Celle par qui le scandale arrive !

Morphing de plusieurs personnages de la bande dessinée de VALÉ.

Comme nous vous l’avons déjà conté dans nos précédents articles, le nœud de la discorde entre Mme CARTAU-OURY et M. Eloy GONZALEZ a commencé dès le début du mandat en avril 2014, lorsque ce dernier  assistait ébahi au bal des huissiers venant réclamer en mairie le règlement des factures impayées de la campagne municipale de la liste « Saintry Pour Vous ».

Rappelez-vous l’article du journal   LE PARISIEN du 7 octobre 2014, où Mme le maire  confirmait bien l’absence de paiement intégral à deux entreprises étant intervenues dans la campagne et précisait au journaliste : « les factures sont à disposition de toutes les personnes – mais pas de la presse. ». Personne ne verra les factures pas plus que leur règlement. Le scandale était déjà là !

Depuis, considérant qu’elle a tout pouvoir pour agir à sa guise, Mme CARTAU-OURY ne fera pas dans la demi-mesure !

Ainsi, nous avons pu assister à de nombreuses anomalies dans le lancement et l’attribution des marchés publics. Pour mémoire, le plus célèbre d’entre eux, la refonte du site internet de la commune nous fait encore nous esbaudir : Une œuvre d’art contemporaine confiée à une amie proche et payée rubis sur l’ongle, qu’il vous suffit de regarder pour rire avec nous tant sa réalisation est d’une nullité crasse.

Et dire que c’est l’image de notre commune. Par contre, cela fait moins rire la brigade de gendarmerie  nationale du groupe « Délinquance économique et financière ».

Rappelons-nous du marché pour la rénovation et la mise aux normes de l’école maternelle Koch pour lequel la commune a payé rubis sur l’ongle la modique somme de 1.500.000 euros à l’entreprise « l’Urbanisme et le bâtiment », et pour lequel vous avez pu lire dans le dernier Saintryen, journal institutionnel de la municipalité, qu’il y avait des malfaçons à reprendre et donc … qu’il faudra payer de nouveau et encore payer pour le même travail.

Rappelons-nous également du marché initialement appelé « Carrefour de la croix » pour lequel la municipalité précédente avait un projet ambitieux de désengorgement de la place  avec la démolition du vieux bâtiment, la création d’un passage piétonnier et l’implantation de places de stationnement. Mais voilà… Pas assez cher mon fils ! Il sera donc décidé d’entreprendre une rénovation coûteuse (1.000.000 d’euros, payé rubis sur l’ongle à l’entreprise « l’Urbanisme et le bâtiment ») qui n’apportera aucune amélioration à la circulation et au commerce (bar-tabac), mais qui permettra surtout de faire appel à des entreprises « fidèles », puisque vous l’aurez remarqué,  la société « l’Urbanisme et le bâtiment »  a facturé plus de 2.000.000 d’euros à Saintry.

C’est sans compter les autres marchés pour lesquels le triumvirat BERTELOOT- CARTAU – GASSAMA (BCG) décidaient en maîtres.

Rappelons-nous enfin l’acquisition de la fouille LOURY. Alors même que les précédentes municipalités ont toujours refusés de payer le prix demandé par les propriétaires, ce terrain situé en zone inondable et inconstructible sera acheté … 850.000 euros net vendeur par les « spécialistes » de la négociation immobilière municipale, les bien-nommés BCG, la tuberculose de Saintry.

Nous disposons encore de beaucoup d’actions « surprenantes » de la part des BCG sur les différents marchés que la commune a passés pendant cette mandature, marchés que nous vous soumettrons avec moultes détails le moment venu.

Pour résumer : Qu’il y ait des malfaçons ou non, que l’entreprise ait pignon sur rue ou non, qu’elle soit en règle avec l’administration ou non (voir tableau ci-dessous), qu’il y ait eu respect des conditions du marché ou non, Mme le maire paye « Rubis sur l’ongle », dès lors qu’il s’agit d’une entreprises choisie par le triumvirat BCG.

Par contre, il n’en est pas de même lorsqu’il s’agit d’une entreprise qui leur est inconnue.

C’est le cas de la société PFM au Coudray-Montceaux, qui a eu la malchance de cumuler deux handicaps : Le premier, avoir été proposée par les services techniques  de la commune et non par la filière BCG, et le second, étant pour le gérant de porter le patronyme de « DE OLIVERA ». Patronyme honni par les BCG.

Cette entreprise a effectué en juin et octobre 2018 deux prestations pour notre commune et n’a toujours pas été payée. La première de ces prestations en juin 2018 concerne la fourniture et la pose d’un portail coulissant au cimetière pour un montant de 4740 euros TTC – La seconde prestation concerne la pose d’une barre anti-panique à l’école maternelle Koch pour un montant de 720 euros TTC. Depuis un an, cette entreprise attend le paiement de ses factures, sans explications, sans réponses à ses courriers de relances, sans être pris au téléphone. Le mépris et l’indifférence du Triumvirat et de son exécutrice des basses besognes, la « Directrice Wonder », celle qui ne s’use que si l’on s’en sert.

