Ceinture et bretelles

Mme le maire fort marrie d’un tract composé par : Nathalie DENECE, Christelle PELOUIN, Sylvie VIGNAS, Malvina PIN, Danielle LAURENT, Pascal VENTALON, Philippe HEFLING, Luc PENHOËT et Eloy GONZALEZ, intitulé « Mains basses sur la ville » et distribué à la population en novembre 2014, n’a pas du tout appréciée qu’il soit fait expressément mention qu’elle avait fait usage de fausses lettres de démissions, ce qui est pourtant l’entière et exacte vérité, puisque les auteurs présumés de ces lettres les ont publiquement contestées et ont déposés plainte pour faux et usage de faux !

Mme CARTAU-OURY était en effet désespérée de la perte de sa majorité, à peine élue. Elle demanda donc à sa moitié de soudoyer les « ami(e)s » de M. Eloy GONZALEZ, en leur donnant titres et indemnités afin d’abattre l’importun.

Cette manœuvre réussie, ce qui était prévisible compte tenu de leur sensibilité à la flatterie et de leur considération à leur propre importance, une plainte pour diffamation fut diligentée contre le seul sieur GONZALEZ.

Les traitres (Nathalie DENECE, Christelle PELOUIN, Sylvie VIGNAS, Malvina PIN, Danielle LAURENT, Pascal VENTALON, Philippe HEFLING) bien que tous complices échappèrent à la vindicte de l’édile: Le prix de la lâcheté !

Pour mémoire, voici un rappel des faits :

26/12/2014

Retour au bercail de : Nathalie DENECE, Christelle PELOUIN, Sylvie VIGNAS, Malvina PIN, Danielle LAURENT,  Pascal VENTALON, Philippe HEFLING, lors du Conseil municipal du 26 décembre 2014.

04/02/2015 Mme CARTAU-OURY dépose auprès du Tribunal correctionnel d’EVRY une plainte (citation directe)  contre Eloy GONZALEZ pour diffamation.
10/03/2015 Audience de mise en état – Le Tribunal correctionnel d’Evry fixe une consignation d’un montant de 5.000 euros que Mme CARTAU-OURY doit déposer avant le 2 juin 2015.
02/06/2015 Audience pour contrôler le versement de la consignation de 5.000 euros. Mme CARTAU-OURY a fait payer cette consignation par la commune (mandat n° 423 du7/04/2015)
24/11/2015 Jugement du Tribunal correctionnel d’Evry prononçant la relaxe de M. Eloy GONZALEZ – Mme CARTAU-OURY a perdu !
01/12/2015 Mme CARTAU-OURY fait appel de la décision du 24 novembre 2015.
02/06/2016 Audience de plaidoiries
03/07/2016 Mme CARTAU-OURY sollicite l’octroi de sa protection fonctionnelle (délibération n°11). Le Conseil municipal après en avoir délibéré accorde la protection fonctionnelle : 12 voix POUR, 9 voix CONTRE, 3 abstentions (Mmes DENECE, POULET-BEAUGUET, M. VENTALON).
30/08/2016

Eloy GONZALEZ dépose auprès du Tribunal Administratif de Versailles une requête en annulation de la délibération n°11 du Conseil municipal du 3 juillet 2016, accordant la protection fonctionnelle à Mme CARTAU-OURY.

15/09/2016

Jugement de la Cour d’Appel de Paris confirmant la relaxe de M. Eloy GONZALEZ – Mme CARTAU-OURY a perdu !

09/05/2018

Mise en ligne par le Tribunal Administratif de Versailles du sens des conclusions :

Annulation de la délibération du 3 juillet 2016 du conseil municipal de Saintry-sur-Seine : vice de procédure : information insuffisante des conseillers municipaux avant le vote de la délibération + erreur d’appréciation, les termes contenus dans le tract diffusé par le requérant ne présentant pas le caractère d’attaques justifiant l’octroi de la protection fonctionnelle

 

11/05/2018

Audience publique au Tribunal Administratif de Versailles

24/05/2018

Jugement du Tribunal Administratif de Versailles

Article 1er : La délibération n°11 du 3 juillet 2016 du conseil municipal de la commune de Saintry-sur-Seine est annulée. Article 2 : La commune de Saintry-sur-Seine versera à M. Gonzalez la somme de 1 500 euros en application de l’article L. 761-1 du code de justice administrative. Article 3 : Les conclusions présentées par la commune de Saintry-sur-Seine tendant à l’application de l’article L. 761-1 du code de justice administrative sont rejetées.

