ALI BABA et les 40 voleurs*

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.

Bien que créée en 1988, il aura fallu attendre 2018, soit trente ans, pour que la société TERE dont le siège social est à Villebon-sur-Yvette, obtienne enfin un marché à Saintry-sur-Seine.

Trente ans pour traverser la Seine !

En effet, cette société TERE est bien connue à Corbeil-Essonnes et de son maire depuis des années car elle a beaucoup œuvré et œuvre toujours dans ses rues. Elle est également bien connue du SIARCE (Syndicat Intercommunal d’Aménagement, de Rivière et du Cycle de l’Eau) et de son Président. Et enfin, cerise sur le gâteau, elle a emporté au début des années 2010, le marché d’entretien de la voirie communautaire de la communauté d’agglomération Seine-Essonne, présidée par le maire de Corbeil, maintenant intégrée à Grand Paris-Sud.  Quel est le point commun entre toutes ces structures et ses exécutifs ? M. Machiré Gassama !

Pour en revenir à Saintry, la société TERE a emporté le marché MP2018-0001, marché à bons de commande de 800.000 euros hors taxes, permettant à la commune l’ouverture d’un AP-CP (voir ci-dessous l’Autorisation de Programmes et Crédits de Paiement),  avec tacite reconduction par période de 1 an dans la limite de 3 ans : Autrement dit le jackpot  pour un tout premier marché !

Et un tel marché ne peut susciter que des interrogations ! Surtout lorsque c’est un nouveau venu qui l’emporte, que l’information délivrée aux élus dans le préparation, le lancement et l’attribution de ce marché est absconse (sans aucune transparence) et que cette société se voit enfin confier des travaux à effectuer en catimini, travaux non budgétés, non mis en concurrence et sans que ni les élus, ni les habitants, ni les autorités n’en soient tenus informés.

Chers Saintryens, afin que vous puissiez profiter de nos découvertes, nous vous suggérons de vous promener dans l’espace verdoyant autour de la salle Corot, et vous verrez au gré de votre déambulation, un splendide chantier de terrassement en cours aux abords de l’entrée des services techniques, et un autre chantier tout récent mais abandonné celui-là, derrière la salle Corot.

Ces deux chantiers  ont été confiés à la société TERE et ils concernent le même projet.

Leurs initiateurs, dont nous imaginons tous l’identité, ont voulu le réaliser dans le plus grand secret en s’affranchissant de toutes les obligations administratives, dont celle du dépôt d’une demande de permis de construire.

Si cette formalité avait été remplie dans le respect de la procédure, nul doute que les services de l’urbanisme de la mairie auraient alerté les « promoteurs de ce projet» que leur 1er choix était situé en zone non constructible.

Car c’est bien cette découverte tardive qui les a amené au choix du second  emplacement à l’entrée des services techniques.

Et dire que le PLU (Plan Local d’Urbanisme) vient d’être révisé il y a moins de 3 mois (Conseil municipal du 1er juillet 2019) !

Cela montre bien l’incompétence, l’inculture et le mépris des règlements et des habitants, de l’ensemble des élus de la majorité et, plus particulièrement, des porteurs de ce projet.

Vous allez nous dire : « Mais enfin, quel projet ? »

C’est fort de la réussite extraordinaire de sa salle de combat dans les locaux de la salle Corot, dont notre 1er adjoint a revendiqué quelques 300 adhérents (dont les gendarmes de Saint-Pierre-du-Perray), qu’il a imaginé pousser plus loin son avantage en faisant construire de sa propre initiative deux « modules » tout confort et parfaitement aménagés et viabilisés, l’un d’une emprise de 120m² au sol destiné à la pratique des sports de combat, et l’autre d’une emprise de 60m² au sol destiné à accueillir un local cycliste.

Il se murmure même qu’un grand ami, champion du monde IKF 2008 de muay-thaï dans la catégorie poids lourds, viendrait entraîner les pratiquants du noble art, voire plus si affinités. Cela devient une industrie ! Peut-être une voie de secours pour notre 1er adjoint, s’il était battu aux municipales !

Résumons-nous :

  • Un projet connu de ses seuls initiateurs, non discuté en commission municipale et pour lequel le service de l’urbanisme n’est pas informé.
  • Des travaux lancés sans dépôt de demande de permis de construire (le chantier abandonné en zone non constructible en est la preuve)
  • Des travaux attribués à la société TERE sans appel d’offres, sans délibération au Conseil municipal, ni même la publication d’une décision du maire.
  • Un projet (terrassement, viabilisation, construction et aménagement) non inscrit au budget 2019 et dont nous ne savons pas comment les entreprises prestataires vont être payées.
  • Des travaux menés par la société TERE dont le seul marché signé avec la commune (MP2018-0001) concerne des prestations de service d’entretien et de petites et grosses réparations, ainsi que des travaux neufs sur les voieries, et donc rien à voir avec ce type de prestation.
  • Un projet (terrassement, fondation, viabilisation, construction des deux modules, aménagements intérieurs) qui dépassera probablement les 200.000 euros !
  • Sans compter les aménagements extérieurs des accès à ces deux modules
  • Enfin, cerise sur le gâteau, ni sa « Suffisance Martine », ni « Raymond la science », ni les Denalon ne sont informés de ce projet, car aucun dossier « Salle de combat » n’a été ouvert en mairie !

En ces temps difficiles, nous en connaissons beaucoup qui aimeraient, comme ALI BABA, disposer de la formule magique « SÉSAME, OUVRE-TOI ! », permettant d’ouvrir la caverne  au trésor !

*Ali baba et les 40 voleurs : film de 1954 réalisé par jacques Becker avec Fernandel et Samia Gamal

114 Commentaires sur "ALI BABA et les 40 voleurs*"

  1. Chers Saintyens
    Je vous confirme que vous pouvez démarrer tous les travaux que vous souhaitez sans autorisation !!!
    Plus besoin de permis !!! comme la mairie !!!
    Chemin de Closeaux (Rue de la honte) Il y en a un qui vient de faire sa clôture rue de sa maison neuve !!
    Vue la clôture qui dépasse de l’alignement des autres je pense que la mairie n’a pas suivie le dossier !!!!
    Bravo la mairie

  2. Dans cette mascarade, ils sont tous complices : Martine CARTAU-OURY, Machiré GASSAMA, Sonia AÏT-SLIMANE, Raymond BERTELOOT.
    Ils doivent tous les quatre rendre des comptes sur les dépenses non autorisées. Et elles sont nombreuses.

  3. Etienne-Louis | 9 novembre 2019 à 11 h 30 min |

    Je viens de me balader sur le chantier Corot où se trouve les travaux de la salle de combat. Je voudrais dire à Mme le maire qu’elle devrait mesurer ses propos. Elle ne peut vraiment pas dire qu’il s’agit de travaux de recherche de réseaux. N’importe qui peut le constater. Cessez de mentir Mme le maire !

    • Les sans grade | 9 novembre 2019 à 11 h 49 min |

      Une gourde cette mairesse…c’est dans son cerveau que l’on devrait faire une recherche de réseaux…aucune connexion à de l’intelligence n’a été détectée à ce jour

    • Le mensonge doit être à l’origine de Soso. Elle est tellement douée à son nouveau poste qu’elle en oublie la base pour commencer des travaux.
      Elle doit être dans une merde noire car avec un poste de
      DDGS (DIRECTRICE DÉGUISÉ GÉNÉRALE des SERVICES) doit aussi répondre de cet ouvrage non conforme.
      Allez Soso continue comme ça👏. Elle serait mieux à son réel poste de secrétaire.

