vos hypothèses ont du sens. Il est certain qu’après le vote du budget, que Martine espère encore voir approuvé, les DENALON vont être sévèrement sanctionnés et perdre leurs délégations et donc leurs indemnités. A moins que ça ne serve encore à les acheter pour qu’ils votent le budget !
    Je crois à la promotion de Florence DAVID-COUSTILLAS et de Jamel LAKMALE, la 1ère étant sa suppléante à GPS, le 2nd siégeant dans la commission Sports, …
    Je suis d’accord aussi avec le cas DAUGAS. En effet, la femme d’Adama GASSAMA permettrait de resserrer le contrôle du conseil dans une période qui s’annonce très agitée.
    Pour Danielle LAURENT, je crains qu’elle ne soit complètement à l’ouest. Je pense même qu’elle s’est trompée dans son vote mercredi dernier. Reste le cas de Malvina PIN ! Relève-t-il de la psychiatrie plus ou moins lourde ? Est-ce un moment d’égarement ? A-t-elle cédée à d’amicales pressions des GASSAMA ?
    En ce qui concerne Johnny DA COSTA (JDC), il ne reviendra jamais se mêler à cette bande de cloporte. Depuis trois ans qu’il ne vient plus au conseil, il fait des pélerinages à Lourdes et, mirâcle ! il a reçu un message de la vierge Marie : « Johnny, tu vas être le prochain maire de Saintry. Toute la population t’attend et prie chaque jour pour ton retour. Monte ta liste et vas-y à fond la caisse. Après tout, grâce à toi, nous avons eu Michel Carreno puis Martine Cartau-Oury comme maires et quels maires ! »
    Nous avions Gassama en Dieu le Père, Martine en vierge Marie, les DENALON en Saint Esprit. nous aurons JDC en Messie !

    • VADE RETRO JDC. Faisons vite appel à un exorciste afin de l’éloigner le plus loin possible de notre mairie !
      Il est à l’origine de ce vase gâchis et doit être tenu responsable de la situation que nous vivons aujourd’hui dans notre commune.
      Il est à l’origine de la scission de la liste qu’il souhaitait présenter de par son entêtement à vouloir imposer Raymond la science au poste de 1er adjoint et cela malgré le refus de la plus grande partie de ses colistiers.
      Il a ensuite retourné sa veste permettant ainsi à Cartau-Oury de l’emporter sans oublier au passage de négocier une poste de 1er adjoint pour lui et un poste d’adjoint pour son ami Raymond la science (qui le laissait tomber quelques mois plus tard ainsi que certains tocards qui se reconnaitront certainement!) JDC est un lache qui a prouvé toute son incompétence et le mieux pour Saintry c’est qu’il continu à faire ce qu’il sait faire c’est à dire RIEN!

  23. Moi je vous fais le pari que Martine CARTAU-OURY attend le vote du budget pour faire un remaniement dans ses équipes.
    Exit : VENTALON – DENECE – VIGNAS
    La belle-soeur de GASSAMA, MMe DAUGAS aux Finances ou peut-être, après négociations, « Back from Johnny DA COSTA aux finances » (ça aurait de la gueule).
    Nomination de Mme Florence DAVID-COUSTILLAS pour remplacer VIGNAS
    Nomination de MMe Danielle LAURENT à la fonction « Egalité hommes-femmes » en replacement de Mme Christelle PELOUIN
    Nomination en qualité de délégué à la comptabilité M. Jamel LAKMALE en remplacement de M. VENTALON.
    Une nouvelle équipe soudée quoi !!!

    • Et Sonia dans tout ça?
      Remarqué elle est de moins en moins visible (malade, burn out ou vacances?)

  24. Les DENALON vont prendre leur revanche lors du vote du budget.
    Hormis que celui-ci ne ressemble à rien, ils peuvent espérer que le vent change de sens et que les girouettes remplissent leur rôle en changeant de nouveau d’orientation.
    Que la vie politique est belle !

  25. Concernant les demandes de documents, MMe ANTIGNAC a fait remarquer à Mme le maire, lors de ce conseil municipal, qu’elle avait également demandé en vain des documents. La réponse de Mme le maire qui maintenant ne nous parle que de transparence: « Vous êtes hors sujet, nous sommes dans le débat d’orientation budgétaire ». Autrement dit « Circulez il n’y a rien à voir » !

  26. Monpetitdoigtmadit | 30 mars 2019 à 21 h 13 min |

    Très bonne analyse! Je ne vous explique pas l’ambiance de merde en mairie qui s’est encore aggravée depuis mercredi soir.
    Le fait que Martine soit hors la loi a été clairement exposé en séance par Nathalie Denece et Pascal Ventalon. M. Gonzalez n’est plus le seul à le dire depuis des lustres. La Martine refuse de donner les documents publics communicables et ceux nécessaires à la prise de décision. C’est une folle dingue. Je ne vois pas comment ça va pouvoir tenir sans un mort !

  27. Etienne-Louis | 30 mars 2019 à 17 h 41 min |

    Très belle analyse qui nous permet de cerner les personnalités des uns et des autres.
    BRAVO !

Les commentaires sont fermés.