Ainsi va la vie à Saintry…

Que ce soit Mme ANTIGNAC, M. GONZALEZ, conseillers municipaux, ou encore un simple administré de Saintry-sur-Seine, qui posent une question à la commune, recherchent une information ou demandent un document communicable, « Sa Suffisance Martine 1ère », sa majorité et l’administration tenue en laisse par son « Factotum » les ignorent royalement : « fi  manant passe ton chemin», et en opèrent un classement vertical.

Que ce soit l’avis favorable de la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs), les injonctions du Préfet, les demandes de DICT (Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux) et de rendez-vous  des sociétés titulaires d’une servitude sur la commune, « Sa Suffisance Martine 1ère », sa majorité et l’administration tenue en laisse par son « Factotum » les ignorent royalement : « fi  manant passe ton chemin » et en opèrent un classement vertical.

Ainsi va la vie à Saintry-sur-Seine… Après tout le virement des indemnités tombe tous les mois et il n’y a que cela qui compte !

Tout cela pourrait ne paraître que broutille quand on considère le cas des GASSOURY ( incompétents, intéressés, méprisants, manipulateurs, dissimulateurs), mais n’est rien face au déni de démocratie méthodique dans la gestion des affaires communales. C’est là que l’on voit que M. Gassama a été à bonne école à Corbeil-Essonnes.

Plus d’appel d’offres pour les marchés publics, pas de décision du maire pour leur attribution, pas de réunion des commissions municipales, pas d’information des élus,  pas de réponse à leurs questions, pas de conformité avec le CGCT pour la création illégale de la commission fourre-tout « ENFANCE-JEUNESSE-SPORTS-TRAVAUX-CADRE DE VIE » pour complaire à la Directrice Wonder (elle-même ne devant sa place qu’à sa proximité avec le 1er adjoint), des créations et des suppressions de postes, des créations ou des regroupements de services, ainsi que des modifications dans l’organisation et le fonctionnement de l’administration communale sans avis ni même réunion de la « Commission Technique », le tout couronné par une maltraitance du personnel , sans compter le harcèlement des agents par le « Chevalier de Voisenon » leur interdisant tout contact direct avec les élus et la population, alors qu’il n’a aucune autorité sur eux.

Ainsi va la vie à Saintry-sur-Seine…  Après tout le virement des indemnités tombe tous les mois et il n’y a que cela qui compte !

Enfin, l’histoire récente le démontre, les GASSOURY ne demandent même plus l’autorisation de déposer un permis de construire pour déclencher des travaux et commander dans les pays de l’est un chalet en bois pour satisfaire à la création du « Complexe sportif Machiré Gassama » dédié aux sports de combat et aux amateurs du coup de pédale.

Ainsi va la vie à Saintry-sur-Seine… Après tout le virement des indemnités tombe tous les mois et il n’y a que cela qui compte !

Ce faisant, les GASSOURY  font peu de cas de la devise de notre commune « Ne QUID NIMIS » que l’on peut traduire par « l’excès en tout est un défaut », lui préférant la devise qu’ils se sont choisis : « Prends l’oseille et tire-toi ! * » 

*  « Prends l’oseille et tire-toi » comédie de Woody ALLEN de 1969

40 Commentaires sur "Ainsi va la vie à Saintry…"

  1. Dites moi si je me trompe mais notre Soso d’amour n’arrive plus à gérer ses troupes (normal c’est la famille).
    Malgré les nouvelles recrues, les agents ne peuvent pas entretenir ses fichus bord de Seine et parcs écologiques???
    Et bien non Soso fait appel à une société extérieure (normal vu l’état des sites complètement à l’abandon) et toutes les vacances qu’elle s’octroie c’est normal😎.
    Mais à quoi servent les dernières recrues à part des charges pour la commune et des frais d’entretien de parcs qui viennent s’ajouter.
    Martine gère sa d’une main de maître.

  2. Saintry n’est pas à l’abri.
    Un trentenaire domicilié à Corbeil s’en est pris à une adolescente qui sortait de la boulangerie à Saintry.
    Décidément Saintry devient irrespirable.
    (dans le journal Le Parisien édition de l’Essonne)

  3. Vous avez raison ´boyer’ :
    En 2018 l’association Boxing recevait 500 €
    En 2019 cette même association s’est vu attribuer 2000€
    Entre ces deux décisions la main gantée de GASSAMA

  4. Si vous attendez que le Préfet la gendarmerie et/ou la justice interviennent afin de réduire à néant les multiples actes malhonnêtes de la bande GASSOURY et bien vous êtes bien naïfs….si c’est vrai qu’ils ne brillent pas par le talent et la compétence, ils ont malgré tout un seul et unique atout celui d’être protégé en haut lieu…donc Saintryens, vous avez vous aussi une carte maîtresse, votre bulletin de vote du mois de mars 2020 afin de les punir légalement

    • Très sincèrement je ne crois pas qu’ils soient protégés. Je crois plutôt que le Préfet est laxiste, qu’il veux passer sa période en Essonne pérère.
      Il y a des gens comme çà !…

    • Tu as raison (les sans grade) il y a des protections derrière tout ça.
      Pourquoi ? Je ne vais pas faire l’historique de Gassama Machiré et son frère.
      A Corbeil il a profité de son statut de Directeur pour faire chier des fonctionnaires et détourner des fonds. Maintenant il vide les caisses de la mairie de Saintry…

  5. Si j’ai bien compris dans votre article, cela fait plus d’un an que M.Gonzalez réclame un document, que Mme le maire refuse de lui communiquer.
    C’est tout de même extraordinaire que le préfet ne siffle la fin de la récréation.
    Il y en a marre de ces comportements hors-la-loi.