      Pauvre Saintry.

      Et en effet une Maire qui se défend avec des mensonges c’est tout de même pathétique.

  4. Monpetitdoigtmadit | 7 novembre 2019 à 18 h 07 min |

    Jacques et titi, vous savez parfaitement regarder des images et je suppose que vous avez aussi fait un tour sur le chantier. Sa Suffisance Martine est une menteuse notoire et « une ânesse de maire ». « Recherche de réseaux « , mon cul ! Elle est prête à aller en prison pour Gassama, son Vénérable conseiller qui est bien baisé avec le rejet des deux permis de construire. En effet, elle ne peut ignorer qu’elle a commandé le châlet en bois qui doit abriter la salle de combat dans un pays de l’Est et que le fabricant et l’installateur ont déjà envoyé leurs factures d’acompte qui sont à la comptabilité pour paiement ! Donc M. Gonzalez a raison quand il a dénoncé l’absence de permis de construire purgés de tout recours préalablement au début des travaux. La xxxxxxx et le xxx xxxx x xx xxxxxxxxx vont devoir vendre leurs maisons pour payer la facture car je doute fort que, vu l’illégalité de toute l’opération, le payeur décaisse le moindre cent pour un mandatement que pourrait lui faire l’ordonnateur. Et comme la commande a été passée par les GASSOURY, ils vont devoir assumer sur leurs deniers personnels. D’ailleurs, c’est la bérézina à la mairie. Les deux têtes pensantes de Saintry fument avec leurs 3 neurones en surchauffe. Ils ont compris qu’ils allaient devoir payer. J’ai surpris une conversation où il était question d’aller casser la gueule à Ventalon pour que lui et son équipe changent leur vote et que le prochain conseil municipal accorde les deux permis de construire. Gassama me fait penser à un chien enragé pris au piège et capable de se ronger la patte pour s’échapper. La preuve, pour menacer M. Gonzalez devant de nombreux témoins, c’est qu’il a fondu tous les fusibles. Ey une qui a énormément de soucis à se faire, c’est la favorite, sans compétence, sans expérience et sans aucun diplôme qui a supervisé toute cette opération salle Corot et qui a compris qu’elle risquait la prison et de devoir rembourser les salaires illégalement perçus. Il aurait mieux fait de l’installer .. ….. .. …. que de l’embaucher à Saintry.
    Nous assistons à la chute de la maison Gassama … en direct !

    Modération

    • Faire payer les protagonistes à l’origine du problème, sur le fond ce serait parfaitement légitime, sauf que cela pourrait ne pas être simple!

      En effet, cela pourrait s’avérer compliqué du fait d’une décision du Conseil d’Etat de 2014 qui précise qu’une commune ne peut se prévaloir de l’absence d’autorisation du CM à la signature d’un contrat pour refuser l’exécution de la convention correspondante!

      En pareil cas, la première question qu’il faut donc se poser étant d’établir si oui ou non cet arrêté s’applique également au problème soulevé !

      Cordialement

      • Nous sommes dans le cadre de travaux qui doivent correspondre soit à un marché, soit à un devis. Pour le Trésorier payeur il en va de sa responsabilité personnelle et pécuniaire.

        • J’en connais un qui se retournera pénalement contre les GASSOURY, le GASS et la OURY, pour réparer le préjudice financier que pourrait subir la commune en devant payer des commandes faites délictueusement, afin qu’ils soient condamnés à rembourser la commune, plus les intérêts légaux, plus le préjudice …

  5. Il n’ont qu’à faire livrer les structures en bois à « Sport Aventure Horizon », l’association de notre 1er adjoint à Corbeil-essones.

  6. « Jacques » et « Titi », je partage complètement vos analyses.
    Notre Benalla local bénéficie de soutiens multiples et variés comme le suggère « boyer ». N
    ous voici à Palerme, Catane, Chicago et Marseille (j’en passe et des meilleurs) mais nous avons notre part de responsabilité.
    Lorsque j’apprends que le projet ait rejeté par 13 voix contre 11, je me prends à espérer, seulement voilà Pascal Ventalon nous refait le coût du budget en disant qu’il vote contre mais qu’il est pour, ça annonce un beau revirement.
    Il danse le tango, un pas en avant et deux en arrière.
    Courage fuyons et assurons nos arrières.
    Après moi le déluge.

  7. L’article du Parisien m’interpelle. Je me demande si le journaliste ne s’est pas fait l’avocat des GASSOURY, volontairement ou non, de Sa Suffisance quand elle raconte que M. Gonzalez dit n’importe quoi au sujet du début des travaux, qu’en réalité « c’était une recherche de réseaux », et aussi du voyou qui lui sert de 1er adjoint et qu’elle soutient de toutes ses forces, qui reconnaît les faits contre M. Gonzalez mais dit que la conversation a été courtoise, presque amicale !
    En effet, j’étais présent et, comme je l’ai dit dans mon précédent commentaire, l’altercation a été violente. M. Gonzalez s’est retrouvé cerné par 4 blacks maousse costauds dont les frangins GASSAMA et deux des porte-flingues de Bechter, le maire de Corbeil, et a été menacé par Machiré, lui, sa femme, ses enfants. À un moment, ce dernier a poussé M. Gonzalez et, croyez-moi, ça n’avait rien d’amical. Ce type est fou. Il a fait ça devant une dizaine d’habitants de Saintry qui étaient restés discuter après le conseil. D’ailleurs, j’avais dit à M. Gonzalez que j’étais d’accord pour témoigner, ce que je m’apprête à faire puisque M. Gonzalez a déposé plainte. En ce qui concerne « x’xxxxxx xx xxxxx », son vrai nom, elle n’a jamais vu un chantier de sa vie. En effet, la recherche de réseaux s’effectue généralement par DICT auprès des concessionnaires de ces réseaux (EDF, GDF, SEE, …, Air Liquide, …). On opère éventuellement des sondages lorsque les tracés cartographique ne sont pas suffisamment précis. Lire une carte coûte beaucoup moins cher que de faire des sondages. De plus, sur les photos du chantier publiées sur Saintry info, on voit très clairement que les fourreaux ont été passés et qu’il n’y a plus qu’à couler la dalle béton. Donc l’incompétente notoire ment éhontément par malice ou par ignorance, en fait les deux !
    M. Morelli aurait donc pu prendre la peine de faire son travail de journaliste jusqu’au bout en vérifiant les dires de ´x’xxxxxx xx xx xxxxx’ !

    Modération

    • Bravo Jacques pour cette analyse.
      En effet les travaux nous montrent bien un chantier de préparation pour recevoir du béton (en tout cas si la MENTEUSE cherchait des réseaux, elle les a vite trouvés et par chance en excellent état voir neufs à l’extérieur comme à l’intérieur comme nous le constatons sur les photos).
      Le mensonge va la conduire à d’autres problèmes car il faudrait lui demander la remise en état.
      – Enlèvement des réseaux (trouvé et neuf)
      – Enlèvement de la grave
      – Apport de terre et compactage au norme
      – Apport de terre végétale avec suivi des provenances (la DDT se déplace pour savoir si la terre est contaminée si besoin)
      – Gazon
      Bref, c’est une bonne affaire pour la société quand même.

