De la parole aux actes !

Dans la nuit du 12 au 13 avril 2020 vers 1 h30 du matin, ma femme et moi avons été réveillés en sursaut par une détonation assourdissante,  fort peu habituelle à cette heure de la nuit et en période de confinement.

Intrigué par ce vacarme, j’ai ouvert le store de la fenêtre à l’étage  et j’ai découvert ma voiture en  flammes. La caméra de surveillance montre que l’incendie s’est déclaré à 1h10, qu’il a été provoqué côté arrière droit du véhicule et que les auteurs sont vraisemblablement partis par le chemin latéral de notre résidence.

Sous l’effet du brasier, d’autres explosions se sont produites avec, pour conséquence, l’incendie de mon second véhicule. Comme vous pouvez l’imaginer, nous étions mon épouse et moi pétrifiés par un tel spectacle qui nous a laissé sans voix.

L’intervention de nos voisins, (que nous tenons à remercier de tout cœur) qui ont appelé les pompiers et qui nous ont alerté par leurs cris a été primordiale pour éviter une véritable catastrophe.

 Nous avons assisté impuissants à l’expansion de ce brasier. Les explosions se sont succédé, brisant les vitres des fenêtres, mettant le feu aux rideaux de la cuisine, faisant voler des flammèches au point de lécher murs et portes de la maison et de détruire la porte du garage, s’approchant dangereusement de la canalisation du gaz.

Que ce serait-il produit si ladite canalisation avait explosé ? Que serait-il arrivé aux maisons alentours ? Combien de dommages collatéraux aurions-nous eu à déplorer ? Je n’ose l’imaginer ! 

Les fous (les apprentis-assassins devrais-je dire) à l’origine de cet attentat, car il s’agit bien d’un attentat, ne se sont pas posés la question. Ils se sont acquittés sans état d’âmes de la mission qui leur avait été confiée, comme de bons petits soldats aux ordres de leur capo.

Les pompiers qui sont arrivés peu avant les deux heures du matin, nous ont fait évacuer la maison par mesure de sécurité, les fumées étant rentrées via la porte du garage et les vitres brisées. L’atmosphère était d’ailleurs vite devenue étouffante et sans leur intervention aurait pu être mortifère avec toutes ces émanations toxiques.

Les gendarmes de Saint-Pierre-du-Perray sont arrivés après la maitrise de l’incendie par les pompiers, après la bataille.

 Devant ce spectacle de désolation, ils n’ont pas douté bien longtemps : un tel incident n’avait pas pu se produire de façon naturelle, surtout en pleine période de confinement alors qu’aucun des véhicules n’avait bougé de son stationnement. Pour autant, ils n’ont procédé à aucune patrouille dans la résidence et aux alentours à la recherche des éventuels criminels. Ils se sont juste contentés de me demander mes papiers alors même que j’étais en pyjama, c’était beaucoup moins risqué pour eux, et dire qu’ils sont venus à sept !

Le constat des pompiers confirmé par les gendarmes est accablant : Il s’agit de toute évidence d’un incendie criminel causé par la projection violente à l’intérieur du véhicule d’un cocktail Molotov, l’arme favorite des voyous des cités.

Incendie criminel ! Certainement, car ce n’était pas un véhicule choisi au hasard, puisque stationné dans une propriété privée close.  

Connaissant l’animosité, voire la haine de certaines personnes à mon égard, qui dans un passé récent n’ont pas hésité à me menacer en public lors du Conseil  municipal du 11 juillet 2019 : « Gonzalez, je vais m’occuper de ton cas ! » et à m’agresser avec son frère et deux sbires au sortir du conseil municipal du 4 novembre 2019. « On va s’occuper de ta femme, de tes enfants, de toute ta lignée ! », je ne me suis pas posé longtemps la question de qui aurait pu commanditer ce crime, le commettre, ni à qui il aurait pu profiter.

Pourquoi tant de haine de la part de Mme Martine Cartau-Oury et de M. Machiré Gassama ?

Serait-ce pour avoir dénoncé depuis 6 ans les exactions, les marchés publics truqués, la maltraitance du personnel considéré comme des esclaves taillables et corvéables à merci, les graves dysfonctionnements dans l’administration communale qui ont ramené Saintry à un village de huttes du néolithique et les dépenses fastueuses le plus souvent inutiles ?