 

07/06/2018

Mme CARTAU-OURY fait appel de la décision du Tribunal Administratif de Versailles.

11/06/2018

Sur la base des mêmes éléments revêtus de l’autorité de la chose jugée, Mme CARTAU-OURY sollicite une nouvelle fois l’octroi de sa protection fonctionnelle (délibération n°01). Le Conseil municipal après en avoir délibéré accorde la protection fonctionnelle  18 voix POUR, 9 voix CONTRE.

06/08/2018

Eloy GONZALEZ dépose auprès du Tribunal Administratif de Versailles une requête en annulation de la délibération n°1 du Conseil municipal du 11 juin 2018, accordant la protection fonctionnelle à Mme CARTAU-OURY.

On constatera que beaucoup d’énergie est dépensée pour une affaire de cornecul, les faits parlants d’eux-mêmes.

Alors, pourquoi un tel acharnement à vouloir obtenir la protection fonctionnelle dans cette affaire ?

Il faut en revenir à l’origine.

La plainte diligentée contre M. Eloy GONZALEZ provenait de Mme CARTAU-OURY intuitu personae et non es-qualité de Maire. La consignation de 5.000 euros devait donc être versée par Mme CARTAU-OURY et non par la commune. Seule une protection fonctionnelle permettait ce tour de passe-passe et ce jeu de vases communicants entre les poches de Mme le maire et celles des contribuables Saintryens.

Comprenez donc son émoi, lorsque le Tribunal Administratif de Versailles donna raison à M. Eloy GONZALEZ en annulant la délibération n°11 lui accordant sa protection fonctionnelle, ce qui la rendait passible d’un plainte pour Détournement de fonds publics et recel, Infraction prévu aux articles 432-15 et 432-16 du Code Pénal.

Cela explique sa promptitude à réagir afin de se prémunir contre ce risque, grâce à un jeu de ceinture et bretelles, en faisant d’une part, appel de la décision du Tribunal Administratif de Versailles, et, d’autre part, en repassant une nouvelle demande de protection fonctionnelle qu’elle savait acquise, compte tenu de sa majorité composée de conseillers municipaux godillots.

Pour la petite histoire, et afin de conclure sur une note amusante, il convient de noter que certains élus qui s’étaient abstenus lors du vote de la 1ère demande de protection fonctionnelle, n’ont pas eu cette pudeur lors du vote de la seconde demande. Vous vous doutez bien de qui nous voulons parler : Mmes DENECE, POULET-BEAUGUET, et M. VENTALON.

57 Commentaires sur "Ceinture et bretelles"

  1. J’ai eu confirmation aujourd’hui que le sol de la bibliothèque était bien revêtu de dalles amiantées. ‘est un ancien, à la retraite aujourd’hui, qui a travaillé sur ce chantier.
    Je vous envoi un mail dans votre boite contact pour vous communiquer ses coordonnées.

  2. Dans la série des chantiers, Martine annonce dans sa page Facebook que les travaux de la maison médicale sont en cours. Encore un nouveau chantier ?
    L’annonce a-t-elle été faite au Conseil municipal ?

  3. 30 policiers supplémentaires aux tarterets c’est à se plier de rire.
    C’est une aiguille dans une botte de foin.

  4. Il me semble qu’il faut alerter en premier lieu les autorités. Ce sont elles qui doivent agir.

  5. Il faut surtout alerter les parents d’élèves :

  6. Excellente suggestion Papamadit ! Surtout quand on connaît les pratiques de Martine. Pour la mettre hors d’état de nuire, il faudra la mettre en prison. Elle ne partira jamais d’elle-même.
    Alerter les autorités compétentes sur les risques que Martine fait courir aux Saintryens, surtout les enfants, est la bonne démarche.

  7. La Rédaction, j’ai bien lu votre réponse à Nathalie. Vous savez comme moi qu’elle ne vous donnera ces informations publiques que si elle est contrainte et forcée comme les fois précédentes. Cette femme n’a ni foi, ni loi.
    Il faut alerter le Préfet et déposer plainte pour mise en danger de la vie d’autrui et faire un référé pour l’obliger à fermer la bibliothèque le temps de l’enquête sur la base du principe de précaution.

