De Charybde en Scylla

Depuis que Patrick Rauscher a été élu maire de Saintry-sur-Seine, il a plongé notre village en pleine mythologie grecque, nous faisant sans cesse tomber de Charybde en Scylla.

Ainsi, après avoir pratiqué une politique ignominieuse :

  • En matraquant son opposition, la méprisant, l’ignorant ou la diffamant selon son humeur du jour,
  • En œuvrant dans le plus grand secret à la destinée de notre commune en nous cachant ses objectifs réels (transformer Saintry en quartiers nord de Corbeil-Essonnes),
  • En bafouillant une politique sécuritaire mal pensée, mal conçue, mal réalisée, qui ne sert qu’à jeter de la poudre aux yeux des habitants, laissant croire que tout est sous contrôle car RoRo est arrivé avec ses 44 caméras de protection, son commissariat de police flambant neuf et sa belle armurerie (ce qui va bien avec les quartiers nord de Corbeil-Essonnes pour les feux de poubelles et de voitures, les incivilités, …),
  • En désorganisant complètement nos services qui ne peuvent plus entretenir nos espaces verts et nos espaces publics, laissant des nids des poules un peu partout dans la commune,
  • En gérant n’importe comment la commune au point de ne pas savoir combien d’agents sont sous ses ordres malgré que ce point (tableau des effectifs) soit à l’ordre du jour de chaque conseil municipal,

il a opéré depuis le dernier conseil municipal un changement de cap à 180 degrés, devenant la bonhomie même jusqu’à presque embrasser sur la bouche ses adversaires. S’est-il enfin rendu compte que pour mieux embobiner ses opposants et les habitants, il était préférable d’utiliser de la vaseline ?

Au final, les Saintryens, s’ils n’y prennent garde et ne s’organisent en conséquence, l’auront profondément dans le baba !

Ce changement de stratégie serait-il dû à la volonté farouche de notre maire, de vouloir transformer radicalement notre village en cité dortoir ?

Nous pouvons le supposer car se dessine un premier point dur qui va déterminer notre avenir d’ici à 2026 :

Hormis le fait que ce projet soit non conforme au Plan Local d’Urbanisme (PLU), c’est-à-dire que le maire ne respecte même pas ses propres règles d’urbanisme en accordant ce permis de construire, il est, vu sa situation, totalement insensé.

Ainsi, où va-t-on faire stationner les 150 voitures (60 logements multiplié par 2,5 voitures par logement) générées par ce projet ? – Dans la Grande rue Charles de Gaulle, dont la largeur fait déjà le bonheur de ceux qui l’empruntent quotidiennement, automobilistes ou piétons ? – Sous l’immeuble de onze mètres, sachant que l’eau affleure et qu’il faudra un parking souterrain étanche ? – Sur les 1,5 hectares du projet, sachant qu’il faut préserver les arbres remarquables portées au PLU et le puits auquel on ne peut pas toucher ? Et tout cela, sans compter les places de stationnement à prévoir pour les deux commerces inscrits  dans le projet, ainsi que pour le bar-tabac !

Comment tout ce joli petit monde va-t-il s’insérer dans le flot de circulation déjà existant, sans créer d’embouteillages monstres rue de l’égalité et Route de Morsang ?

Imaginez la situation au rond-point (croisement Route de Morsang – Rue du Port aux sablons) et la difficulté que les habitants qui viennent de la route du Port aux Sablons auront à sortir de chez eux, les voitures venant du centre-ville ayant la priorité.

Imaginez l’effet accordéon qui répercutera les bouchons jusqu’à l’allée Bourgoin en entrée de la ville (où un important projet de constructions existe !). 

Le réseau d’assainissement communal est-il en capacité de supporter les eaux usées des 16o et quelques habitants supplémentaires ? Sinon, les travaux de mise aux normes du collecteur sont-ils inclus dans le PAE* du projet, tout comme les travaux à prévoir Grande rue ? Et, cerise sur le gâteau, il paraîtrait même que des places de parking le long de la Grande rue Charles de Gaulle seraient supprimées afin de fluidifier le trafic. Quid de la participation du promoteur aux nouveaux besoins générés par cet afflux d’habitants (enfants à scolariser, places de crèche, agents à recruter pour les nouveaux besoins en services publics, …) ?

Nous ne comprenons donc pas pourquoi le maire n’a pas imposé une étude d’impact au promoteur de ce projet, étant donné le retentissement qu’il a sur son environnement, sur les habitants et sur les finances communales ?

Et cela, comme nous vous l’annoncions supra, n’est que le premier point dur qui s’offre à nous.

N’oublions pas que nous vous avions annoncé avant les vacances qu’il y avait 5 projets en cours pour un total de 400 logements.

Il reste donc pour cette première étape à construire 340 logements en quatre projets. Mais ce n’est pas tout.

Le maire a clamé haut et fort en  conseil municipal qu’il y aurait 8000 habitants à Saintry à la fin de son mandat d’ici 2025.

Sachant que nous sommes 5800 habitants à ce jour, cela représente un afflux de 2200 habitants supplémentaires, soit 38% d’augmentation de la population. Sachant que le coefficient d’occupation est de 2,7 habitants par logement à Saintry-sur-Seine, il faudra pour tenir cet objectif de 8.000 habitants, construire 814 logements supplémentaires (2.200/2,7=814).

Cela veut dire qu’après les 400 logements de la première tranche, il restera 414 logements à construire d’ici la fin du mandat pour satisfaire les exigences complètement folles du maire.     

Ne vous fiez donc pas à sa bonhomie de circonstance.

Par ailleurs, nous nous interrogeons fortement sur le fait que la société Elytea ait commencé à commercialiser son projet dès le second trimestre 2021, alors même qu’il n’était pas encore titulaire du permis de construire (délivré le 18 septembre 2021). Cela dénote un solide optimisme de la part du promoteur ou une trésorerie à toute épreuve, voire même des amitiés particulières avec la collectivité.      

*PAE : est un dispositif de participation des constructeurs au financement, en tout ou partie, d’un programme d’équipements publics de la commune.