La situation entre Mme Cartau-Oury, M. Gassama et moi-même n’a cessé de se tendre depuis avril 2014, lorsque j’ai eu l’impudence de demander à Martine, la tête de la liste « Saintry pour Vous », comment elle avait financé sa campagne électorale (D’ailleurs cette question du financement de campagne se pose avec une bien plus grande acuité en 2020, mais ceci est une autre histoire…).

Depuis cette date, les paroles déplacées des débuts à mon égard pendant les Conseils municipaux ont peu-à-peu laissé place à des propos de plus en plus violents et menaçants :

  • Envoi de SMS de menaces de mort ;
  • Visites de sbires pour m’ordonner de lâcher les basques de Machiré Gassama ;
  • Menaces lors des Conseils municipaux (détaillées supra) qui ne laissent planer aucun doute sur les intentions de M. Gassama à mon intention et à celle de ma famille ;
  • Citations et Procès en cascades aux frais du contribuable Saintryen.
  • etc..

Sans oublier le tract des « Démocrates de Saintry », tract ignominieux et abject, bien dans la lignée des actions de Mme Cartau-Oury, de M. Gassama et de leurs acolytes, distribué le 4 octobre 2018 dans toutes les boîtes aux lettres de notre commune et pour lequel une plainte collective est en cours d’instruction.

En relisant ce torrent d’ordures pour lequel je n’ai reçu aucun soutien de la part de mes collègues conseillers municipaux, tant de la majorité que de l’opposition, ni même de mon président de l’AFUL “Saintry Plaisance” qui n’a montré aucune compassion, vous pourrez mesurer l’immodestie de ce dernier dans sa réaction au sujet du tract dirigé contre sa personne pendant le 1er tour des élections municipales. Ne parlons même pas de celle des 7 mercenaires, ex-suppôts de Martine Cartau-Oury et de M. Gassama qui ont largement contribué à transformer Saintry en une annexe de Corbeil-Essonnes  et qui voudraient désormais se purifier à la lance du pompier.

Le ressentiment de M. Gassama contre moi a pris des proportions inquiétantes, depuis les élections municipales, lorsqu’il s’est aperçu que j’avais monté une liste solide et que toute l’action que je menais depuis 6 ans pour contrer les dérives de l’exécutif, n’était pas due à un ressentiment dirigé contre Mme le Maire et son premier adjoint, mais l’expression d’une vision politique pour la commune, qui s’est traduite dans le projet communal de notre liste « Agir ensemble pour Saintry » soutenue par M. Francis Delvert.

La pandémie du Covid-19 ayant interrompu le processus électoral et les beaux jours de ces derniers temps ayant mis l’esprit de certains en surchauffe, car ils n’ont  rien à faire dans la commune, alors que partout ailleurs les maires et les élus s’occupent de leurs habitants, il fut décidé de lancer un raid contre ma personne et d’incendier mes voitures, si possible ma maison, avec mon épouse et moi-même à l’intérieur.

Cette opération commando avait à mon sens un double objet : Me dissuader de poursuivre dans ma candidature aux élections municipale de  Saintry et démontrer aux électeurs menacés ou corrompus qu’il pouvait leur arriver la même chose s’ils ne votaient pas pour Mme …  Ce qui prouve bien la bêtise de ces gens, mafieux en culotte courte et au QI de bulot, puisque le vote est secret.

Ces tristes faits ont plus que jamais renforcé ma détermination à ce que Saintry ne devienne pas Gassama-City et ne soit plus l’annexe de Corbeil et de toutes ses dérives, mais redevienne le village tranquille que nous connaissions avant l’arrivée de cette bande de …

Comble de l’ironie, nous n’avons eu aucune nouvelle de Mme Cartau-Oury, maire de Saintry-sur-Seine, de M. Machiré Gassama, son 1er adjoint et encore moins de M. Arnaud Delière l’élu d’astreinte ce soir-là, alors même qu’ils ont été prévenus comme me l’a confirmé la gendarmerie de Saint-Pierre-du-Perray. Si cela ne signe pas le crime, cela y ressemble beaucoup, comme dans l’affaire du tract  infamant des démocrates de Saintry, que Mme Cartau-Oury et M. Gassama ont acclamé dans le bulletin municipal et ont fait leurs les propos diffamatoires et orduriers tenues contre moi.