  8. Malheureusement, c’est pas la tête qui est grosse …

  9. Mme le maire n’est pas prudente. Se balader sur un chantier amianté c’est respirer de la poussière d’amiante.

  10. Pas de stress, y a Point S !

  11. Vous avez raison. Ça doit être les soucis.

  12. Elle aurait pas pris du poids pendant les vacances ?

  13. Vos informations sur la bibliothèque m’inquiètent beaucoup. Mes enfants y vont. Pouvez-vous nous donner plus d’informations sur ce chantier ?

    • Nous vous donnerons prochainement des nouvelles sur ce dossier, puisque M. Gonzalez a demandé officiellement des informations à Mme le maire.

  14. Merci pour cette splendide photo tirée du Facebook de la mairie, car il n’y a aucune info sur le site « officiel » de la mairie.
    Qu’elle se soit fait prendre en photo sur le chantier de rénovation de la bibliothèque qui est le premier qu’elle a visité à son retour de vacances, avec le commentaire débile qui accompagne la photo, montre que nous avons élu une folle qui de plus, n’a pas été finie à la naissance.
    Nous la savions MENTEUSE et VOLEUSE. A cela s’ajoute RAPIA et DEBILE :
    – RAPIA pour avoir commandité en catimini des travaux au rabais pour ne pas avoir à payer le prix (conséquent) d’un chantier de désamiantage dans les règles de l’art alors qu’un diagnostic amiante positif avait été pratiqué à la bibliothèque et qu’elle ne pouvait l’ignorer. Elle a préféré mettre en danger la vie des agents y travaillant, des ouvriers qui sont intervenus sur le chantier et de tous les usagers de la bibliothèque. Une folle vous dis-je !
    – DEBILE pour aller se promener sans aucune précaution sanitaire dans un chantier saturé en poussière d’amiante, en le sachant, sauf à être une adoratrice du mésothéliome.
    L’information se suffit à elle-même.

  15. Merci pour cette photo des travaux de la bibliothèque. Cela confirme bien que ces travaux ont été exécutés sans aucune précaution et en dehors des règles de l’art en matière de désamiantage. Vous avez raison c’est une affaire à suivre.

  16. La foudre a encore frappé pendant les journées du Patrimoine. Elle a frappé un jeune chômeur horticulteur qui n’en demandait pas tant. Il a croisé Jupiter en personne qui lui a dit de se bouger le cul pour être serveur ou maçon, mais pas horticulteur.

  17. Nous sommes deux.

  18. Poutine, en dehors du fait que vous voulez toujours avoir raison et imposer vos vues, je n’adhère pas à ce que vous prétendez être la vérité. Descendez de votre nuage et surtout ne vous occupez plus de maximilien, tout le monde sera gagnant.

  19. Maximilien, ce n’est plus un problème de mots, quelles qu’en soient les racines. C’est bien plus grave, c’est un problème de compréhension.
    En tant que ministre chargé des relations avec le Parlement et délégué général de LREM, Castaner ne peut être que la voix de son maître.
    Vous dites vous-même qu' »il crie au complot ». Suivre une voie est une méditation, un acte réfléchi. Castaner n’a que de la gueule. Il n’a pas les capacités intellectuelles de comprendre et d’assimiler une pensée pour ensuite pouvoir la suivre, ce qui dans l’exercice de crier au complot n’aurait d’ailleurs aucun sens, vous en conviendrez.
    C’est donc bien de la voix et non de la voie qu’il s’agit. De plus Macron est un causeur et pas un faiseur (plutôt un défaiseur). C’est donc bien sa voix qu’il faut relayer (cqfd).

  20. C’est bien de la voie de son maître dont il s’agit (voie de via en latin) car il suit le chemin tracé par son chef comme un toutou. La voix (vocem de vox en latin) n’aurait eu aucun sens dans le contexte.

  21. Enfin tout ça nous éloigne du « problème » de la bibliothèque. De la tentative de meurtre des agents et des utilisateurs de la bibliothèque. Il faudrait faire quelque chose. Cela me paraît très urgent.

