Articles par La Rédaction

La belle et la bête, les nouveaux tontons flingeurs !

Gassama, à son heureuse habitude, se cache derrière les autres pour faire ses mauvais coups. Ainsi, sous couvert de sa fonction actuelle de 1er adjoint délégué, entre autres, aux affaires scolaires, M. Gassama s’est fendu d’une émouvante lettre d’amour à Mme CARTAU-OURY candidate à sa réélection, sur papier à en-tête…


Saintry-sur-Seine, une commune en déshérence, abandonnée par l’État

La fin de l’année 2019 n’a pas été favorable aux GASSOURY, dont les sinistres manœuvres ont été mises en lumière grâce aux informations que nous avons diffusées et à la dénonciation des manœuvres obscures que nous avons dévoilées. Les GASSOURY, qui ne maitrisaient plus grand chose depuis un certain temps,…


Où est Sonia ?

Les GASSOURY ayant épuisé toutes leurs capacités d’intimidation vis-à-vis de M. Eloy GONZALEZ (plaintes, procès, visites nocturnes, menaces de mort par SMS, tract diffamatoire des ‘Démocrates de Saintry’, tribunes libres diffamatoires de la majorité « Saintry Pour Vous » dans le Bulletin municipal, menaces physiques en bande organisée, etc..) et…


Ouragan sur Saintry !

Le couple GASSOURY enlisé dans sa légendaire négligence a transformé ce qui aurait dû être une opération promotionnelle de Machiré GASSAMA en un échec cuisant, les ridiculisant au plus haut point. Confié à des incapables, dont nous tairons les noms par charité chrétienne dans cette période de fêtes, le projet…


L’extraordinaire voyage du fakir ou le hasard et la nécessité !

La bise étant venue, sa « Suffisance Martine 1ère » se trouva fort dépourvue. L’opération « Complexe sportif Gassama » s’étant avérée un lamentable fiasco lors du Conseil municipal du 4 novembre dernier, elle a décidé sous l’impulsion de « Black Friday » le soldeur de Saintry, de remettre le couvert et de la…


Il n’y a pas d’abonné au numéro demandé !

Comme tous les élus de Saintry, M. Eloy GONZALEZ était en copie du courriel adressé à Mme la maire par la Présidente de l’association « Sel-Riz-Rêve » qui œuvre à la sauvegarde et à la promotion d’une écologie sociale et solidaire au travers d’un solide réseau d’échanges qui permet, entre autres, les bons…


Ainsi va la vie à Saintry…

Que ce soit Mme ANTIGNAC, M. GONZALEZ, conseillers municipaux, ou encore un simple administré de Saintry-sur-Seine, qui posent une question à la commune, recherchent une information ou demandent un document communicable, « Sa Suffisance Martine 1ère », sa majorité et l’administration tenue en laisse par son « Factotum » les ignorent…


Perrette et le pot au lait

Machiré GASSAMA veut certainement être le prochain maire de Saintry-sur-Seine, mais en a-t-il seulement les capacités ? Après avoir intimé l’ordre à sa « Suffisance Martine 1ère » de ne pas se représenter en mars prochain et se voyant déjà beau, le « Vénérable conseilleur » décida, au sortir de l’hiver,…


La démocratie selon les Gassoury !

Comme vous l’avez peut-être lu dans certains commentaires de l’article « Ali Baba et les 40 voleurs », le Conseil municipal du 4 novembre fut fort animé. Après l’appel des élus, la désignation d’une secrétaire de séance, l’approbation du compte-rendu du Conseil municipal précédent et la lecture des décisions du maire qu’elle…


ALI BABA et les 40 voleurs*

[vc_row 0= » »][vc_column][vc_column_text 0= » »] Bien que créée en 1988, il aura fallu attendre 2018, soit trente ans, pour que la société TERE dont le siège social est à Villebon-sur-Yvette, obtienne enfin un marché à Saintry-sur-Seine. Trente ans pour traverser la Seine ! En effet, cette société TERE est bien connue à Corbeil-Essonnes…


Razzia sur Saintry !

Le tableau des effectifs délibéré lors du dernier Conseil municipal du 4 octobre dernier, fait apparaître qu’un quart des effectifs reste à pourvoir, avec un effectif réel de 57 personnes pour 78 postes ouverts au 4 octobre 2019. On peut parler d’hémorragie ! Cette déshérence du personnel est significative dans le…


Celle par qui le scandale arrive !

Comme nous vous l’avons déjà conté dans nos précédents articles, le nœud de la discorde entre Mme CARTAU-OURY et M. Eloy GONZALEZ a commencé dès le début du mandat en avril 2014, lorsque ce dernier  assistait ébahi au bal des huissiers venant réclamer en mairie le règlement des factures impayées…