63 Commentaires sur "De la parole aux actes !"

  1. Cela devient très difficile pour les agents à saintry !
    Il faut absolument alerter le préfet !

    • LesinformésdeSaintryinfo | 15 mai 2020 à 20 h 52 min | Répondre

      Je pense que les agents de Saintry ont tout ce qu’il faut pour se défendre sauf une bonne paire de c……s. M. Gonzalez n’est pas Zorro. Ils n’ont qu’à faire ce que prévoit la loi et se conformer aux termes de l’article 40 du code de procédure pénale : tout fonctionnaire, toute personne dépositaire de l’autorité publique ayant connaissance d’un crime ou d’un délit doit en informer sans délai le Procureur de la République. Ne pas le faire, c’est se rendre coupable de complicité de ce crime ou de ce délit (avec presque les mêmes peines). À Saintry comme à Corbeil, les mêmes voyous sont protégés par l’omerta de pleutres qui en se taisant par peur couvrent ces voyous et s’en font les complices. Pourtant ces voyous sont parfaitement identifiés.

  2. Vous savez Mme le maire est resté bien planquée pendant le confinement. Ils ne sont pas nombreux les saintryens qui ont vu Martine dans les rues. Par contre Gassama n’a pas cessé de se balader nuit et jour.

  3. Commissaire juve | 12 mai 2020 à 13 h 09 min | Répondre

    Vous avez raisons les gendarmes de St Pierre sont confinés depuis longtemps les enquêtes sont donc en attentes et pendant ce temps à corbeil le maire contrairement a eux se promène dans la ville avec son masque grâce à boistel et hebert
    nous savons qu’il est toujours la à servir la population vivement le deuxième tours pour saintry et corbeil

    • Oui mais on n’a pas beaucoup vu JPB a Corbeil pendant le confinement

      • LesinformésdeSaintryinfo | 13 mai 2020 à 14 h 45 min | Répondre

        Pour compléter vos informations, les gendarmes de St Pierre du Péray ne sont pas confinés. Sinon, ils ne seraient pas venus à 7 pour se branler lors de l’attentat contre M. Gonzalez. Vous vous êtes trompé d’une lettre entre un é et un i.
        Ensuite Jean-Pierre Bechter dit JPB ou encore Bébèche comme l’appelle Bobléponge, a passé ses deux mois de confinement avenue Montaigne, chez lui. Pascal Boistel était confiné en Normandie dans son home sweet home, le 1er adjoint, Jean-Michel Fritz, lui se terrait à Bourges. Celui qui tenait la baraque était Jean-François Bayle qui, il y a deux mois encore était l’ennemi juré de JPB, et qui a reçu délégation de toutes les compétences et signature du maire pour jouer au maire pendant ces deux mois. C’est vrai que les deux avaient annoncé leur fusion-détestation ! Baise-mi et Baise-moi sont dans un bateau, Baise-mi tombe à l’eau, qui reste-t-il ?

  4. Monsieur GONZALEZ
    L’incendie que vous avez eu à votre domicile est criminel. Vous avez raison de le qualifier d’attentat. Si les gendarmes font correctement leur travail, il doivent arriver facilement vers le commanditaire.
    Bon courage à vous.

    • Vous l’avez bien noté : si les gendarmes font bien leur travail … ! Tout le monde connaît le commanditaire de cet acte criminel. C’est un voyou de Saintry très défavorablement connu des services de police et de justice, enfin pas de tous puisqu’il semblerait que ce soit un superpote du commandant de la brigade de St Pierre du Péray qui déshonore tout le corps de la Gendarmerie nationale. Et au lieu de le sanctionner, on le promeut capitaine. C’est ça la France de Macron !