  22. Une rapide visite sur e site montre que le compte-rendu du conseil municipal du 11 juin 2018 a été mis en ligne après le conseil municipal du 10 septembre 2018.
    Il me paraît nécessaire de rappeler à Mme le maire, à la DGS et à l’inutile directrice de la communication, l’obligation de mettre en ligne les compte-rendus au maximum huit jours après les conseils municipaux.
    Enfin, la loi et MCO, ça fait au moins deux !

  23. C’est vraiment pourri à tous les étages à Corbeil. Enfin de ce que j’en lis dans la presse, vos articles et les commentaires de votre blog.
    J’espère que ce n’est pas aussi gangrené à Saintry. quoique, quand on voit les marchés, les travaux bidons, les travaux dangereux …

  24. Si 49-3 s’en va, avec qui le « vrai » maire va-t-il atteindre le 7ème ciel ? Certainement pas avec Porcinet ! Ça va être les vaches maigres et le retour de la veuve poignée.

  25. Au fait, pour le remercier de les menacer tous les jours, les 2B2 ont aussi attribué à Adama une C4 de directeur, lui le patron de la garde noire et reine de l’essaim d’emplois fictifs planqués au sein du service Sécurité.

  26. Je confirme Farida, Adeline cherche à partir. Et c’est bien Lescarret qui est prévu pour la remplacer. Il y en a même beaucoup à Corbeil qui n’attendent que ça tellement ils ne la supportent plus. Elle fait tous ses coups en douce et croit qu’elle est protégée par son chef. Qu’elle attende seulement qu’il n’ait plus besoin d’elle …

  27. Maximilien, Castaner (la voix [x] de son maître). C’était la réclame de Pathé-Marconi.
    Autrement, il eût fallu parler de la voie du guerrier …

  28. Je résume : Jupiter perd ses nerfs et téléphone à Larcher, le président du Sénat, pour le mettre en garde, Castaner (la voie de son maître) crit au complot contre le Président, Belloubet (ministre de la justice (laquelle ?), garde des sceaux) invoque la séparation des pouvoirs pour stopper l’enquête sur Benalla !
    Macron qui veut tellement se tenir sur l’Olympe et s’affranchir des institutions oublie que la mission du Sénat est bien (je résume) de s’assurer que le pouvoir ne dérape pas, n’outrepasse pas ses droits, et que la République est respectée.
    Les élections municipales ne vont pas donner de majorité à LREM et le bambin le sait bien. Il faut qu’il apprenne vite que les français ne vont pas continuer longtemps à le laisser faire. Il faut qu’il redescende sur terre et que sa tête se dégonfle un peu : qu’il travaille pour les français, pas pour lui.
    MCO ferait bien de réfléchir à sa propre situation qui devient de plus en plus instable. Quant à MG (et sa tribu) il devrait savoir que l’impunité ne peut durer éternellement. A bon entendeur salut !

  29. 49-3 qui partirait ! Pas possible, elle prend trop de tunes. Tout le monde sait qu’elle a complètement changé et pas en bien. Pas sûr qu’on veuille d’elle ailleurs surtout que le téléphone arabe marche bien. Elle mérite de se retrouver le cul par terre. Elle a fait trop de mal.
    Elle devrait revenir à ses premières amours et s’occuper du festival de jazz.

  30. Bob, votre information du 2 septembre n’était pas tout à fait exacte. Si c’est vrai que Chouat n’en peut plus d’Olivier Lescarret qui reviendrait bien à Corbeil dont il est détaché, ce ne serait pas pour remplacer Daniel Arnault, mais Adeline Hebert.
    En effet, son mari a été muté à Dourdan, la maison a été mise en vente et elle se dit qu’il vaudrait mieux partir avant d’être rattrapée par la patrouille.
    Ça me surprend quand même, Boistel et Lescarret n’étant pas particulièrement des amis.

  31. Une théorie intéressante se dessine. Il se murmure, qu’afin de préserver les intérêts financiers de la famille, Adama s’accuserait d’avoir donné le coup de pied à Arnault.
    C’est vrai qu’il y a tellement de pognon en jeu.