      Je me pose quand même plusieurs questions. — Finalement,où vont être posé les FAMEUX CHALETS?(car ils sont commandés).
      – Comment peut ont se tromper sur la première implantation?.
      – Mais que fait L’URBANISME? (Rien depuis le départ d’un agent).
      – Mais le pire, que fait SOSO la suprême directrice multi services? (Bah rien elle est dans les choux).

    • Magouille et compagnie, dessous table ? Arragement, erreur de livraison, destination le sud au bénéfice de Gassama? Cette personne ne fonctionne que comme ça… La honte de la république. je ne comprend pas pourquoi cette personne est toujours dans l’Essonne? Il est vrai qu’il balance les petits copains il est aux services de police et du tribunal. Maintenant il dépouille le petit village de Saintry. Pour Saintry la facture va être salée… Heureusement que vous avez Monsieur Gonzalez sinon Saintry risque d’être rapidement une ville morte avec des dettes. Attention la valeur de l’immobilier sur Saintry qui risque la stagnation voire la baisse des prix de l’immobilier. Gassama Machiré doit avoir les yeux plus gros que le ventre, je ne parle pas des menages de cette personne…

  8. Commissaire juve | 6 novembre 2019 à 19 h 22 min |

    La famille des gass et compagnie pense que pour eux rien ne vas plus faites vos jeux et profere des menaces via la garde noir de Corbeil mais cela est scandaleux mr géniales à raison de faire une plainte je me demande que fait là municipâle de saintry

  9. Conseiller-anonyme | 6 novembre 2019 à 18 h 02 min |

    N’oublions pas tout de même que M.Ventalon a dit qu’ il était pour la salle de combat. Et on sait qu’il a l’âme Changeante ce brave monsieur.

    • Un petit coup de pression de Gassama et il changera son vote. Il n’est pas d’humeur changeante, il n’a pas de couilles. Et comme tous les DENALON sont sur la liste LREM de Tartiflette, ils sont sacrément dans la merde s’ils changent leur vote car si Ventalon veut aller se faire défoncer le nez par Gassama (sa grande spécialité) dans sa salle de combat, les Saintryens ne veulent pas de salle de combat ! Merci M. Gonzalez d’avoir dénoncé les magouilles des GASSOURY !

  10. Pour ceux que ça intéresse, Machiré a déposé plainte contre Monsieur GONZALEZ, car celui-ci lui en veut: on croit rêver!
    Décidément le rejet de son projet dispendieux et injustifié passe mal. C’est lui qui est harcelé. VENTALON doit être clair et ferme.
    La zone Corbeil-Saintry devient invivable et pestilentielle.

    • serge barreau | 6 novembre 2019 à 16 h 11 min |

      La méthode Gassama Machiré plus personne ne désire le voir à Corbeil.
      Le pauvre il a toujours besoin de son frère ou des petits voyous pour mettre la pression. Sauf que nous sommes pas en Afrique.

  11. coneiller-anonyme | 6 novembre 2019 à 12 h 33 min |

    M. Gassama et Mme Cartau-oury sont très mal avec ce chantier arrêté. Ils ne savent pas trop comment faire, si ce n’est de convaincre Ventalon et ceux qui le suive de changer leurs votes pour convoquer un nouveau conseil municipal.
    L’ambiance est CHAUDE !!!

  12. J’ai le sentiment qu’Adama a emprunté des éléments de la Garde noire de Bébèche à Corbeil, pour faire pression sur M. Gonzalez et l’intimider à la demande de Machiré visiblent très en colère d’avoir perdu sa salle de combat destiné in fine à son copain champion du monde. C’est là que M. Gonzalez a dû ressentir ce qu’a ressenti Daniel Arnaud avant de se faire casser la gueule par le voyou d’origine malienne !
    Un condamné pour violences volontaires aggravées et un témoin assisté dans une affaire tentaculaire de vol avec deux barbouzes de Bechter contre un élu courageux de 70 ans … le concept gassamien de la démocratie !

  13. Commissaire juve | 5 novembre 2019 à 18 h 50 min |

    Bonjour à tous en ce moment tous les grands travaux prévus a Corbeil pour l’année 2020 sont reportés apres mars car pas de vagues mr bebeche et sa clique sont sur tous les fronts les seniors ……

  14. Compte tenu du rejet en CM des permis de construire plusieurs questions se posent désormais ??
    -QUID de ce qui a déjà été fait ?? Destruction ??
    -Cerise sur le gâteau qui va payer les factures de ce qui a été déjà engagé aux fournisseurs ?? La commune?? Mr Gassama ??
    Il me semble que l’abus de pouvoir étant le propre de ce dernier il lui reviendrait légitimement d’avoir à en assumer le coût !!

    • Eloy Gonzalez | 5 novembre 2019 à 13 h 44 min |

      Je suis bien d’accord avec vous et je vais tout faire pour cela !

      • Je n’en doutes absolument pas Mr Gonzalez!

        Outrepasser son « pouvoir » de décision au détriment des contribuables que nous sommes comme cela vient d’être fait n’est pas acceptable et relève non seulement d’un abus de pouvoir mais aussi d’un détournement de fonds à des fins personnel!

        Toutefois, cela pourrait s’avérer très compliqué du fait d’une décision du conseil d’état de 2014 qui précise qu’une commune ne peut se prévaloir de l’absence de d’autorisation du CM à la signature d’un contrat pour refuser l’exécution de la convention correspondante.
        En pareil cas, la question sera donc d’établir si cet arrêté du Conseil d’Etat s’applique également au problème présentement soulevé ???

        Cordialement

        Jean-Pierre BRAY

        • Décidément, avec ces baltringues, nous aurons passé notre temps à réviser notre droit administratif de fond en comble !
          Et bientôt, M. Hasszma va perdre la protection fonctionnelle qu’il a obtenu du conseil. Ça va lui faire chauffer le portefeuille (au moins 12 000 €) !

          • Malheureusement le droit, d’une manière générale, n’est pas toujours facile à utiliser même quand on est dans censé être dans son droit !
            Pour la protection fonctionnelle celle-ci est automatiquement perdue si un élu entre dans le cadre d’une nouvelle campagne électorale !

  15. Je confirme. M. Gassama est devenu fou quand les demandes des deux permis de construire ont été rejetées. Merci M. Gonzalez de nous avoir alerté sur ces nouvelles malversations ! Au moins celles-là ne passeront pas. Enfin j’ai assisté à votre agression par Machiré Gassama, qui était venu avec son frère Adama accompagné de deux noirs costauds (de Corbeil ?). J’ai clairement entendu les menaces contre votre intégrité physique qu’il a proférées à votre encontre, celle de votre femme et de vos enfants. Je ne peux que vous conseillez d’aller déposer plainte sans tarder. Avec ces deux voyous, malades mentaux de surcroît, c’est plus prudent. Et vous pouvez compter sur moi pour témoigner de la violence de votre agression.
    Saintry était un village tranquille. Il faut mettre à l’ombre les deux frangins pour qu’il le redevienne.

  16. Grande séance au CM du 4 novembre avec tous les ingrédients qu’il faut.
    Eloy GONZALEZ cible préférée de MCO et surtout Machiré GASSAMA pauvre harcelé devant l’éternel.
    Rejet des délibérations (salle de combat, local cycliste) avec un numéro spécial VENTALON qui était ni pour ni contre, bien au contraire (sic COLUCHE).
    Machiré tel qu’en lui-même a appelé son petit frère Adama à la rescousse. Ce dernier est venu avec deux apparatchiks musclés de Corbeil. Le but était de faire peur à Monsieur GONZALEZ, de l’impressionner, de l’intimider. C’est raté.