  5. Je me méfie par principe des réseaux sociaux, mais ce sont des sources inépuisables sur l’état d’esprit de certains de nos compatriotes et de leur mentalité qu’ils cachent derrière l’anonymat la plupart du temps.
    Sur Facebook, entre autres, j’ai lu des choses incroyables, ignobles, qui démontrent la décadence de nos sociétés et la bassesse d’esprit de certains.
    C’est ainsi M. GONZALEZ que nous apprenons que vous vous rendez coupable d’une escroquerie aux assurances (signé d’un certain Jérôme Fontaine) et que pour un autre (signé par un certain Olivier Mauge), vous êtes un être nuisible, manipulateur et menteur de surcroit, et que vous êtes détesté par la population saintryennes.
    Pendant l’Occupation (1940-1944) ces gens-là se seraient délectés de dénoncer aux forces d’occupation leurs voisins, leurs amis, leur famille même, sans remord.
    De nos jours ces personnes peuvent diffamer sans être poursuivies, elles peuvent calomnier en toute impunité, voilà où nous en sommes.
    La vérité fait peur, et la peur sert de justification, n’est-ce certains élus qui ont voté tout ce qui leur a été soumis par crainte …?
    M. GONZALEZ, le courage que vous montrez, et que vous nous avez montré, ne servirait-il à rien ? Il semble que les électeurs n’aient rien de plus pressé que de reconduire une équipe dont on découvrira dans quelque temps les agissements et les turpitudes.
    Le Covid-19 est une plaie mondiale mais il existe d’autres plaies tout aussi mortelles.

    • D’accord avec vous Lefrangin, j’ai moi-même relevé que sur ce réseau Facebook une certaine Nat Halie demande à Gonzalez de quitter la ville, comme dans les westerns !

    • Vous faîtes erreur, Jérôme Fontaine n’est pas un anonyme. C’est un ami d’Arnaud Delière. Ce qui est bizarre, c’est qu’il n’habite plus la commune. Quant à Nat halieutique, il est fort probable que ce soit Sonia, xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx. Elle sait qu’elle va sauter. Remarquez, elle aime bien ça, sauter ! xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

      Modération

  6. C’est un attentat criminel, il ne peut pas rester impuni
    Il faut mettre les autorités fassent à leur responsabilité !

  7. Mr Gonzalez
    Il Faut envoyer votre dossier à la DGG à Issy les Moulineaux !!
    Je vais vous avoir un contact !!!
    Je pense que ça peut bouger

  8. Il aura fallu attendre 15 jours et une lettre recommandée pour que la gendarmerie de Saint-Pierre-du-perray procède à une enquête de voisinage. Ils sont venus faire ce matin ce qui aurait dû être fait au lendemain de cette agression.

  9. Les gendarmes auraient pu demander à regarder les vidéos de la mairie car toutes les caméras de la ville étaient opérationnelles. Cela signifie clairement que la gendarmerie de Saint-Pierre-du-Perray n’a pas la volonté de progresser dans ce dossier.

    • Petit rappel les cameras de la commune ont été déposées avant les élections ….
      Merci de dire ou vous voyez des cameras dans notre ville§
      Pour pouvoir faire du trafic il faut être tranquille

    • oui mr gonzalez leur a demandé …..
      ILS ont répondu qu’ils savaient ce qu’ils avaient à faire ……
      C,est à dire rien qui puisse compromettre les auteurs…

  10. Je suis passée devant chez vous M. Gonzalez et j’en suis restée pétrifiée.
    Comment peut on faire une chose pareille ?
    Ce sont des irresponsables et sans nul doute des assassins.
    Nous sommes avec vous M. Gonzalez.

    • Je soutien mr GONZALEZ et sa famille
      Mais le pire c’est qu’il n’y aura pas d’enquête car les gendarmes soutiennent ces salopards il y a des conflits d’intérêts que l’on connaît mais que l’on ne peut pas dévoiler pour le moment

  11. Je parle il est grillé aux tarterets. OK il est toujours au service de la jeunesse à 3500 euros par mois ? Grandin il est toujours là ? Cette petite ordure et bon à rien il fait partie de la bande. Gassama redanga Grandin la même bande. Oui gassama tient par les couilles Bechet… Entre la tentative d’assassinat,les valises à Dubai, les parties cul la liste est longue. Il toute toujours des subventions pour sports aventure encore une façon pour détourner de l’argent. Bientôt la prison j’ai du mal à y croire. Comme moi tu connais les magouilles de Gassama ils sont toujours là à faire chier le monde. Gassama a des protections. Ils donnent des informations à la police. Il est connu comme le loup au tribunal d Évry. Pourtant il a un avocat très moyen pour le défendre. Il arrive à dépouiller la ville de Saintry…..