77 Commentaires sur "De Charybde en Scylla"

  1. Exact Luisa, j’ai revu le conseil municipal et c’est ce que dit RoRo. Mais tout le monde sait que ce type est sournois et menteur. Alors qu’il déclare au conseil municipal du 26 novembre qu’il ne s’abaisserait jamais à déposer plainte contre M. Gonzalez. Selon mes informations il a déposé sa plainte le matin même du 26 novembre et Le soir même il joue au grand seigneur en paradant dans son costume de pompier outragé. Ce mec n’a pas de couilles. Il ment comme il respire et fait tous ses coups par derrière comme il l’a toujours fait. Ce gugusse est bien plus dangereux quand vous lui tournez le dos que quand vous le regardez bien en face. C’est un étron. Il n’y a plus qu’à tirer la chasse d’eau ! Et ADIEU …

  2. Surprenant ces plaintes car le maire avait déclaré « mépriser » M. GONZALEZ.
    Ce n’est pas de la diffamation,il l’a dit face caméras.

  3. Vu dans le Larousse Allemand-Français : Rausch = ivresse
    Celle du pouvoir ?

    • Ça lui est visiblement monté à la tête. Il devrait peut-être toujours sortir avec un éthylomètre, pour se tester préventivement et éviter les contacts s’il est positif.

    • Les finances, les finances, les finances!
      Et nos agents municipaux? Face à ce variant ultra contagieus? Face aux annonces gouvernementales quelque chose à été mise en œuvre? Le télétravail n est pas une option mais une obligation! Je les vois pourtant rentrer et sortir de leur lieu de travail… aucune considération pour eux.

  4. Je viens de regarder le conseil municipal sur la chaine youtube. C’est toujours aussi affligeant. Le maire « je sais tout » et « circulez il n’y a rien à voir » cela devient pénible et peu rassurant pour la démocratie locale. Et puis c’est devenu un rituel de fin de conseil avec sa claque majoritaire qui fustige l’opposition avec des arguments de classe de primaire. Notons qu’en ces moments-là, M. le maire ne demande pas la coupure du micro.
    La grande classe M. Rauscher

  5. C’est tout à fait exact Maryvonne. Après un mail et 2 LRAR demandant une copie du permis de construire (PC) restées sans réponse, les élus d’Alternative citoyenne, lors de la consultation du PC en mairie vendredi dernier, sont venus accompagnés d’un huissier de justice pour faire constater les délits d’entrave manifeste à la communication d’un PC, document publics communicable au sens de la loi. Prenant peur devant la détermination des élus d’opposition à faire respecter leurs droits de citoyens et d’élus, le pompier pyromane s’est déballonné et a ordonné à ses services que l’on fasse une copie du PC pour les élus d’Alternative citoyenne. Ce qui fut fait sauf pour les plans dont la copie devait être faite par une société spécialisée disposant d’une tireuse de plan, dès le lundi 29 novembre, tout cela noté sur le constat d’huissier. Que croyez-vous qu’il se passat ? RAUSCHER refusat lundi de donner les plans pour reproduction sous de fallacieux prétextes. J’en viens comme vous à ne pas m’expliquer cette obstination à empêcher la communication du PC du 124-128 Grande rue. Soit le PC est illégal et Le maire et son adjointe à l’urbanisme, la tristement célèbre DENECE, ne veulent pas passer pour des guignols (ce u’ils sont pourtant déjà), soit ils touchent et l’on comprend mieux leur acharnement à protéger ce PC en empêchant tout recours devant le tribunal administratif car il faut un dossier de PC complet (avec les plans) pour attaquer le PC. Soit peut-être les deux ! Quoiqu’il en soit, nous ne devrions pas tarder à avoir le dernier mot.

  6. Si j’ai bien compris Coluche, les élus d’Alternative Citoyenne n’ont obtenu le permis de construire du 124-128 Grande rue Charles de Gaulle que grâce à la présence d’un huissier en mairie.
    Bravo M. Rauscher, vous qui ne cessez de nous parler de transparence, vous n’êtes pas si transparent que cela. Que cache cette obstination à ne pas transmettre ce dossier ? Magouilles ou petits arrangements ?
    Quoiqu’il en soit tout cela n’est pas très glorieux !

  7. Le dernier conseil municipal ne m’a pas déçu. J’ai eu la confirmation de ce que je savais déjà depuis un an à savoir où passaient mes impôts locaux (TH et TFB) : dans la poche du maire et de ses adjoints, véritable bande d’incapables, d’incompétents et de crétins finis. Pas un pour rattraper l’autre ! On a au contraire le sentiment d’une course à l’échalotte pour savoir lequel sera le plus outrancier. Le dernier conseil ne permet pas de départager RoRo la Pleureuse outragée, menteuse compulsive et cynique, Herschkorn l’Indigné au balai dans le c.l, se prenant pour Fouquier-Tinville réclamant des têtes sous la Terreur et Soulier le Pamphlétaire bouffi d’orgueil tel un coq sur ses ergots, sans l’esprit d’un Jean de La Fontaine ou la maestria d’un Voltaire. Sacré trio que voilà ! trio engraissé par nos impôts pour une représentation municipale même pas mensuelle. Nous pourrions nous attendre à un spectacle de qualité en lieu et place de ce salmigondis.

    Messieurs, cessez de prendre en otage le conseil municipal pour en faire le théâtre de vos règlements de comptes personnels ! Il est évident, à vous entendre soliloquer sempiternellement sur l’opposition et, surtout sur Saintry info et M. Gonzalez, que vous ne supportez pas la moindre critique, ni ne souffrez la moindre question, attitude typique des petits dictateurs, les plus dangereux car souffrant d’un complexe d’infériorité comme Hittler ou Pol Pot. Tant que vous nous amusiez avec vos clowneries, ça passait. Mais maintenant que vous vous grimez en vierges outragées, cela fait comme une arête coincée dans le gosier, ça ne passe plus et ça m’opresse. M. Gonzalez devrait organiser un référendum afin de savoir lequel des trois cités supra a gagné le titre du plus grand faux-cul du conseil du 26 novembre ? J’attends impatiemment le prochain article de Saintry info.

    • Je constate une nouvelle fois que cette équipe de bras cassés est plus redoutable que le variant Omicron. Nous avons besoin d’une 4ème dose d’urgence.

      • C’est incurable. Il n’y a pas de vaccin contre la connerie, la suffisance , le mensonge, l’appât du gain ou encore l’incompétence. Ce ne sont pas des virus mais des traits de caractère innée. Pour régler le problème, il eût fallu stériliser les parents avant la conception !