Peu importe qu’il s’agisse d’une petite entreprise, PFM est pestiféré puisque n’appartenant pas au sérail !

« Selon que vous soyez puissants ou misérables  Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

 

Fiche INFOGREFFE :

L’Urbanisme et le bâtiment

Siège social : 67 RUE SAINT-JACQUES – 75005 PARIS (domiciliation SOFRADOM) Autre adresse étonnante : Chemin d’Aunette – 91160 Ballainvilliers

31/12/2018   Comptes annuels non déposés

31/12/2017   Comptes annuels non déposés

31/12/2016   Compte annuels non déposés

31/12/2015   Comptes annuels non déposés

Fiche INFOGREFFE :

PFM

Siège social : 57 BIS AVENUE DU COUDRAY BP 11

91830 LE COUDRAY-MONTCEAUX

31/12/2018   Comptes annuels non déposés

31/12/2017   xxx xxx €     xx.xxx €   (Chiffres volontairement masqués)

31/12/2016   xxx.xxx €     xx.xxx €   (Chiffres volontairement masqués)

31/12/2015   xxx.xxx €     xx.xxx €   (Chiffres volontairement masqués)

34 Commentaires sur "Celle par qui le scandale arrive !"

  1. On vient de me dire ce dimanche qu’il y avait de nouvelles recrues au service techniques ? Pourtant je n’ai pas vu que la mairie recrute.

  2. Commissaire juve | 17 octobre 2019 à 9 h 22 min |

    Effectivement Bechtel se représente mais pour laisser sa place après les élections bois tel prendra la suite ou bayle

    • Non ce sera Boistel

      • Ce ne sera pas le sans-couilles comme l’appelle Bobléponge ! Il ne sera pas sur la liste. Donc il ne pourra pas succéder à BECHTER, cqfd ! En effet il a reçu des menaces qui méritent d’être entendues et comme ce n’est pas un grand courageux (sans-couilles) … il a décidé sagement de passer son tour !

        • Peut être Éric breton l homme qui pourrait sortir de l ombre et avec qui est il ami G

          • Que Breton soit copain avec Mach n’a aucune importance, les frangins sont interdits de Tarterêts ! Ils ont niqué trop de monde.

    • Bon en fait ce sera une grosse magouille tout comme cela se prépare gentiment à Saintry.

  3. Bonjour et merci pour votre soutien !
    Je suis le gérant de la société PFM, je ne me fait plus trop d’illusion sur le règlement de mes factures (sans aucune raison à ce jour ), mais puisque vous en parlez une de mes 2 factures concernait l’école Koch sur une mal façon d’une porte d’accès extérieur sur laquelle la barre anti-panique récemment posé était trop basse, la directrice de la maternelle explique que les enfants sont susceptible de l’ouvrir et de ce retrouver dans la rue…il y a donc urgence et la remplacer par une beaucoup plus haute chose que je fait après réception de l’ordre de service, prestation resté impayé ce jour sans aucune raison encore une fois.

  4. L'intransigeant | 16 octobre 2019 à 11 h 05 min |

    Bechter, l’homme par qui les Gassama sont arrivés, ose se représenter.
    Décidément les hommes politiques vivent dans un autre monde.
    Lui à Corbeil, le gassamisme va s’installer pour des années, à Saintry mais aussi à Corbeil.
    On appelle ça de la démocratie, c’est super et ça peut rapporter gros..

    • Non au départ il y a Dassault puis Becheter et ensuite Gassama est devenu l’homme de main, porteur de valise ect… Gassama est juste en bas le l’échelle tout simplement un exécutant. Cette personne sans avoir fait d’étude il a réussi a arnaqué les impôts, il arrive a virer des fonctionnaires, il fait un pied de nez à la justice ect…

      • L'intransigeant | 16 octobre 2019 à 12 h 54 min |

        Pour quelqu’un qui est en bas de l’échelle il a un potentiel de nuisance exceptionnel, c’est du top niveau.
        Même si Dassault payait, c’est bien Bechter qui l’a porté, lui et sa fratrie, sur les fonds baptismaux.

        • Oui le top niveau de la connerie. Oui il est certain que Bechter a porté Gassama. Il y a les services rendus à Bechter. Voir historique

  5. Peut-être que Soso ne paie pas les entreprises volontairement pour pouvoir proposer par la suite l’aide d’une conciergerie du type MCO GESTION (je vous laisse faire vos recherches sur société.com👏).
    Simplement aberrant de voir des factures impayées de plus d’un an. Et dire que le Maire a elle-même plusieurs entreprises.
    Il est tant que l’entreprise PFM soit acquitté pour ces factures et sans oublier de percevoir les indemnités de retard.

    • Vous avez raison Titi, la société MCO Gestion appartient à notre maire et déclare un chiffre d’affaires, alors même qu’elle a toujours dit qu’ele arrêtait toute activité pour se consacrer à son mandat.
      Se poser la question sur ce CA c’est déjà y répondre.