    • LesinformésdeSaintryinfo | 25 avril 2020 à 15 h 52 min | Répondre

      Ça fait un moment qu’il ne fait plus la p… à flics en allant donner ses potes. C’est en partie les frères qui le protègent, comme les soeurs veillent sur Martine, mais c’est au pied du mur qu’on voit le maçon … et comme ses deux hémisphères ne sont pas connectés, il suffit d’attendre. À Saintry, c’est le “capitaine” Petit qui le protège, son partenaire de boxe !

  12. Depuis lundi, nous faisons l’objet d’attaques quotidiennes sur notre site saintryinfo par des hackers. Nous cumulons à ce jour une quarantaine d’attaques.
    Cette nuit, notre site a ainsi été brièvement victime d’un “défaçage” (remplacement de la page d’accueil du site).
    Nous ignorons les auteurs de tels actes, ce que nous pouvons affirmer c’est que ce sont des méthodes de voyous, qui n’ébranleront pas notre détermination à informer les Saintryennes et les Saintryens.

    • Décidément Monsieur GONZALEZ vous leur faites peur et elle se transforme en haine. Qu’ont-ils donc de si inavouable à cacher ?
      Entre les mensonges colportés sur vous et les propos diffamatoires (n’est-ce pas JF ?) savamment orchestrés vous avez bien du courage et de la persévérance pour continuer à vous battre, mais pour qui ? Quand on voit comment ont voté les saintryens au 1er tour des municipales, on peut se demander s’ils ne sont pas masochistes, à moins que beaucoup d’entre eux n’aient un QI de bulot !

      • Ben oui Monsieur Gonzalez fait peur. Entre Corbeil et Saintry il y a du frique a faire. Il faut vraiment être con pour voter pour le famille Gassama Machire. Gassama est loin d’être l’homme de la situation ( lol )

    • Il y a fort à parier que les auteurs aient été, encore une fois, mandatés par un cerveau tortueux.

    • Je pense que Gassama a certainement une bande de bon a rien pour faire des menaces, bruler la voiture de Monsieur Gonzalez, harceler des fonctionnaires. J’ai du mal a croire qu’il y est des hackers dans la bande de Machiré Gassama. Il faut faire des études d’informatique je vois mal un boxeur ou une racailles de la bande être un hacker (lol). Il faut voir plus haut, car Monsieur Gonzalez dérange aussi des politiques et les autorités et là il y a du matos

      • Ancien d’Orange – France Télécom, je peux témoigner qu’il y a énormément de techniciens et ingénieurs, qui sont issus de l’émigration et des quartiers, aptes à ce genre d’exercice.
        On a pu le constater au Moyen-Orient et ailleurs.
        <certains sont issus des quartiers.

        • Mieuvotar tu as raison il y a des techniciens et des ingénieurs issus de l’émigration. Mais Gassama Machiré est seul ses amis 2 boxeurs, un frère, des petits voyous sans diplôme comme lui, il est grillé a Corbeil. Il est vrai qu’il reste le Moyen Orient DUBAI il connait Dubai (porteur de valise) d’ou il a rendu des services a Dassault. Grave de Grave cette personne.

          • Boyer, vos renseignements ne sont pas bons. Gassama n’est pas grillé à Corbeil, il a même repris le boulot, … discrètement ! Pour ne pas se faire voir avant les élections, il envoie Grandin dans les réunions. Il tient Bébèche par les couilles. Il a même reçu un acompte de 22 k€ sur la subvention pour son association de voyous Sports Aventure Horizon qui ne fait plus rien depuis plus de deux ans. Enfin, bientôt la prison pour Bébèche et Gassama !

  13. J’ajoute qu’ils (les gendarmes) n’avaient pas de masques de protection et que les distances de sécurité préconisées pour lutter contre la propagation du Coronavirus n’étaient pas respectées. Je ne serais pas surpris que nous ayons des problèmes de santé dans pas longtemps.