  8. Bonjour à tous, je suis consterné par le Conseil Municipal d’hier (oui je fais parti des 60 vues de la vidéo, je suis coupable, ne me jugez pas, hahaha)
    Etant un ami proche de M.DIAZ, il me semble important d’intervenir sur ce blog, la preuve, M.SOULIER, qu’il n’y a pas que 4 personnes ! je ne suis pas doué pour faire des courbettes linguistiques, alors fidèle à moi-même je vais être franc et direct. Messieurs, après lecture de mon écrit vous pourrez aisément faire les pleureuses. Messieurs, je ne vous apprécie pas ! vous avez vu c’est facile à dire ! Vous M.SOULIER et votre ami M.HERSHKORN, avant même que M.DIAZ ne s’intéresse à la vie politique et s’engage, vous vous affichiez Gauchistes où la démocratie primait à vos yeux, et aujourd’hui vous donnez des leçons de morale et de respect. Les Personnes de Gauche, comme lui et moi, nous n’avons pas honte nous !, n’auraient jamais accepter de voter des idées de droite ou même… Car oui OUI fliquer les gens à tous les coins de rue par des caméras, armer la police municipale d’un petit village, mettre des radars partout ou encore déposer plaintes à chaque fois que M.DIAZ ou tartempion pète ! Cà c’est pas la gauche Messieurs! c’est de la fiente !
    Sachez une chose, malgré son jeune âge, il a vécu des choses que je ne vous souhaite pas, tout ceci ne l’atteint pas, alors vous pouvez multiplier les attaques personnelles à son égard… Cela ne fait que renforcer son envie de se battre pour tous et pour un monde meilleur. Un monde meilleur n’est pas fait de caméras derrières le cul de tout le monde ! ou de discours pipi caca que vous manier à la perfection. Le conseil municipal devrait être précédé de trois coup de bâton, et les mouchoirs à discrétion des malheureux adjoints…Snif !
    Je vais également apporter une réponse sur sa candidature au poste de Directeur du Services Techniques. Oui il a postulé. En connaissant désormais le vrai visage du monarque et vendus opportunistes soit disant gauchistes (inutile de préciser hein !), il n’aurait jamais postulé. Il avait envie de s’engager pour notre ville car ses compétences professionnelles font qu’il exerçait ce même poste pour un établissement public. Un entretien lui a donc été proposé par le Maire (sa candidature n’était pas à priori dégeu..). Lors de cet entretien, il lui a été proposé un contrat Cadre catégorie B CDD 1 an pour déboucher sur une titularisation, et un salaire nettement plus bas que ce qu’il percevait à son poste. Il a expliqué au Maire que son directeur général lui avait également proposé une promotion interne avec augmentation de salaire, M.DIAZ a bien évidement dit qu’en l’état c’était pas gagné. Le maire lui a donc dit, nous voyons ce que nous pouvons faire et nous nous recontactons (son profil n’était vraiment pas dégeu hein ?). Sortie de cet entretien, sachant que M.DIAZ est Cadre catégorie A au forfait et une augmentation de salaire en perspective dans sa société, inutile de vous dire qu’il n’a pas réfléchie 3h pour savoir qu’il allait refuser. Voyant que M. le maire ne pourrait avoir les leviers financiers pour lui proposer le poste, il a reçu un courrier disant qu’il n’était pas retenu au poste, c’est marrant, non ?
    Vous aurez bien évidement compris que la frustation ne vient pas de M.DIAZ ! Il ne faut être débile pour accepter un poste qui devient précaire, payé moins et avantages en moins ! toutes les causes que M.DIAZ défend.
    Ainsi il est facile de comprendre le harcèlement de Roro pour son protéger M.DIAZ.
    Par ailleurs, si le tract Alternative Citoyenne n’était que mensonges, pourquoi, comme à son habitude, le maire n’a pas déposé plainte pour diffamation…ha oui je sais, dans un état de droit il faut des preuves que ce soit des mensonges…Dommage !
    On leur reproche d’être dans l’opposition constante. Déjà c’est Faux ils ne votent pas Contre constamment (voir les PV), et c’est quoi le rôle d’une opposition ? dire oui mon bon maître ? hey les bisounours, on se réveille ! ha merde vous allez encore pleurer.
    Pour finir, cela fait des mois qu’ils demandent la consultation et la copie d’un permis de construire, demandes ignorées par le Maire, il a fallu qu’ils se rendent en mairie la semaine dernière pour avoir enfin un RDV. RDV durant lequel les copies ont été faites (au dernier moment), savez vous pourquoi ? car ils sont venus avec un huissier, sinon ils seraient repartis bredouille !
    Aucuns qualificatifs sains ne me vient pour conclure.

    Merci de m’avoir lu, vous pourrez vous faire votre propre opinion.

    Bonne journée à tous.

    Désolé, mais vu de la paranoïa maladive du maire, je préfère rester anonyme. Non je déconne, je trouve çà drôle de cultiver le mystère.

    A mon ami 🙂

    « Pourquoi des mecs élus par nous pour faire ce qu’on veut, font ce qu’ils veulent ? » Coluche

    • Merci à toi. je sais qui tu es 🙂

      Ah bah, toi + moi çà fait déjà 6 personnes qui commentent le blog selon l’analyse de Sir SOULIER.

      Merci pour votre soutien à tous !

      Sébastien DIAZ

    • Bravo Coluche
      Moi je ne sais pas qui tu es, mais ton analyse sur cette gauche caviar saintryenne me ravie. Soulier et Herschkorn qui se prétendaient de gauche ne représentent plus rien, que de tristes personnages à la solde de RoRo.
      Encore bravo

      • Vous avez raison Georges, cè ne sont que deux trous du cul. Comment leur accorder le moindre respect ? Eux qui pour le fric et une carte de visite ont franchi le Rubicon pour rejoindre l’extrême-droite (installation de 50 – 44+6 – caméras de vidéosurveillance / armement de la PM / construction d’un commissariat avec ceĺlules et armurerie / acquisition et mise en oeuvre d’un radar mobile) et ses 7 mercenaires qui lui servent de milice. La loi et l’ordre personnifiés ! À regarder sous le vernis, la réalité est toute autre.

  9. LesinformésdeSaintryinfo | 27 novembre 2021 à 13 h 20 min | Répondre

    Sur la question des délibérations n°10 et n°11, RoRo m’a donné raison (Le sujet démarre à 1h49 sur la vidéo officielle du conseil) en citant le seul article du CGCT qui s’applique à l’attribution et au retrait de délégation : l’article L2122-18 du CGCT.