  6. Il semblerait que la célèbre association familiale de la famille Gassama « Sports Aventure Horizon (SAH) », ait perçu une subvention conséquente de la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE), donc de Serge Dassault, en plus des 400 000 € rapatriés du Liban directement par le Machiré. Ce qui expliquerait l’audition par la brigade financière de Paris, rue du Château des Rentiers, du président (de paille) de SAH juste avant les vacances d’été. Et dire que c’est Florence Gassama, employée fictive à la communication de la mairie de Saintry, qui est la trésorière de SAH !

    • Cela devrait donc s’agréger au dossier en correctionnel pour las achats de votes.
      L’année 2020 s’annonce sous de très bons auspices pour Machiré Gassama !

  7. Ne soyons pas dupes, certaines associations ont tout ce qu’elles veulent. Moi j’ai constaté des refus de salle par la Sonia, alors même que la salle en question était libre.
    Et inversement, elle a annulé à la dernière minute une salle pour la donner à une autre association plus « Gassama compatible ».
    Les accords pour les utilisations des salles se font à la tête du client !

  8. Ils n’ont rien à foutre comme vous le dites des demandes des associations pourtant indispensables dans un vivre ensemble.
    Soyons patients !

  9. Si vos informations sont confirmées et que les travaux reprennent cela doit être dénoncé au plus vite auprès du Tribunal administratif sous forme d’un référé et surtout le trésorier payeur.
    Ils n’ont vraiment rien à foutre du vote du Conseil municipal. c’est une honte !

  10. Aujourd’hui tous les conseillers municipaux de la commune ont reçu un courriel de l’association Saintryenne « Sel-Riz-Rêve » qui se plaint d’un manque évident de respect et de considération de la part de Mme le maire et de M. GASSAMA via Mme Sonia AÏT-SLIMANE sa favorite, car nous savons tous que cette directrice dispose d’une énergie « Wonder » débordante pour satisfaire aux ordres de son mentor.
    Ce comportement à l’égard d’une association est insupportable et inadmissible. J’ai ce courriel entre les mains, car un conseiller municipal me l’a transféré, convaincu de son impuissance à apporter une aide quelconque à cette association.
    Vous avez reçu ce courriel M. GONZALEZ. Pouvez-vous faire quelque chose pour cette association qui ne mérite pas tant de mépris.

    • Il n’y a pas que les associations. J’ai moi-même sollicité plusieurs fois la mairie. Aucune réponse … silence radio ! C’est arrivé aussi à un de mes amis suite aux travaux de réfection de voirie où l’on voit que la directrice Wonder à une autre utilité pour le 1er adjoint que de faire le boulot qu’on lui a attribué.

      • Merci Pierre de dire tout le mal que nous pensons de ces « j’en foutre » à la mairie. Le chantier de la rue de Morsang a été un vrai carnage pour les riverains. Ils ont fait le contraire de ce qu’on avait demandé et la Sonia, quelle c….. !

  11. Grâce à votre dessin du jour, j’ai tout compris. Gassama prend Saintry pour AMAZON un jour de Blackfriday, il croit que tout est à acheter en solde. Ce surnom va lui aller comme un gant, on ne va plus l’appeler le Marabout ou le Vénérable, on va l’appeler Blackfriday !

  12. Les GASSOURY, Sa Suffisance et le Vénérable, viennent tout les deux de prendre un aller simple pour Fleury-Mérogis, la plus grande prison d’Europe. Ils y seront accompagnés par le patron de la société TERE que cela n’a pas l’air de déranger ainsi que par la directrice Wonder qui elle par contre, risque de ne pas apprécier le confort du lieu.
    En effet, décision a été prise de passer en force pour construire le complexe sportif « Machiré Gassama ». La société TERE à reçu l’ordre, sans bon de commande (Pour qu’il y en ait un, il faudrait qu’il y ait le marché correspondant), de couler la dalle béton des fondations puisque la viabilisation (sans bon de commande non plus) est terminée (recherche de réseaux de mes deux). Les chalets seront livrés dans le courant de la semaine et montés sans permis de construire (PC), délit commis en toute connaissance de cause puisque les PC ont été refusés par le conseil municipal. Si les châlets sont livrés, c’est que les acomptes ont été payés (Le trésorier de Corbeil-Villabé Municipale va être obligé de rembourser Saintry sur ses deniers) alors que, nous l’avons vu, le marché public pour les commander à été déclaré infructueux, après que les acomptes aient été payés. Détournement de fonds publics, recel, construction sans permis de construire, …, emplois fictifs à la pelle, logements sociaux attribués à la famille, traitement des administrés à la gueule du client, dépenses sans autorisation du conseil ni décision du maire, maltraitance et harcèlement du personnel par le Vénérable et la directrice Wonder, Saintry fait plus fort que Corbeil que tout le monde appelle Chicago, c’est devenu Gassama City, la ville où le crime règne en maître !