    • Si la brigade avait le COVID 19 et se retrouvait confinée … on en serait débarrassé ! De toute façon, elle ne sert à rien …

  14. Je viens de lire ce qui vous est arrivé. Permettez-moi de vous apporter tout mon soutien. Ce qui viens d’être fait dépasse l’entendement. Ce sont des voyous de la plus basse espèces. J’imagine que vous avez déposé plainte et qu’elle ira jusqu’au bout.

    • Pourtant il y a des saintryens qui, sur Facebook, n’hésite pas à dire qu’il s’agit d’une escroquerie aux assurances. Je comprends meux ce qui a pu se passer avec les juifs pendant l’occupation. Il existe des gens abjects qui ont du fiel dans la bouche.

      • Pas la peine de chercher midi à quatorze heures, ceux qui écrivent ça sur FB sont soit des élus de Saintry pour Vous, la liste de Martine CARTAU-OURY, soit des potes de Gassama ou d’élus de la liste. Je crois que l’article de M. Gonzalez est suffisamment documenté pour savoir qui sont les commanditaires de cet acte criminel. Et dire qu’ils osent se présenter de nouveau aux élections et qu’il y a un bon tiers de Saintryens suffisamment cons pour élire des voyous identifiés et que le Gassama se ballade tous les jours les mains dans les poches et que le COVID le fuit. Il n’y a du pot que pour la vermine.

  15. Heureusement qu’ils ne sont pas tous ainsi. J’ai eu la chance de côtoyer d’autres gendarmeries en Essonne à l’efficacité et à l’humanité remarquable !

  16. M. Gonzalez, je suis de tout coeur avec vous. Par contre, à la lecture de votre article, je suis scandalisé par le comportement des gendarmes de la brigade de St Pierre du Péray. J’ai déjà eu affaire à eux. Une bande d’incapables ! La preuve, ils sont venus à sept, comme au spectacle. Avec deux voitures. Je suis sûr qu’ils n’ont rien branlé. Ils devaient se raconter leur journée. Il n’y en a pas un qui aurait eu l’idée de faire des rondes pour essayer de mettre la main sur ces criminels. QI de bulot comme les voyous qui ont essayé de mettre le feu ź votre maison. Non, c’était plus drôle de fumer une clope les mains dans les poches ou de vous faire chier en contrôlant votre identité alors que vous deviez pour le moins être perturbé en tant que victime. Vous n’êtes pas tombés sur les bons. Cette brigade est réputée pour ne rien faire et être très mal commandée avec un des plus faibles taux de résolution des délits les plus faibles de France. Comme c’est parti, ils vont classer votre plainte, si ce n’est déjà fait. Vous devriez déposer plainte contre. Aucune des affaires vous concernant traitée par eux n’a abouti. On sait pourquoi.

    • Ben oui, le gendarme Petit et Gassama sont superpotes. Ils ne font pas que de la boxe ensemble.

      • Ce n’est pas que le gendarme Petit, il est lieutenant commandant la brigade de St Pierre du Péray. Plein de monde dans le coin les appellent les gendarmes de St Tropez ! Et encore, ceux du film étaient plus performants.

    • De l’aveu même d’habitants de Saint-Pierre du Perray, pas un seul contrôle des gendarmes dans le cadre du confinement.

      • LesinformésdeSaintryinfo | 21 avril 2020 à 23 h 19 min | Répondre

        Pour info, le lt Petit est passé capitaine. Ce n’est pas pour ses performances qu’il a été promu mais pour l’éloigner de Saintry et de ses amitiés torrides. En effet, une promotion s’accompagne obligatoirement d’une prise de commandement dans une autre affectation. Sa hiérarchie va l’envoyer à Mayotte pour lui apprendre le métier ou en Guyane chasser les orpailleurs clandestins. Quelques années de jungle ça vous mate les plus récalcitrants. Il paraît même qu’il y aurait une inspection de l’IGGN !

        • Comme nous aimerions croire que le lieutenant Petit soit passé capitaine grâce à se mérites, mais ce que nous aimerions fêter par dessus tout, c’est que très prochainement intervienne son changement d’affectation.