    Cela est en partie confirmé par une question de Mme Fabre qui demande au maire pourquoi une délibération et non un arrêté.

    C’est dans la réponse de RoRo que l’on peut mesurer l’ampleur de l’étendue de sa connerie. Elle est infinie. Alors même qu’il cite le bon article, il s’accroche bec et ongles à l’idée d’une délibération illégale puisque le conseil n’a pas compétence sur ce sujet. Et son argumentation qui se voudrait bonhomme n’est en fait que méprisante vis-à-vis de Mme Fabre et des élus de Saintry pour Vous, du genre « fermez-là, vous n’y comprenez rien ». Et bien mon petit RoRo, tu devrais rester sur ton cheval à bascule, endroit qui te sied à merveille car, c’est toi qui ne capte rien. Comme le dit Maneken Pis, « Quand on est con, on est con ». Ces deux délibérations méritent d’être déférées au TA qui ne pourra que les annuler.

    • Merci pour cette démonstration.
      M. Rauscher passe son temps à faire croire aux saintryens que nous n’y comprenons rien.
      La démonstration est faite et je vous en remercie, que l’opposition avait raison !!!!

  10. Nous avons assisté à un conseil municipal honteux et je pèse mes mots.
    Un maire qui ne veut surtout pas s’impliquer dans quelques explications que ce soit sur l’accident des cars sœur, prenant même La défense de cette entreprise, en n’ayant pas un mot pour l’enfant.
    Un maire qui qualifie de torchon le tract de la liste ‘Alternative citoyenne ´ tout comme il avait déjà traité celui de la liste ´saintry pour vous’. Mais ces deux tracts évoquent les constructions incontrôlées.
    Un maire qui nous présente une AP/CP de 1,2 million d’ euros, conséquence d’un détournement d’une AP/CP de 800.000 euros par la précédente municipalité, sans alerter la Chambre Régionale des Comptes pour préserver de toutes poursuites ses adjoints que sont Mme Denece et M. Ventalon.
    Un maire qui en fin de conseil donne la parole aux quelques saintryens présents choisis judicieusement pour faire les éloges du maire Rauscher, en tirant à boulets rouges sur l’opposition.
    Et, cerise sur le gâteau, un certain Soulier qui, persuadé qu’il a un talent d’écrivain et de pamphlétaire, alors que sa prose est d’un niveau scolaire qui laisse pantois, nous fait subir une lecture du type règlement de comptes à saintryinfo qui a eu pour vertu de faire fuir toute l’opposition.
    Enfin, j’aurais aimé que le maire Rauscher nous explique pourquoi son entêtement à refuser de communiquer le permis de construire du 124-128 grande rue Charles de Gaulle à la liste Alternative Citoyenne.
    Mais ça c’est une autre affaire !

  11. RoRo t’es décidément un gland. Tu ne vas malheureusement jamais t’en rendre compte, n’ayant que deux neurones. Le conseil de ce soir l’illustre bien. Depuis « les tontons flingueurs », on savait que « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » ! Une autre réplique du même film s’applique parfaitement à toi : « Quand on est con, on est con » ! En effet, tu t’es suicidé en passant la délibération sur la DM relative aux AP/CP et tu t’es ridiculisé en passant les délibérations n°10 et n°11 relatives au retrait de la délégation aux travaux de M. Ringeval et au partage de son indemnité entre les bras cassés de ta majorité. Tu vas vite t’en rendre compte.

    Ps : j’ai pris ce pseudo car, pour moi, tu es la fontaine de Bruxelles dans laquelle je pisse joyeusement. C’est dire toute l’estime dans laquelle je te tiens.

  12. Après avoir lu le commentaire sur ce qui s’était passé durant la dernière commission des finances au cours de laquelle RoRo s’en est pris injustement à M. Gonzalez, selon sa malheureuse habitude, au sujet du grade qu’il voulait bien lui donner dans le corps des pompiers, j’apprécie au plus haut point les félicitations de Saintry info pour la nomination de Patriiiiick Rauscher au grade de lieutenant-colonel. Ces félicitations sont pleines d’humour mais, aussi, de bon sens et reflètent une observation minutieuse des moeurs municipales où le lieutenant-colonel se comporte en « folle » du régiment. J’ai bien ri ce qui m’a fait beaucoup de bien. Merci !

  13. LesinformésdeSaintryinfo | 26 novembre 2021 à 13 h 37 min | Répondre

    Merci M. Ringeval de confirmer mon propos ! Je suis allé vérifier cette délibération n°3 du 12/07/2020. Il ne s’agit en aucun d’une attribution de délégation puisque le conseil municipal n’a pas compétence pour cela. Il s’agit de la délibération qui fixe le montant de l’indemnité mensuelle versée en compensation de la délégation qui vous a été attribuée par arrêté du maire, les dépenses et les questions budgétaires étant, elles, de la compétence du conseil.

    Donc, vous avez toujours votre délégation, la délibération n°10 est inutile et devrait être retirée, la délibération n°11 est illégale et devrait être retirée dans l’attente de l’arrêté vous retirant votre délégation. À ce moment et seulement à ce moment, le conseil pourra prendre une délibération identique à la délibération n°11 de ce soir.

    J’espère que mes explications sont suffisamment claires. Bon conseil municipal !

    • Je ne confirme en aucun cas vos propos.
      Vous interpretez cette délibération à votre manière qui n’a pas été celle du Conseil Municipal.
      Je quitte ces discussions sans fin qui ne sont vraiment pas constructives.
      C’est dommage de vouloir systématiquement avoir raison alors que les faits et la vérité sont marqués noir sur blanc dans le compte rendu.
      Enfin tant pis.
      Je vous souhaite bon courage car je crois que vous en avez besoin,besoin d’avoir raison pour exister et vous faire valoir malgré les erreurs que vous commettez dans vos analyses.
      Dimitri vous l’a fait remarquer.
      Au revoir.

