Articles par La Rédaction

Madame Propre

Martine confirme par ses déclarations dans le journal Le Parisien et sur le site Corbeil-infos qu’elle est véritablement un « Voyou démocratique ». Non contente d’interdire la communication des documents publics permettant de contrôler sa gestion, elle s’attaque dorénavant aux valeurs qui fondent notre République. Ainsi, s’attaque-t-elle à l’intégrité territoriale…


« Le Bon, la Brute et le Truand »

Les frasques de notre petit village dépassent désormais les frontières fluviales de notre commune. Cela fait maintenant longtemps que nous dénonçons l’importation des méthodes de notre voisine Corbeil-Essonnoise à Saintry-sur-Seine. Elle n’est le fait que d’un seul homme, notre mis en examen de 1er adjoint et directeur du service Jeunesse…


La tornade blanche

Notre « Voyou Démocratique » passe à la vitesse supérieure dans la gestion de notre commune, en vous proposant de l’utiliser plus fréquemment, car elle étrenne une nouvelle formule le « 3 en 1 » pour mieux vous servir. Le 1er de ses pouvoirs est un puissant dissolvant des finances publiques qui pourrait aboutir…


Piège à cons ! *

358 jours après la date butoir d’installation du nouveau site internet de la ville de Saintry-sur-Seine, est apparue « miraculeusement » le messie avec une semaine supplémentaire de retard sur l’annonce officielle de sa naissance faite en grande pompe sur le dernier bulletin municipal. Le jour fut bien choisi : VENDREDI 13, date…


Sa majesté des mouches, « Martine 1ère »

Suite à un certain nombre d’interpellations par les habitants au sujet de l’installation des compteurs LINKY, nous avons essayé dans nos publications précédentes de vous apporter aide et information. Mais, les compteurs LINKY étant la propriété inaliénable de la commune (article L322-4 du code de l’énergie), seule la maire est…


Chèques sans provision !

Mme le maire de Saintry-sur-Seine s’est lancée dans l’exercice le plus important de la vie politique communale : Le vote du budget 2018. Pour une fois, elle est même très largement en avance, ce qui n’est pas dans ses habitudes depuis qu’elle administre la commune : Installation du nouveau site internet…


Koch : Le bacille de la discorde !

« Martine » et son équipe de bras cassés, démontrent un peu plus chaque jour, s’il en était encore besoin, leur incapacité à administrer notre bonne commune de Saintry-sur-Seine. Le dossier de l’école maternelle Koch est à ce titre emblématique. Nous ne reviendrons pas ici sur les conditions d’attribution de ce marché…


Le droit de moquer nos « élites »

Mes chers frères, j’espère que vous avez apprécié le spectacle au Tribunal ? – Grâce à vous j’ai gagné 600 dollars ! déclara MA à sa tribu en sortant du Tribunal. Oui mais nous, nous avons été chassés du Tribunal ! lui répondit Grand Chef Compote. Parce que vous avez cru mes promesses ? s’étonna MA….


Une année compliquée III

L’examen du rapport d’orientation budgétaire a montré toute l’étendue des dégâts en matière financière à Saintry-sur-Seine. Un arrêté interministériel de catastrophe naturelle relatif aux inondations vient d’être pris, permettant aux habitants de Saintry-sur-Seine, entre autres, de se faire rembourser les dégâts provoqués par l’inondation de la Seine.  Nous nous attendons…


Une année compliquée II

La nouvelle procureure a officiellement pris ses fonctions le lundi 5 février 2017 lors de l’audience solennelle de rentrée du Tribunal de Grande Instance.. Avant de nous quitter, Lucky Law a écrit à MA une lettre d’adieu extrêmement touchante. Nos journalistes d’investigation ont pu se procurer ce précieux document – âmes sensibles…


Une année compliquée !

Toute à sa joie d’avoir récité son discours des vœux sans avoir écorché trop de mots, mais sans forcément avoir tout compris, Martine en a oublié qu’il allait lui falloir passer le cap (insurmontable ?) du budget 2018. Baisse de la DGF, disparition programmée de la taxe d’habitation, assèchement des recettes…


Bonne année, bonne santé !

Le huit sans barreur de Saintry-sur-Seine, balloté par les flots, les rameurs étant épuisés par leur dur labeur qui consiste à venir aux quelques séances du conseil municipal (point trop n’en faut !) et à lever la main sans jamais poser une question, pour voter les projets de Martine ou de…