    • En effet le conseil municipal du lundi 4 novembre est édifiant.
      Commissaire Jude, Vidocq a plus que raison et est même en-dessous de la vérité, vous avez pu le constater hier soir.
      Un maire pitoyable, un 1er adjoint omnipotent et omniprésent via sa garde rapprochée (Adama son petit frèsre est arrivé, rapide comme l’éclair, escorté de 2 balèzes corbeillois qui doivent s’entraîner dans même salle de sport où pratiquent des gendarmes de Saint-Pierre du Perraye : attention car le sport crée des liens) avec des bousculades à l’encontre de Monsieur GONZALEZ que certains d’entre nous ont dénoncé.
      Non Monsieur GASSAMA Machiré, vous n’êtes pas harcelé par Monsieur GONZALEZ, c’est vous qui harcelez les saintryens.
      Non Monsieur VENTALON ce projet n’a aucune justification et ne correspond en rien aux demandes de la population saintryenne. Vous ne savez pas aller jusqu’au bout de votre démarche, il faut savoir dire NON quand le NON s’impose et ne pas tergiverser.
      Il ne faudrait pas qu’à cause de nos lâchetés il arrive quoi que ce soit à Monsieur GONZALEZ ou à un de ses proches.
      Pour une fois que nous avons quelqu’un qui ose se dresser devant le 1er adjoint, soutenons-le, rejoignons-le.

  17. Eloy GONZALEZ | 5 novembre 2019 à 6 h 31 min |

    Conseil municipal pour le moins tendu hier soir.
    La véritable nature de M.Machiré Gassama est apparue au grand jour. Mais je vous en dirais plus très prochainement.
    Quoiqu’il en soit, les délibérations demandant l’autorisation de déposer un permis de construire pour la salle de combat et le local cycliste ont été rejetées.

  18. À lire votre mail à Mme le Maire, on comprend qu’elle est une sacrée coquine ! Malicieuse à souhait ! D’ailleurs, elle ne sert plus qu’à convoquer les conseils municipaux et à déposer les chrysanthèmes au monument aux morts. Comme le montre votre dessin, le vrai maire c’est GASSAMA aidé de sa favorite !

  19. Commissaire juve | 3 novembre 2019 à 18 h 48 min |

    Attention vidoc vous dépassé les bornes ……..

    • Non mon cher commissaire, il est bien en-dessous de la vérité. Tout pourrait pourtant se régler très vite si cette couille molle de Préfet arrêtait le jaune pour se mettre au boulot ! C’est pas lui qui va relever la bonne réputation du peuple Corse …

    • Moi j’aurais écrit « Attention Vidocq, vous dépassez les bornes », ce à quoi j’aurais répondu : il n’y a que la vérité qui blesse.

  20. Lundi, la majorité municipale va donner, une fois de plus, un blanc-seing à notre omnipotent 1er adjoint.
    Depuis les élections de 2014, ce monsieur n’a cessé de tisser sa toile et il a fini par arriver à ses fins.
    Monsieur GONZALEZ, le seul qui ose se confronter à lui, a été démis de ses fonctions d’adjoint aux travaux pour avoir demandé des explications sur les frais de campagne et sur quelques opérations brumeuses, Monsieur DA COSTA aussi pour avoir osé émettre des doutes sur le budget alors que c’est son ralliement à la liste de MCO qui a permis la victoire de cette dernière.
    Depuis des « investissements » pour le moins surprenants ont été réalisés que nous connaissons grâce à « saintryinfo.fr ».
    Après le site créé pour la mairie, que je n’hésite pas à qualifier de bidon, les sept lots pour différents travaux confiés à une seule entreprise, dont nous savons qu’elle existe via une domiciliation parisienne et qu’elle n’a aucun salarié (tout en sous-traitance) avec un résultat lamentable sur l’école Koch, après le parcours sportif, après l’achat de la fouille Loury que rien ne justifiait, j’en passe et des meilleures, voici la salle de boxe qui lui permettra d’accueillir au grand jour tous ses petits copains et, accessoirement, les gendarmes de Saint-Pierre du Perraye, etc.
    Je suis en colère contre le préfet qui sait et ne fait rien, contre les élus qui, pour toute politique, ont érigé la peur en programme.
    La suite nous la connaissons tous, une campagne électorale basée sur les menaces, une campagne d’intimidation et de transfert de population de façon à avoir les mains libres.
    La suite ce sera la vente à un euro symbolique de la salle de boxe à un affidé du seigneur malien.
    En temps habituel toutes ces magouilles seraient passibles de la prison mais, dans notre zone rien à craindre, alors continuons gaiement.
    Lundi les c… molles vont voter les points concernant les travaux, qui ont déjà commencés, et s’agira seulement de régulariser (prétendûment) un léger dérapage dans le planning bien huilé de celui qui se considère déjà le maître de Saintry.
    Certains accusent les « frères 3 points » mais n’oublions pas les clubs de tous poils (Rotary, Lion’s, etc).
    Nous nous sommes bien fait mettre.

  21. Il semble que la Justice et la police du Pas-de-Calais, là où se trouve la commune d’Hesdin, soient beaucoup plus performantes et, surtout, beaucoup plus rapides que celles de l’Essonne qui passent pour des glands. En effet, les mêmes causes entraînant les mêmes effets, notre maire devrait passer en correctionnelle pour les mêmes délits … et on en serait déjà débarrassé !

  22. Pourriez-vous nous indiquer ce que devient la salle de combat aménagée à l’intérieur de la salle Corot, là où le Vénérable Guide de la Révolution reçoit 300 adhérents dont les gendarmes de la brigade de Saintry et pour laquelle nous avons déjà dépensé 30 000 € ?

    • La Rédaction | 3 novembre 2019 à 12 h 48 min |

      Pour l’instant c’est la salle officielle toujours en vigueur, fréquentée surtout par des personnes extérieures à notre commune. Elle faisait parfaitement l’affaire, mais comme à Saintry l’argent coule à flots, ILS se sont lancés dans une opération qui va coûter aux alentours de 200.000 euros. C’est pas beau la vie

  23. Si j’ai bien compris, M. Julien Aguin directeur de Cabinet de Mme Cartau-Oury aurait à sa disposition une carte-essence pour mettre du carburant dans sa BMW personnelle pour vaquer aller et venir dans le cadre de ses occupations municipales.
    Oui mais, lorsqu’il se déplace pour un rendez-vous professionnel, puisqu’il a une entreprise individuelle de conseils, c’est encore la commune de Saintry-sur-Seine qui paye ses déplacements. Cherchez l’erreur !

    • La nouvelle équipe municipale devra mettre bon ordre à tous ces abus.
      M. Aguin devra rembourser, car il n’a jamais déclaré cet avantage en nature auprès des impôts de Melun.

      • L'idiot utile | 2 novembre 2019 à 16 h 02 min |

        Ses amis de Voisenon, et il en a, pourraient le signaler au BCR du centre des impôts de Melun. Ça devrait faire un contrôle fiscal !

    • ah mon cher La Fouine, comme vous y allez !