  32. Macron vient de découvrir les mérites de l’auto-entreprenariat avec sa petite entreprise de vente de « goodies ». En communicant averti, il n’hésite pas à s’auto-promouvoir avec les mugs à son effigie avec sa tronche dessus et recycle les ficelles truquées de son élection en trompant le petit peuple sur la qualité du produit qui n’est pas du Limoges (tromperie sur l’IGP et le lieu de fabrication). J’aurais aimé voir sa tête si le service en Sèvres acheté par maman (à 500 000 € tout de même), n’avait pas été du Sèvres.

  33. Je suis bien d’accord Mehdisaintry. Nous savons que Gassama pisse sur la police et la justice et qu’ils laissent faire. Mais tout ça est possible grâce à ce voyou de Bébèche qui protège son homme de main contre vents et marées. Pourtant, ces deux-là devraient être enfermés pour association de malfaiteurs, et pour un sacré moment.

  34. Je résume : il suffit d’avoir plusieurs femmes et une ribambelle de moutards (merci les allocs !) pour imposer sa loi sur toute la contrée.
    Monsieur GONZALEZ (a poor longsome cow-boy), VALE a bien choisi l’environnement de ses dessins humouristiques, nous sommes bien dans le Far-West sauvage !

  35. Je me suis surpris à imaginer que votre dessin devenait réalité et que notre maire sautait à l’élastique. On peut rêver !
    Tristan, je travailla à Corbeil et tout le monde sait où se planque Gassama la semaine. Il reçoit même les mecs de son équipe. Il n’y a vraiment que la police qui ne sait rien.

  36. Bob, vous connaissez la bd suisse « Où est Charlie ? »
    Vous pourriez l’adapter à Corbeil : »Où est Gassama ? »
    Ça intéresserait certainement la police.

  37. Quel con pédant ce Castaner (et non pas compétent) ! Haro sur le Sénat qu’il accuse d’intentions à l’égard de Macron. C’est vrai que sans le chef, le Castaner apparaîtrait pour ce qu’il est : une grosse …

  38. Pour ceux qui croyaient que les Gassama’s brothers avaient disparu, détrompez-vous !
    Adama est bien présent pour menacer tous les jours Bébèche et le pervers asexué et rappeler la famille à leur bon souvenir.
    Quand au Machiré, il est bien là au travail tous les jours malgré l’ordonnance du tribunal correctionnel du 29 juin. Vous ne le voyez pas, … c’est que vous ne voulez pas le voir. Ce que je voudrais, c’est que la police aille le cueillir et fasse respecter les décisions du tribunal.

  39. Décidément, les cas Benalla et Gassama sont d’une similitude frappante. Même morgue, même violence, même protection par le chef, même sentiment d’impunité et même conséquence, à savoir le constat que la tête du poisson est pourrie. Donc il faut la couper. Exit Macron, exit Bechter !

  40. MDR ! M. Benalla envisage d’attaquer sa convocation devant la commission d’enquête sénatoriale. Pour qui se prend ce voyou ? Quand on voit la qualité des personnes déjà convoquées et qui ont répondu à cette convocation sans nous faire le cinéma du Benalla. D’ailleurs, il serait bien qu’il se présente devant la commission dans le même équipement que celui qu’il portait le 1er mai afin d’être en situation.
    Et maintenant Benalla se prend pour une torpille destinée à Macron … 🤣🤣🤣
    Quand l’arrogance le dispute à la non-finitude !

  41. Tout à fait Rocknroll ! A écouter l’avocat de Benalla, ce dernier serait un fils de bonne famille, bien sous tous rapports, alors que, les faits l’ont démontré, c’est une barbouze, un voyou de la pire espèce n’hésitant pas à usurper des qualités et des fonctions, à frapper violemment des personnes, à attaquer et insulter les institutions, à dissimuler des preuves, à cacher des témoins et dont on ne sait rien des liens qui l’attachent à Macron. Sa place n’est certainement pas celle qu’on lui a accordé, que Macron lui a donné.

  42. Il va falloir que Macron demande sa protection fonctionnelle comme notre Martine Nationale.

  43. « Et en même temps » a encore frappé. Celui qui voulait redonner toute sa grandeur à la fonction présidentielle est celui qui met en vente les couleurs du drapeau et convoque des symboles qui ne lui appartiennent pas.
    Shame on him !