      • LesinformésdeSaintryinfo | 26 novembre 2021 à 15 h 49 min | Répondre

        Je ne cherche nullement à avoir raison à tout prix. J’en veux pour preuve d’avoir reconnu m’être trompé sur la fonction d’adjoint. Mais le droit public est ce qu’il est (« Dura lex, sed lex »), ne vous en déplaise. Il est vrai qu’il faut le pratiquer pour pouvoir l’appliquer, ce qui n’est pas vraiment le point fort de la majorité municipale. Je regrette cette polémique stérile d’autant plus que j’appréciais votre démarche de vouloir vous éloigner des affaires mais, il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

        • Je constate tout de même dans vos échanges, qu’à aucun moment M. Ringeval n’a nié avoir voulu s’éloigner des affaires nauséabondes de la commune. Il est énervé parce qu’il ne comprend pas qu’il ne peut pas démissionner, ni rendre sa délégation qui ne peut lui être retirée que par arrêté municipal. Mais c’est son problème, pas le votre !

        • Un peu d’humour pour finir pour ce soir car leur fatidique arrive .
          Vous pouvez me dire merci car j’ai fait doubler votre audience en 2 jours!!!!!!

      • Bonsoir, le djamel comédie Club a de la concurrence à saintry. M. Ringeval, j’ai suivi le conseil municipal de ce soir et je me pisse dessus… Vous dites et écrivez plus haut que les faits et les vérités sont inscrits noir sur blanc, votre équipe ce soir à annoncé que le tract d’alternative citoyenne était un tissus de mensonges ! Pourtant tout ce qui est dit dans le tract est accompagné de faits et de vérités écrits noir sur blanc… En fait c’est quand ça vous (l’équipe) arrange… Roro est stupidement paranoïaque… Et toujours cette histoire de recrutement de M. DIAZ.. On ne comprends pas, quelle est cette histoire, enfin si elle est vraie !

  14. LesinformésdeSaintryinfo | 26 novembre 2021 à 10 h 47 min | Répondre

    Mea culpa Dimitri pour la fonction d’adjoint. À ma décharge, j’ai été induit en erreur par la présence à l’ordre du jour du point n°10. En effet, le retrait de délégation étant de la compétence exclusive du maire, il n’est ni utile, ni nécessaire de délibérer sur ce point.

    Le fait qu’en juillet 2020, l’attribution de la délégation aux travaux à M. Ringeval soit passé en conseil municipal est superfétatoire et n’a aucune conséquence sur la délégation. Seuls le maire et les adjoints sont élus par le conseil municipal. Ce sont des fonctions et non des délégations.

    Dès lors, tout ce que j’indiquais dans mon commentaire est exact.

    Il faut un arrêté du maire pour retirer une délégation qui a été attribuée par arrêté. On ne démissionne pas d’une délégation, n’en déplaise au maire et à son administration qui n’avait à mentionner cela qu’en information des élus pour la réattribution des indemnités de M. Ringeval aux autres titulaires d’une indemnité, celle-ci étant liée à ĺ’existence d’une délégation.

    Donc les délibérations n°10 et 11 sont, inutile pour la 1ère, illégale pour la 2nde. Simon ayant confirmé dans son commentaire de ce matin qu’il n’y avait pas d’arrêté de retrait de délégation à M. Ringeval affiché en mairie, ce dernier a toujours là délégation aux travaux, le conseil n’ayant pas compétence pour la lui retirer.

    M. Ringeval étant toujours délégué aux travaux, l’indemnité liée à cette délégation ne peut pas être réattribuée et, par voie de conséquence, la délibération n°11 est illégale (cqfd).

    Mon erreur était donc minime cher Dimitri. Mais, il est vrai que je n’ai pas été assez attentif.

    • Bonjour
      Si vous le souhaitez, merci de consulter la deliberation 2020_12_07 n°3 dans le compte rendu du CM de la même date que vous retrouvez sur le site de la Mairie.
      Bonne journée à toutes et tous

  15. Après une journée de travail c’est un bonheur de lire les commentaires de ce site.
    Le hasard fait que ce matin je suis passé en mairie pour prendre connaissance des arrêtés. Et bien je n’ai rien vu concernant la situation de M. Ringeval.
    Pour résumer il faut que monsieur Rauscher démissionne. C’est vital pour la commune

  16. Lecanarddéchaîné | 25 novembre 2021 à 19 h 55 min | Répondre

    Le lieutenant-colonel en prend plein la tête. Il faut dire que s’il faisait profil bas, en proportionnalité avec sa morgue et son incompétence, il serait moins exposé. Mais, Artaban est beaucoup moins fier que lui, ce qui vous laisse imaginer la taille de la coucourde qui lui sert de tête ! Quoique, avec ce qu’il vient de prendre dedans, elle a dû rapidement dégonfler.

    • Il faut une formation accélérée pour le maire Rauscher.
      Et il faut surtout qu’il vire tous les incompétents qu’il a recruté !
      Un incompétent qui recrute des incompétents çà fait 😈

  17. Le dernier commentaire de « LesinformésdeSaintryinfo » est extrêmement intéressant et particulièrement pertinent. Une analyse juridique rapide montre effectivement que M. Ringeval est toujours adjoint au maire délégué aux travaux. S’il croyait n’être plus que simple conseiller municipal, il se trompe lourdement et reste responsable des travaux effectués dans le cadre de sa délégation. Je ne sais pas quand il a écrit au maire pour se retirer mais ça ne peut être qu’aux alentours du dernier conseil municipal, fin octobre. Presque un mois !

    • Je n’ai jamais été adjoint mais simplement Conseiller Municipal Délégué aux travaux c’est là la différence.
      Sur ce je vous souhaite une bonne nuit et peut être à demain.

    • Le dernier commentaire de « lesinformesdesaintryinfo » est à côté de la plaque. Quand on veut donner des leçons on s’informe.
      A bon entendeur Salut !

  18. Bonjour.
    Petite précision, ce n’est pas une sanction puisque c’est moi qui est restitué ma délégation aux travaux en Octobre pour raison personnelle tout en conservant mon mandat de Conseiller Municipal.
    Bien à vous

    • Démission étonnante tout de même dans le contexte actuel.