      Ce pauvre Aguin ne se sert pas de son auto pour venir assister au Conseil Municipal de Voisenon. De ce qu’on m’a dit, il part en week end avec l’essence de Saintry, préférant cela à assister au Conseil Municipal Extraordinaire de son cher Voisenon. Il en oublie même de laisser ses consignes de vote à ce qu’on peut lire dans « La République de Seine et Marne » d’aujourd’hui, prétextant ne pas vouloir prendre part aux règlements de compte… Il faut bien dire qu’en termes de règlements de compte, il s’y entend aussi. On pourra en reparler dans quelques jours…

  24. Agentoutrisque | 31 octobre 2019 à 12 h 52 min |

    Comme vous avez parlé de la carte d’essence allouée par la commune à M. Julien Aguin, directeur des cabinets de Mme Cartau-Oury, j’ai fait des recherches sur ce personnage.
    Internet est très pratique pour cela !
    Tout d’abord, il assiste à un Conseil municipal à Voisenon le lundi 30 septembre à 14 heures, alors qu’il devrait être à son bureau en mairie de Saintry-sur-Seine.
    Ensuite, il semble que ce Monsieur est entrepreneur individuel (siret : 51507194200038) depuis 10 ans à Voisenon.
    Son activité est : Conseils dans les affaires et autres conseils de gestion.
    Tout cela est-il bien normal ?

    • Il doit faire les horaires variables ce cher Aguin. Par contre, une entreprise, je doute qu’il en soit autorisé au poste qu’il a en mairie.

      • Monpetitdoigtmadit | 31 octobre 2019 à 19 h 28 min |

        Ne vous inquiétez pas Zezette, quand l’addition va tomber, avec les intérêts légaux, il regrettera toute sa vie d’être venu travailler à Saintry. Et comme à Voisenon, ils vont lui tailler un super costard, il va se retrouver à poil et aura tout le temps de méditer sur ce proverbe : « Comme on fait son lit, on se couche ! »

    • Et dire que les allez/retour sont payés par les saintriens. Je pense qu’il doit se servir aussi de la carte pour les consommables. Remarquez, il a peut-être une carte carburant de la commune de Voisenon.
      Quand on fait un calcul rapide. Une auto comme la sienne a 70€ le réservoir par semaine à multiplier par 52 semaines.
      Et dire que se directeur de cabinet profite de l’argent du contribuable sous les yeux de mco et en revanche les petites entreprises qui interviennent pour le compte de la mairie ne sont pas payées.
      Il est temps que MCO soit démasqué par tout les habitants.
      Il serait bien de faire une petite marche tous ensemble dans les rues de Saintry munis de banderoles contre tout les abus.

      • MCO nous vole peut-être, mais elle est encore loin de nous voler autant que Macron ! Alors la virer aux élections sera peut-être suffisant !

  25. Les travaux semblent continuer à Corot, puisque je viens de passer et de voir la petite pelleteuse de la société TERE à l’œuvre.
    Gassama veut vraiment finir dans les temps cette salle de combat que tous les Saintryens appellent de leur vœux. A mon avis la date pour l’inaugurer avec ses copains de Corbeil-Essonne est déjà planifiée. Chers élus vous avez vraiment intérêt à faire comme le grand chef Gassama l’ décidé, sinon …

    • Je vous confirme Belmondo, les travaux continuent, alors que tout le monde sait maintenant que les voyous se sont emparés de Saintry. Tout un chacun aurait pu penser que, le forfait étant dévoilé, les travaux se seraient arrêtés jusqu’à la délivrance du permis de construire purgé de tout recours soit :
      – délibération demandant l’autorisation de 2 PC, le 4/11,
      – rendue exécutoire au mieux le 5/11,
      – dépôt de la demande le 5/11 – 2 mois d’instruction de la demande de PC, délai incompressible, si tout se passe sans anicroche (1 cas sur 1000),
      – délivrance des PC le 5/01/2020,
      – purge du délai de recours de 2 mois, pendant lequel le PC peut être attaqué devant le TA,
      – reprise du chantier en règle le 5/03/2020, à 10 jours du 1er tour des élections municipales !
      Gros problème pour les pieds nickelés, car ces voyous sont des gros cons : le marché passé pour la construction de la salle de combat a une deadline au 30/11/2020. Il n’y a aucun marché pour le local cycliste. Les prix ne seront plus bons, ni les conditions du marché. Il va falloir repasser un appel d’offres … d’où de nouveaux délais … Comme la municipalité va changer de majorité aux prochaines élections, nous pouvons raisonnablement penser que ce chantier ne verra jamais le jour.
      Et s’ils continuent de construire en ce moment, le chantier sera arrêté par décision de justice. Ce ne sera pas bon non plus pour eux en pleine élections municipales !
      Alors qui est Ribouldingue, qui est Filochard et qui est Croquignolle parmi « Le Vénérable, « Raymond la Science » et la « Directrice Wonder » ?
      Les autres sont déjà dans la fosse commune.

  26. Cette salle de combat c’est surtout pour faire plaisir à ses potes de Corbeil !
    ni plus ni moins.

  27. Pourquoi une salle de combat à Saintry ? Était-ce vraiment la priorité ? Y-a-t-il vraiment une demande de la population ?
    Le local vélo est un prétexte pour nous enfiler la salle de combat!
    On veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes! Si nos élus ont un minimum de bon sens ils ne doivent pas voter ces deux délibérations. Mais auront-ils ce courage politique?

    • La salle de combats, c’est pour monter sa petite entreprise. Il va bien falloir faire manger la famille après les élections. Il n’y aura plus les indemnités …

  28. Monpetitdoigtmadit | 30 octobre 2019 à 14 h 32 min |

    Merci d’avoir publié l’article du Code de l’urbanisme qui confirme ce que je disais hier. L’amende que les voyous vont devoir payer va donc varier entre 216 000 € et 1 080 000 € ! Notre 1er adjoint va devoir vendre sa maison pour payer sa part de l’amende ou bien quelques « zébus du désert » qui valent une fortune.
    Normalement, Sa Suffisance Martine aurait dû déposer plainte car les intérêts de la commune ont été lésés. Mais, visiblement, elle préfère couvrir les délits de son « Vénérable » conseiller qui la terrorise et la terrifie plus que tout autre chose et de sa favorite qui dirige tout ! Vivement mars, que les électeurs mettent un grand coup de balai ! C’est très dur de travailler pour Saintry. Enfin, maintenant nous n’avons plus le factotum sur le dos depuis que l’affaire de sa carte essence est sortie. J’espère qu’il sait qu’il va devoir rembourser …

    • Saperlipopette | 30 octobre 2019 à 15 h 24 min |

      Vous avez raison, il faut que Aguin rembourse les frais d’essence de la carte essence de la mairie.

      • Monpetitdoigtmadit | 30 octobre 2019 à 17 h 00 min |

        C’est pour ça qu’il rase les murs maintenant. Pour qu’on l’oublie. Voisenon n’est pas à côté. Ça va lui faire une sacrée facture … Il essaye de nous faire croire qu’il a peur du « grand méchant Gassama ». Celle qui a vraiment peur, à s’en pisser dessus, c’est la mère Martine !

  29. Je ne voudrais pas être pessimiste ou défaitiste, mais le vote pour l’autorisation de déposer un permis de construire va passer les doigts dans le nez.
    La stratégie est simple : Pas de quorum lundi et trois jours après un Conseil municipal convoqué à 9 heures du matin, et vous aurez les mêmes élus que pour le précédent conseil qui voteront POUR.
    L’affaire sera bouclé !! Circulez il n’y a rien à voir !