  44. Macron ne se gêne plus pour se dévoiler. Il invente le concept de la braderie de l’Elysée. Faire du merchandising avec les valeurs républicaines, il fallait y penser. Il fallait surout oser. Grâce à Macron, c’est désormais chose faite. A trop vouloir cultiver le culte de la personnalité, ce dernier ne va pas tarder à en éprouver les effets pervers. Et suprême injure, sigler les objets du délit de la croix de lorraine est une insulte à la mémoire du Général que l’on peine à imaginer en train de tenir boutique et de vendre quelques macarons, mugs et autres colifichets.
    Mais, c’est sans doute cela le nouveau monde.

  45. Le rapport de la CRC sur les associations et la gestion du personnel devrait normalement passer au conseil du 24 septembre.
    Nous allons voir si tous les emplois fictifs ont bien été détectés et identifiés. Ça m’étonnerait. Entre ceux planqués à la Politique de la Ville, comme les néo-calédoniens, direction dans laquelle le ménage a été fait gràce au nouveau directeur, ou encore à la Sécurité, … les agents électoraux protégés par le pervers asexué et quelques anomalies de taille, cela fait beaucoup de monde. Et pendant ce temps, la ville ne peut pas engager le personnel nécessaire pour faire tourner des équipements tout neuf par manque de moyens (entendez par manque d’argent), la nouvelle médiathèque de la Papeterie par exemple. A mourir de rire ! C’est la gestion à la 2B2, la ville aux voyous.
    Quand aux associations, j’espère que la CRC aura saisi le Procureur de la République tant les anomalies sont nombreuses et les actes de favoritisme flagrants, sans compter les détournements de fonds (SAH).
    Ce ne sont pas les quelques délibérations de régularisation passées en début d’année et qui ne sont jamais qu’une redite des textes en vigueur, qui y changeront grand chose.
    Attendons le rapport !

  46. On comprend mieux à la lecture de votre article cette obstination à obtenir la protection fonctionnelle.
    Et toute cette obstination est financée avec nos impôts.
    Bravo Martine!

  47. Je confirme, c’est silence radio sur le site de la commune sur les travaux de la bibliothèque. Ceci étant on peut comprendre qu’ils ne vont pas nous en faire une tartine. Espérons que les autorités vont mettre le nez dans ce dossier. Votre dessin est très amusant, on aimerait voir la suite du saut !

  48. Je confirme qu’aucune information n’a été donnée par la mairie sur la rénovation de la bibliothèque, ni sur le site « officiel », ni via Citykomi.
    Les infos sur le forum des associations et sur le conseil municipal ont été mises suite à mon insistance et très tardivement.
    Il faut vraiment leur mettre une fourche dans le c.. pour les faire avancer.

  49. Mes enfants vont à la bibliothèque. Vos informations me font craindre le pire. Je les envoie là-bas pour lire, pas pour respirer de l’amiante. Svp, faites le nécessaire pour régler ce problème.
    Vous êtes le seul à agir et à nous tenir informés.

  50. Vous avez raison Gérard, Marie Guévenoux a fait la tournée des forums des associations ce week-end dernier et elle a visité toutes les communes de sa circonscription sauf … Saintry.
    Visionnaire ?

  51. Qu’il est con ce Rantanplan ! Comme dans la vraie vie

  52. Il y en a au moins une qui a commencé à comprendre, c’est Marie Guévenoux. Elle a soigneusement évité de venir au forum des associations de Saintry.
    Elle ne voulait probablement pas prendre le risque d’être prise en photo avec des futurs prévenus …

  53. Très intéressant, à lire en entier (in extenso).
    Comment pouvons-nous accepter plus longtemps les manoeuvres du tandem MCO-MG (dont on se demande qui est réellement le maire) basées sur la déformation des faits et la manipulation systématique ?
    Quelle est la finalité ? pouvoir ? argent ? ou les deux à la fois ?

  54. J’adore votre séance de saut à l’élastique. Ils sont tellement bêtes qu’ils meurent sans s’en rendre compte.

  55. Merci à vous pour cette histoire édifiante. Mme le maire ferait mieux d’utiliser son temps et son énergie dans l’intérêt des Saintryens comme par exemple un chantier de rénovation de la bibliothèque dans les règles de l’art, tant sur le plan du respect des règles des marchés publics que de celui de la condiite d’un chantier de désamiantage.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*