      • Je suis allé voir sur infogreffe.
        Pour quelqu’un qui n’a pas eu d’activité, le chiffre d’affaires est étonnant

  6. Ce que je lis sur Saintry me fait furieusement penser à Corbeil. Un incident récent le montre bien. Un ingénieur, Denis Dacal, recruté récemment pour succéder à un DGST incompétent, prosélyte et qui apparemment ferait son bas de laine grâce à son poste, Zaïr Amari, sans aucun diplôme mais qui, selon ses dires, tiendrait la mosquée, s’est fait insulter et menacer par ce même Zaïr Amari devant le DGS (qui n’est pas intervenu) au cours d’une réunion de travail la semaine dernière. Résultat : après avoir vu le maire qui a soutenu le voyou, comme d’habitude, Denis Dacal a démissionné vendredi dernier. Encore un bon élément qui part. Par contre, le DGST qui fait prier les agents musulmans dans son bureau et qui est signalé depuis 5 ans comme un possible radicalisé au SRT, continue de faire la pluie et le beau temps ! Le nouveau DGS passe pour une merde et Bébèche se frise les moustaches. C’est vrai qu’il aime les voyous …

  7. Comment peut-on faire la moindre confiance à des gens qui refusent de régler les dettes qu’ils ont eux-mêmes contractées auprès d’une société comme PFM ?
    Honte à celles et ceux qui ne sont pas capables d’assumer leur responsabilité.
    Madame MCO, Monsieur MG il faut payer au plus vite la société PFM, faute de quoi vous ne pouvez prétendre gérer notre commune.
    Croyez-moi ça va se savoir à des kilomètres à la ronde.

  8. Je vous ai trouvé particulièrement inspiré pour cet article entre la tuberculose de Saintry et ne xxxx que si l’on s’en sert, ça fourmille de petits détails croustillants. Continuez à nous informer en nous faisant marrer ! Enfin, c’est quand même triste pour notre village. Tous nos voisins se foutent de notre « image » !

    Texte modéré le 15 octobre 2019 à 15h17

  9. Cette équipe municipale, dirigée de main de maître par Machiré, est uniquement intéressée par les « grosses » entreprises, à qui elle confie des contrats « en or » au détriment de petites sociétés qu’elle contribue à tuer alors qu’elles font leur boulot elles !
    Nous aimerions savoir pourquoi la mairie ne paie pas ces petites sociétés, dont PFM qui attend depuis un an.
    Il doit sûrement y avoir des explications. Si elles existent qu’on nous les donne.

  10. Il doit y avoir des problèmes d’effectif aux services techniques, car je vois une entreprise privée qui s’occupe de l’entretien des espaces verts sous l’oeil bienveillant de Mamadou le bauf, qui lui n’en rame pas une.
    Pauvre Saintry.

  11. Moi qui fut chef d’entreprise, je suis scandalisé par un tel traitement. Ils payent la société l’urbanisme et le bâtiment alors qu’il y a des malfaçons et on laisse dans la merde, parce qu’il n’y a pas d’autres mots une petite entreprise.
    Je suis allé voir le portail coulissant du cimetière et il est parfait. J’ai même fait une photo.
    Il ne faut pas laisser faire cette mairie d’incompétents.

  12. Le morphing une belle réussite ! On les reconnait bien.

    • Exact ! La gueule de sa Suffisance, les joues et la moustache de Perdu de vue et les lèvres de Coup de pied latéral ! Et c’est ça qui s’en met plein les poches … Vivement les élections que ça dégage !

  13. Quel gaspillage ! on est dans la démesure: 1.500.000 euros pour l’école koch sur un agrandissement et une mise aux normes, c’est du jamais vu !!

    • Monpetitdoigtmadit | 15 octobre 2019 à 15 h 13 min |

      En réalité, il n’y en avait pas pour plus de 400 000 €. Où est passée la différence ?

  14. coneiller-anonyme | 14 octobre 2019 à 16 h 19 min |

    Je ne serais pas surpris que ce soit la « Directrice wonder » qui soit derrière tout cela.
    Elle fait la loi à la mairie et elle n’obéit qu’aux ordres de Machiré, et comme les travaux ce sont eux-deux !!!
    Vivement qu’elle quitte Saintry.

  15. C’est tout simplement honteux. Si le travail est mal fait on le dit et on l’écrit au prestataire. Maintenant 1 an après, il sont capables, après votre article, de lui sortir un montage à leur manière.Les voyous ça ose tout

  16. Si j’ai un conseil à donner à la société PFM c’est de faire une action auprès du TA.

    • C’est vrai mais ce n’est pas gratuit.
      Il est quand même invraisemblable qu’aucune instance ne ce soit penché sur les irrégularités commises par les BCG, malgré les signalisations faites par Monsieur GONZALEZ.
      Peut-être que les factures de la société PFM n’étaient pas assez élevées pour mériter être réglées.
      Les élections approchent, l’occasion de passer à d’autres élus.

Les commentaires sont fermés.