    • Ceux qui vont voter pour vont devoir raser les murs. Ceux qui s’abstiennent également d’ailleurs.
      Nous allons voir ce que font les DENALON et leurs ami(e)s comme vous les appelez si justement.
      Apparemment notre BERTELOOT national va voter POUR puisqu’il est le rapporteur du projet. Ce sera pour lui une manière assez minable de quitter la scène à Saintry.

      • Du moment qu’il touche ses 10% … Comme l’a dit Monpetitdoigtmadit, quand il y a un fromage, les rats ne sont jamais loin !

  30. Je vous lis avec attention depuis fort longtemps. Vous aviez en effet raison de nous alerter sur ce scandale du chantier à Corot. J’ai fait des recherches sur le code de l’urbanisme, et normalement ce chantier doit s’interrompre le temps d’obtenir le permis de construire. Vont-ils le faire c’est une autre paire de manche. Les élus qui voteront cette délibération aurons une grande responsabilité à l’égard des Saintryens.
    Bravo TITI pour votre analyse pleine de bon sens !

  31. C’est quand même un énorme foutage de gueule se conseil municipal mais surtout de lire:
    AFIN DE RÉPONDRE A LA DEMANDE CROISSANTE DES USAGERS.
    Ont se croirait dans une commune de 40000 habitants.
    Il faudrait peut-être nous montrer les chiffres de cette ouvrage.
    Pour ma part il aurait été plus judicieux de mettre en-avant les anciens de la commune comme un système une navette saintryenne afin que nos anciens sans permis de conduire, sans voiture, malade, avec un époux malade de pouvoir faire leurs achats dans les grandes surfaces (et non à la supérette du coin), allez chez le médecin, se rendre au cimetière, à la poste et aussi à la mairie ne serait-ce pour se plaindre.
    Franchement pour une commune de 5700 habitants, les jeunes n’en non pas assez?.
    Si je serais élu, je voterai contre ce projet qui n’a aucun sens et en plus sans même être dans les règles. Moi aussi j’aurais souhaité consulter les plans en mairie du projet (mais trop tard) comme tout le monde mais aussi donner mon avis car j’y participe avec mes impôts.
    MERCI MCO.

    • Vous avez tout à fait raison TiTi. Avons-nous besoin à ce point d’une salle de combat, alors qu’il y a vraiment d’autres priorités.
      Cette fin de mandature est vraiment chaotique.

  32. Monpetitdoigtmadit | 29 octobre 2019 à 16 h 23 min |

    Tu m’étonnes Paul. Depuis la sortie de l’article « ALI BABA ET les 40 voleurs vendredi dernier, c’est la panique à la mairie. L’effervescence et l’énervement étaient palpables et ont duré tout le week-end, pour se terminer par un usage intensif hier soir de la photocopieuse pour tirer les documents du conseil qui ont été distribués ce matin à l’aube. Il y avait urgence. On aurait dit un essaim d’abeilles attaqué par des frelons asiatiques. Enfin, là, ils ont été pris la main dans le pot de confitures et ils vont manger sévère (entre 1200 et 6000 €/m2 d’amende × 180 m2 au total). Quand je pense que c’est « Raymond la science » qui rapporte les points 1 et 2 du conseil alors qu’il raconte à qui veut l’entendre qu’il n’était pas au courant du projet … ben voyons ! Quand il y a un fromage, le rat n’est jamais bien loin !

    • Comment pourront-ils en agissant ainsi dire aux Saintryens qui font des travaux qu’ils ne sont pas en règle avec l’administration.
      Mais c’est toujours le même problème avec les gens qui croient être intouchables et au-dessus des lois. Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Un jour le couperet tomberas Sonia et Mach et il leur faudra déguerpir au plus vite !!

  33. On marche sur la tête à Saintry.
    On lance des travaux d’envergures et parce que votre site évoque des anomalies concernant la non demande de permis de construire, ils déclenchent un Conseil municipal en catastrophe pour demander l’autorisation de déposer un permis de construire . Ils prennent les Saintryens pour des imbéciles.

  34. Donc, désormais à Saintry-sur-Seine, on peut démarrer les travaux et faire sa demande de permis de construire 3 semaines après le début de ces travaux<.
    Saintryennes, Saintryens, ne vous gênez plus !

    • Ou encore mieux ! Pourquoi s’embarrasser avec des papiers ? MACHIRÉ GASSAMA est le frère jumeau de THOMAS THEVENOUD, il souffre de « phobie administrative » ! Mais un jour le passé vous rattrape …

    • Ça devient de la jurisprudence ?

      • Tout à fait Igor. Il pratique pareil à Corbeil quand, par exemple, il prend le stade Mercier pour une opération de sa direction (jeunesse et sports),qui sert en réalité d’opération commerciale pour exposer des structures gonflables qu’il commercialise via son association Sport Aventures Horizon (SAH), association subventionnée à hauteur de 50 à 60 k€/ an par Corbeil (sans compter le reste). Comme ça, ni vu, ni connu, je t’embrouille ! Il a pensé pouvoir faire pareil à Saintry, mais à Saintry il y a M. Gonzalez qui veille et qui a dit qu’il ne voulait pas que la ville devienne GASSAMA CITY, alors qu’à Corbeil c’est le protégé de BECHTER et il fait ce qu’il veut.

  35. Je ne sais pas sera élu aux prochaines municipales, mais j’espère vraiment que cette municipalité sera rejetée par les Saintryens et qu’ils ne pourront plus nuire comme il le font actuellement.
    Ils ont tous mis le doigt, d’une manière ou d’une autre, dans le pot de confiture!

  36. Je vous invite à essayer de consulter les arrêtés municipaux sur le site institutionnel de la mairie. Et bien ce sera mission impossible !
    Le site de la mairie est un monde inaccessible !

  37. Eloy GONZALEZ | 28 octobre 2019 à 9 h 23 min |

    Bonjour M. Bray,
    Je dois être le seul, et à de multiples reprises, à avoir averti M. le Préfet et Mme la Procureure de tous ces délits et dysfonctionnements constatés. Dans les prochaines heures je vais de nouveau agir auprès des autorités, pour dénoncer les conditions dans lesquelles ce chantier a été mené. J’ai d’autres fers au feu dont l’énumération serait trop longue à faire ici. Et rassurez-vous les voyous de Saintry-sur-Seine intéressent vivement les forces de l’ordre.

    • Bonjour Mr Gonzalès,
      Je ne doutes pas de votre bonne foi ni de votre détermination mais, force est de constater, que cela ne semble guère les émouvoir! Par ailleurs, il suffit de relever la dernière condamnation de Mr Gassama pour s’interroger sur la réelle détermination de la justice à mettre fin à son parcours. La vrai question, pour moi, étant comment tient t’il désormais la mairie et pourquoi Mme le maire reste t’elle sans réaction alors même qu’elle doit bien se douter qu’elle aura a subir les dégâts collatéraux de ces « affaires » de part les responsabilités inhérentes à sa fonction!

      • Elle a une peur panique de Gassama qui l’a menacée pour qu’elle ne se représente pas. Il la prend pour ine c…e ! Il est devenu Gassama tout puissant, presque Dieu ! Ça ne pourra se régler qu’aux élections.

        • Dans le monde actuel il n’existe pas de tout puissant, tout est éphémère! S’il pense l’être ce sera sa plus grossière erreur !