  17. J’ai vu sur la page FB la vie à Saintry qu’Arnaud Delière avait l’intention de déposer plainte contre M. Gonzalez. Connaissant ce triste sire et sa famille qui se gavent depuis 2014 qui a une grande gueule xxxxxxxxxxxxxxx, je doute fort qu’il le fasse. Le pitbull de Gassama (ils se connaissent depuis le berceau) aboie mais ne mord pas. Prévenu qu’un élu municipal, qui plus est candidat aux élections municipales, était victime d’un incendie criminel, il n’a pas daigné bouger son cul. Il était probablement en train de fêter ça avec Gassama, son patron. Aussi inefficace que la gendarmerie de St Pierre du Péray. C’est tout dire !

  18. Il est évident M. Gonzalez que ces gens cherchent à vous faire partir de Saintry.

  19. Petit rappel les Saintryens
    Les caméras de notre commune ont été déposées juste avant les élections…..
    Les voyous sont tranquilles
    Super Tartine
    Merci les gendarmes de St pierre
    Nous sommes livrés à nous même !!
    Attention ⚠️

  20. Il ne faut rien lâcher M. Gonzalez. Je sais bien que cela est facile à dire, mais ils veulent vous faire partir c’est évident. Vous avez un grand courage !!

  21. Comment peut-on en arriver là ? Saintry s’est dégradé depuis que Martine Cartau-oury et machiré Gassama sont aux commandes.
    Il faut vraiment mettre un terme à tout ceci.

  22. A la demande de nos adhérents, nous vous témoignons notre soutien inconditionnel et massif qui ne supporte aucun sous-entendu, dans le cadre de l’ “attentat” qui vous a frappé. La lâcheté attachée a cette spécificité d’agir en fourbe rejoint celle de disparaître avant d’apparaître au grand jour. A toute votre FAMILLE et à VOUS, nos meilleurs sentiments. A toute fin utile, après l’achat de voix bien connu par ailleurs, vous pourriez sûrement monnayer votre départ de notre commune… Vos adversaires du jour que tout le monde connaît en seraient parfaitement satisfaits. Qu’en pensez-vous?

    • Bonjour M. Barthe,
      Un grand MERCI pour votre soutien qui me touche énormément.
      Savez-vous que dans les réseaux sociaux, certains individus déploient beaucoup d’énergie pour me discréditer au travers de scribouillards incultes. Certains prétendent que cet attentat est une arnaque à l’assurance, d’autres m’invitent à quitter la ville au plus tôt pour m’éviter de nouvelles péripéties.

    • Pourquoi faudrait-il que les gens honnêtes se voient dans l’obligation de quitter la commune alors que les gens malhonnêtes continueraient à courir et à polluer la vie du vulgum pecus ?
      Toute cette chienlit doit disparaître pour que nous vivions en paix.
      Je ne salue pas les ignobles individus, abjects au possible, qui osent prétendre qu’il s’agit d’une escroquerie aux assurances.
      Si les gendarmes veulent bien s’en donner la peine et s’ils prennent la peine de réquisitionner les bandes vidéos des caméras publiques, ils verront bien qui a déclenché l’incendie, avec des cockails molotov excusez du peu !
      Tout le monde ne simule pas un attentat par arme à feu, dans un endroit où même un enfant de deux ans ne pourrait pas rater sa cible !
      Les pourriels doivent cesser !

  23. Je ne suis pas très surpris que la mairie dans son ensemble n’est pas bougé.
    C’est la politique de la terre brûlée !

  24. Tout ça était prévisible.
    Maintenant, pour un regard, pour une cigarette refusée, à Saintry comme ailleurs il est possible d’être agressé, violenté, peut-être même plus.
    Attention le top départ est donné pour ces vauriens et demain chacun d’entre nous peut être une victime de ce gang.
    Plus personne n’est à l’abri si on n’est pas du sérail, nous sommes tous en danger grave et imminent car la force ne reste pas à la loi dans notre ville.
    On peut se demander pourquoi les gendarmes refusent d’analyser les images prises par les caméras de surveillance, installées à grand renfort de publicité à l’époque. La police n’est-elle pas au service des citoyens honnêtes ! Ne doit-elle pas rechercher les coupables et leur commanditaire ?
    Maintenant c’est le règne de la peur : menaces, insultes, incendies et après ?

  25. Et comme personnes ne fait rien gendarmes élus préfet tous des branquignoles qui ne pensent qu’à leurs tranquillité honte à vous tous

  26. Les méthodes mafieuse de Corbeil sont arrivées à Saintry.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*