    • LesinformésdeSaintryinfo | 25 novembre 2021 à 15 h 23 min | Répondre

      Cher M. Ringeval, si vous avez bien lu mon commentaire, vous aurez pu constater qu’à aucun moment je n’ai dit que vous aviez été sanctionné. Bien au contraire, j’indiquais que vous étiez de ceux qui ne supportaient plus le climat délétère ambiant et préféraient rendre leur tablier pour ne pas avoir à couvrir l’inacceptable. Ce qui est très courageux de votre part. Et effectivement, ne plus être adjoint vous laisse dans vos fonctions de conseiller municipal. Je vous félicite encore une fois de prendre vos distances. Par ailleurs, vous confirmez bien que votre majorité regarde Saintry info tous les jours, voire plusieurs fois par jour car, M. Gonzalez, lui, ne nous a jamais menti

      • Bonjour.
        Je peux me tromper mais je l’ai lu dans les commentaires du Speudo du 24 de ce mois à 20h58 paragraphe qui commence par » je peux comprendre…….
        Bonne soirée

      • En complément comme Saintryen depuis 1975 qui s’interesse à sa Commune je vais tous les jours sur les réseaux sociaux qui concernent Saintry-sur-Seine et Morsang.
        A demain de visu!!!!

        • LesinformésdeSaintryinfo | 25 novembre 2021 à 19 h 22 min | Répondre

          Vous avez parfaitement raison. J’ai bien écrit que votre délégation a été retirée par RoRo car, selon les dispositions du code général des collectivités territoriales (CGCT), les délégations de fonction sont du domaine exclusif du pouvoir discrétionnaire du maire qui les attribue ou les retire comme bon lui semble.

          Il doit ensuite, pour respecter la loi, proposer votre maintien ou votre retrait du poste d’adjoint, ceci pour respecter une règle essentielle du droit public : le parallélisme des formes. Ainsi, le conseil vous ayant élu adjoint, seul le conseil peut vous retirer votre fonction d’adjoint.

          À la lecture de vos commentaires, j’ai bien compris que vous avez souhaité rendre vos délégations. Mais, c’est au maire de prendre un arrêté pour vous les retirer, ce qui, visiblement n’a pas été fait. Pour moi, en l’état, vous disposez toujours de vos délégations. De même, vous êtes toujours adjoint puisque le point du maintien dans vos fonctions d’adjoint n’est pas à l’ordre du jour du conseil de demain.

          Dès lors, la délibération n°11 est illégale puisque le conseil ne peut répartir entre les adjoints restants vos indemnités d’adjoint vacant. Tout comme la délibération n°10 est illégale puisqu’elle ne respecte, ni le fond, ni la forme des dispositions légales en vigueur et codifiées dans le CGCT.

          Cela pour vous dire que, si les Saintryens n’avaient pas élu le parfait crétin qui vous sert de maire aujourd’hui, avec quelques-uns de ses adjoints (je ne pense pas à vous qui êtes de bonne fois), de vrais rats ceux-là (ils se reconnaîtront), vous seriez nettement moins dans la merde qu’aujourd’hui.

          En plus, le directeur général des services, récemment engagé par l’Outre gonflée issue du corps des pompiers qui administre de manière désastreuse la commune, n’est pas un « fau(x)con.. C’est plutôt une vraie brêle car, lui, ne peut ignorer les dispositions du code général des collectivités territoriales, c’est son métier.

          0+0=0

  19. LesinformésdeSaintryinfo | 25 novembre 2021 à 11 h 22 min | Répondre

    Cher Lucifer, ça fait suite à la crise d’autorité que nous a faite notre brave RoRo cet été. En fait, c’est un vrai bordel dans la majorité entre ceux, comme Ventalon, qui voudraient bien être à la place du maire et qui n’en ont pas les couilles, ceux qui sont tapis dans l’ombre, comme Herschkorn et Soulier, nos 2 bo(no)bos gauchistes et opportunistes, qui attendent que le maire se casse la gueule tout seul, ce qui ne saurait tarder vu son degré d’incompétence (à côté, la mère Cartau-Oury n’était jamais tombée aussi bas) et ceux qui ne veulent plus couvrir toutes les magouilles d’arrière-cuisine, comme peut-être Ringeval, ça va valser dans tous les coins à la mairie. Bonjour l’ambiance !

  20. LesinformésdeSaintryinfo | 24 novembre 2021 à 20 h 58 min | Répondre

    MDR 🤣🤣🤣 d’entendre cette brêle de Soulier lire le commentaire que j’ai fait sur lui dans Saintry info lors de la commission culture d’hier à laquelle je participais. Commission culture convoquée illégalement par le sieur Soulier en dépit de la mise en garde que je faisais justement dans ce commentaire. À croire que ce fat savait que j’étais là et voulait me narguer. Quel comportement suffisant, surtout lorsqu’il s’en est pris à Mme Ducroquet en lui reprochant de parler avec M. Gonzalez (ce qu’elle est parfaitement libre de faire) et que ce dernier reprend tout cela dans Saintry info sous le pseudonyme « LesinformésdeSaintryinfo », mon pseudonyme.

    Il y a peu, Rauscher croyait que j’étais là taupe de Cartau-Oury. Une vraie bande de glands !

    Enfin, tout cela démontre plusieurs choses :
    – Tout d’abord, que Saintryinfo est lu attentivement par le maire et ses adjoints qui scrutent la moindre de ses parutions.
    – Ensuite, que les articles publiés et les commentaires faits les font « caguer », doux euphémisme.
    – Enfin, que les informations délivrées par Saintryinfo sont exactes, que les réflexions que ce blog exposé sont judicieuses, que les commentaires faits par les lecteurs, principalement des habitants de Saintry, sont pertinents et appropriés.

    Je peux comprendre que toutes ces révélations dérangent RoRo et sa majorité municipale, en particulier Ventalon et Denece qui va récupérer la délégation aux travaux retirée à l’adjoint Ringeval qui va être sanctionné d’un retrait de sa fonction d’adjoint au conseil municipal du 26 novembre afin que ses petits camarades puissent se partager ses indemnités. 100 ou 120 €/mois, c’est toujours bon à prendre ! Mme Denece voit ainsi ses pouvoirs considérablement augmenter au grand dam des Saintryens qui se rappellent qu’après avoir autorisé toutes les manoeuvres financières illégales de Cartau-Oury avec son complice de l’époque, Pascal Ventalon, elle exerce maintenant ses incapacités à transformer Saintry en quartiers nord de Corbeil … avec succès (constructions Allées Bourgoin, constructions au 124-128 Grande rue, …). Il y a fort à parier que, maintenant, les nids de poule vont se répandre sur notre voirie communale. Entre copains et coquins au pouvoir de la commune, ce seront comme d’habitude les habitants qui trinqueront. Oui mais, en silence ! Malheureusement, il y a ce satané Saintryinfo qui empêche de magouiller en toute discrétion ! Et cela confirme ce que je vous avais déjà dit sur l’état de santé de la majorité. D’autres départs et d’autres sanctions sont à prévoir. Tout passe, tout casse, tout lasse !