  38. Pour compléter ce que vient de dire Lima, moi j’ai vu ce « trafic » de mes propres yeux et j’ai vu ceux qui bénéficiaient du plein d’essence, payer en argent liquide Adama Gassama. J’imagine que le prix du litre doit défier toute concurrence.

    • SergentGarcia | 28 octobre 2019 à 11 h 34 min |

      Mais à Saintry, vous avez aussi votre pompeur d’essence en la personne de M. Julien AGUIN, le superbe factotum de Martine et accessoirement directeur des cabinets. Ce monsieur dispose de la carte-essence de la mairie et l’utilise pour sa voiture personnelle. Il s’en vante quand il est à Voisenon. Elle n’est pas belle la vie !

      • Comment se fait-il que ce monsieur dispose d’un tel avantage. Habitant à Voisenon (77), cela devient un avantage en nature qu’il doit déclarer à ses impôts. Quelqu’un connaît-il une personne bien placée aux impôts de Melun pour voir s’il a bien déclaré cet avantage ?

  39. Merci pour votre photo-reportage ! Il illustre bien votre article et montre la folie du 1er adjoint. Comment a-t-il pu croire un seul instant que personne ne s’en rendrait compte. C’est vrai qu’il n’a probablement pas dû être fini à la naissance !

  40. M. JP Bray, il est bel et bon de demander à M. Gonzalez de faire ce que vous pourriez faire vous-même après une modeste investigation :
    – vous rendre sur le terrain, prendre des photos,
    – vous rendre en mairie et constater qu’il n’y a ni permis de construire, ni même demande de permis de construire,
    – lire le rapport d’orientation budgétaire, compulser le budget pour constater qu’il n’est fait nulle part mention de ce dossier,
    – regarder les comptes-rendus de conseil pour vous rendre compte qu’aucune délibération, ni décision du maire n’attribue ce projet « fantôme ».
    Vous disposerez alors de tous les éléments pour déposer plainte. Et ça ne vous prendra pas beaucoup de temps pour les collecter, vu que les voyous à Saintry ne se cachent pas vraiment pour faire leurs mauvais coups.
    Pour mémoire, M. Gonzalez a déjà déposé un certain nombre de plainte comme par ex pour la refonte du site internet de la ville. Cela fait 2 ans 1/2 que l’enquête préliminaire est ouverte pour un marché d’un peu plus de 20 000 €. Alors, vous imaginez pour l’école Koch, un marché d’1,5 M€, le temps qu’il faudrait ou pour le projet de salle de combat dont il est fait mention dans l’article qu’on peut estimer à environ 250 000 € ! Vous avez vu combien a pris le savateur fou pour avoir envoyé le DGS de Corbeil en ITT … 1000 € d’amende !
    N’oubliez pas que nous sommes en France, un des trois pays les plus corrompus au monde, avec une justice en Essonne noyautée par les franc-maçon ! Aidez plutôt M. Gonzalez à conquérir la mairie en mars. De là il pourra être efficace.

    • Vous omettez un léger paramètre, je ne suis pas conseiller municipal et ne dispose pas du niveau d’information de Mr Gonzalez. Or pour déposer une plainte recevable il faut disposer d’éléments factuels constituant un dossier juridiquement et concrètement solide.Je vais vous dire le fond de ma pensée, cette « équipe » a été élue et, peut-être sommes nous là en présence de ce que nous avons mériter par erreur de jugement.La prochaine fois il va falloir examiner le contenu des listes d’un peu plus prêt. Personnellement, il est improbable que ma voix se porte sur une liste contenant le nom de Mr Gassama demain comme hier !

      • Vous pouvez au moins faire un signalement à la gendarmerie de St Pierre du Perray : absence d’affichage du permis de construire !
        C’est une infraction.

  41. PTDR ! Je me pisse de rire dessus. Le cas GASSAMA est bien plus problématique que l’éventuelle candidature de Piriou pour Bébèche et son fidèle sans-couilles. En effet, l’agent contractuel de Corbeil, d’origine malienne, qui a placé une grosse partie de ses économies là-bas avec sa petite ferme dans le désert du nord du pays, où il a développé une race particulière de bovin qui intéresse tous les pays du Sahel : la « zébu du désert » qui ne se nourrit que de sable et ne boit qu’un litre par jour, aspire fortement à revenir travailler à Corbeil et l’a fait savoir clairement. Mais il est condamné pour violences, condamnation inscrite sur son casier judiciaire ce qui lui interdit d’être repris dans les effectifs de Corbeil.
    Normalement, Bébèche aurait dû mettre fin à son contrat de travail puisque, actuellement suspendu, il perçoit encore son salaire (3 500 € nets/mois), a conservé en toute illégalité sa voiture de service et sa carte essence.
    L’appel formé par l’ennemi public n°1 GASSAMA, sur les conseils éclairés du sans-couilles, n’a pour objet que de suspendre sa condamnation afin de continuer à percevoir son salaire, à garder la voiture de Corbeil et la carte essence de la mairie. Il faut bien manger jusqu’aux élections municipales de Saintry dont il ne doute pas un seul instant qu’il va les remporter.
    Ainsi, après avoir baisé jusqu’à l’os les contribuables de Corbeil, il pourra sucer le sang des contribuables saintryens. En gros, c’est le Plan !
    Ce type est un nuisible de première importance. Il faut demander son inscription sur la liste permanente des nuisibles qu’il est possible de détruire toute l’année.
    Et après les élections, s’il perd à Saintry, il sera repris par Bébèche qui alors, n’aura plus à craindre une fronde d’ampleur de sa majorité et une grève générale illimitée de son administration fraîchement réélu. Puisque, lui aussi, est persuadé d’être réélu les doigts dans le nez. Il faut dire que les électeurs de Corbeil sont particulièrement cons ! Ils aiment bien se faire mettre. Mais voilà, Bébèche n’est pas Papy ! À méditer …

    • Pour info Bob
      Le Gassama vient régulièrement avec ses amis à la station service de Saintry pour faire le plein de deux ou trois véhicules !!!!
      Je ne sais pas si la carte carburant de la Mairie est plafonné mais en tous cas ils viennent régulièrement aux frais des contribuables de Corbeil .
      Il est fort ,très fort!!!!
      Et la Gendarmerie qui ne peut rien faire,si!! de la boxe !!!
      Vive la France ,vive la république !!!

      • Je suis parfaitement au courant Lima. La mairie de Corbeil aussi mais vous comprenez, le LÉGUME, Bébèche, adore être entouré de voyous. C’est pour ça qu’il a, en plus du sans-couilles, les Gassama brothers. Et Adama, en plus du trafic d’essence par milliers de litres, trafique aussi les logements sociaux …

  42. J’ai vu l’annonce pour la série « Les aventures d’Ali Baba ». Où peut-on acheter des places pour la voir ? Et comme vous ne mettez pas le programme, est-ce que c’est une rétrospective avec Ali Baba et les 40 voleurs (mon préféré) et toutes les 41 autres aventures de sa jeunesse (ce qui donne une vraie dimension au personnage) ou est-ce qu’il s’agit de nouvelles aventures comme « Ali Baba pratique la savate avec Daniel Arnaud « , « Ali Baba et son harem », « Ali Baba fait régner la terreur », « Ali Baba part à la conquête de Saintry », « Ali Baba porteur de valises », « Ali Baba à Corbeil-Essonnes », « Demain Ali Baba », … ?