    • Vous rêvez !!!! Il n’y a pas de prison pour ces gens là !!!
      Cela fait 25 ans que Gassama passe à coté !!!
      Si il redémarre les travaux, c’est que le préfet et la gendarmerie le couvre !!!
      Encore une affaire classée !!!
      En France la justice n’existe que pour les gens honnêtes !!!

  13. Comment est-ce possible ce truc ?
    un marché non attribué c’est déjà étrange, mais deux marchés non attribués c’est plus que surprenant. Ça sent le piège à con maousse !!!!!!!!!
    On finit mal son mandat Mme Cartau-Oury

  14. La mairie vient de publier au bulletin officiel des marchés publics deux avis de marchés NON ATTRIBUÉS.
    Le premier pour chalet en ossature bois et aménagement intérieur et l’autre pour les travaux d’amélioration de l’ecole Koch.
    Bizarre, bizarre !!
    Vous devriez publier sur votre site ces deux annulations

  15. Bonsoir,

    Génial le tract du Factotum ! J’ai beau le lire dans tous les sens, je n’y comprends rien ! Tout est mélangé, ses rêves, la réalité, la vie, tout va à vau l’eau dans cette commune… et lui qui se croit au dessus de la mêlée alors qu’il est la source des ennuis de son cher Maire ! Entre opposition constructive et collaboration, je ne vois pas la différence ! Et quand je pense que nous autres Saintryens, on paie pour ce gugusse ! Qu’il rende le pognon pour qu’on construise de vraies salles de boxe pour lui refaire la face !

    • Je n’ai jamais lu une prose aussi insipide et incompréhensible (du mauvais Macron ?).
      Ce n’est pas ce qu’attendent les électeurs, même ceux qui sont bas de plafond.

  16. Il se dit que Tartiflette serait rentré en négociation avec le Vénérable pour lui servir de tête de liste de pacotille. Tout ce qui l’intéresse c’est l’indemnité de maire (Comme Martine). Et il a compris que l’investiture LREM lui faisait perdre beaucoup de voix. Déjà qu’il n’est pas connu des Saintryens … alors, il est prêt à s’allier avec le diable !

  17. En ce moment c’est un peu calme en mairie, Soso est en vacances !!!
    Par contre, il se dit que la semaine prochaine ça va faire mal. Je ne sais pas ce que cela signifie, mais ce n’est rien de bon!

  18. On s’est bien amusé en lisant le tract de M. Aguin.
    Je ne l’ai pas vu dans ma boîte aux lettres. J’espère qu’il continuera dans la même style de prose. Sa non élection est assurée.

    • Moi aussi, j’ai bien ri à la lecture du tract du faux-cul ! Monsieur « le grand humaniste » qui harcèle et maltraite les agents de Saintry et qui va devoir rembourser tout l’argent qu’il a volé et continue encore de voler aux contribuables de Saintry, de l’argent public ! Je ne connais pas Voisenon mais je vous conseille quand même de ne rien négliger pour lui mettre une branlée. N’oubliez pas qu’Hitler a été élu démocratiquement en Allemagne !

  19. C’est un doux bordel tout ça. L’élève Saintry va dépasser le maître Corbeil.

    • Si vous prenez la peine de lire l’article de Marianne, publié sur Saintry info, vous comprendrez qu’à Saintry, ce sont encore des apprentis à côté de Corbeil ! Malheureusement, les apprentis de Saintry ne sont pas les apprentis d’Auteuil. Ils ne servent que leurs intérêts. Je ne serais pas plus surpris que cela d’apprendre que l’association familiale de Gassama, Sports Aventure Horizon (SAH), ait été bénéficiaire de versements de la FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) ou plus exactement de « dons » de Papy via la FACE, comme plein d’associations de Corbeil dont le nom ne va pas tarder à sortir ! Et tout ça au bénéfice du plus gros voyou de la ville, le bien nommé Bébèche !

      • Moi, je connais des associations de Corbeil qui ont touché un paquet de pognon de la FACE … le sans couilles les connaît aussi puisque c’est lui qui gère le bazar

  20. En fait, c’est très clair, Martine Cartau-Oury n’a que faire des injonctions du Préfet. Cela veut dire qu’elle a son écoute et que ce dernier n’a que foutre des réclamations qui lui sont faites au sujet des dysfonctionnements de la commune. La lettre qu’il a envoyé à notre maire c’est une recommandation mais pas un ordre.

    • C’est ce qui se murmure en préfecture … Il la protège ! Mais il ne mesure pas bien que ça pourrait lui coûter la prison ! Il est comme Gassama et Cartau, il se croit intouchable !!!

  21. Il faudrait que les saintryens fassent de même en mars 2020 avec toute cette équipe de profiteurs et magouilleurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*