    Décidément, il n’y a que des pleureuses dans cette majorité. Après Soulier qui se cache très mal derrière le Règlement intérieur de la commune (qu’il devrait lire avec attention), je repense à notre bien aimé maire, RoRo, sur son cheval de bois. Lui s’est plaint, lors de la dernière commission des finances, d’être harcelé par son opposition de gauche.

    Outre le fait que, s’il répondait favorablement, comme la loi l’y oblige, aux demandes de communication de pièces, dossiers et permis de construire sur des affaires communales, ce n’est pas le rôle de l’opposition de passer la brosse à reluire au maire ou de lui tailler des p…..
    Rauscher le sait bien, lui qui ment sans vergogne à son opposition, la brutalise et la diffame sans retenue. Et quoi, cette dernière ne pourrait riposter, en utilisant, elle, les seuls faits comme armes ?

    Là où je me suis pissé dessus, c’est quand, lors de cette commission des finances, Rauscher a « chouiné » à propos de M. Gonzalez à qui il reproche de ne jamais le désigner par son vrai grade de lieutenant-colonel. Vous rendez-vous compte où se niche la dignité de cet homme : dans un grade ! Il ne lui donnerait que du capitaine Rauscher.

    Encore une affirmation péremptoire et mensongère de ce brave maire. Car, pour lire très régulièrement Saintryinfo, presque tous les jours, je peux affirmer sans me tromper que M. Gonzalez à toujours désigné le maire sous le vocable « commandant Rauscher », grade qu’il portait à son élection le 28 juin 2020. Aucun bristol, aucun communiqué de presse du SDIS ni aucune publication dans le Saintryen ou dans les pages locales du Parisien, encore moins aucune annonce au journal régional de FR3 ne nous avait préparé à un tel honneur : le lieutenant-colonel Rauscher est notre maire ! À quand sa statue en grand uniforme d’apparât devant la mairie ?

    C’est là que l’on voit les grands hommes : « Plus ils l’ont courte, plus ils veulent pisser loin » !

    • J’ai entendu parler du refus du maire de communiquer a des élus le permis de construire du 124-128 grande rue Charles de Gaulle. Cette information circule et fait grand bruit.
      On peut se poser des questions sur ce refus : magouilles, copinages, intérêts financiers ?
      Le comportement du maire ouvre la porte à ce type de questions.

    • Si j’ai bien lu l’ordre du jour du conseil municipal, M. Ringeval abandonne sa délégation Travaux?
      Ça sent pas bon tout ça !!!

    • Je pense que nous devons tous passer un test PCR à Saintry. Test à renouveler toutes les 24 heures.
      Le Pouvoir Comprendre Rauscher est indispensable pour le bien vivre ensemble. Par contre, je vous laisse imaginer où l’on doit se mettre le coton tige pour que le test soit efficace. 😂😂😂

  21. En achetant la propriété Dassault à un prix indécent (même les communistes donnent aux milliardaires – un LREM déguisé), Piriou fait porter par la ville de Corbeil, le terrain d’assiette du d’un futur CES 600 élèves qui sera rétrocédé au département pour l’euro symbolique : Un super cadeau à François Durovray, Pdt LR du département ! Pourquoi Piriou donne-t-il autant d’argent, « sans aucune raison », à la famille du milliardaire qu’il aurait combattu sans relâche depuis 1995 ? Je pense qu’il s’agit d’un remboursement.

  22. On se demande pourquoi, dès que l’on parle de permis de construire, de lotir, de démolir, à Saintry comme à Corbeil-Essonnes, les maires cultivent le secret ?

    • Piriou passe son temps à faire des déclarations au parisien et après ça fait pschitt

    • Et ça n’est rien comparé au scandale de l’acquisition récente par la mairie de Corbeil de la propriété Dassault au 123 rue de Gournay pour 3 M€ alors que sa valeur réelle, estimée par les Domaines, est de 1,8 M€ +ou- 10%. Un cadeau illégal de Piriou de 1,2 M€ à la famille Dassault plus que surprenant !

    • Vous verrez que dans quelques mois Piriou ne parlera plus de complaisance avec les promoteurs. Rauscher fait les yeux doux au promoteur Elytea au point de le défendre contre vents et marées et Piriou en fera de même avec Bouygues immobilier. Ils sont tous accrochés à je ne sais quoi… ou je ne sais trop !!!

      • Ils sont accros à :
        €£$€£$€£$€£$€£$€£$€£$
        de la maille, du pez, du flouze, de la tune, du blé et ce, quelle qu’en soit l’odeur ou la couleur ! Tous des ra(ts)paces !

  23. MDR les déclarations de Piriou au Parisien. Comment le croire ? Lui qui s’était engagé sur un moratoire sur les constructions à Corbeil-Essonnes et qui va probablement construire plus de logements en 6 ans que Bechter en 11 ans à commencer par le programme Helio. S’il y avait autant de magouilles dont certaines relèvent très probablement du pénal, comment se fait-il que la directrice de l’urbanisme ne soit pas sévèrement sanctionnée et au minimum suspendue sinon virée ? Pourquoi Piriou a-t-il pris une vraie brêle en matière d’urbanisme comme adjointe à l’urbanisme qui n’y connaît tellement rien qu’elle gobe tout ce que lui dit sa directrice de l’urbanisme et qu’elle signe tous les documents qu’elle lui présente à la signature, quelquefois des actes irréguliers voire illégaux. Le maintien en poste de la directrice de l’urbanisme et Le choix d’une adjointe à l’urbanisme totalement incompétente ne sont-ils pas des moyens pour Piriou de garder la haute main sur les affaires d’urbanisme de Corbeil ? Quand on connaît bien le système, cela peut s’avérer extrêmement juteux !