  43. Vous avez raison Claude. Il n’a pas le niveau. C’est lui qui gère la commune en ce moment et on mesure la catastrophe :
    – plus d’argent dans les caisses,
    – personnel maltraité, harcelé, menacé, mis à la porte, …,
    – opacité sur le fonctionnement municipal avec la copine adorée qui se prend pour la reine du pétrole,
    – projets qui ressemblent à s’y méprendre à des combines mafieuses,
    – MCO, qu’on l’aime ou pas, mise dans un placard et interdite de se représenter aux élections municipales de 2020,
    – etc, n’en jetez plus la cour est pleine !
    Alors s’il devient maire, il est facile d’imaginer ce que Saintry deviendra.

  44. Où l’on constate que M. Gassama n’a pas été fini à la naissance. En effet, il faut être très con pour faire appel de ce jugement très (beaucoup trop) clément pour lui ! Les juges de la cour d’appel de Paris ne seront peut-être pas sous influence maçonnique et surtout ne seront pas aussi facile à duper que les juges d’Evry ! Et puis, qui sait, de nouveaux éléments vont peut-être apparaître …
    Et ce gugusse veut se présenter aux municipales … 🤣🤣🤣 il n’a pas le QI pour !

  45. Je suis passé hier soir à Corot. Ce chantier est bien réel.
    J’ai également relu les deux derniers Saintryen et pas un mot sur ce projet.
    J’ai relu le programme de Mme le maire aux élections de 2014, et pas une ligne sur ce projet. Ce doit être bel et bien un projet de M. Gassama.

    • Monpetitdoigtmadit | 26 octobre 2019 à 21 h 40 min |

      Il se raconte dans les murs de la mairie que l’article « Ali Baba et les 40 voleurs » a mis le couple infernal formé par le 1er adjoint et sa favorite dans une fureur sans bornes à tel point qu’ils envisageraient de porter plainte pour diffamation. Je leur souhaite bien du courage …

      • Vous êtes sûr que le couple infernal va déposer plainte ? Ça serait risqué pour eux. Des informations beaucoup plus compromettantes pourraient sortir et maintenant que le couillon sans cervelle a fait appel, ça n’arrangerait pas du tout ses affaires. En plus, rien dans l’article ne me semble diffamatoire. C’est vrai qu’il se prend pour Dieu !

  46. Monpetitdoigtmadit | 25 octobre 2019 à 21 h 47 min |

    Exact Antoine ! Je suis allé dans les archives de Saintry info et j’ai retrouvé ce document « historique ». Par contre, vous êtes encore très loin d’imaginer à quel point et à quelle vitesse, Saintry se transforme en GASSAMA CITY ! Il a fait main basse sur la mairie (sa Suffisance n’a que le droit de fermer son clapet et de signer les bons d’achat et les chèques pour payer les factures. Il se murmure même que, de temps en temps, il signe pour elle ce qui ne me surprendrait guère. Avec sa favorite, il a fait main basse sur l’administration de Saintry et plus particulièrement sur les services techniques (c’est là où se trouvent les $). Elle vire le personnel indésirable à leurs yeux et il engage ses copains, les membres de sa famille, voire les ami(e)s de sa favorite comme, tout récemment la directrice du CCAS. Il a contourné les règles d’attribution des logements pour s’en attribuer tous les mérites et les distribue à sa famille ou à celle de sa favorite. Et maintenant, il se lance dans l’entreprenariat clandestin pour dépanner un copain dans la mouise (aux frais des contribuables Saintryens bien sûr) ! Où va-t-il s’arrêter ? Qui va l’arrêter puisque la Justice et la Préfecture sont complices du bonhomme ? Il ne reste que les élections … et M. Gonzalez qui est le seul à lui avoir barré le chemin depuis 5 ans et demi ! Mais là aussi, il faudra faire attention et surveiller les bureaux de vote car il a viré tout le personnel qui s’occupait des élections qu’il va remplacer par les petits jeunes qu’il a engagés au service jeunesse. Attention aux bourrage d’urnes … rien ne l’arrêtera pour s’emparer de Saintry ! Le fromage est trop bon.

  47. Votre article (et le précédent) me font furieusement penser au 1er bulletin d’information (Saintry info n°1) que vous aviez distribué dans les boîtes aux lettres de Saintry en novembre 2014 : « Main basse sur la ville » ! 5 ans déjà … vous étiez visionnaire. Et je comprends mieux pourquoi vous les avez combattus, vous aviez compris avant tout le monde.

  48. Si vous êtes vraiment sûr qu’il y a malversations et non-respect des procédures réglementaires qu’attendez vous pour déposer plainte auprès du procureur de la République ??

    • La Rédaction | 25 octobre 2019 à 20 h 45 min |

      Nous n’avons jamais été attaqué par les Gassoury sur les informations que nous avons divulguées, pour le reste, les voies du seigneur sont impénétrables !

      • Ils n’attaquent peut-être pas mais continuent leur petit bonhomme de chemin sans vraiment sembler s’inquiéter !!

    • Pourquoi ne le faites-vous pas vous-même ?

      • Tout simplement par manque d’élément! Pour attaquer sur de tels sujets il faut du factuel très solide! Car, dans le cas contraire, et même si vous êtes sincère l’adversaire vous taxera aisément de diffamation !!!

        • Eloy GONZALEZ | 26 octobre 2019 à 7 h 21 min |

          Cher Monsieur Bray,
          Une telle publication ne peut se faire qu’en ayant des éléments factuels en main. J’attends donc, avec la plus grande sérénité, cette plainte en diffamation.

          • Je comprends donc que vous disposez de ces éléments ! Auquel cas pourquoi ne pas les utilisez pour déposer plainte pour malversations ? Votre publication s’est très bien pour nous informer mais cela ne l’empêche pas de continuer à courir le gaillard apparemment ! J’ai un peu de mal à comprendre !!

  49. On comprend bien que tout cela a été fait dans la plus grande transparence. D’ailleurs, c’est une marque de fabrique de cette mandature la transparence. Ça leur permet de qualifier ceux qui leur posent des questions de malfaisants.

  50. Et dire qu’aux habitants, pour un mur, une fenêtre déplacée, ou bien même une ouverture pour un portail les refus tombent sans arrêt.
    Mais certains se font plaisir comme la mairie qui entreprennent sans bien même être en règle sur les autorisations.
    Saintryennes, Saintryens, c’est le moment de faire des travaux chez vous car aucune remarque serait acceptable.
    Je pense que mco n’a plus les pieds sur TERE🤫.

  51. Commissaire juve | 25 octobre 2019 à 18 h 03 min |

    C’est lamentable que gassama cette e….soit en liberté après ce qu’il a fait honte à la justice,honte à toute la f…. de ce p…. De mec et en plus il se pose en victime qu’elle honte j’espère que lui sa …….. aurons dans les jours voir les années à venir les pires chacras de leurs vie le marabout de mes c. ……

    Modéré le 25/10/2019 – 18:40

  52. Tout est dit ! Bravo encore pour votre article. Il n’y a que par saintryinfo que l’on apprend tous ces petits arrangements entre amis.
    C’est une honte !

  53. Bien vu.
    Voilà ce que nous hérité à Saintry grâce aux politicards de service dans notre zone.
    Et dire que nous risquons d’avoir les mêmes ou des tartiflettes !

Les commentaires sont fermés.