  24. Lecanarddéchaîné | 10 novembre 2021 à 18 h 14 min | Répondre

    Si encore c’étaient les seules illégalités commises par RoRo et son équipe de bras cassés. Je viens de voir passer la convocation à la commission municipale « Culture, patrimoine et transition écologique » et je me suis pissé de rire dessus. Ce brave bobo de Soulier (un des faux gauchistes débauchés par Rauscher pour être sûr sa liste, comme Herschkorn. Quand la vanité et l’incompétence sont les seules qualités d’un élu, il est temps de le mettre à la retraite et de l’envoyer pêcher. Soulier se croit déjà en campagne électorale 😂😂🤣🤣🤣 sans se rendre compte de sa connerie. En effet, la composition et le fonctionnement des commissions municipales sont régis par le Code Général des Collectivités Territoriales et Le Règlement Intérieur du conseil municipal, deux documents que visiblement le sieur Soulier n’a pas pris la peine de consulter. Ne perd pas ton temps bonhomme à tirer des plans sur la comète. Ces pratiques de débile pédant n’ont même pas été censurées par le DGS, ce qui me fait craindre le pire pour la suite du mandat …

    • Pourtant, Soulier a déjà été élu à l’époque Carreno. Il ne peut donc pas dire qu’il ne savait pas pour les commissions municipales. Donc, soit il est con, soit il est incompétent, soit c’est un voyou qui manipule les organes municipaux à d’autres fins que celles de l’intérêt général. Dans les 3 cas, il faut virer Soulier sauf s’il a agi selon les ordres de Rauscher … auquel cas ce serait une association de malfaiteurs !

  25. LesinformésdeSaintryinfo | 10 novembre 2021 à 12 h 33 min | Répondre

    Et encore, vous ne savez pas tout. Le maire refuse de communiquer le permis de construire accordé à la société ELYTEA aux différentes personnes qui en ont fait la demande. Il aurait même interdit au service urbanisme de répondre à la moindre question au sujet de ce permis de construire. RoRo ne mesure pas la gravité de ses actes en s’opposant ainsi au droit des justiciables comme les riverains du projet par exemple, puisq’il leur interdit toute action en justice basé sur la contestation de ce permis de construire, en ne leur communiquant pas ce document administratif communicable. En agissant ainsi, le commandant des pompiers protège les intérêts du promoteur immobilier au détriment des intérêts des riverains ou de toute personne ayant un intérêt à agir, ce qui est un délit pénal assez grave. Cela laisse même supposer une collusion entre le maire et le promoteur. Nous sommes bien loin du Patrick Rauscher, chevalier blanc de Saintry, tel qu’il aimait se présenter au début de son mandat. Nous en sommes plutôt à « main basse sur la ville » ! Alors, même si nous sommes de plus en plus nombreux à penser que le maire a un pet au casque, cet acharnement à ne pas vouloir donner ce permis de construire laisse à penser qu’il y a de très gros intérêts financiers en jeu. À qui profite le crime ?

  26. Je lis avec stupéfaction votre article et je me dis « comment en est-on arrivé là ? ».
    J’espère qu’une action est encore possible pour arrêter ce projet d’une bêtise sans nom.
    Un tel projet dans ce centre-ville c’est une aberration !
    Ils ont fumé la moquette en mairie !

    • On en est arrivé là parce que Rauscher a eu une sacrée veine de cocu et que les Saintryens sont des décérébrés politiques attirés par les miroirs aux alouettes (l’uniforme de pompier, le clinquant des DENALON – la bande à DENECE et VENTALON), qui méritent bien leur sort de moutons dociles qu’on mène à l’abattoir. Après tout, ils ont le maire qu’ils méritent. Baisés un jour, baisés toujours … à croire qu’ils aiment ça !

  27. Vous avez totalement raison Caroline.
    J’ajoute que la salle gingko qui se trouve au carrefour Reçoit régulièrement les assistantes maternelles avec leurs enfants. Avec les trottoirs pratiquement inexistants et le trafic des voitures la sécurité va être sacrément mise à mal !

    • Oui mais « rassurez-vous » dirai notre maire j’ai pensé à tout pour le bien vivre ensemble: les assistantes et les enfants seront masqués pour éviter de respirer les gaz d’échappement des voiture.

  28. Je suis effarée par ce que j’apprends. Je suis une maman avec poussette et j’emprunte presque chaque jour la Grande rue et la route de Morsang. Déjà que je ne suis pas rassurée vu la largeur du microscopique trottoir, cela va devenir encore plus dangereux avec toutes ces nouvelles voitures qui vont y circuler ou s’y garer, nous obligeant à un véritable parcours du combattant. On voit bien que le maire se fiche totalement de nous. Il ne doit jamais marcher à pied de chez lui à la mairie. Trop gras pour ça ! Désolé mais, je suis en colère.

    Comment le maire et son adjointe à l’urbanisme ont-ils pu accorder ce permis de construire d’un simple claquement de doigts sans faire réaliser une étude d’impact approfondie au préalable ?

    Comment se fait-il qu’une fois encore, nous soyons tenus au courant des ravages du maire sur notre village qui va devenir invivable par Saintry info ? C’est la mairie qui aurait dû nous tenir informés de cet important projet de construction et de ses conséquences sur nos vies en faisant des réunions publiques avec les riverains et les utilisateurs de ces rues impactées par ce projet (Grande rue, rue de l’Égalité, route de Morsang) et de ce que comptait faire le maire pour renforcer la sécurité des piétons et assurer la fluidité du trafic. Mais, à sa malheureuse habitude, il préfère se terrer tel un lapin qui a peur de prendre du plomb que d’assumer ses responsabilités et expliquer ses choix urbanistiques qui défigurer et transforment profondément notre commune. Courage, fuyons !

    Non, nous apprenons une fois de plus cela grâce à Saintry info !

    Je regrette un peu plus chaque jour de ne pas avoir voté pour M. Gonzalez aux dernières élections municipales. Lui, au moins, s’est toujours battu pour nous et ne nous faisait pas des petits dans le dos ! Il nous a toujours tenu informés de ce qui se passait.

    Nous nous rendons bien compte aujourd’hui que cette équipe de bras cassés qui a pris le pouvoir par la tromperie, la ruse, la chance, la situation sanitaire et, surtout, par notre manque de vigilance, est composée d’apprentis sorciers et de vrais coquins. Sinon, ils ne se comporteraient pas ainsi, dans le trompe-l’œil et Le secret.

    Alors, M. Rauscher, où est donc passée votre doctrine du « Vivre ensemble » ? Entre vos paroles et vos actes, il y a plus qu’un obstacle, il y a toute une chaîne de montagne.

  29. Merci pour cet article !
    Il faut impérativement stopper ce projet insensé !
    Rauscher il faut retomber les pieds sur terre.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*